Altermonde-sans-frontières
Accueil du sitePolitique en FranceDérives en tout genre
Dernière mise à jour :
mercredi 1er octobre 2014
Statistiques éditoriales :
20985 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
664 Auteurs

Statistiques des visites :
1177 aujourd'hui
8443 hier
6453468 depuis le début
   
Brèves
Article 35
samedi 14 avril
Déclaration des Droits de l’Homme
et du Citoyen du 24 juin 1793
 
Indignez-vous !
jeudi 16 juin
 
Annulation de la taxe carbone
mardi 29 décembre

PARIS — Le Conseil constitutionnel a annoncé ce mardi 29 décembre 2009 avoir annulé la taxe carbone qui devait entrer en vigueur le 1er janvier, estimant que la loi crée trop d’exemptions, ce qui est "contraire à l’objectif de lutte contre le réchauffement climatique" et crée une inégalité face à l’impôt.

(dépêche AFP)

 
Arithmétique de base
jeudi 29 octobre

Éric Woerth, le ministre du Budget, s’est vanté, le 23 octobre, dans l’hémicycle, d’avoir supprimé 100 000 postes de fonctionnaires en trois ans, faisant ainsi économiser 3 milliards au Budget.

"Vous les avez immédiatement redonnés en baisse de TVA aux restaurateurs, qui eux n’ont créé que 6 000 emplois" , lui a répondu le député socialiste Henri Emmanuelli. "En définitive, on n’a donc pas économisé un centime, mais on a perdu 94 000 emplois."

Un raisonnement simple mais efficace !

In Le Canard Enchaîné N° 4644 du 28 octobre 2009

 
Ingrid Betancourt aux Droits de l’Homme ?
vendredi 11 juillet

Ingrid Betancourt en marche vers un Secrétariat d’État aux Droits de l’Homme ?

La rumeur se répand de plus en plus. Et si Nicolas Sarkozy, en difficulté sur les Droits de l’Homme notamment avec le dossier de la Chine, prenait un acte fort avec la nomination d’Ingrid Betancourt à une fonction de Secrétaire d’Etat ...

En Colombie, son parti avait pour nom "Oxygène". C’est justement ce que recherche le Chef de l’Etat en position trop défensive.

Ingrid Betancourt a su trouver les mots pour parler au coeur des Français lors de son retour et leur donner une embellie.

Pour de multiples raisons, le retour en Colombie est délicat.

C’est dans ce contexte que se multiplient les rumeurs de "négociations ministérielles" pour celle qui incarne la lutte pour les libertés et le courage dans la défense d’opinions.

exprimeo.fr

 
Articles publiés dans cette rubrique
lundi 29 septembre 2014
Il n’y a dette publique que parce que les banquiers en ont décidé ainsi
Par Bernard Gensane
On prend désormais conscience, chaque jour davantage que le monde de la finance, le CAC 40 et ses équivalents dans les autres pays, ont déclaré la guerre aux peuples et aux États. Ce qui est arrivé à la Grèce peut survenir dans tout pays, à tout moment. L’« Europe », qui est gérée désormais officiellement par des banquiers, a écrit la partition de ces prédations présentes et à venir.
L’article 123 du Traité de Lisbonne stipule que : « Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées « banques centrales nationales », d’accorder des (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 septembre 2014
Aquilino Morelle, une rentrée tout en mensonges
Par Lénaïg Bredoux et Michaël Hajdenberg
Cinq mois après sa démission forcée, Aquilino Morelle n’en peut plus de se taire : il multiplie les confidences et les entretiens dans la presse. Il y accumule les mensonges, les oublis et fait preuve d’une paranoïa aiguë. Rappel des faits.
C’est sa grande rentrée médiatique. Après ses confidences mal maîtrisées au Point, où il parlait de « Tcheka hollandaise » et même de « purification ethnique », comparant sans rougir son sort à celui des Tutsis au Rwanda, Aquilino Morelle, conseiller « démissionné » de l’Élysée, a répondu aux questions du Nouvel Obs et du Monde (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 septembre 2014
Emprunts toxiques : le gouvernement est passé en force
Par Par Boris Bilia & Nessim Mouhoubi
L’asymétrie est de plus en plus criante entre un pouvoir politique défait et un pouvoir bancaire triomphant. Fait rare dans la pratique législative, le Parlement a adopté au mois de juillet dernier une loi rétroactive qui défait la jurisprudence favorable aux collectivités dans le dossier brûlant des « emprunts toxiques ». Le gouvernement a ainsi choisi de passer en force pour privilégier les intérêts des grands groupes bancaires. Ces contrats opaques associent un emprunt à des produits dérivés, principalement d’obscurs portefeuilles d’options. Souvent, le taux (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 septembre 2014
En finir avec l’impunité des élus délinquants : non à leur réélection
Par Martine Billard
Après Jérôme Cahuzac et son compte en Suisse non déclaré, après Jean-Marie Le Guen et la sous-estimation de son patrimoine pour la modique somme de 700 000 euros voici Thomas Thévenoud et son problème de "conformité avec les impôts" ! De qui se moque-t-on ? Lorsque n’importe quel contribuable ne déclare pas ses impôts 3 ans de suite, on ne dit pas qu’il a un problème de "conformité" mais bien qu’il a cherché à frauder le fisc.
Oui Mr Thévenoud est un fraudeur et en plus un menteur. Comme l’était avant lui Jérôme Cahuzac qu’il avait pourtant abondamment critiqué pour (...)

lire la suite de l'article
dimanche 7 septembre 2014
François Hollande insulte les pauvres
Par Vanessa Schlouma
Vu sur le site du Point le 5 septembre 2014 :
Rappel :
Un cadeau fiscal de 52,5 milliards d’euros sur 10 ans des "socialistes" au patronat.
Le 28 mai 2014 Les Échos mettent en ligne un article de Vincent Collen et Elsa Conesa. Extraits : "Le gouvernement vient d’arrêter les modalités de suppression de la C3S (contribution sociale de solidarité des sociétés), un impôt sur le chiffre d’affaires des entreprises qui finance le Régime social des indépendants. Cet impôt frappe les entreprises à partir de 760.000 euros de chiffre d’affaires. Il est très contesté par les organisations (...)

lire la suite de l'article
vendredi 5 septembre 2014
Une monarchie néolibérale
Par François Bonnet
Il ne manquait qu’elle !, est-on tenté d’écrire, dans la chronique de cette descente aux enfers que nous inflige François Hollande. Car au-delà du vaudeville bourgeois, l’écho du livre de Valérie Trierweiler avec l’actualité nous conduit à des questions politiques majeures sur la brutalité du virage néolibéral d’un pouvoir plus monarchique que jamais.
Et maintenant les secrets d’alcôve ! Rien ne nous sera donc épargné dans cette longue séquence politique aux allures de descente aux enfers, inaugurée par le Conseil des ministres de rentrée, le 20 août. Séquence qui redessine de fond (...)

lire la suite de l'article
mardi 2 septembre 2014
La loi Rothschild, cause de l’endettement de la France
Par Do
La prétendue "dette" de la France est une gigantesque arnaque, et il n’est pas question de la "rembourser" ! Extraits d’une biographie de Georges Pompidou : « Georges Pompidou fit parti du cercle restreint des proches du général de Gaulle, et cette proximité lui valut d’être nommé chef de son cabinet d’avril 1948 à 1953. En 1953, il entra à la banque Rothschild, où il occupa rapidement les fonctions de directeur général et d’administrateur de nombreuses sociétés. Ce fut pour lui l’occasion de participer à la vie économique du pays, d’accroître le champs de ses compétences et d’établir un éventail (...)

lire la suite de l'article
samedi 30 août 2014
La France d’Ubu
La réélection du maire de Courseulles-sur-Mer invalidée en raison de sa profession
Par Florent Turpin & Stéphanie Lemaire
Frédéric Pouille a été confortablement réélu à la mairie de Courseulles-sur-Mer en mars dernier avec 52 % des voix. Son élection vient d’être invalidée par le tribunal administratif : sa fonction de lieutenant-colonel des pompiers est incompatible avec ce mandat.
Les habitants de Courseulles-sur-Mer ne comprennent pas. Leur maire, Frédéric Pouille, réélu pour un second mandat en mars dernier avec 52 % des voix, va peut être devoir céder son fauteuil. À l’origine de ce retournement de situation électorale, le recours déposé par le candidat malheureux et surtout (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 juillet 2014
Le déshonneur de la France
À propos d’une manifestation interdite...
Par Michel Warschawski
Il y a deux ans, au nom du Centre d’Information Alternative (AIC), je recevais des mains de Christiane Taubira, Garde des Sceaux de la République Française, le Prix des Droits de l’Homme pour notre combat contre l’impunité. Mais ce matin, en lisant les informations, j’ai pensé un moment rendre ce prix aux autorités françaises : j’entendais réagir à l’interdiction prononcée par le gouvernement de François Hollande et de Manuel Valls à propos de la manifestation organisée samedi dernier à Paris contre les crimes commis par l’armée israélienne à Gaza. La semaine dernière encore, nous (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 juillet 2014
Stop à la pénalisation du mouvement social !
Par Le Syndicat de la Magistrature
Faucheurs d’OGM, militants anti-pub, étudiants anti-CPE, « Contis » d’hier, syndicalistes de Roanne, militants de la confédération paysanne en lutte contre la ferme-usine des 1 000 vaches, paysans et militants de la ZAD en résistance contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes d’aujourd’hui : triste continuité que celle de la répression du mouvement social !
Qu’ont en commun ces hommes et femmes ? Ce sont tous des acteurs mobilisés au nom de l’intérêt général pour créer les conditions d’un débat public, des précurseurs dans le combat contre la destruction de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 juillet 2014
Gaza : La France complice
« La police vous parle tous les soirs à 20 heures »
Slogan de Mai 68
Par Jean-Luc Laurent
Je suis allé hier samedi 19 juillet à Paris à la manifestation interdite par le pouvoir socialiste. Pouvoir qui depuis deux ans est devenu, après une interruption de plusieurs années, à nouveau synonyme de « libéralisme » des plus zélés. Manifestation maintenue par une quarantaine d’organisations politiques qui ont eu raison de réagir de la sorte face à cette scandaleuse interdiction de l’État Français : priver les citoyens d’exprimer leur indignation devant les crimes renouvelés de l’État sioniste. Cette manifestation (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 juillet 2014
Hollande, la tache indélébile
Par Yvon Quiniou
Ainsi on aura tout vu. La France, pays des Droits de l’Homme et qui en a inventé le concept en 1789, interdit une manifestation de soutien à un peuple palestinien martyrisé, qui se déroulait à Paris, ville symbole ; et elle envoie ses CRS pour la réprimer par la violence. Chose unique : partout ailleurs en Europe les manifestations étaient autorisées, même si elles étaient encadrées, ce qui était la solution raisonnable si l’on voulait éviter d’éventuels débordements.
Mais ce n’est pas tout : cela s’est produit sous un gouvernement qui se dit encore de gauche et "socialiste", avec (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 juillet 2014
Copé rémunère sa femme via l’Assemblée Nationale
Par Mathilde Mathieu et Ellen Salvi
Mediapart révèle que l’épouse de Jean-François Copé est salariée à l’Assemblée Nationale depuis des années, sur un poste d’assistante parlementaire du député de Seine-et-Marne, aux frais du Palais-Bourbon. « Elle a un rôle de conseil », rétorque l’entourage de l’ancien patron de l’UMP. Nadia Copé n’a pas seulement bénéficié de billets d’avion réglés par l’UMP. D’après nos informations, l’épouse de Jean-François Copé est salariée à l’Assemblée Nationale depuis six ans, en toute discrétion, comme assistante parlementaire du député et maire de Meaux (Seine-et-Marne). Quelles sont ses (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 juillet 2014
La nouvelle loi française contre le Djihad
Allah est mort... de rire.
par Le Kergoat
Lorsque j’ai lu le projet de loi anti-Djihad du gouvernement, j’ai hésité ! Dois-je rire ou dois-je pleurer ? Ce projet de loi est tellement absurde, tellement idiot que j’en suis resté bouche bée ! Pourtant les décisions et les lois qui n’ont pas de sens ne manquent point en ce doux pays de France, surtout lorsqu’elles touchent à la Politique Internationale, mais là, avouons le, le gouvernement a tapé - sur sa propre tête - très fort ! Quels buts poursuit la nouvelle loi ?
J’allais me risquer à des projections subtiles, à attribuer à notre gouvernement des objectifs ambitieux pour (...)

lire la suite de l'article
dimanche 29 juin 2014
par Raoul Marc Jennar
La France s’oppose à une réglementation des multinationales
Par Raoul Marc Jennar
Le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU favorable à la fin de l’impunité des multinationales. La France vote non.
Communiqué d’Attac et de l’Aitec
Ce jeudi 26 juin, malgré l’opposition de la France, de l’Allemagne et des États-Unis, le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU s’est prononcé en faveur d’un projet de résolution déposé par l’Équateur et l’Afrique du Sud afin d’élaborer de nouvelles normes internationales contraignantes sur les entreprises multinationales et les Droits humains. Attac France et l’Aitec dénoncent le vote français contre une initiative bienvenue et justifiée, (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 juin 2014
Tarnos (40) : ils éviscèrent deux sangliers pour réclamer une Maison de la chasse
Par Jean-Yves Ihuel
Samedi 7 juin, les chasseurs tarnosiens ont voulu sensibiliser la municipalité en montrant publiquement leur impatience d’avoir à leur disposition une Maison de la chasse. Ils ont profité d’une battue au sanglier pour éviscérer symboliquement deux spécimens en bordure de la RD 810, face à l’hôtel de ville de Tarnos.
Selon Palmyre Bautista, président de l’Association communale de chasse agréée (ACCA) de Tarnos, ils ont préalablement alerté la municipalité et certains élus. L’association constate qu’il n’y a rien à propos de cet équipement au budget 2014 et doute d’une inscription au (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er juin 2014
Le compte de campagne de Sarkozy était bel et bien truqué
Par Mathilde Mathieu
Bygmalion affirme qu’elle a fait payer par l’UMP des factures de meetings organisés pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Objectif supposé : aider le candidat à respecter le plafond des dépenses autorisées. Le Conseil constitutionnel était loin du compte. En contrôlant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, les "Sages" avaient déjà déniché 1,6 million d’euros de dépenses dissimulées. En réalité, ils seraient passés à côté de « onze millions » de frais cachés, liés aux meetings présidentiels organisés par Bygmalion, la société de communication préférée du candidat et de l’UMP. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 11 mai 2014
Karachi : le parquet accable les doublures de Balladur, Léotard et Sarkozy
Par Fabrice Arfi
Mediapart a obtenu la copie du réquisitoire définitif du parquet de Paris dans le volet non-ministériel de l’affaire Karachi. Les procureurs confirment l’existence de rétrocommissions sur des marchés militaires de l’État dans le but de « rétribuer de façon occulte des politiques français ». Le réseau Takieddine est qualifié de « véritable imposture ».
La cause est désormais entendue. Il s’agissait bien de « rétribuer de façon occulte des politiques français ». Au fil d’un réquisitoire de 145 pages signé lundi 5 mai, dont Mediapart a obtenu une copie, le parquet de Paris accable les principaux (...)

lire la suite de l'article
dimanche 23 mars 2014
Écoutes : les mensonges et silences de l’avocat de Sarkozy
Par Fabrice Arfi & Karl Laske
Pour sa première prise de parole publique après les révélations de Mediapart, Maître Thierry Herzog a assuré, sur Europe 1, jeudi 20 mars : « Je ne suis soupçonné de rien. » « Le moment venu, s’il le faut, je m’en expliquerai », a-t-il ajouté, gêné. Désormais, Thierry Herzog ne peut compter que sur un seul avocat : lui-même. Et c’est loin d’être simple. Après avoir bénéficié du soutien d’une partie non négligeable de ses confrères lors de l’annonce des écoutes judiciaires, l’avocat de Nicolas Sarkozy est réapparu exténué – et très seul – jeudi matin, devant le micro de Jean-Pierre (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 mars 2014
Écoutes Sarkozy, complot des juges : intox, manip et mauvaise foi
Par Michel Deléan
Les attaques récurrentes contre les juges, qu’elles viennent de BHL, de Thierry Herzog ou de l’UMP, révèlent une peur latente chez certains de voir émerger un vrai pouvoir judiciaire indépendant. Après l’UMP et l’avocat Thierry Herzog, c’est au tour de BHL de se lancer à corps perdu dans la polémique sur les écoutes téléphoniques de Sarkozy. L’outrance le dispute à la grandiloquence. La magistrature est à nouveau sur le bûcher. Or, rappelons-le à ceux qui auraient la mémoire courte, c’est souvent au niveau de violence des attaques lancées contre les juges que l’on peut mesurer les enjeux (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 mars 2014
Écoutes Sarkozy : la mauvaise polémique de ténors du barreau
Par Michel Deléan
La campagne médiatique lancée par des avocats parisiens et des responsables UMP fait oublier que les écoutes téléphoniques sont strictement encadrées. Ce vacarme masque surtout les soupçons de trafic d’influence qui visent Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog et Gilbert Azibert.
« Là où la mer est passée, elle revient. » Cette métaphore poétique de Nicolas Sarkozy, lancée le 30 janvier devant les caméras qui suivaient, ce jour-là, l’ex-chef de l’État en Charente-Maritime, ne s’applique pas uniquement aux marées et aux élections. Elle trouve aussi son sens dans les polémiques qui suivent (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 février 2014
La France plie devant la colère de Mohammed VI
Par Lénaïg Bredoux
Jeudi 20 février, un juge d’instruction a voulu convoquer un des responsables des services de renseignements marocains, de passage à Paris et soupçonné de torture. Une décision qui a provoqué la colère du Maroc. La France fait tout pour éteindre l’incendie. Jusqu’à promettre de se mêler d’une enquête judiciaire. François Hollande a appelé Mohammed VI.
Mohammed VI a des amis fidèles. La France en fait partie. À tel point que lorsqu’un juge d’instruction français cherche à convoquer le directeur des services de renseignements marocains dans le cadre d’une plainte pour torture, le quai d’Orsay (...)

lire la suite de l'article
mardi 25 février 2014
par Luc Douillard
Des munitions utilisées ce dimanche par la police à Nantes
Par Luc Douillard
Voici ci-dessous quelques échantillons ramassés ce dimanche matin de balles de Flash-ball super pro, Lanceur de balles de défense, et de grenades assourdissantes. Elle ont été utilisées massivement lors de la manifestation anti-aéroport. Rappelons à monsieur le Préfet que ces nouvelles armes (apparues pendant l’ère Sarkozy au prix d’un changement de doctrine du maintien de l’ordre) sont absolument impropres à dégager une foule (pour cela les traditionnelles lacrymogènes suffisent amplement), mais qu’en revanche ces armes peuvent servir à perpétrer des exécutions extra-judiciaires sur (...)

lire la suite de l'article
dimanche 26 janvier 2014
par Mohamed Belaali
Hypocrisie bourgeoise
Par Mohamed Belaali
Président de la République, Gouvernement, préfets, maires des grandes et petites communes, journalistes, bref tout l’appareil étatique et médiatique de la bourgeoisie est mobilisé pour « lutter contre le racisme et l’antisémitisme ». Le ministre de l’intérieur Manuel Valls va jusqu’à adresser aux préfets une circulaire qui commence ainsi « La lutte contre le racisme et l’antisémitisme est une préoccupation essentielle du Gouvernement et exige une action énergique ». La France est ainsi invitée à mener ce grand combat élevé au rang des causes et des priorités nationales. Valls, qui rêve (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 janvier 2014
Le Président et l’Assassin
Par Pilhaouer
On tua Yitzhak Rabin qui s’égarait en recherchant une paix en Galilée mais on voulut maintenir en vie à grands frais le bourreau de Sabra et Chatila, et d’autres lieux encore comme Jénine. Jénine ou une population prisonnière fut bombardée par deux cents chars, des avions, assiégée pendant 13 jours, eau, électricité coupées, services d’urgence interdits.
Le poète Mahmoud Darwish a écrit : « Si tu avais contemplé le visage de la victime et réfléchi, tu te serais souvenu de ta mère dans la chambre a gaz. Tu te serais libéré de la raison du fusil. Et tu aurais changé d’avis : ce n’est pas ainsi (...)

lire la suite de l'article
lundi 13 janvier 2014
Communiqué du Syndicat de la magistrature
Immunité de Serge Dassault : le discrédit
Par un communiqué, le bureau du Sénat indique avoir « examiné aujourd’hui la demande de levée d’immunité parlementaire du sénateur Serge Dassault et (avoir) rejeté, par 13 voix contre 12, et une abstention, la demande portant sur la possibilité d’un placement en garde à vue ».
La demande de levée de l’immunité du sénateur, industriel et propriétaire d’organe de presse avait été présentée, conformément à l’article 26 de la Constitution, à la haute assemblée par deux juges d’instruction du pôle financier de Paris, saisis, selon un article du journal Le Monde daté du 6 janvier, de faits de « corruption, d’abus de biens (...)

lire la suite de l'article
dimanche 12 janvier 2014
Les fâcheuses habitudes de la France avec la liberté d’expression
Par Marc Leplongeon
La France, pays des Droits de l’Homme ? Elle est pourtant un des pays d’Europe les plus condamnés pour ses entraves à la liberté d’expression. L’affaire Dieudonné en aura été une illustration parfaite. À peine Manuel Valls a-t-il évoqué la possibilité d’interdire les spectacles de Dieudonné que les juristes se sont enflammés. Au nom de quoi devrait-on censurer a priori les abus de la liberté d’expression, alors que les outils judiciaires existent pour les sanctionner au tribunal ? La France s’est souvent cachée derrière le trouble à l’ordre public ou l’offense à chef de l’État (...)

lire la suite de l'article
lundi 30 décembre 2013
À quand la sortie du tunnel ?
Par Jean-Luc Porquet
Ce sont les actionnaires du tunnel sous la Manche qui doivent se marrer. Voilà un bail qu’ils ont perdu leur chemise dans ce qu’on leur promettait être l’affaire (juteuse) du siècle, mais aujourd’hui vient leur revanche : le tunnel Lyon-Turin, qui, avec ses 57 kms sous les Alpes, dépasse en longueur (de 6 kms) son homologue franco-britannique.
Un projet vraiment épatant car, comme le note le professeur d’économie Rémy Prud’homme dans Les Échos, « ses revenus ne couvriront même pas 10 % des coûts ». On comprend qu’aucun investisseur privé, aucune banque, aucun épargnant n’y mette (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 décembre 2013
Le PPP, sigle des prédateurs du service public
Par Sylvain Roch
Un nouveau sigle commence à connaître une certaine renommée du type ANPE, PACS ou CAE ! Le PPP nous est « balancé » dans beaucoup de réunions publiques où des élus veulent nous inculquer les nouveaux modes de gestion de l’État, mais que se cache-t-il derrière ce sigle ? Ce n’est pas un nouveau gaz rare responsable de l’effet de serre, ni le nouveau parti à la mode. Non, c’est la façon distinguée de dire : désengagement de l’État au profit de grands groupes privés ! Le Partenariat Public Privé est la nouvelle façon de permettre aux capitalistes de faire de l’argent avec ce qui relevait des (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 décembre 2013
Quand Paris se couche...
Par Alain Gresh
Depuis longtemps, la chasse aux Bédouins est ouverte, non seulement en Palestine occupée, mais aussi en Israël, où des dizaines de milliers d’entre eux sont arrachés à leurs terres. Vendredi 20 septembre, en Cisjordanie, un convoi humanitaire se dirige vers le village bédouin de Makhoul, détruit par les forces d’occupation israéliennes. Il transporte des tentes pour offrir un toit, même précaire, à la soixantaine d’habitants. Destinés à remplacer celles de la Croix-Rouge, que les Israéliens ont confisquées, ces abris de fortune sont financés par l’Union européenne et par la France. Pour (...)

lire la suite de l'article
samedi 14 décembre 2013
La liquidation des biens publics en France
De 1933 à 1982 : constitution et création du Bien Public avec notamment : Air France, SNCF, Renault, Crédit Lyonnais, Société Générale, AFP, Alstom, Saint Gobain, Usinor Sacilor, Rhône-Poulenc, Crédit Commercial de France, et la création d’EDF-GDF, soit un total d’une cinquantaine de groupes. Plus des groupes où les participations publiques sont majoritaires comme Matra, la Société d’Étude Marcel Dassault, la Banque Rothschild ou la Banque Worms. Tout cela constituait le patrimoine que nous devions léguer à nos enfants !
De 1986 à 2012 : dénationalisations totales ou partielles par tous les gouvernements (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 décembre 2013
Lamdaoui et l’âme damnée
Il n’aime pas trop la critique, Faouzi Lamdaoui. Le conseiller pour l’égalité et la diversité de François Hollande n’a guère apprécié que Charlie-Hebdo raconte à ses lecteurs, il y a de cela quelques semaines, à quel point il était attaché à de menus avantages, comme la voiture de fonction ou la protection policière, eu égard à ses éminentes responsabilités et aux menaces dont il s’est, un temps, dit victime.
Un de ses proches, nommé Mustapha Saha, inconnu dans l’organigramme mais disposant tout de même d’un bureau à l’Élysée, s’est chargé de venger son patron en s’en prenant à Charlie. Des articles (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 novembre 2013
Monaco : Hollande sur un Rocher ardent
Par Xavier Monnier
L’incursion de François Hollande à Monaco tombe pile... dans les affaires. Trois jours après avoir essuyé pluie et huées sur les Champs-Élysées et à Oyonnax, le président Hollande s’en va quérir un peu de douceur sur la Côte d’Azur. Le temps d’une visite diplomatique (on ne rit pas) dans l’État confetti de Monaco (2km²). Soit, dans la terminologie élyséenne, une visite officielle en principauté de Monaco.
Au programme de la balade, un entretien avec le chef d’État, Son Altesse sérénissime Albert de Monaco, une visite dans le quartier industriel de la cité, un passage par le centre de (...)

lire la suite de l'article
samedi 9 novembre 2013
Des clés pour comprendre
Partenariats public-privé : un bilan accablant
Par Yves Housson
Ce type de contrats, prévu pour faciliter la réalisation d’équipements publics, qui devait être source d’économies, se solde par une gabegie budgétaire. Et de juteuses affaires pour les groupes...
Dans l’arsenal des dispositifs mis en place ces dernières années pour affaiblir la fonction et le secteur publics, les "partenariats public-privé" (PPP) tiennent un rôle sans cesse croissant. Créés par ordonnance en 2004, libéralisés par une loi de 2008, les PPP visent, officiellement, à faciliter la réalisation de projets d’investissements, d’équipements, destinés au service public, en la (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 novembre 2013
Les dessous de l’écotaxe
quand Benetton et Goldman Sachs collectent l’impôt français
Par Agnès Rousseaux
En reportant l’entrée en vigueur de l’écotaxe pour les poids lourds, le gouvernement Ayrault vient une nouvelle fois de capituler face à des intérêts privés. Mais derrière cette taxe écologique se cache une autre question, qui n’a jamais été soumise au débat public : c’est la première fois que la collecte de l’impôt est confiée à des entreprises privées. Un consortium emmené par Benetton, Goldman Sachs, Thalès et SFR empochera 20% des recettes de la taxe pour assurer son recouvrement. Du jamais vu ! Enquête.
Après six ans de reports et d’atermoiements, l’écotaxe poids lourds est devenue un (...)

lire la suite de l'article
dimanche 6 octobre 2013
Ô Toulouse !
Le jour où la police m’empêche de filmer
Par Claire Mirabelle
Il est 20 heures, on est jeudi, devant le Breughel près de la place Arnaud Bernard à Toulouse. Cela fait une heure que ça dure : la police municipale, la BAC, les chiens, les flash balls, les « en civil » et les habillés comme des CRS, joyeusement accompagnés de leur commissaire en chef. Ils sont au moins 40 et ont commencé leur tournée, bar après bar. Ils nous incitent à rentrer, à nous taire, à ne pas filmer, à nous en aller.
Au début, on ne comprenait pas. On se disait « Ils cherchent un mec, quelque chose se passe ». Et puis, quand on les a vus arriver près de nous, on a compris. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 octobre 2013
Le « Monsieur Contravention » fait payer ses PV par l’administration
Par Stéphanie Fontaine
Avis de contravention, certificats administratifs, bordereaux comptables… Les documents en possession de Mediapart sont sans appel : le haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur qui dirige l’usine à procès-verbaux issus des radars automatisés – plus de 12 millions en 2012 – et des nouveaux PV électroniques (PVE) a tout l’air de se comporter comme ceux qu’il traque tous les jours.
Directeur de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (Antai), le préfet Jean-Jacques Debacq, dont le discours officiel stigmatise régulièrement les fraudeurs de la route, fait (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er octobre 2013
Un site délation en France !
C’est parti, comme en 40. Sauf que là, c’est à plus grande échelle. Le gouvernement vient d’ouvrir un site internet où vous êtes joyeusement invités à dénoncer tout contenu illicite que vous trouverez sur la toile. Pour mieux défendre l’espace de liberté qu’est Internet, il semble qu’il faille faire surveiller cette liberté par les internautes eux-mêmes. Un coup de génie ! Des millions de policiers internet qui ne coûtent pas un centime aux contribuables.
C’est quoi un contenu illicite ? Les millions de français internautes n’ayant pas tous fait des études de droit, comment vont-ils décider de ce qui est (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 septembre 2013
La France des sénateurs cumulards
On peut, comme Mr Gaudin, être maire de Marseille et sénateur. On voit le résultat. De deux choses l’une : soit on ne gère une métropole en crise, confrontée à la dépression et à la violence, qu’à mi-temps ou à tiers-temps... Soit on est rétribué pour occuper une fonction parlementaire qu’en réalité on n’exerce pas. Dans les deux cas les électeurs sont arnaqués.
Qu’importe : il s’est trouvé une massive majorité de sénateurs pour refuser que soit mis fin au cumul des mandats. Et, parmi eux, une quarantaine de socialistes. Des socialistes de privilèges et de prébendes. Antiredistribution, antipartage, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 15 septembre 2013
Campagne de Balladur : le PDG de la RATP mis en examen
Par Elodie Gueguen, rédaction de France Info
Pierre Mongin, ancien chef de cabinet d’Edouard Balladur à Matignon, a été mis en examen jeudi pour détournement de fonds publics par les juges enquêtant sur le financement de la campagne présidentielle de l’ex-Premier ministre en 1995 – l’affaire dite de Karachi, a annoncé son avocat.
Une nouvelle mise en examen dans l’affaire dite de Karachi, l’enquête sur le financement de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995. Son ancien chef à Matignon, Pierre Mongin, actuel PDG de la RATP, a été mis en examen jeudi pour détournement de fonds (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 septembre 2013
FN : Faux culs et vrais blocages
Par Hubert Huertas
Revoilà le serpent de mer, disait hier Alain Juppé à propos de l’alliance de l’UMP et du Front National, qu’il refuse énergiquement. Ce serpent, c’est François Fillon qui vient de le revigorer, en admettant qu’on puisse voter pour l’extrême droite à condition que son candidat soit moins « sectaire » que celui de la gauche.
François Fillon a donc changé d’avis. Il y a un an, quand son rival Jean-François Copé avait prôné le « Ni-Ni », il avait répondu que lui ne mettait pas « le FN et le PS sur le même plan ». Plus net encore, au printemps, il s’était démarqué de Nicolas Sarkozy en proclamant (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 septembre 2013
Le professeur malvoyant privé de cours
Le contrat de son assistante n’a pas été renouvelé à la rentrée
Par Marie Persidat
Les élèves de Yann Fiévet n’auront pas de cours de sciences économiques et sociales ces tous prochains jours au lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles. Ce professeur malvoyant travaille depuis de nombreuses années avec une assistante pédagogique. Mais mardi, jour de la rentrée, le lycée s’est aperçu de l’impossibilité de renouveler le contrat de la jeune aide secondant l’enseignant depuis l’année dernière.
Derrière ce dysfonctionnement se cache un imbroglio administratif dont l’Éducation nationale a le secret. Mais en attendant, Yann Fiévet ne peut assurer ses cours. Alors que le (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 août 2013
Le site de Carla Bruni-Sarkozy n’en finit pas de faire jaser
Par Lorraine Kihl
Alors que l’ex-“première dame” menace de poursuites, une pétition demandant à Carla Bruni-Sarkozy de rembourser les 410 000 euros qu’a coûté au contribuable son site internet a déjà recueilli plus de 90 000 signatures. Retour sur l’histoire d’un très coûteux et très douteux WordPress.
Le site à 410 000 euros de l’ancienne “première dame” n’en finit pas de faire parler. Une pétition demandant à Carla Bruni-Sarkozy de « rendre cet argent aux Français » a déjà recueilli, jeudi 1er août, plus de 90 000 signatures. L’ancienne mannequin/musicienne/“femme de” a peu goûté la chose et fait savoir par (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 juillet 2013
Cahuzac, amnésique, met Hollande dans l’embarras
Par Mathieu Magnaudeix
Auditionné à nouveau par les députés mardi, Jérôme Cahuzac a, de fait, démenti l’existence d’une réunion le concernant, à l’Élysée le 16 janvier, pourtant confirmée par Pierre Moscovici la semaine dernière. L’opposition demande l’audition de Jean-Marc Ayrault. À nouveau, Jérôme Cahuzac les a désarçonnés. Les socialistes membres de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur l’affaire Cahuzac espéraient que la deuxième audition de l’ancien ministre du budget, ce mardi, permettrait enfin d’éclaircir le rôle des plus hautes autorités de l’État. L’ancien ministre, déjà auditionné (...)

lire la suite de l'article
vendredi 19 juillet 2013
Le Sénat allège le délit de prise illégale d’intérêt
(ter repetita)
Par Napakatbra
En catimini, et pour la troisième fois en cinq ans, le Sénat vient de voter un amendement allégeant drastiquement le délit de prise illégale d’intérêt. Jusqu’à présent retoqué par l’Assemblée nationale, sous la pression de l’opinion, cet amendement devra donc repasser devant les députés.
L’été est décidément propice aux décisions pleines de bon sens... Repérée par Anticor, la proposition déposée par l’honorable sénateur PS Pierre-Yves Collombat propose d’amender l’article 432-12 du code pénal définissant le délit de prise illégale d’intérêt en remplaçant les mots "un intérêt quelconque" par (...)

lire la suite de l'article
lundi 15 juillet 2013
Comptes de campagne de Sarkozy
Mensonges en stock
Par Laurent Neumann
L’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil Constitutionnel a donné lieu à un véritable festival de bobards et de désinformation.
1 – Les amis de Nicolas Sarkozy affirment que, pour un dépassement de 2 %, leur champion a été puni à 100 %. C’est faux !
L’équipe du candidat a déposé des comptes pour une valeur de 21,3 millions d’euros. Une fois réintégré l’ensemble des frais de campagne oubliés, la facture s’élève à près de 23 millions d’euros. L’insécurité des comptes porte donc sur 1,7 million d’euros. Cent-vingt ans de Smic, une paille ! Et encore les sages (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 juillet 2013
Comment le groupe Total va financer la réforme de l’Éducation nationale
Par Agnès Rousseaux
À court d’argent et d’idées, le gouvernement a signé un accord avec le groupe Total, qui s’engage à verser plusieurs millions d’euros pour soutenir la réforme des rythmes scolaires, concoctée par le ministre de l’Éducation nationale. L’entreprise soutient ainsi les associations, qui prendront le relais lorsque les enfants ne seront plus en classe. Les municipalités auront-elles recours elles aussi au mécénat d’entreprises pour financer leurs politiques éducatives ? Promu grand mécène d’État, Total semble en tout cas bien décidé à s’impliquer dans les politiques à destination de la (...)

lire la suite de l'article
lundi 8 juillet 2013
La France n’accorde pas le droit d’asile à Edward Snowden
Le ministère de l’Intérieur a annoncé ce jeudi soir le rejet de la demande d’asile d’Edward Snowden, le consultant de l’Agence américaine de sécurité nationale (NSA) qui a révélé un programme de surveillance des communications mondiales.
"Refuser la demande d’asile de Snowden est du pur l’arbinage de la part de la France et de Monsieur Valls. Ce gouvernement est le plus atlantiste que la France ait connu", a commenté Jean-Luc Mélenchon sur le site Arrêt sur image. Le co-président du Front de Gauche fait écho au PCF qui déclarait dans un communiqué : "Un gouvernement de gauche se doit de faire entendre (...)

lire la suite de l'article
dimanche 23 juin 2013
Dans la série « le FN est un parti comme les autres... »
...le Conseiller municipal se prend six mois avec sursis et deux ans d’inéligibilité pour violences homophobes
Par Olivier Bonnet
Le 16 février sur le parvis de l’hôtel de ville d’Auxerre, quelques dizaines de manifestants s’étaient rassemblés pour soutenir le projet de loi ouvrant le mariage aux homosexuels, rapporte Le Parisien. Une altercation avait alors éclaté entre les manifestants et le Conseiller municipal FN. Trois personnes, dont une jeune fille de 17 ans, avaient été très légèrement blessées et avaient déposé plainte. La jeune fille a accusé l’élu de lui avoir donné un coup de pied au visage, tandis que les deux autres lui ont reproché de les avoir bousculés. Selon les victimes et des témoins, Mr Jacob (...)

lire la suite de l'article
dimanche 2 juin 2013
Fraude aux primaires UMP : pas une faille, une fonctionnalité !
Par Guillaume Champeau
Le quotidien Metronews a pu mettre à l’essai la technique de fraude que Numerama révélait deux jours avant l’ouverture des primaires UMP organisées par un vote sur Internet. Un journaliste du quotidien a pu s’inscrire au nom de plusieurs électeurs, et voter. Mais pour Docapost, qui fournit la plateforme de vote, il ne s’agit pas d’une faille, mais bien d’une fonctionnalité prévue !
Dès mercredi, Numerama révélait qu’il serait très simple de frauder aux primaires UMP à Paris, grâce au processus choisi pour la vérification de l’identité des électeurs sur la plateforme de vote par (...)

lire la suite de l'article
samedi 11 mai 2013
Cette Malienne est interdite de conférence en France par Normal 1er
Le naufrage et l’offense. Le Mali à rendre aux Maliens
L’auteur de cet article a été étudiante en France. Après son doctorat en psychologie sociale elle a travaillé pour des organisations internationales et a été ministre de la Culture et du tourisme au Mali. Le mois dernier, elle devait se rendre à Berlin à l’invitation de la gauche allemande (Die Linke) et à Paris à celle du NPA. Mais le gouvernement solférinien (qui précisément ?) a donné des instructions pour lui interdire l’Espace Schengen. L’Allemagne lui a cependant accordé un (court) visa. Mais le territoire français lui est interdit. Pourquoi ? À la lire, on a la réponse.
Par Aminata D. Traoré
« (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 mai 2013
Sarkozy : black-out sur son compte de campagne
Par Mathilde Mathieu
La Commission des financements politiques aurait-elle quelque chose à cacher sur le compte de Nicolas Sarkozy ? Sollicitée par Mediapart, cette instance refuse depuis des mois de communiquer sa décision choc de décembre 2012, par laquelle ses membres ont rejeté le compte de campagne de Nicolas Sarkozy à la dernière présidentielle, estimant qu’il avait crevé le plafond des dépenses autorisées.
Envoyées à Nicolas Sarkozy et à lui seul, jamais publiées, ces quelques pages qui détaillent les griefs retenus à son encontre sont devenues l’un des petits secrets les mieux gardés de la (...)

lire la suite de l'article
lundi 28 janvier 2013
François Rebsamen ne part pas en Belgique : il « profite » en France !
Par Gérard Gautier
L’association Blanc c’est exprimé milite depuis 1989 contre le cumul de mandats. Or, le patron des sénateurs socialistes, François Rebsamen, vient de dénoncer, le 24 janvier dernier, « le "populisme" des partisans du non-cumul des mandats... » Source Acteurs publics Aussi est-il bon de rétablir immédiatement une vérité : dans l’article, il y a une coquille. Le « sénateur susnommé » s’appelle en fait François « Rabdesalaire »... ou d’indemnités comme l’on veut, et après d’aucun, qui avait le Désir « qu’on ne touche pas à son pote », lui entend bien faire entendre qu’il ne veut en aucun cas (...)

lire la suite de l'article
dimanche 27 janvier 2013
Lyon-Turin
Comment Hollande s’apprête à dépenser 11 milliards pour que les businessmen prennent le train
Par Sophie Chapelle
Relier Lyon et Turin en deux heures, une belle idée… au coût pharaonique de 26 milliards d’euros ! C’est pourtant bien ce que comptent dépenser les gouvernements français et italien pour creuser une ligne à grande vitesse sous les Alpes. Prévisions de trafic marchandises à la baisse, conflits d’intérêts, perte de foncier agricole, absence de débats publics, pollutions de la vallée de l’Isère et de la Maurienne... Les opposants dénoncent un « grand projet d’inutilité publique ». Enquête.
C’est un projet d’infrastructure gigantesque, déjà vieux de vingt ans. La réalisation de (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 janvier 2013
Levallois : Balkany doit encore 123.000 euros à sa ville
Par Mathilde Mathieu et Louise Fessard
À la fin des années 1990, le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a été condamné pour prise illégale d’intérêts. Quinze ans après, a-t-il payé sa dette à la collectivité ? Au sens propre, la réponse est non. Alors que la justice l’avait condamné à restituer plus de 520 000 euros à la ville de Levallois-Perret, Patrick Balkany n’a toujours pas terminé de régler son passif. D’après les informations recueillies par Mediapart, l’édile UMP (également député) doit encore rembourser quelque 120 000 euros à la trésorerie de sa propre municipalité – une dette que le ministère (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er décembre 2012
Les abuseurs publics
Par Gérard Gautier
J’aime bien assister à un spectacle lorsque j’ai fait le choix de mon programme. Mais lorsque l’entrée est, en plus, « obligatoire », malgré la pauvreté des textes et le mauvais jeu des acteurs en présence, qu’en supplément le tarif m’est imposé alors je dis « stop ! »...
LES ABUSEURS PUBLICS
Le citoyen lambda qui n’est pas adhérent à l’UMP ni à aucun autre parti peut quand même être révolté, en ces temps de crise, de se voir imposé le spectacle de la lamentable pantalonnade qui mobilise tous les médias. Ce n’est pas de nature à lui redonner confiance dans la classe politique en pleine (...)

lire la suite de l'article
mardi 13 novembre 2012
Bettencourt-Sarkozy : la revanche de la comptable
Par Karl Laske
« Je ne sais pas qui est Claire Thibout et je ne sais pas pourquoi elle dit cela », a soufflé Éric Woerth devant le juge de Bordeaux Jean-Michel Gentil, en septembre dernier. L’ancien ministre du budget, démissionnaire de ses fonctions de trésorier de l’UMP en pleine affaire Bettencourt, ne crie plus à la « calomnie » et au « mensonge » comme il l’a tant fait. Claire Thibout, l’ancienne comptable des Bettencourt, mise sur le gril au moment de ses déclarations à Mediapart sur des financements secrets de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, est désormais un témoin intouchable.
L’époque (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 novembre 2012
Notre-Dame-des-Landes : un préfet en plein conflit d’intérêt ?
Par Agnès Rousseaux
Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes servirait-il de tremplin pour assurer la carrière de fonctionnaires zélés ? Bernard Hagelsteen, ancien préfet de Loire-Atlantique et de la région Pays-de-la-Loire de 2007 à 2009, travaille aujourd’hui pour... le groupe Vinci, qui est en charge de la concession de l’aéroport. Rien à voir ? En tant que préfet, il pilotait localement le projet d’aéroport, en collaboration avec la Direction générale de l’aviation civile (DGAC)...
Or, dans le cadre de la Délégation de service public, l’appel d’offres a été lancé en 2009 pour choisir le (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 novembre 2012
Aurore Martin, citoyenne française, livrée aux néo-franquistes
Par Jean Ortiz
Peut-on être "facha" et de gauche ? Manuel Valls ne gaffe pas. Il met ses pas dans ceux de la droite pour se donner une stature de "présidentiable". Calcul minable ! Le Valls de toujours, anticommuniste, condescendant, chasse sur les terres puantes de l’ultra-droite. Il en rajoute sur la politique "sécuritaire" pour donner des gages au centre, à droite, à l’extrême droite...
Valls est de gauche comme DSK était vertueux. Il vient de livrer au gouvernement néo-franquiste et répressif de Rajoy une militante basque française courageuse, membre d’un parti (Batasuna) légal en France. Pour (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 novembre 2012
L’arrestation d’Aurore Martin est dénoncée comme « une provocation »
Par Karl Laske
La militante basque française Aurore Martin, recherchée par Madrid, a été interpellée jeudi 1er novembre dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle a été aussitôt livrée à la police espagnole. Aurore Martin était visée depuis le 13 octobre 2010 par un mandat d’arrêt européen émis par un magistrat madrilène pour « faits de participation à une organisation terroriste, et terrorisme ». En l’occurrence : avoir participé en Espagne à des réunions publiques comme membre du mouvement Batasuna, un mouvement politique reconnu en France mais interdit en Espagne...
La jeune militante de 33 ans a été interpellée (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 octobre 2012
Des paroles naufragées
Par Jean-Claude Guillebaud
C’est devenu une détestable routine : les paroles publiques se noient de plus en plus souvent dans la sottise, l’à-peu-près, l’invective ou le n’importe quoi. Hier encore, on s’effarait avec raison des « dérapages » (calculés) de Jean-Marie Le Pen. Aujourd’hui, dans un climat vindicatif – et cynique – les incontinences langagières sont partout, et pas seulement à droite.
Comptons sur nos doigts. Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, Caroline Fourest et quelques autres : en moins de deux semaines, nous aurons assisté à une ahurissante surenchère. La vulgarité haineuse de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 9 septembre 2012
Razzia sur Le Canard Enchaîné à Puteaux
Appel du 1er jugement
Par Christophe Grébert
Suite à une énième plainte du maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, j’ai été condamné par le tribunal de Nanterre pour avoir dénoncé la razzia du Canard Enchaîné sur ma commune en octobre 2011. L’hebdomadaire avait publié un article révélant que Joëlle Ceccaldi-Raynaud avait planqué 4 millions d’euros sur un compte au Luxembourg. Une somme d’argent dont elle n’explique pas la provenance, objectant qu’il s’agit d’une "affaire privée".
J’ai décidé de contester ce 1er jugement du tribunal de Nanterre. Mon avocat a engagé la procédure d’appel. Un nouveau procès aura donc lieu dans (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 septembre 2012
Affaire Takieddine : Sarkozy est impliqué par un haut fonctionnaire
Par Fabrice Arfi et Karl Laske
Dans l’affaire Takieddine, l’ancien président Nicolas Sarkozy a donné, en tant que ministre du budget, et contre l’avis de son administration, un accord écrit au paiement anticipé de commissions occultes, en 1994. C’est l’ultime développement de l’enquête du juge Renaud Van Ruymbeke sur les marchés d’armement signés par le gouvernement Balladur, impliquant une nuée d’intermédiaires aujourd’hui mis en examen.
Cette preuve a été livrée par une femme-clé, haut fonctionnaire de son état, Patricia Laplaud, alors en poste au ministère du budget, entendue le 3 juillet par les (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 août 2012
Ils se croyaient intouchables. Copé, l’homme de la piscine
Jean-Charles Brisard cherchait un nom de code. Il a choisi « EPOC », l’anagramme de Copé, pour désigner les informations à transmettre aux policiers concernant Jean-François Copé. Entendu l’automne dernier sur la campagne d’Édouard Balladur – il a appartenu à la cellule “Jeunes” de l’équipe du candidat – , puis dans l’affaire Takieddine, l’agent de recherche privé veut révéler sans apparaître, mais les policiers ont établi, sans l’en avertir, des procès-verbaux intitulés « Renseignements fournis par Mr Jean-Charles Brisard ». Dans ces PV, Brisard pointe les conditions d’achat par l’ancien ministre d’un appartement (...)

lire la suite de l'article
lundi 9 juillet 2012
Comment une multinationale a voulu déstabiliser un élu du Parti de Gauche
Par Gérald Andrieu & Emmanuel Lévy
En créant une régie publique, Gabriel Amard, président PG de la Communauté d’agglomération « Les Lacs de l’Essonne » s’est attiré les foudres de la Lyonnaise des eaux (Groupe Suez environnement). Le géant privé de l’eau s’est donc tourné vers un cabinet de lobbying, Vae Solis, qui s’est donné pour mission de « discréditer » l’action de l’élu de gauche. Chargé du « pilotage » de cette « mission » de déstabilisation ? L’actuel chef de cabinet du ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll !
Vae solis, « Malheur à celui qui va seul », en latin. Gabriel Amard, ancien du PS et (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er juillet 2012
La réplique de Mikis Théodorakis à Jean-François Copé
"Une calomnie et l’expression de la pire bassesse morale"
Le mucisien et compositeur grec réagit dans l’Humanité contre la campagne de l’UMP faisant de lui un antisémite.
Par Mikis Théodorakis Je suis grec et fier de l’être, car nous sommes le seul peuple en Europe qui, pendant l’occupation allemande (1941-1944), non seulement n’a pas exercé de poursuites contre les juifs mais, au contraire, les a aidés à vivre et à survivre avec tous les moyens dont nous disposions. À l’époque, j’étais moi-même partisan de l’Armée populaire de libération et je me souviens que nous avions pris sous notre protection de nombreuses familles de juifs grecs, que nous nous sommes (...)

lire la suite de l'article
samedi 30 juin 2012
Georges Ibrahim Abdallah ou lorsque la France devient un protectorat américain !
Le ministère avait peine à suffire aux lettres de cachet qui envoyaient en prison ou en exil les opposants. (Voltaire) Par Mickael B. À chaque époque ses injustices, et l’observateur avisé remarquera que depuis plus d’un demi-siècle, dans ce triste palmarès, le conflit israélo-palestinien occupe fréquemment les plus hautes marches du podium. Ce sinistre remake du combat biblique entre David et Goliath voit quotidiennement l’oppression frapper le camp palestinien et, en raison de l’attitude criminelle d’Israël, foulant aux pieds les résolutions (pourtant bien édulcorées par l’allié américain) de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 juin 2012
par Sylvie Simon
Condamnation d’un candidat aux législatives
Par Sylvie Simon
Le vendredi 8 juin, Le Progrès de Lyon.fr nous informait que le président de la Miviludes, Georges Fenech, a été condamné pour diffamation publique par la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisée dans les affaires de presse.
Les faits remontent à 2009 lors de la remise du rapport de la Miviludes concernant l’association de laïcs catholiques, la TFP (Société française de défense de la Tradition, Famille et Propriété), dont le texte a été jugé diffamatoire par le tribunal correctionnel de Paris qui a relevé « le manque de rigueur dans les vérifications ainsi que le manque (...)

lire la suite de l'article
lundi 11 juin 2012
Guérini porte plainte contre Montebourg
Par C.V. (avec AFP)
Le président PS du Conseil Général des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini va porter plainte contre le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, pour "recel de violation du secret de l’instruction", a indiqué vendredi son avocat. Dans un rapport remis en mars 2011 aux instances nationales du PS, Arnaud Montebourg dénonçait les pratiques au sein de la Fédération Socialiste des Bouches-du-Rhône alors dirigée par Jean-Noël Guérini.
Nouvelle étape dans la guerre ouverte entre Arnaud Montebourg et Jean-Noël Guérini. Le président PS du Conseil Général des Bouches-du-Rhône va (...)

lire la suite de l'article
jeudi 17 mai 2012
Jean-François Copé et l’UMP en leurs œuvres
"La hauteur de l’orgueil se mesure à la profondeur du mépris", disait volontiers André Gide. Voici l’œuvre d’entre deux tours adressée aux Français d’Israël par Jean-François Copé et ses acolytes de l’UMP. L’abjection et l’avilissement de ces grands "démocrates", nous expliquant qu’ils travaillent à la réalisation de la paix dans le monde tout autant qu’au bien-être de leurs concitoyens, est sans frontière ! Le peuple Palestinien qui aspire à la paix et à la justice depuis tant de décennies a du souci à se faire tant que séviront ces tristes sires de politicards aux affaires du monde. (M.B.)
Madame, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 6 mai 2012
Kadhafi-Sarkozy : la justice tunisienne savait dès octobre 2011
Par Mathieu Magnaudeix, Fabrice Arfi et Karl Laske
« Oui, en tant que premier ministre, j’ai moi-même supervisé le dossier du financement de la campagne de Sarkozy depuis Tripoli », a déclaré, il y a sept mois, Baghdadi Ali al-Mahmoudi.
Dès le 25 octobre 2011, l’ancien chef du gouvernement libyen, actuellement détenu en Tunisie, avait détaillé le financement par le régime Kadhafi de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, lors d’une audience devant la cour d’appel de Tunis, qui examinait la demande d’extradition déposée par la Libye à son encontre.
Dans un témoignage accordé à Mediapart, deux avocats (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 avril 2012
Sondages de l’Élysée ou comment jouer la montre
Par Alain Garrigou
Ultime développement du feuilleton sur les sondages commandés et financés par l’Élysée, on apprenait, le 17 février dernier, que le tribunal administratif de Paris avait ordonné à la présidence de la République de remettre les factures des études controversées au plus tard le 22 mars (jugement n° 0920763). Cette décision inattendue concluait l’initiative discrète d’un militant écologiste particulièrement tenace, Raymond Avrillier, qui avait déposé un recours le 4 août 2009 après les révélations partielles de la Cour des comptes, le 16 juillet 2009. Ce dénouement avait quelque chose (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 avril 2012
L’affaire Sarkozy
Par Edwy Plenel
L’incarcération de l’ex-chargé d’affaires de la très fortunée Liliane Bettencourt a brusquement souligné l’enjeu vital d’une réélection pour Nicolas Sarkozy : échapper aux juges grâce à l’immunité judiciaire du président de la République. Jamais un président sortant, dès son premier mandat, n’a été cerné par autant d’affaires dont l’argent est le seul ressort, entre financement politique et enrichissement personnel. Inventaire en forme d’alerte civique.
Ventes d’armes sous Edouard Balladur et financement illicite de la campagne présidentielle de ce dernier en 1995 ; immense cadeau accordé sur fonds (...)

lire la suite de l'article
lundi 12 décembre 2011
Le PS du Pas-de-Calais s’enfonce dans l’affairisme et les scandales
Par Stéphane Alliès
Sale temps pour les barons socialistes. Après l’Hérault et les Bouches-du-Rhône, c’est au tour du Pas-de-Calais d’être ébranlé par les scandales touchant un PS local tout-puissant face à la faiblesse du pouvoir central de Solférino. À chaque fois, bien que l’attitude choisie pour régler le dossier par Martine Aubry et la direction du parti diffère selon les cas, les ingrédients sont les mêmes.
On y trouve un grand élu au cœur d’un système : après Georges Frêche et Jean-Noël Guérini, voici Jean-Pierre Kucheida (ci-contre), le député et maire de Liévin depuis trente ans ! Une fédération (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 août 2011
La démocratie vue de la planète Sarkozy
Par André Bellon
Toujours porté par le tropisme de l’équilibre budgétaire, d’ailleurs dicté par les instances de Bruxelles et se résumant à une diminution des dépenses publiques, Nicolas Sarkozy fulmine contre les opposants qu’il accuse de jouer contre « l’intérêt national ». Découvrant soudain l’option démocratie, il déclare que, si le Parlement, réuni en Congrès, ne veut pas soutenir son projet de constitutionnalisation de cette fameuse « règle d’or », ce sera au peuple d’en décider.
On pourrait penser, de prime abord, qu’il est alors question de soumettre la question à référendum. La chose ne serait pas en (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 août 2011
Les documents Takieddine ou la sale vérité du sarkozysme
Par Edwy Plenel
Les documents Takieddine, dont Mediapart a commencé la publication le 10 juillet, dévoilent la vérité de la présidence de Nicolas Sarkozy. Et cette vérité est sale. Ayant pour fil conducteur l’argent noir des ventes d’armes, cette documentation sans précédent dans l’histoire de la République met à nu un système dont l’intérêt financier est le seul mobile, au détriment des lois en vigueur et de la morale publique. Ces pratiques ou ces tentations ont toujours existé, et les affaires politico-financières qui ont terni les présidences de François Mitterrand et de Jacques Chirac en témoignent (...)

lire la suite de l'article
jeudi 21 juillet 2011
Adoption de la loi sur la mobilisation des milices en cas de "crise majeure" ?
Par Michel Sitbon
Complétant les dispositions de la Loppsi, et en particulier son article 113 instituant des milices para-policières, le Parlement a adopté une loi "tendant à faciliter l’utilisation" de ces "réserves", "en cas de "crise majeure". Rappelons que dans sa version d’origine ce texte prévoyait que lesdites "réserves", mobilisables ponctuellement pour des périodes de trente jours, soient rémunérés par leurs employeurs d’origine au titre de ce qui était appelé un "mécénat patriotique" bénéficiant de dégrèvements d’impôts sur le modèle des dispositions encadrant le mécénat. Cette dimension (...)

lire la suite de l'article
dimanche 19 juin 2011
Lagarde frappe un grand coup pour le FMI
Par Jean-Michel Thénard
Heureux qui comme Christine Lagarde fait de beaux voyages. Depuis le 30 mai, la ministre a parcouru 46 744 kms, tout en faisant savoir qu’elle continuait à diriger Bercy d’une main de maître. Quel talent ! Certes, elle tient moins la distance que Strauss-Kahn, qui avait effectué 100 000 kms pour être élu à ce poste envié de Directeur Général du FMI en septembre 2007.
Selon Bercy, la campagne du socialiste avait coûté 47 791 euros au contribuable. L’ancien ministre avait alors payé sur ses propres deniers les services d’une agence américaine de lobbying (TD International) et ceux (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 juin 2011
Les (vrais) assistés
Par Jack Dion
Le hasard du calendrier a voulu que l’UMP organisât une nouvelle battue contre le RSA au moment même où ses députés, à l’Assemblée, votaient une réforme de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) qui constitue un formidable cadeau aux riches. D’un côté, des pauvres accusés d’être des « assistés », de l’autre, des fortunés bénéficiant de l’assistanat de classe.
La France d’en bas dénigrée par la France d’en haut claquemurée dans son ghetto doré. On ne pouvait imaginer plus spectaculaire illustration de la fresque sarkozyste. Nul ne sait ce qu’il adviendra des propositions brandies lors de la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 8 juin 2011
Class-actions enterrées : Une arnaque à 15 milliards d’euros couverte par le gouvernement
Par Napakatbra
Promises par le gouvernement depuis 2005, les class-actions ont été enterrées en beauté (et en toute discrétion) par Frédéric Lefebvre... au motif qu’empêcher les entreprises de resquiller 15 milliards d’euros tous les ans aurait "des conséquences dramatiques pour l’économie". Trop classe. Les class-actions, ce sont des actions de groupe initiées par des associations ou des particuliers au nom de plusieurs personnes ayant subi le même préjudice. Bref, un truc qui permet aux consommateurs de défendre leurs droits. 76 % des Européens seraient d’ailleurs prêts à saisir les tribunaux (...)

lire la suite de l'article
jeudi 2 juin 2011
Séjour en Tunisie : Gérard Longuet ne veut pas démissionner
Il avait été hébergé aux frais du régime de Ben Ali en 2006...
Gérard Longuet ne veut pas céder. Mis en cause pour un séjour en Tunisie tout frais payés par le régime de Ben Ali en 2006, le ministre de la Défense a exclu ce mardi toute démission, se disant toutefois prêt à rembourser. L’information a été révélée par le magazine Les Inrockuptibles et confirmée à l’AFP par un responsable de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT). Une affaire semblable avait entraîné la démission de la ministre des Affaires Michèle Alliot-Marie à la fin de l’année dernière. Prié par des journalistes de dire s’il (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 janvier 2011
Casse-toi à l’UMP, pov’ con !
La blogosphère s’est déjà chargée d’étriller Valls, inutile par conséquent d’en rajouter.
D’autant que ce que j’ai récemment écrit à propos de Philippe Manière s’applique intégralement à Valls. Éradiquer les 35 heures, c’est de la pure idéologie libérale, celle qui nous mène a tenter d’être compétitif avec Madagascar, au mépris de la dignité humaine et de la raréfaction des ressources naturelles, et pour le seul profit d’une clique oligarchique.
…Au "détail" près (au sens lepenisque du terme) que si Philippe Manière affirme et assume parfaitement ses positions de droite libérale et réactionnaire ; Manuel Valls (...)

lire la suite de l'article
lundi 27 décembre 2010
Cartel des panneaux : 200 millions de préjudice, 53 millions d’amende... cherchez l’erreur !
Par Napakatbra
Diantre ! Dans l’affaire du Cartel des panneaux de signalisation routière, l’Autorité de la concurrence a distribué pour 53 millions d’euros d’amende. Alors que les entreprises ont surfacturé pour plus de... 200 millions ! Ce qu’on appelle une petite sortie de route sans gravité.
Entre 1997 et 2006, les principales entreprises du secteur des panneaux de signalisation routière se sont entendues pour surfacturer leurs clients, c’est à dire l’État et les collectivités locales, c’est à dire nous. Parmi elles, une filiale du groupe Vinci, la société Signature, qui écope de l’amende la (...)

lire la suite de l'article
lundi 27 décembre 2010
Soutenir Indymedia Paris, pour la liberté dans nos rues comme sur le net !
Indymedia Paris publie quelques photos de flics infiltrés dans une manif, et oulah, sacrilège, les syndicats de flics sont sur les nerfs, l’Hortefeux menace de porter plainte et tout le monde apprend le terme de « copwatching ». Mais en fait de quoi s’agit-il ? Le copwatching c’est le Wikileaks de la rue, la surveillance de celles et ceux qui prétendent, en toute impunité, nous surveiller, nous menacer, nous agresser (verbalement souvent, physiquement régulièrement)…
La docu­men­ta­tion de tous ces faits, si elle n’est pas légale — c’est leur police, leurs lois — est légi­time. En manif, cela permet de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 26 décembre 2010
Internet bridé : la Chine fait des émules...
Par Napakatbra
La Corée du Sud met en place une censure politique sur les réseaux sociaux. Londres tamise la pornographie et la France filtre la pédopornographie et... Wikileaks. Trois démocraties. Cherchez l’erreur.
La Corée du Sud a décidé de bloquer les comptes de ses internautes qui utilisent les réseaux sociaux pour publier ou republier (merci de ne pas retweeter cet article !) des messages favorables à la Corée du Nord. Elle se réserve aussi le droit d’arrêter toute personne diffusant des "faux renseignements". 19 Coréens en ont fait les frais, vendredi dernier, inculpés pour avoir envoyé... (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 décembre 2010
Salaires : scandale à la SACEM
Par Claude Soula
Le monde culturel est atterré. Dans Le Monde daté de 21 décembre, Bernard Miyet, président de la SACEM, l’organisme qui collecte les doits d’auteurs dans le domaine musical, révèle son salaire : 600.000 euros par an. Soit 50.000 euros par mois pour un job, qui franchement, n’a rien de tuant...
Le même Bernard Miyet révèle aussi que les dix plus gros salaires de la SACEM représentent 0.37% de tout ce qui est versé aux artistes français. Autrement dit 2.5 millions d’euros, soit des salaires assez croquignolets aussi. Et ce sont les mêmes qui pourchassent donc les commerçants pour (...)

lire la suite de l'article
lundi 20 décembre 2010
Le "subterfuge" du Sénat pour "légaliser" le financement occulte des partis politiques
Par Napakatbra
Affligés par la lenteur des députés, les sénateurs sont obligés de recourir à un "subterfuge" pour accélérer l’adoption d’un amendement qui pourrait tout simplement entrainer la suppression du délit de prise illégale d’intérêt. Si c’est pas malheureux...
Le 24 juin dernier, en pleine grève générale, sans tambour ni trompette, au beau milieu des discussions d’une loi fourre-tout intitulée "Simplification et amélioration du droit", le Sénat s’est permis d’alléger drastiquement le délit de prise illégale d’intérêt. Quelques mécréants irrespectueux évoquèrent alors une légalisation du (...)

lire la suite de l'article
vendredi 17 décembre 2010
Factures d’énergie : les réclamations multipliées par 10 depuis 2007
Le nombre de réclamations portant sur les factures d’énergie a été multiplié par 10 depuis 2007, et celles-ci "ne sont pas toujours traitées de manière satisfaisante", selon un rapport du médiateur de l’énergie qui doit être remis jeudi au ministre de l’Énergie Eric Besson.
"En 2009, les fournisseurs d’énergie ont déclaré au médiateur (...) qu’ils avaient reçu environ 350.000 réclamations écrites, environ dix fois plus qu’en 2007", écrit le médiateur dans son rapport, que l’AFP a pu consulter. Si le nombre de réclamations enregistrées par GDF Suez a baissé en 2010, selon le rapport, "les autres fournisseurs (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 décembre 2010
Quand l’État brade vos données personnelles...
Par Napakatbra
Les caisses sont vides. Et l’État a trouvé une façon simple de les renflouer (un peu) : vendre ses fichiers de cartes grises, contenant nom, prénom, adresse, date de naissance, véhicule...
Le 9 avril 2009, le Sénat votait une loi rendant "les informations nominatives figurant dans les pièces administratives exigées pour la circulation des véhicules", "communicables à des tiers préalablement agréés par l’autorité administrative afin d’être réutilisées" "à des fins statistiques, ou à des fins de recherche scientifique ou historique", ou encore "à des fins d’enquêtes et de prospections (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 décembre 2010
Interlude : à l’attention de Môssieur le Ministre de l’Intérieur
Extrait du Code Pénal
Article 434-25
En vigueur depuis le 1 Janvier 2002
Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002
Le fait de chercher à jeter le discrédit, publiquement par actes, paroles, écrits ou images de toute nature, sur un acte ou une décision juridictionnelle, dans des conditions de nature à porter atteinte à l’autorité de la justice ou à son indépendance est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende.
Les dispositions de l’alinéa précédent ne s’appliquent pas aux commentaires techniques (...)

lire la suite de l'article
lundi 29 novembre 2010
Règlement de comptes au Conseil constitutionnel
Par Philippe Bilger
La démocratie française a été bafouée. Honte et indignation. Mais rétrospectives. Pas de quoi fouetter un chat ! C’est si ancien, cela date du mois d’octobre 1995. De l’eau a coulé sous les ponts et des abus dans l’État. On a bien autre chose à faire, à penser. On veut du frais, du neuf, de l’inédit, même dans le pire. On a tort. Il faut se replonger dans une majestueuse ignominie, dans une solennelle magouille. Remercier Le Monde et deux journalistes de qualité, Raphaëlle Bacqué et Pascale Robert-Diard [[Le Monde - 26 nov. - Petits comptes entre "sages"
Et les comptes de campagne (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 novembre 2010
Comment l’exécutif intervient dans les affaires judiciaires
J’essaime, la revue du syndicat de la magistrature, publie ce mois-ci une interview d’un magistrat de la direction des affaires criminelles qui, comme le dit J’essaime "révèle les petits arrangements de la Chancellerie, avec ses gentils procureurs généraux, pour influencer entre bons amis le cours de la vilaine justice".
Selon les textes et les discours publics en vigueur, les interventions de l’exécutif dans les affaires judiciaires sont légitimées par l’intérêt général ou la nécessité d’une politique pénale uniforme sur l’ensemble du territoire national et sont d’une transparence à toute épreuve, les très (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 novembre 2010
Demain, il va neiger
Par SuperNo
Ben ouais, c’est ce que j’ai entendu ce matin à la radio. Vous allez me dire que cette nouvelle n’est ni passionnante, ni même tellement originale en Lorraine un 23 novembre. Comme je n’ai pas l’habitude de vous raconter des trivialités d’une banalité affligeante, je raconte la suite, qui est certainement moins triviale et banale, mais autrement plus affligeante : cette année dans l’est de la France, une seule voie sera déneigée sur les autoroutes !
Après les pincements et les petites claques d’usage pour vérifier que je n’étais pas dans un rêve loufoque, puis un regard sur le (...)

lire la suite de l'article
dimanche 11 juillet 2010
Estrosi défend Woerth contre "une certaine presse des années 30"
Par Napakatbra
Estrosi, le fascisme ne passera pas par lui. On va finir par le savoir...
Et de trois (points Godwin) !
Après avoir prétendu qu’un grand débat sur l’identité nationale façon Besson aurait pu éviter "l’atroce et douloureux naufrage de la civilisation européenne" lors de la seconde guerre mondiale, après avoir comparé un opposant local à "certains hommes qui officiaient en 39", voici donc que notre infatigable chasseur de fascistes récidive sur France-Info.
Pour lui, Woerth est blanc comme neige et Mediapart "rappelle dans son comportement une certaine presse des années 30". Edwy, (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 juillet 2010
Le Sénateur UMP ne manque pas d’assurances
Par Sorj Chalandon
Le 15 février dernier, Christine Lagarde et Éric Woerth, ministres de l’Économie et du Budget, brandissaient la liste noire des « paradis fiscaux » dénoncés par la France. En tête de ce palmarès l’île d’Anguilla, un minuscule territoire britannique des Caraïbes. Moins de deux semaines plus tard le 25 février, la Direction Générale du Trésor donnait son agrément à une compagnie d’assurances hollandaise basée à… Anguilla. Voici donc Bercy déclarant vigoureusement la guerre à un territoire voyou avant de pactiser discrètement avec lui (…)
Établir son siège social chez un parlementaire ? Rien de (...)

lire la suite de l'article
mardi 13 avril 2010
Mort de Lech Kaczynski : Sarkozy et Obama louent les "valeurs" d’un homophobe notoire !
Par Olivier Bonnet
Nous sommes proprement indigné par les déclarations de Nicolas Sarkozy et Barack Obama suivant le décès accidentel du président polonais Lech Kaczynski. Car c’est une chose d’adresser ses condoléances à une nation en deuil, mais c’en est une autre que de chanter les louanges de façon obscène d’un défunt bien peu recommandable ! "Nicolas Sarkozy a exprimé sa « très grande émotion » et sa « profonde tristesse », cite Libération.
« Inlassable défenseur des idées auxquelles il croyait, Lech Kaczynski s’est toujours battu avec conviction pour les valeurs qui ont fondé son entrée en politique : la (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 avril 2010
Un poème écrit par un gendarme...
...en soutien à son collègue Jean-Hugues MATELLY
Selon l’ADEFDROMIL - Association de défense des droits des militaires - qui a publié ce poème, l’auteur a été identifié et une procédure disciplinaire a été engagée à son encontre. Il a été suspendu en l’attente d’une éventuelle sanction.
IL PLEUT SUR NOS KÉPIS !
Il faisait beau alors, le jour où j’ai signé !
Je me souviens comme j’étais fier de m’engager,
D’être formé à ce métier par mes aînés…
Du bon droit je voulais être le soldat,
Dans le respect des traditions et des hommes.
Du citoyen, à tout faire je serai l’homme !
De ma personne alors, j’ai donné sans compter.
Ma famille dans cette voie s’est trouvée liée. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 21 février 2010
L’État colle aux basques d’une association d’agriculteurs
Par Jean-Sebastien Mora
C’est une gueguerre judiciaire. Depuis plus de cinq ans, l’État et ses services s’acharnent sur la structure visant à promouvoir une agriculture durable en Pays Basque. Avec un nouvel épisode en appel… « L’attitude de l’État à notre encontre est antidémocratique, impensable et imbécile » confie Michel Berhocoirigoin, président de EHLG (Euskal herriko laborantza ganbara).
Le premier procès du 29 janvier 2009 devant le tribunal de Bayonne s’était soldé par une relaxe, mais l’État a la dent dure. Philippe Rey, le préfet des Pyrénées Atlantiques remet les fers au feu et renvoie en appel (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 août 2009
Citoyen relais dans le Nord : la police bénévole
La république des indic’
Par Antoine Roquentin
Mi-policier mi-citoyen, équipés d’une carte professionnelle et d’un insigne, comme des flics, ils traînent dans les quartiers, arpentent les commerces, et s’inscrustent même dans les écoles. Ces « volontaires de la police nationale » n’ont pas de formation ni de rémunération, mais disposent d’un super pouvoir de délation. La Brique s’est infiltrée incognito au comico pour rencontrer le responsable de ce dispositif qui pose la sécurité comme un devoir « républicain ».
En 2003, les « citoyens relais » font leur apparition à Douai. Sous couvert de promotion d’un « esprit civique », Jacky (...)

lire la suite de l'article
dimanche 23 août 2009
Les méthodes des prestataires privés de Pôle Emploi
Chômeurs, soyez vigilants ! Candidatures envoyées à votre insu, « contrat d’engagement » signé sans qu’on vous en remette une copie : ne vous laissez pas faire !
Un de nos lecteurs, actuellement suivi par un opérateur privé dans le cadre d’une « recherche intensive d’emploi », nous signale les agissements de celui-ci.
D’abord, son CV a été « retouché ». D’ouvrier d’entretien il s’est transformé en agent d’entretien, ce qui n’est pas du tout la même chose : le premier assure l’entretien et la maintenance de bâtiments, d’espaces verts, alors que le second fait… du nettoyage. Mais on lui a assuré qu’« agent (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 août 2009
En Nouvelle-Calédonie, « nous sommes toujours dans une colonie »
Interview par Mathieu Ecoiffier
C’est un véritable document que publie Libération : un entretien avec Gérard Jodar, président du syndicat indépendantiste de Nouvelle-Calédonie, l’USTKE (Union Syndicale des Travailleurs Kanaks et des Exploités). Condamné à un an de prison ferme, fin juin, pour entrave à la circulation d’un avion, il est l’un des très rares syndicalistes à être emprisonnés en France – le juge d’application des peines du tribunal de grande instance de Nouméa vient d’ailleurs, ce lundi, de rejeter la demande d’aménagement de peine formulée par les avocats du président de l’USTKE.
Gérard Jodar (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 juillet 2009
Ratification parlementaire du traité de Lisbonne
L’avis du Conseil d’État est un secret... d’État
Et la procédure d’urgence n’était pas "légitime"
Par Rédaction Le rapport public 2009 du Conseil d’État révèle, page 54, que le projet de la loi n°2008-125 autorisant les parlementaires à défaire ce que le peuple avait fait le 29 mai 2005 n’aurait été soumis qu’à sa commission permanente [[La commission permanente
Les affaires urgentes sont soumises sans examen préalable à la commission permanente.
Cette formation ne comprend que :
le Vice-président ;
le président de l’une des sections administratives désigné par arrêté du Premier ministre pris sur proposition du garde des sceaux, ministre de la justice, faite après présentation par le Vice-président du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 juin 2009
Bertossa : « La France n’est plus une démocratie parlementaire »
Par David Servenay
Très critique envers l’omniprésident, l’ex-procureur de Genève dénonce aussi l’hypocrisie de la lutte contre les paradis fiscaux. Bernard Bertossa a l’accent chantant et le verbe haut des Suisses italiens. Ancien procureur du canton de Genève, il porte un regard cru sur la crise, le G20 et « l’hypocrisie » des états dans la lutte contre les paradis fiscaux. De passage à Paris, il livre ses réflexions sur Sarkozy, les élections européennes et la justice.
Une liste noire « farfelue » des paradis fiscaux
Lutter contre la « tricherie fiscale ». Drôle de mot dans la bouche d’un homme (...)

lire la suite de l'article
mercredi 26 novembre 2008
Bordélitude au PS
On hésite entre le pathétique ou le risible. Ce mardi 25 novembre à 18h, le conseil national du parti se réunissait à Paris. L’enjeu : la confirmation de Martine Aubry au poste de Premier secrétaire.
Bon alors c’est qui la patronne du PS ? Selon un décompte proclamé, samedi 22 matin vers 5 heures du matin par la direction du parti socialiste et à l’issue d’une nuit de rumeurs et d’intox, la maire de Lille devançait Ségolène Royal de 42 voix, sur 134.784 suffrages exprimés, soit 0,03%. Rendez-vous compte 42 voix… Ça commençait déjà mal pour départager deux candidates…
Par Marion Mourgue
Et pourtant, ce (...)

lire la suite de l'article
mardi 25 novembre 2008
Quand le PS revisite la pensée stratégique internationale…
Lors du congrès de Reims, Pierre Moscovici n’a pas pensé à évoquer, dans son discours consacré aux affaires internationales, la situation en Afghanistan et en Irak…
Par Uriel Da Costa
Un grand moment samedi en fin de matinée à Reims : le discours de Pierre Moscovici, délégué national du PS aux affaires internationales qui montre à quel point le vieux parti d’Epinay est sur les ballons. En effet, quinze minutes de platitudes sur la crise financière et l’Afrique, enchainant les remerciements encore plus creux aux délégations étrangères qui avaient fait la route. Pas un mot sur l’augmentation de (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 novembre 2008
Le DAL attaqué en justice par l’État...
... où comment on tente de museler et d’éliminer les associations
Effectivement, maintenant que les "objets" qui dorment à la rue deviennent des encombrants verbalisables...
La répression et le racket des syndicats ou associations à caractère social , la criminalisation et la prison semblent les seules "réponses " de l’État !
Le DAL est accusé d’avoir à plus de 300 reprises commis une infraction de 4ème catégorie en ayant « embarrassé la voie publique en y laissant des objets » (art R 644-2 du code pénal pendant le campement. "
L’État tente de museler le DAL, les mal-logés et les sans-logis : 32 000 euros d’amende requis contre le DAL suite au campement de la rue de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 juillet 2008
Le scandale du vote électronique se précise
Reçu de Daniel Deriot
L’agence France Presse vient de révéler qu’une étude, réalisée par une chercheuse du laboratoire d’informatique de Nantes-Atlantique et portant sur les trois derniers scrutins nationaux, a relevé un nombre " d’erreurs " beaucoup plus élevé dans les bureaux utilisant des ordinateurs de vote que dans les bureaux traditionnels.
Cette étude, conduite par Mme Chantal Enguehard en relation avec l’Observatoire du vote, est la première recherche quantitative très sérieuse sur la dématérialisation du vote dans les élections politiques en France. Elle a été menée à partir de données provenant de 20.051 bureaux (...)

lire la suite de l'article
lundi 10 mars 2008
Nous sommes dans une période sombre pour notre justice
Un interview de Robert Badinter
Nicolas Sarkozy a demandé, vendredi 22 février, au premier président de la Cour de cassation de lui faire des "propositions" pour que la rétention de sûreté des criminels dangereux à leur sortie de prison s’applique immédiatement. Le Conseil constitutionnel avait pourtant censuré une telle application. Qu’en pensez-vous ?
Robert Badinter : Il est singulier de demander au plus haut magistrat de France les moyens de contourner une décision du Conseil constitutionnel, dont le respect s’impose à toutes les autorités de la République selon la Constitution elle-même. Si le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 mars 2008
par Luc Douillard
L’IUMM co-gestionnaire de fait de la CGPME ? - PANAM
J’ai appris quelque chose aujourd’hui à propos de l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie, ex- « industries et mines », ex « Comité des forges », où règnent nos grands trusts préférés, ceux de l’ automobile, de l’aéronautique et du nucléaire). Je savais que les trois grandes organisations patronales en France sont le MEDEF (dont l’UIMM est une composante aussi redoutable que pittoresque, dont le trésor de guerre illégal est désormais devenu légendaire), l’UPA (pour l’artisanat) et la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises).
Ce que je ne savais pas, c’est que « (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 février 2008
Le député-maire UMP qui touche les Assedic...
... à l’insu de son plein gré depuis huit mois !!!...
Le 8 novembre 2007, Gérard Gaudron, député-maire d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), signe avec une partie du groupe UMP de l’Assemblée une "proposition de résolution" demandant la création d’une "commission d’enquête sur les fraudes aux prestations et aux prélévements sociaux".
Le texte se veut implacable :
"La lutte contre ces fraudes, qui sapent les fondements de notre cohésion nationale, est aussi un devoir moral. Comment demander à nos concitoyens de faire plus d’efforts alors que certains abusent de la générosité de notre pays ? Comment leur demander de financer les comportements indignes de (...)

lire la suite de l'article
lundi 25 février 2008
Tentat’Yves judiciaire !
On se doit de soutenir Yves Poey et son blog "Flamberge" face à l’inadmissible qui pourtant et contre toute attente semble progresser petit à petit très sournoisement pour faire régresser la liberté d’expression et la démocratie... Les signes avant-coureurs se multiplient et doivent absolument nous alerter... Nous nous devons d’être tous vigilants et attentifs à ces tentatives d’intimidation et d’atteinte à nos droits fondamentaux.
(Michel Berthelot)
Par Yves Poey de Montereau
C’est une grande première pour moi : le 13 mars prochain, je serai traduit devant le tribunal correctionnel de (...)

lire la suite de l'article
mardi 19 février 2008
Michèle Alliot-Marie dévoile son plan contre la cybercriminalité
... où les joyeux prémices de la chasse aux sorcières...
AP - Jeudi 14 février, 20h20 - NANTERRE - "Il ne s’agit pas de surveiller à la ’Big Brother’", mais "de protéger les utilisateurs d’Internet". La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie a présenté jeudi son plan d’action contre la cybercriminalité, articulé selon deux axes : l’adaptation de la législation aux nouvelles pratiques et le renforcement des moyens humains et techniques de lutte.
Jugeant nécessaire de "mutualiser les efforts des services de la police et de la gendarmerie", Michèle Alliot-Marie a annoncé à Nanterre la création d’un "groupe dédié aux escroqueries sur Internet" au sein de (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 février 2008
Impôts locaux : + 46 % en 6 ans
par Paul Louis Scopa
Le tabou des élections municipales est fiscal. Les recettes perçues par les communes et les intercommunalités ont progressé de 46% en 6 ans. Principale explication : la création d’un nouveau niveau d’administration, sans que les municipalités réduisent leur budget. Des chiffres qui devraient peser lors des élections de mars.
Il y a des chiffres qui ont l’effet d’une bombe, et que l’on préfère passer pudiquement sous silence. Mais ici, on aime faire du bruit… Tenez-vous bien. Dans un livre à paraître en mars prochain [1] , René Dosière, universitaire, député apparenté PS de l’Aisne, (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 février 2008
par Anny Paule
tripatouillages d’arrière cuisine entre politicards
Voici un exemple de ce qui nous est soigneusement caché, à propos des tractations sur le nouveau traité européen, ou les sombres calculs de la droite gouvernementale
Je viens de lire un exemple parfait de « l’anti-démocratie » dans laquelle nous sommes sur le blog de Jean Luc Mélenchon, et je ne peux m’empêcher de le diffuser, de le faire partager.
Cet homme, bien qu’appartenant au PS, je l’aime bien. Il parle juste. Nous avions discuté à Saint Ouen, le 10 décembre dernier, et son propos allait dans le sens d’une gauche véritable. Nul ne peut oublier qu’à l’issue du Congrès du PS, à la désignation de (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 janvier 2008
Radio Frékence Galois ne pourra plus émettre !
Cette radio avait offert au webmestre du site lagrandeconspiration.org un créneau mensuel lui permettant de s’exprimer sur les dessous du "Nouvel Ordre Mondial".
Il avait été fait mention de Bush, Kerry et Sarközy au cours de cette émission.
félicitations au petit malin que la radio devait déranger. Avec ses attaques informatiques, il est parvenu à ses fins. Nos deux machines de diffusion sont hors service. Merci à tous d’avoir participé à ces deux ans d’aventures radio. Je ne vous remercierai jamais assez, je crois.
frekencegalois.musicblog.fr
Il va sans dire que nos libertés ne sont plus (...)

lire la suite de l'article
dimanche 9 décembre 2007
Chirac, un retraité un peu approximatif
par Pascal Bovo
« Bakchich » se doit de rectifier les assertions hilarantes de l’Ex publiées dans Le Monde le jour de sa mise en examen Le Chi vient juste d’avoir 75 ans, mais reste visiblement en pleine forme. Bien sûr, la démarche est moins assurée qu’avant, notamment au moment de pénétrer dans le bureau où l’attend la juge Xavière Siméoni, la semaine dernière. Mais le nouveau retraité vient tout de même de faire la preuve que son humour restait intact.
Il en a administré la preuve dans une tribune proprement désopilante publiée par le pourtant austère quotidien du soir, Le Monde, le 22 novembre dernier. (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 novembre 2007
Débat au conseil de Paris : les soldats israéliens vont-ils finir derrière des barbelés ?
Débat cocasse au Conseil de Paris, ce mardi, à propos des photos des trois soldats israéliens "vandalisés".
Reçu de Manon
La question des trois photos de soldats israéliens installés par la mairie de Paris dans le parc de Bercy a été abordée par les Verts ce mardi au Conseil de Paris. Marie-Thérèse Atallah a présenté, au nom des Verts un "voeu" demandant "que soient retirées les trois photos des soldats israéliens apposées sur le panneau installé par la Mairie de Paris dans le parc de Bercy et que la Ville de Paris organise une initiative en faveur de la libération de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 26 octobre 2007
Laurence Parisot... "Beaucoup savaient inconsciemment..."
C’est un concept magnifique que le savoir inconscient... collectif
Reçu de Luc Douillard
Le plus grand scandale de ce début de siècle éclate parmi les plus proches soutiens de Sarkozy, au coeur du patronat
600 millions d’euros capitalisés en « caisse noire » du patronat
Laurence Parisot : « beaucoup savaient inconsciemment ». (sic)
C’est un concept magnifique que le savoir inconscient collectif.
Mais les statuts du Medef lui imposaient, lui imposent de tout savoir !
La loi Waldeck-Rousseau de 1884 ne permet en aucun cas le système de collecte de fonds secrets de l’UIMM et du MEDEF.
Le Medef n’est juridiquement pas un syndicat, il l’écrit sur son site.
La loi (...)

lire la suite de l'article
mardi 23 octobre 2007
Un week end d’actualité en notre doulce France
L’intimité sexuelle de jeunes filles « Sans-papiers » violentée par des médecins au service de l’appareil d’Etat, à Limoges !?
En ces jours, il y aurait bien des choses à dire, notamment après l’émouvante inauguration de l’Ecole Lucie-Aubrac, samedi matin à Nantes, en présence de Raymond, lequel avait fait parvenir à la manifestation nantaise des Sans-papiers un texte clair et éloquent dénonçant les tests ADN et l’acharnement sur les étrangers. Cher Raymond, parlant sans notes, écouté dans un silence impressionnant par les enfants de l’école.
On pourrait également rappeler l’incroyable histoire de la (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 octobre 2007
Retraite : la caisse des députés est en "faillite"
de Manon
par Vincent Nouzille Timides et cachottiers, les parlementaires de l’Assemblée couvent un superbe déficit, celui de leur retraite…
Le gouvernement et sa majorité s’apprêtent à aligner tous les régimes spéciaux de retraite (EDF, SNCF, etc) sur le droit commun. C’est une question d’équité sociale et d’équilibre économique, martèle le Premier ministre. Mais, belle exception, les députés hésitent à réformer leur propre caisse, qui est pourtant très très « spéciale ».
Il est vrai que les cotisations des députés valent double durant leurs quinze premières années de mandat : il leur suffit de passer 22,5 années sur les (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 septembre 2007
Clearstream : les pièces qui embarassent Villepin
de Manon
par Xavier Monnier
Tout beau et tout bronzé à la sortie d’un été fort ensoleillé pour lui – voyage à Tahiti entre sa perquisition et son audition – l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin pète la forme. Sa mise en pli s’est trimballée de la télé à la radio jusqu’à la presse écrite. Une tournée de Matamore où « apocalypse Doumé » s’est permis de critiquer son « non-rival » Nicolas Sarkozy tant dans sa politique que dans son utilisation du dossier Clearstream.
Mais comme l’a déjà annoncé Bakchich vendredi dernier, la fanfaronnade risque de tomber à plat dès demain. Et le sieur Galouzeau de se retrouver Gros (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 juillet 2007
Censure avortée, Darcos déboutiné !...
Reçu de Manon
par Anthony Lesme
Le film roumain palme d’or à Cannes et lauréat du prix de l’Éducation nationale « 4 mois, 3 semaines, 2 jours », censuré par Xavier Darcos, avait créé la polémique sur fond de lutte anti-avortement. Mettant le boxon dans les ministères de l’Éducation et de la Culture, le film a finalement été autorisé « tous publics » avec un avertissement.
Ayant remporté le prix de l’Éducation nationale, le film roumain pouvait être diffusé sous forme de DVD pédagogique dans les lycées et collèges de France selon bien sûr le bon désir des enseignants. Xavier Darcos, notre bien classique ministre de l’Éducation, (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 juillet 2007
par Luc Douillard
Le “compte 99999″ derrière l’affaire Villepin
au détour des dépositions de Gergorin : toujours les rétros commissions sur les ventes d’armes.
On ne comprend toujours pas pourquoi les médias dominants s’acharnent à réduire l’affaire Clearstream à une banale embrouille d’amateur villepinesque cherchant à couler Sarkozy avant la présidentielle, alors qu’il s’agit de deux enjeux bien plus importants [ce que la gauche de la gauche semble comme d’habitude incapable d’expliquer] :
1 - Le clearing, ou opacité criminogène des flux financiers mondiaux, dénoncée par Denis Robert, 2 - Les rétro-commissions sur des pots de vins gigantesques dans les ventes d’armes françaises, notamment à Taïwan, mais pas seulement.
Vendredi matin 27 juillet, au détour des (...)

lire la suite de l'article
jeudi 26 juillet 2007
Corbeau, couleuvre et Salamandre
Reçu de Manon
par Xavier Monnier
La poilante saga Clearstream se relance pour l’été. Et la bande-annonce promet : « la revanche de Zig et Puce », doux surnoms dont ont été affublés Jean-Marie d’Huy et Henri Pons, les magistrats en charge du dossier. À l’orée des vacances, les deux compères s’en sont retournés à la pêche. Entre multiples auditions du général Philippe « OSS 117 » Rondot et menues perquisitions au domicile et au bureau de Dominique de Villepin, leur besace est bien remplie. Si bien que l’ancien Premier ministre s’est vu offrir, pour l’instant, le rôle titre du feuilleton, avec une mise en examen prévue pour (...)

lire la suite de l'article
lundi 2 juillet 2007
Chirac trime pour son immunité
Reçu de Manon
par Fred Lonah
La Justice l’ennuie ? Jacques Chirac a trouvé la parade : l’humanisme itinérant
Bien sûr, à lire les gazettes et les communiqués de presse rédigés par ses assistants, il est certain que Chirac ira s’expliquer devant les juges. Pas devant ceux en charge de l’affaire Clearstream, qui pourraient en profiter pour l’interroger sur son compte au Japon. Mais, l’ancien chef de l’État est d’accord pour rencontrer la poignée de magistrats parisiens en charge des multiples affaires de la mairie de Paris et qui attendent depuis douze ans de pouvoir enfin le convoquer. Le Chi feint donc de se plier de (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 juin 2007
par Patrick Mignard
Vigilance sociale
Ils sont partis un matin, comme tous les matins, à leur travail, lui informaticien, elle infirmière après avoir déposé, comme d’habitude leurs deux enfants (3 ans et demi et 2 ans et demi) à la maternelle.
Ce jeudi 24 mai 2007 à 16h15, le Centre Médico social de Castelnaudary dans l’Aude leur demande d’apporter « quelques affaires pour leurs deux filles » ( ???).
Moment de stupeur… Ils apprennent tout simplement que leurs deux enfants ont été placés, pendant la journée, sans la moindre explication, dans deux familles d’accueil conformément à l’ordonnance signée par un magistrat du tribunal de Carcassonne. (...)

lire la suite de l'article
lundi 11 juin 2007
par Luc Douillard
Ce PS qui ne veut pas gagner les élections, mais qui nous reprochera sa défaite.
Le PS préférerait-il, au fond, perdre les élections nationales ? L’hypothèse peut surprendre, puisqu’il est généralement admis que les partis politiques sont des institutions spécifiques dédiées à la conquête du pouvoir.
Encore faut-il s’entendre sur ce mot si ambigü, “pouvoir”, qui en français signifie aussi bien le pouvoir d’agir que le confort de l’inaction. Arkhos contre cratos, en quelque sorte. D’un côté le “cratos” (qui a donné entre autres démocratie), et de l’autre ces sens dégradés du mot “arkhos” (qui ont dérivé en oligarchie, hiérarchie, archevêque, archiduc, sans oublier… archaïsme.)
Déjà, on en avait (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 avril 2007
Ministère de l’immigration et de l’identité nationale, ET PUIS QUOI ENCORE ?
reçu de Jean-Luc Gonneau et J.Silveirinho
Faut-il établir une France fasciste pour faire peur à l’immigration ? Quelle garantie offrira ce ministère amer aux français dits « de papiers » ? Quelle stratégie à long terme pour l’épuration ethnique de la France ? Sommes-nous des français en sursis ? Que ferez-vous des métisses ? Est-ce vraiment à des employés ministériels de définir l’être français que certains aimeraient réduire à une notion génétique toute fallacieuse, dans un pays au centre du carrefour méditerranéen et européen.
Par Karim bey Smaïl
Feront-ils de la France une grande boîte de nuit où les danseurs d’Afrique seront persona non grata ? Comme (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 avril 2007
Le jour du scrutin : mode d’emploi pour protester contre les machines à voter
reçu d’un ami
Source : www.betapolitique.fr
Le procès verbal type pour machines à voter
par Nicolas Barcet
publié le lundi 2 avril 2007
L’utilisation de machines à voter semble être des plus préjudiciables pour notre démocratie. Face au récent refus des municipalités de mettre en oeuvre un moratoire sur l’utilisation de ces machines, la possibilité de contester les résultats dans les bureaux équipés de ces machines est l’un de nos dernier recours.
Voir en ligne : Rapport Pellegrini sur le vote électronique des Français à l’étranger
Depuis 2003, le ministère de l’intérieur utilise l’article L-57-1 du code électoral (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 avril 2007
Vote électronique : Magouilles graves possibles... selon une enquête suisse.
Tout d’abord, voici un court texte trouvé sur paris.indymedia.org, avant d’arriver au plat de résistance, fort bien nommé en l’occurrence...
Appel à neutraliser les ordinateurs de vote
Citoyen(ne)s,
Nous apprenons fortuitement que les ordinateurs de vote vont faire leur apparition aux prochaines élections. Cette mise en place n’a fait l’objet d’aucune concertation et le système est loin d’offrir toutes les garanties : notamment, il ne permet pas le recompte en cas de contestation, en l’absence de pièces matérielles. Il n’est pas satisfaisant, la meilleure preuve étant que les mathématiciens planchent (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 juin 2006
par Patrick Mignard
A propos de la loi Sarkozy sur le racolage...
La lettre date de 2003, mais elle est tout à fait succulente. Patrick a accepté que je la publie, ce dont je le remercie vivement.
Jean Dornac
Monsieur le Procureur de la République
Palais de Justice
Place du Salin
TOULOUSE
Toulouse, le 4 février 2003
Monsieur le Procureur de la République
A la lecture de la dernière loi votée par la représentation nationale je me dois, en tant que citoyen, d’apporter à votre connaissance un certain nombre de faits.
Mes déplacements dans les lieux publics m’amènent à la douloureuse constatation que les plus grandes libertés sont prises avec ce qu’impose la loi (« (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 mai 2006
par Algarath
Clearstream : Chirac et Villepin. Démission !
Irrésistiblement, l’affaire Clearstream est en train d’avoir la peau de Chirac en plus de celle de Villepin. Car à force de ne rien dire ni rien faire le Président de la République se laisse mener à une issue fatale et son mandat pourrait finir en apothéose. Et de nouvelles révélations concernant l’existence d’un compte en banque personnel au nom de Chirac au Japon, doté d’un solde confortable de plus de 45 millions d’Euros, empoisonnent une affaire déjà pestilentielle par ailleurs.
par ALGARATH
Tout comme des apprentis sorciers qui auraient déclenché une catastrophe qu’ils sont incapables d’arrêter, les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 mai 2006
par Algarath
Délinquance : Le rapport de Klarsfeld à Sarkozy.
Le rapport sur l’enfance délinquante, demandé par Nicolas Sarkozy à Arno Klarsfeld, vient d’être rendu public. Et c’est attristant !
Par ALGARATH
On se serait attendu à ce qu’une étude aussi importante soit confiée à des éducateurs spécialisés ou à des psychologues. Il ne manque pas de spécialistes qui ont l’expérience du terrain pour conseiller utilement un ministre sur un sujet aussi important que la délinquance des mineurs. Au lieu de cela, Sarkozy, dont on se demande bien qu’elle mouche l’a piqué, a sollicité les services de l’avocat, et le résultat a été à la hauteur. Ou plutôt au niveau que l’on pouvait (...)

lire la suite de l'article
lundi 8 mai 2006
par Algarath
Clearstream : L’ambition de Villepin et la couardise de Chirac.
L’affaire joue le rôle de révélateur de l’état de décomposition avancée de la classe politique en France. Car ce qui touche la droite aurait pu toucher d’autres composantes du paysage politique en France. (et réciproquement, aurait dit Pierre Dac).
Par ALGARATH
L’affaire Clearstream ne divise pas les Français. Il y a ceux, citoyens avisés, qui s’intéressent à la politique et sont stupéfaits de l’état de déliquescence avancé du système Chirac. Ceux-là sont majoritairement consternés d’assister au lamentable spectacle que leur inflige Villepin et incrédules en voyant que Chirac ne souffle mot ni n’agit. Et puis (...)

lire la suite de l'article
lundi 8 mai 2006
Projet gouvernemental d’encouragement à la délation
Après le projet de repérage des "troubles de conduite chez l’enfant", voici la banalisation de la dénonciation : Rappel de l’actuel code de Déontologie des Assistants de Service Social
Art. 3 - De la confidentialité
L’établissement d’une relation professionnelle basée sur la confiance fait de l’Assistant de Service Social un " confident nécessaire " reconnu comme tel par la jurisprudence et la doctrine.
Art. 15 - L’Assistant de Service Social ne doit pas accepter d’intervenir, ni de fournir des renseignements dans un but de contrôle.
COMMUNIQUE DE PRESSE : « Dynamitage » concerté du Secret (...)

lire la suite de l'article
mardi 2 mai 2006
Des enfants en centres fermés ?... Nous disons non !...
Vendredi 21, paraissait dans la presse la pétition contre la détention des enfants en centres fermés. Elle est signée par 100 personnalités Belges. Maintenant, il faut un maximum de signataires à cet appel. Vous pouvez la signer sur le site du CIRE, la diffuser sur toutes vos listes, ou encore l’imprimer et la faire signer à des gens si vous vous en sentez le courage.
Des pédopsychiatres et des associations spécialisées lancent une pétition pour demander au gouvernement de mettre fin à l’enfermement des enfants étrangers.
En un an, le nombre d’enfants étrangers détenus en centres fermés n’a cessé de (...)

lire la suite de l'article
mardi 2 mai 2006
Condamnation pour information sur violences policières !...
Réseau RÉSISTONS ENSEMBLE
Oui, vous avez bien lu !...
Non, vous n’avez pas la berlue !...
Oui, ça se passe bien en France !...
Non, toutes les vérités n’y sont pas encore bonnes à dire !...
Oui, il paraît que nous sommes dans une démocratie, un régime républicain, un État de droit où "tous" les citoyens sont égaux devant la Loi !...
Mais le hasard, l’humeur, la conjoncture, l’occurence, la probabilité... bref, ce qu’on pourrait appeler judicieusement (pour ne pas dire judiciairement) l’inégalité des chances !...
Michel Berthelot
L’écrivain Jean-Michel Maulpoix, également professeur à l’Université de Nanterre et Président de la Maison (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 avril 2006
par Algarath
Clearstream : Trop tôt pour un règlement de comptes
On pourrait légitimement s’attendre à ce que nos gouvernants s’occupent des affaires de la France dans l’intérêt des Français. Or, il n’en est rien. Au sommet de l’État, le Président finissant Jacques Chirac et son acolyte de Premier ministre Villepin nagent lamentablement dans la fange qu’ils ont eux-mêmes répandue dans l’espoir de salir Sarkozy. On assiste, dans la presse, aux tentatives maladroites des deux compères pour se dépêtrer de cette magouille politique qui tourne très mal pour leurs instigateurs.
Par ALGARATH
Le couple exécutif (Chirac et Villepin), après être passés pour des cons avec le CPE, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 avril 2006
CPE : Extension du Domaine du Mepris
Par Yann Fiévet
La crise est toujours là, plus vive à chaque année qui passe. Nul besoin d’être fin sociologue pour savoir que le mouvement anti-CPE n’est pas qu’une péripétie de fin de règne qu’il conviendrait de surmonter plus ou moins habilement en attendant le pouvoir nouveau qui demain rasera gratis. Non, ce qui se joue là nous vient de loin et - c’est à craindre - nous collera aux basques longtemps encore. Le moteur de ces éruptions sociales si contradictoirement commentées partout où l’on autorise la parole facile - à défaut de se donner le temps de l’analyse profonde - est le mépris. Le mépris s’emballe et voilà (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 avril 2006
Ni CPE, Ni CPE bis !
Reçu de Jean-Marie
Le mépris et la manoeuvre comme politique Face à une mobilisation d’ampleur historique, le gouvernement répond depuis des semaines par le mépris.
Il ne voit que de « l’inquiétude », de « l’incompréhension » chez les opposants au CPE et au CNE.
Jamais de choix de société !
L’annonce de la promulgation du CPE puis de sa mise au placard est un signe de faiblesse face à la mobilisation, mais pas un recul décisif. Un CPE bis avec une période d’essai d’un an et une vague justification du licenciement est inacceptable. Il faut poursuivre la mobilisation. La violence comme politique Face à une (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 avril 2006
France : ce que cache le Contrat Pour l’Esclavage [CPE]
Reçu de Jean-Marie
Sur le site de michelcollon
La France s’engage dans l’épreuve de force. Des millions de grévistes et manifestants réclament le retrait pur et simple du CPE. Le Premier ministre et le président campent sur leur position : le CPE sera instauré "dans l’intérêt de l’emploi".
Certains, même dans son propre camp, reprochent au Premier ministre français d’avoir agi par initiative personnelle, de ne pas avoir négocié avec les interlocuteurs sociaux. Le PS français est inquiet de cette « logique d’affrontement » et demande de « renouer le dialogue ». Mais là n’est pas l’essentiel. Le CPE n’est pas une simple mesure (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 novembre 2005
par El Houssine
La racaille d’en haut et la « racaille d’en bas »
Par EL HOUSSINE
S’il est des hommes d’Etat qui n’éprouvent aucune honte à qualifier leurs concitoyens pauvres, par-dessus le marché, de racaille, ces responsables ne méritent pas d’assumer les responsabilités de la gestion des affaires nationales. Qu’ils soient ministrables ou présidentiables ou, pire encore, mini-striges, ces individus ne peuvent appartenir qu’à la pure racaille d’en haut qui fait éclater sa haine de classe envers son peuple. Ce qui montre bien que la lumpen-bourgeoisie et les lumpen-gouvernants existent et gouvernent en occident également.
Ces propos ne relèvent aucunement (...)

lire la suite de l'article