Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteLa France de l’argentOù va-t-on ?
Dernière mise à jour :
mardi 30 septembre 2014
Statistiques éditoriales :
20977 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
664 Auteurs

Statistiques des visites :
89 aujourd'hui
8443 hier
6452380 depuis le début
   
Brèves
Quand Dati expulse Besson
vendredi 26 février

Rachida Dati ne doute de rien. Constatant les difficultés d’Éric Besson, elle a téléphoné à Nicolas Sarkozy voilà deux semaines pour lui dire que, s’il cherchait à remplacer son ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, elle pourrait faire l’affaire !

Le président qui a pris bonne note, s’est cependant empressé de raconter la chose à Besson...

In Nouvel Obs N° 2364 du 25 février 2010

 
Pâques en prison, Noël à Tarnac
lundi 28 décembre

Nouveau camouflet pour le Parquet dans le dossier des sabotages des lignes TGV : La Cour d’Appel de Paris vient d’alléger le contrôle judiciaire auquel les mis en examen étaient soumis depuis un an.

Julien Coupat et ses amis peuvent à nouveau aller où bon leur semble. D’après un de leurs avocats, le groupe aurait prévu de passer la fin de l’année à Tarnac. Braveront-ils la seule interdiction maintenue par la Cour d’Appel : celle de "se recevoir, se rencontrer ou d’entrer en relation" ? Et les gendarmes troubleront-ils la fête ?

In le Nouvel Observateur N° 2355 du 23 décembre 2009

 
La police veille sur le net
dimanche 29 novembre

Un nouveau système de veille sur internet sera bientôt mis en place par la cabinet de Brice Hortefeux.

Le ministère de l’intérieur s’apprête à lancer un système de veille sur internet. Élaboré sous l’égide de Michel Bart, directeur de cabinet de Brice Hortefeux, le projet vise à mobiliser des policiers sur les sites spécialisés, les blogs, susceptibles d’abriter des auteurs d’infractions. Il pourrait notamment renforcer les moyens de la police dans la lutte contre les auteurs de violences urbaines et les phénomènes de bandes. Il est déjà à l’oeuvre à la préfecture de police de Paris pour la capitale et les départements de la petite couronne.

news.yahoo.fr

 
Balkany soutient la junte guinéenne
dimanche 18 octobre

Onze jours avant le carnage de Conakry, une délégation de la junte au pouvoir en Guinée était reçue par Claude Guéant et Patrick Balkany.

Pour le maire de Levallois, le quai d’Orsay, qui s’oppose à la candidature à la présidentielle de Moussa Dadis Camara, est "à côté de la plaque", car "c’est un citoyen guinéen comme les autres".

Un citoyen comme les autres responsable de la mort de 157 opposants venus manifester contre sa candidature moins de deux semaines plus tard. Pour Balkany, "les problèmes de l’Afrique ne se posent pas en termes d’élection. Il y a des problèmes plus sérieux que ça".

C’est vrai ça, on ne se posait pas tant de questions au temps béni des colonies...

In Siné Hebdo N° 58

 
Crise : Sarkozy s’en prend aux fonctionnaires
lundi 27 octobre

Les fonctionnaires qui réclament des embauches ne comprennent pas « la gravité de la crise », selon Nicolas Sarkozy. Jeudi, une partie de la fonction publique était en grève pour les salaires et les emplois. Les propos du chef de l’Etat ont suscité la colère des syndicats.

"J’ai grand respect pour la démocratie, j’ai grand respect pour le droit de manifester mais quand j’entends des slogans des manifestations de ces derniers jours d’une petite partie de la fonction publique d’État, je me demande s’ils se rendent compte de la gravité de la crise", s’est interrogé Nicolas Sarkozy lors d’un discours sur l’économie en Haute-Savoie.

"Que des gens viennent de bonne foi nous demander en réponse à la crise d’embaucher davantage de fonctionnaires, je me demande s’ils ont bien compris dans quel monde nous vivons", a-t-il ajouté, sous les applaudissements.

La FSU, première organisation syndicale de la fonction publique, n’a pas tardé à réagir : "Plutôt que de jeter une nouvelle fois les fonctionnaires en pâture à l’opinion en les désignant comme d’insupportables budgétivores, le Président ferait mieux de voir que dans cette crise les valeurs de l’intérêt général et du service public". "C’est précisément parce que la crise est grave que ses revendications sont justifiées", ajoute la Fédération.

Nicolas Sarkozy "semble n’avoir rien compris à la détérioration dramatique des conditions de vie des Français eux-mêmes, qui plus que jamais nécessite un service public fort, protecteur et de qualité", estime de son côté Razzy Hammadi, secrétaire national du PS.

msn.com

 
Articles publiés dans cette rubrique
vendredi 19 juillet 2013
par Agnès Maillard
À l’heure où les grands fauves vont boire
Par Agnès Maillard
Conversation au coin du zinc un soir d’été ou comment prendre le pouls d’un monde à la con.
Cela faisait un bail que je n’avais pas croisé Juju. Il faut dire que je ne fréquente pas tant que cela les abreuvoirs du bled, mais pendant que l’été resserre enfin son étreinte de feu sur la cambrousse, j’ai eu envie de me faire une petite mousse en terrasse.
Comment va ?
Pff, je viens de me faire lourder de mon taf !
Arf, raconte, c’était quoi ?
Juju a toujours été comme ça, pas spécialement une grande gueule, mais quand même. Le genre de gars qui vit comme il en a envie et qui dit (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 juillet 2013
Des privilégiés gavés d’argent public
Par Alex Terrieur
Comme vous le savez, Laurence Parisot, la grande pourfendeuse des dépenses publiques vient de rejoindre le Conseil Économique Social et Environnemental où elle touchera 3 786,76 euros mensuels issus du budget de l’État. On pourra s’étonner que notre amie Laurence qui déclarait, il y a encore peu : « Nous avons besoin de faire des économies. La France est addicte à la dépense publique et il faut qu’on sorte de cette logique-là » ne fustige pas le coût exorbitant d’une institution dont l’utilité reste à prouver, et qui a un budget de prés de 40 millions d’euros !
Elle y retrouvera (...)

lire la suite de l'article
mercredi 5 juin 2013
Un documentaire sur Mr Bernard Arnault ? Circulez...
Par Laurence Mauriaucourt
Gilles Balbastre, le co-réalisateur des Nouveaux Chiens de garde, travaillait depuis plusieurs mois à un projet de film sur le patron de LVMH, Bernard Arnault, intitulé Créateur de richesses. À la fin de la semaine dernière, nous apprenions que le Centre National du Cinéma (invoquant des problèmes de forme et non pas de fond) ne subventionnera pas ce film.
Fallait-il s’y attendre  ? En consultant le site du CNC, l’on repère en effet que certains des sept membres de la commission intitulée «  documentaire  : fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle (aide à l’écriture)  », (...)

lire la suite de l'article
dimanche 6 mai 2012
L’UMP s’attaque aux associations de lutte contre la corruption
Par Agnès Rousseaux
Le député de « la droite populaire » Jacques Myard vient de déposer une proposition de loi visant à réduire considérablement les possibilités d’action en justice des associations. Sont principalement visées les associations de lutte contre la corruption, comme Anticor, Sherpa ou Transparency International. Un dernier baroud d’honneur sur fond de multiplication des affaires politico-financières ?
L’aile dure de l’UMP vient de lancer une nouvelle offensive contre les associations. Sur le front judiciaire cette fois. Dans l’indifférence quasi générale, le député UMP des Yvelines Jacques (...)

lire la suite de l'article
lundi 30 avril 2012
Luca l’outrance indigne
Par Algarath
Rien n’est plus déplacé et injuste que les attaques personnelles, la pire bassesse étant de s’attaquer aux proches, innocents, de ceux qu’on veut dénigrer. Ajoutez à cela la vulgarité et un manque d’humour flagrant et vous obtenez un député qui se comporte comme un charretier. Il y a un côté Jean Marie Le Pen chez Lionnel Luca, tous deux ont l’insulte vulgaire et plus fréquente que le commun des mortels. On imagine, ou on constate, un rictus déplaisant quand ça leur sort de la bouche. Souvenez-vous bien, vous avez vu ça au Front National à plusieurs reprises.
Luca fait l’unanimité dans la (...)

lire la suite de l'article
dimanche 15 avril 2012
Nicolas Sarkozy et l’AMF préparent un attentat financier pour le 16 avril
Par Stéphanie Marthely-Allard
Un véritable coup d’État financier va se jouer en France à partir du 16 avril. En effet, le président Nicolas Sarkozy via l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) vont permettre d’ouvrir sur l’Eurex, le marché des dérivés, un contrat à terme sur les emprunts d’État français, l’autorisation des ventes à découverts.
Ce mécanisme purement spéculatif appelé en anglais « short selling » ou « shorting » consiste à vendre un titre dont on anticipe la baisse. Le vendeur s’engage à fournir à un certain prix à une certaine date, en faisant le pari que le titre va baisser entre temps … Et (...)

lire la suite de l'article
mardi 21 février 2012
Donnez des sous à Copé pour que Sarko puisse sauver les riches et les banksters !
Par SuperNo
Je me suis récemment inscrit, (avec faux nom et fausse adresse mail évidemment, je n’ai pas très envie de voir une horde de jeunes pop prépubères venir frapper à ma porte et tenter de me convaincre de militer pour l’ouverture dominicale des magasins) à la mailing-list de l’UMP (c’est le formulaire qui vous saute à la gueule quand vous allez sur leur site. Je précise pour faire bonne mesure que je viens aussi de donner la même adresse au P”S”… à suivre…).
Je m’attendais à être assailli de propagande ridicule, mais non, déception. Rien du tout. En fait ils attendaient la déclaration de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 29 janvier 2012
Quand l’austérité fait le bonheur de Guillaume Sarkozy
Par Francis Journot
L’exemple du textile, secteur emblématique du phénomène de délocalisation, est révélateur de la proximité entre certaines entreprises, organisations professionnelles, patronales et pouvoir politique. Les premières délocalisations du textile habillement ont débuté il y a plus de 30 ans mais la chute du secteur s’est précipitée au cours des dix dernières années.
En 2002, Guillaume Sarkozy, fervent partisan des délocalisations, Président de l’UIT (Union des industries textiles), Vice-président du MEDEF et dont le frère, Nicolas Sarkozy occupait alors le poste de ministre de l’Économie, (...)

lire la suite de l'article
mardi 13 décembre 2011
La bougresse !
On a grandement tort de ne pas s’intéresser davantage au travail législatif ! Le culot et la connerie à ce point-là, ça ne s’invente pas : ça se mérite ! Alors, Chers concitoyens, qu’avons-nous donc fait pour mériter cela ? La réponse est à la fois simple et limpide : nous avons à la majorité des électeurs voté pour ÇA ! Qui l’eut cru ?! (Michel BERTHELOT)

lire la suite de l'article
lundi 12 décembre 2011
Déplacement de Sarkozy à Marseille
423 000 euros les deux heures !!!
De son salaire de président à son avion de très grand luxe le président du Fouquet’s club n’a jamais varié dans ses choix. On savait déjà qu’une nuit du président au G20 à Cannes, avait coûté 37 000 euros soit plus de 7 ans de revenu d’un célibataire au RSA au contribuable. Là tous les records sont battus : 86 ans de RSA pour deux heures !
Le 8 décembre Nicolas Sarkozy s’est rendu au Congrès du Parti Populaire Européen (PPE) au Parc Chanot à Marseille. Il n’y est pas allé seul : 800 membres des services de l’ordre et une voiture blindée envoyée spécialement par avion l’accompagnaient. Nombre de journalistes et (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 décembre 2011
La hausse cachée du salaire des militaires
Entre 300 et 600 euros de plus par mois pour les généraux et les officiers en 2011
Tous les fonctionnaires ne sont pas logés à la même enseigne. Alors que le gouvernement a annoncé un gel du traitement des fonctionnaires en 2012 et 2013, certains d’entre eux ont été gâtés : il s’agit des militaires. Le ministère de la Défense leur a accordé une forte augmentation de salaire de l’ordre de 300 à 600 euros par mois grâce à deux arrêtés en date du 29 juillet 2011 et du 4 octobre 2011.
C’est Le Canard Enchaîné qui révèle cette hausse cachée dans son édition du 30 novembre 2011. Comment le gouvernement a-t-il réussi à faire passer cette décision en catimini ? En procédant simplement à une hausse (...)

lire la suite de l'article
lundi 14 novembre 2011
G20
La nuit à 37 000 euros de Sarkozy
En pleine crise économique, et alors que le gouvernement racle les fonds de tiroirs à la recherche des milliards manquants, le prix de la nuit d’hôtel de Nicolas Sarkozy à Cannes, la semaine dernière pour le sommet du G20, frise la provocation. En dépensant un peu plus de 37 000 euros pour une nuit dans une suite de l’hôtel Majestic de Cannes, le Président français se hisse sur la plus haute marche du podium des dirigeants peu regardants à la dépense. Il devance Barack Obama et Silvio Berlusconi, hébergés au Carlton voisin, pour respectivement 35 000 euros et 29 000 euros la suite. Le président (...)

lire la suite de l'article
dimanche 16 octobre 2011
La France en son miroir
Revoilà le « devoir de mémoire ». Dont le maniement, ciblé par les politiques, a parfois un petit avant-goût électoral.
À Erevan, le 6 octobre, sept mois avant la présidentielle, Sarko s’est souvenu d’une promesse de campagne de 2007 consistant à réprimer pénalement le « négationnisme collectif » à l’égard du génocide des Arméniens, perpétré en 1915.
Mieux vaut tard… une proposition de loi, votée par l’Assemblée, avait été bloquée lors de sa transmission au Sénat, en décembre 2008 par… le gouvernement. Et Sarko d’ajouter presque menaçant : « Si la Turquie ne regarde pas son histoire en face, il faudra sans doute aller (...)

lire la suite de l'article
lundi 10 octobre 2011
Communiqué
Manifestation des infirmières à Lyon...
Trois blessées graves...
Trois salariées ont été blessées lors de la manifestation à Lyon des personnels du secteur sanitaire et social non lucratif. Deux d’entre elles le sont gravement. Le pronostic vital de la responsable du syndicat CGT de la Clinique de la Mutualité de Saint Étienne est engagé.
Comment ne pas être profondément indignés par l’attitude des forces de l’ordre qui ont pris la décision de gazer les manifestants ?... Ce gazage, confirmé par le communiqué de la préfecture serait à l’origine du mouvement de foule qui aurait provoqué la rupture d’une grille au sol, entraînant la chute des trois salariées.
Rien ne (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 janvier 2011
La vraie pensée de Sarkozy : “L’ISF est un scandale ?
Par SuperNo
Les journalistes font mine de s’interroger : "qui est donc vraiment Nicolas Sarkozy" ? Ben oui, quoi, après avoir joué le trublion volontariste et péremptoire, l’omniprésident qui dictait quotidiennement aux médias leur ordre du jour, l’agité bling-bling indécent ; il semble que depuis quelque temps il souhaite au contraire se faire oublier, faire "plus président", "se chiraquiser", disent les mauvaises langues.
Après avoir étalé son inculture crasse, son français calamiteux, ses goûts culturels de haut niveau (Johnny, Bigard, Barbelivien…), son aversion pour "La princesse de Clèves", il (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 janvier 2011
Légion d’honneur
Sarko décore le boss d’une agence de notation à "l’attitude criminelle"...
Par Napakatbra C’est de Marc Ladreit de Lacharrière qu’il s’agit, patron de Fitch Ratings élevé au grade de Grand Officier le 1er janvier 2011. Étonnant, car Sarkozy l’a maintes fois répété : il n’aime pas "ces fameuses agences de notation", "à l’attitude criminelle", qui "n’ont pas fait leur travail" et qui "doivent être sanctionnées". Quand Sarko fâché, lui faire toujours ainsi ?...
Par décret daté du 1er janvier 2011, ce sont pas moins de 700 bienheureux qui ont été épinglés au tableau de la promotion du Nouvel An de l’Ordre national de la Légion d’honneur. Parmi cette kyrielle de gens très bien (...)

lire la suite de l'article
lundi 29 novembre 2010
La justice française en ses palais délabrés
Par Franck Johannès
Il s’agissait de montrer "l’état réel de la justice en France" et l’Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) a fait le tour, en neuf mois, de 165 juridictions avant de publier un Livre blanc, qui s’avère assez noir.
Il manque évidemment des juges un peu partout (200 postes ont été supprimés ces deux dernières années, 76 autres devraient l’être en 2011), ce qui ne facilite pas la rapidité des procédures : à Pontoise, les dossiers en retard représentent quatre cents heures d’audience. Un juge d’instruction de Senlis a attendu six mois un greffier, tellement rares à (...)

lire la suite de l'article
samedi 27 novembre 2010
Chercheur, je quitte ces labos français qui « manquent de tout »
Par Arsine
Chine, Inde ou Etats-Unis… Notre riverain thésard en nanotechnologies, ne veut plus « se mettre à genoux pour un rouleau de scotch ».
J’ai obtenu un diplôme d’ingénieur dans l’une des meilleures écoles de France, l’INSA, à Lyon. Avec ce joli morceau de papier, preuve d’un cerveau bien éduqué, j’aurais pu commencer une carrière d’ingénieur dans une grosse boîte avec un gentil CDI, de nombreux avantages et un salaire confortable (environ 34 000 euros/an). Intéressé, que dis-je, passionné - il le faut bien, vous allez comprendre pourquoi - par la recherche dans le domaine des nanotechnologies, (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 novembre 2010
par Luc Douillard
C’est "Mozart" qu’on assassine avec le logiciel des grévistes
Par Luc Douillard
----- Original Message -----
From : "lycee michelet"
To : Listes collectives
Sent : Monday, November 08, 2010 4:08 PM
Subject : saisie des journées de grève dans nouvelle application rectorale
Bonjour,
Nous utilisons une nouvelle application rectorale appelée MOZART pour saisir les journées de grève. Vous avez été notés grévistes dans la période du 12/10/2010 au 21/10/2010. Merci de venir très rapidement émarger la "partition" (formulaire MOZART) pour confirmer ou non cet état. Sans votre signature, ces journées seront saisies comme service non fait.
Bonne soirée à tous. Chers (...)

lire la suite de l'article
vendredi 5 novembre 2010
L’Élysée et sa banlieue : zones de non droit
Par Napakatbra
Le parquet de Paris a classé sans suite l’affaire des sondages de l’Élysée. La raison ? Simple... Le chef de l’État, ses collaborateurs et les cocontractants du Château ont été déclarés pénalement irresponsables. Et bientôt, il suffira de toucher la main de l’Élu pour voir ses soucis judiciaires s’évaporer ?
En juillet 2009, la Cour des Comptes mettait à jour la vaste folie sondagière de l’Élysée. D’obscurs contrats passés sans appel d’offre avec des sociétés amies, des enquêtes d’opinion régulièrement publiées telles quelles par des médias amis (Figaro, TF1)... En 2008, ce sont 190 (...)

lire la suite de l'article
vendredi 22 octobre 2010
Porcs de l’angoisse
Le meilleur, c’est le porc de race « Large White » de 70 à 80 kg : son « tissu cutané est souple et peu lâche, l’anatomie des organes cardio-circulatoires, respiratoires et digestifs, leur topographie interne, s’approchent de l’anatomie humaine ». Du coup, c’est sur ces porcs anesthésiés (ou des veaux Holstein, pas mal non plus) que les experts du Centre technique de la sécurité intérieure, officine poulaga, aiment à tester leurs nouvelles armes, notamment celles dites à létalité réduite comme le Flash-Ball, lequel vient à nouveau de faire sensation…
Pour une expérimentation balistique digne de ce nom, le (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 septembre 2010
Dassault : de "Papa, j’ai raté l’avion" à "Maman, j’ai rétréci la presse"...
Par Napakatbra Serge Dassault veut racheter le Parisien pour 170 millions d’euros. Au même moment, l’État lui verse 800 millions d’euros pour l’aider à supporter l’échec cuisant de son Rafale, totalement invendable... La démocratie, sens dessus des sous.
Serge Dassault, l’inénarrable Ce héros moderne pense que les grèves doivent être interdites, que les chômeurs sont des gens "qui ne veulent pas travailler", que les courageux travailleurs chinois qui "dorment sur place, dans leurs usines" sont un exemple à suivre. Maire de Corbeil-Essonnes, par procuration pour l’instant, puisqu’il a été déchu (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 juillet 2010
La décomposition du gouvernement Sarkozy
Par Jérôme Métellus (PCF Paris)
Deux jours après l’intervention télévisée du chef de l’État, dont l’un des objectifs était de balayer les soupçons de corruption qui pèsent sur Woerth et Sarkozy lui-même, le Canard Enchaîné révèle qu’Eric Woerth – encore lui – a autorisé la vente à « prix d’ami » d’une parcelle de la forêt de Compiègne au président de la Société des courses de Compiègne. Ce dernier est également l’un des dirigeants de l’association France Galop, qui compte parmi ses membres Florence Woerth – encore elle.
Le gouvernement répond que cette transaction est « parfaitement légale ». Mais cela ne convaincra pas (...)

lire la suite de l'article
mercredi 7 juillet 2010
Woerth pris la main dans le pot de confliture
Par Napakatbra
Woerthgate. Affaire confite de conflits d’intérêts ou simple illustration du "travailler plus pour gagner plus" ? Ou les deux...
Rappel des faits : Notre bon ministre du travail et ex-ministre du Budget, Eric Woerth, est aussi trésorier en chef de l’UMP. Concrètement, celui qui a jonglé pendant deux ans avec les pépettes de la République jouait aussi au morpion avec celles de son parti. Encore plus concrètement, celui qui agitait de la main gauche sa liste noire d’évadés fiscaux (sourcil gauche froncé), serrait en même temps la pince droite (en plissant le sourcil du même bord) des (...)

lire la suite de l'article
samedi 26 juin 2010
Communiqué de la CGT de Radio France
Les pantins de l’Élysée se démasquent
Une déclaration salutaire...
Ça y est c’est fait. Il aura fallu une année à Messieurs Hees et Val pour mettre en application leur mission commandée directement par Nicolas Sarkozy : mettre au pas les chaînes de Radio France et en particulier la plus écoutée France Inter. Tous les mensonges de Hees nous assurant dés son arrivée de ses bonnes intentions, garanties du sceau de son passé d’intègre et prestigieux journaliste ; les références maintes fois reprises d’un passé contestataire de Philippe Val à Charlie Hebdo n’auront trompé personne, ni les salarié-e-s ni les auditeurs.
Tout le monde le savait (...)

lire la suite de l'article
vendredi 4 juin 2010
Faute d’argent, "La Boudeuse" rentre au port
Adieu La Boudeuse. Adieu le patrimoine. Adieu les merveilles nées des mains et du génie de nos anciens. Décidément la France se porte bien mal. Ses dirigeants sont d’une incompétence, d’un je-m’en-foutisme et d’une malhonnêteté rares et gravissimes. Ces gens sont des liquidateurs, des bradeurs du patrimoine et des richesses nationales. Ce gouvernement passe le plus clair de son temps à fuir ses responsabilités ainsi qu’à solder les acquis sociaux et les biens du pays. Il faut souhaiter qu’un jour il leur en soit demandé compte et qu’ils aient à répondre de leurs dépenses somptuaires, de leur (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er juin 2010
C’est René Dosière, expert en la matière, qui le dit : L’Élysée dépense plus que prévu
Par Jean-Michel Roustand
« Le budget de l’Élysée a progressé six fois plus que celui de l’État » : c’est la principale conclusion du nouvel audit sur les dépenses de la présidence de la République rendu public, hier, par le député PS de l’Aisne René Dosière. Selon ce dernier, le sommet de l’État a coûté 114,287 millions d’euros à la République en 2009. Ce qui, « à périmètre égal », précise le parlementaire picard, signifie une « progression réelle des dépenses de 2,5 %, soit + 2,855 millions de francs ». C’est moins que l’année précédente mais comme les dépenses de l’État ont augmenté de 0,4 %, cela demeure six fois (...)

lire la suite de l'article
dimanche 30 mai 2010
Sarkozy ou le retour à l’Ancien régime
Par Olivier Bonnet
« Vous savez quand on pense à ce qu’a fait François Mitterrand en ramenant l’âge légal du départ à la retraite de 65 à 60 ans ! On aurait beaucoup moins de problèmes s’il s’était abstenu », a déclaré Nicolas Sarkozy devant un millier de militants UMP de l’Oise, "dans un Palais des Sports fermé aux journalistes", commente Marianne, sauf à un émissaire de la Pravda sarkozyste, Le Figaro. Bravo Monsieur le président ! Mais il faut aller plus loin.
"On aurait beaucoup moins de problèmes" si le Front populaire n’avait pas ramené en 1936 la semaine de travail de 48 à 40 heures et créé deux (...)

lire la suite de l'article
dimanche 30 mai 2010
Pierre Bachelot nommé à la tête d’un organisme qui dépend de… Roselyne !
Si vous avez aimé les copains et les coquins, les régimes spéciaux, les retraites chapeau, le bouclier fiscal et les niches fiscales vous allez bien évidemment adorer les niches familiales ! (Michel Berthelot)
Par Slovar La récente nomination du fils de la ministre de la Santé à la tête de l’INPES doit-elle tout aux compétences de Pierre Bachelot, ou à l’amour que lui porte sa maman ? « L’ascenseur social n’est pas en panne : il n’a jamais fonctionné » lançait Christian Baudelot, lors du Congrès de Grenoble 2009 de : « La république des idées » Cette phrase, lourde de sens, semble pourtant ne pas (...)

lire la suite de l'article
jeudi 29 avril 2010
MAM et le juge fantôme
Il n’existe pas encore, ce juge « de » l’instruction voulu par Sarko. Mais il a déjà de lourdes responsabilités. À défaut de pouvoir faire voter rapidement la grande réforme du Code de procédure pénale qui doit créer cette nouvelle fonction, la ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a pris une longueur d’avance.
Elle a signé, le 1er avril (et si c’est un bon gag, ce n’est pas un poisson), un décret qui confie à ce juge un rôle particulier dans la décision de placement d’un mineur sous surveillance électronique. « Le juge de l’enquête ou des libertés (…) recueille préalablement l’accord… » , peut-on (...)

lire la suite de l'article
mercredi 10 mars 2010
L’abus de bien social allégé, la Justice au pain sec
Par Napakatbra
Pour une "démocratie exemplaire", il faut des démocrates exemplaires. En clair, les tauliers ne doivent plus se faire piquer à chaparder dans la caisse. Deux solutions : multiplier les contrôles et réprimer durement ou... fermer les yeux. En matière financière, le gouvernement a choisi la seconde option. Étonnant, non ?
La dépénalisation du droit des affaires avait disparu des radars. La revoilà qui revient par la petite porte, au détour d’un article de quelques lignes, noyé dans un pavé de 215 pages qui constitue le projet du futur code de procédure pénale. Page 15, sous-section 2, (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 mars 2010
En 2009, Sarkozy voulait « déréglementer » pour « construire en zones inondables »
Par Napakatbra
Xynthia. Nicolas Sarkozy n’en démord pas, il veut « comprendre ce qui s’est passé ». La réponse tient peut-être dans certains de ses discours, dans lesquels il appelait à "déréglementer" pour permettre de "rendre constructibles les zones inondables". "Il faut que l’on redevienne un pays où l’on favorise la prise de risques", déclarait-il aussi en 2008...
Lundi 1er mars, Nicolas Sarkozy a lancé une mission « pour comprendre ce qui s’est passé ». « Il faut qu’on s’interroge pour savoir comment en France, au 21ème siècle, des familles peuvent être surprises dans leur sommeil, mourir noyées (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 février 2010
Un million d’euros pour faire la publicité du « grand emprunt »...
...un triple scandale politique, démocratique et budgétaire
Par Benoit Hamon
Le Service d’Information du Gouvernement (SIG) vient de révéler qu’il consacre près d’un million d’euros à une vaste campagne de communication pour faire la réclame du « grand emprunt ». Chacun a pu prendre la mesure de cette campagne en ouvrant les journaux de ce jour. C’est un triple scandale Scandale politique, car cette campagne traduit une volonté manifeste de tromper les Français. Le « grand emprunt » n’est, en réalité, qu’un « mini-emprunt » qui n’aura que peu d’effet sur l’avenir de la France. C’est une « illusion budgétaire, un trompe l’œil » a déclaré le 15 février Jean Arthuis, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 19 février 2010
Grand emprunt : Marianne enceinte... d’un troll ?
Par Napakatbra
Une Marianne enceinte, drapée de blanc, pieds nus : telle est l’invention du service de pub’ gouvernemental pour vanter le "grand emprunt"... que le parlement n’a pas encore entériné ! De quoi le rejeton de Marianne est-il le nom ?
Ils ont du être ravis, nos valeureux parlementaires, de voir cette Marianne en cloque placardée dans leur canard préféré, ce matin. Une campagne d’un million d’euros lâchés par le gouvernement pour vanter une mesure qu’ils n’ont pas encore validée. Car si les deux Assemblées ont d’ores et déjà voté, un texte commun doit encore être élaboré par une (...)

lire la suite de l'article
jeudi 18 février 2010
(Haut) fonctionnaire qui rit, (bas) fonctionnaire qui pleure...
C’est GRAF, docteur ?
Par Napakatbra
Cinq millions de fonctionnaires menacés de licenciement. Quelques centaines d’autres affublés d’avantages à vie. Sièges éjectables pour les uns, parachutes dorés pour les autres. Attachez vos ceintures. Décollage immédiat pour le triangle des Bermudes... de la RGPP.
On a beaucoup parlé, la semaine dernière, de cette mesure destinée à favoriser la "mobilité" des fonctionnaires. Son vote n’avait pourtant guère été commenté, en plein mois de juillet dernier, alors que l’ordre du jour du parlement était surchargé et que la presse n’avait d’yeux que pour les obsèques de Michael Jackson. Bref, (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 février 2010
La Réunion
En attendant Gerri les entreprises vertes dans le rouge
Par Melanie Roddier "Bonjour. La liquidation judiciaire de la société a été prononcée le 3 février 2010. Nous tenons à remercier l’ensemble de nos clients et partenaires. En cas de SAV nous vous invitons à contacter directement le constructeur de votre véhicule. Cordialement la direction". Voici le message que les clients peuvent lire en tapant sur Internet l’adresse du site d’Electrans. Cette société était la première entreprise réunionnaise de promotion et de vente de véhicules électriques allant du deux aux quatre roues. Il y a un peu moins d’un mois c’était un point fort de la visite de Nicolas (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 février 2010
L’État détourne cinq milliards d’euros des caisses de retraite du privé !
Par Napakatbra
Cinq à six milliards d’euros vont être siphonnés de la caisse de retraite des salariés du privé pour être refourgués à l’Ircantec, le régime des fonctionnaires contractuels et des élus locaux. La raison ? Le changement de statut de La Poste. Un véritable hold-up d’État orchestré de main de maître par Christian Estrosi.
La Poste a changé de statut. Et ses employés contractuels, qui dépendaient jusqu’ici de l’Ircantec, relèveront désormais du régime commun des salariés du privé : l’Arrco-Agirc. Conséquence : les futurs embauchés de La Poste devront s’acquitter de cotisations plus élevées que (...)

lire la suite de l'article
samedi 23 janvier 2010
La Réunion
La visite (24 heures) de Sarkozy a coûté plus d’1,6 million d’euros
Par Marie Payrard, Jérôme Talpin et Bruno Graignic
Nicolas Sarkozy a repris son avion, les militants ont rangé leurs drapeaux et la Réunion a retrouvé un peu d’accalmie. Mais dans son sillon, le président a laissé une addition salée qui aura peut-être du mal à être digérée face à l’ampleur de la dette publique. Environ 1,6 million d’euros a été dépensé pour son déplacement de 24 heures à la Réunion, dont 50 000 euros de climatisation pour son discours. Voici le détail de la note... Transport : 815 000 euros
C’est assez logiquement la dépense la plus élevée de cette visite. Quatre avions ont été mobilisés (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 janvier 2010
Sarkozy et la grippe A : encore un enfumage éventé
Par Olivier Bonnet
Quel problème avec la grippe A ? Aucun, pour le président : "On a trop de vaccins ? Eh bien on annule les commandes (...). On revendra ceux qu’on a en trop" explique-t-il benoîtement le 12 janvier. Mais le 13, Bachelot le contredit à l’Assemblée nationale. Une fois de plus, Sarkozy est l’homme qui enfume en disant n’importe quoi.
"Tout a été bien géré" : sur l’affaire de la grippe A comme pour le reste, fidèle à sa ligne habituelle du "plus c’est gros, mieux ça passe", droit dans ses bottes sur talonnettes, le président estime donc que "Le gouvernement a pris les bonnes décisions et n’en (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 janvier 2010
"Appelez-moi Sar-coué-zy"
Par Napakatbra
La réalité ? Il ne connait pas, Nicolas. Notre valeureux président vit dans une bulle totalement hermétique. La crise, le pouvoir d’achat, les paradis fiscaux, Copenhague... Autant de triomphes personnels de sa majesté ! Tout simplement...
Nicolas Sarkozy est-il un optimiste maladif gravement atteint, en début de phase terminale ? Ou est-il seulement l’auteur d’une mauvaise comédie, virant au burlesque faute de cohérence ? Telle est la question... à laquelle seule une expertise psychiatrique pourrait répondre. Aïe...
Copenhague : Tout le monde y a vu un lamentable fiasco... sauf (...)

lire la suite de l'article
dimanche 27 décembre 2009
Identité nationale : la Corse a son propre site
Par Antoine Albertini
Le débat sur l’identité nationale prend un tour inattendu sur l’île de Beauté. Stéphane Bouillon, préfet de Corse, a décidé, lundi 21 décembre, de mettre en ligne un site spécifique consacré à l’identité nationale "en Corse", une initiative inédite dans les autres régions françaises. "Il m’a semblé que, dans le grand débat sur l’identité nationale, il fallait réserver un espace propre à la Corse pour tenter, clairement, sereinement, d’analyser les fondements de l’appartenance de chacun à la France, à la Corse, et le sens à donner à cette appartenance", écrit Mr Bouillon dans un (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 décembre 2009
Lettre de (bas) voeux à Sarkozy
Par Napakatbra
Mercredi, sept avocats ont expédié une missive à Nicolas Sarkozy. Loin de lui transmettre leurs voeux, les baveux le somment de démontrer que les liens qu’il cultive avec le procureur Courroye n’ont rien à voir avec la tentative de déstabilisation dont a récemment été victime une juge du tribunal de Nanterre. Voeu pieux ?
Président contre présidente
La juge Isabelle Prévost-Deprez a du mouron à se faire. Ses jugements ne plaisent pas à tout le monde. En juillet dernier, par exemple, dans l’affaire des comptes bancaires piratés, elle avait refusé de statuer sur une demande de dommages et (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 décembre 2009
Les 10 petites surprises du budget 2010
C’est en examinant le budget d’un gouvernement que l’on comprend ses priorités. Et l’examen du budget adopté pour 2010 par l’Assemblée Nationale il y a quelques jours révèlent quelques surprises. Voici une revue non exhaustive, franchement subjective de quelques "anomalies" du budget proposé par le gouvernement Sarkozy. Gageons que certains se saisiront de certaines d’entre elles...
1 - René Dosière a lancé sa nouvelle charge contre les dépenses des « princes qui nous gouvernent ». Alors que le gouvernement prône la rigueur dans la Fonction Publique, avec notamment le non-remplacement d’un fonctionnaire (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 décembre 2009
Vers une dépénalisation des affaires politico-financières...
Par Napakatbra
Comment réduire le nombre des affaires politico-financières qui empoisonnent la vie de notre beau pays, quand les Chambres régionales des Comptes chargées d’enquêter sont déjà surmenées ? La réponse du gouvernement est claire : en les supprimant.
Le 17 novembre 2009, pour la première fois en 27 ans d’existence, les 320 magistrats des 22 chambres régionales des Comptes se sont (discrètement) mobilisés pour une journée de grève nationale. En cause, le projet de réforme prévoyant la suppression des 22 Chambres régionales des Comptes. Depuis 1982, ces institutions contrôlent toutes les (...)

lire la suite de l'article
dimanche 15 novembre 2009
Retour en guadeloupe
Yves Jégo règle ses comptes
L’ancien secrétaire d’État à l’Outre-mer vide son sac dans “15 mois et 5 jours, entre faux gentils et vrais méchants”, à paraître aux éditions Grasset, le 18 novembre. Yves Jégo tire à vue sur Fillon, Marie-Luce Penchard, Lucette Michaux-Chevry et le Medef. Elie Domota et Nicolas Sarkozy s’en tirent plutôt bien. En 135 pages, Yves Jégo revient sur son passage rue Oudinot et la crise en Guadeloupe l’hiver dernier. Jégo et le préfet Desforges ont accepté d’aller voir Domota et Clavier, seuls à seuls… “La nuit tombe, nous roulons assez longtemps sur de petites routes sinueuses dans la montagne jusqu’à (...)

lire la suite de l'article
mardi 10 novembre 2009
Les plus gros bobards de Nicolas Sarkozy
Par Christophe Kantcheff Finance, pouvoir d’achat, médias, écologie : voici un un échantillon des contrevérités proférées par le Président. Plus que tout autre, Nicolas Sarkozy aura contribué à décrédibiliser la parole politique. Mais il arrive au chef de l’État de tenir parole : quand il s’agit de promesses faites aux riches. Quoi de plus classique, quand un président se situe à mi-mandat, que de faire le bilan des promesses de campagne honorées et de celles non encore tenues, dont on subodore qu’elles ne le seront jamais ? Pourtant, avec Nicolas Sarkozy, l’exercice ne semble pas de même nature que (...)

lire la suite de l'article
lundi 9 novembre 2009
Agriculture : Sarkozy clone Sarkozy
De qui se moque-t-il ? Quand va-t-on véritablement et réellement comprendre que c’est bien de nous ?
Voyez et appréciez en cliquant sur le panneau ci-dessous :
http://www.youtube.com/watch ?v=cGvH...
Ainsi que le disait fabuleusement et justement Jean de La Fontaine : "un roitelet est un pesant fardeau !"

lire la suite de l'article
jeudi 29 octobre 2009
Vote "par erreur" de Lamour : de qui se moque-t-on ?
La taxation des banques ne passera pas !
Par Olivier Bonnet
Banques : les députés votent une surtaxe "par erreur" titre France Info : "Cela pourrait s’appeler une grosse gaffe : les députés ont adopté une taxe additionnelle de 10% sur les bénéfices des banques en 2010, un amendement dont ne voulait surtout pas le gouvernement. Simplement, parce que l’UMP Jean-François Lamour se serait trompé de bouton... Mais, mal voté ne veut pas dire adopté : il devrait y avoir un nouveau vote. Le gouvernement pourrait en effet obtenir gain de cause, puisqu’il a la possibilité de demander une seconde délibération... après cette "erreur technique". (...)

lire la suite de l'article
mercredi 21 octobre 2009
Travail dominical : qui parlait de volontariat ?
Trois caissières licenciées par Ed
Par Olivier Bonnet
Trois caissières de chez Ed licenciées... Et l’UMP qui parlait de volontariat et de liberté !
"On a profité d’un contexte économique difficile pour nous mettre le couteau sous la gorge. Je travaille déjà le samedi toute la journée. J’ai refusé de travailler aussi le dimanche parce que c’est le seul jour où je peux voir mon fils de 16 ans, qui est en sport études. Donc, en fait, il fallait choisir entre mon travail et ma famille. Nous sommes trois caissières en tout à avoir été licenciées pour refus du travail dominical. Aujourd’hui, on demande notre réintégration"
Etelvina Fernandes, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 octobre 2009
Quand Eric Woerth allait chercher des fonds en Suisse
L’article d’Antoine Menusier, correspondant à Paris du quotidien suisse “Le Matin”, daté du 20 septembre, est passé inaperçu en France, sauf du “Canard enchaîné” et de quelques responsables de l’UMP auxquels il a causé quelques frayeurs… Il relate le voyage à Genève, le 23 mars 2007, d’Eric Woerth, alors trésorier de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, accompagné de Patrick Devedjian, à l’époque député des Hauts-de-Seine.
“Cette visite (…) avait un but, écrit Antoine Menusier, récolter de l’argent pour financer l’« effort de guerre » du candidat de la droite, opposé à sa rivale socialiste, Ségolène Royal. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 4 octobre 2009
L’origine vichyste du “bouclier fiscal ?
Le bouclier fiscal : quand il n’y a rien de plus urgent que d’alléger les impôts des milliardaires, alors que nous sommes surendettés.
Dans une chronique parue dans Libération (datée d’hier 29.09.2009 sur le site internet du journal) le maire PS de Quimper, Bernard Poignant, rappelle que le bouclier fiscal (pas plus de 50% des revenus indécents prélevés) fut la créature chérie (en même temps que l’Ordre des experts-comptables et la fonction de... PDG !) du ministre des finances de Pétain entre juin 1940 et avril 1942, Yves Bouthillier (lequel il est vrai fut finalement arrêté par les Allemands en 1944, (...)

lire la suite de l'article
samedi 8 août 2009
Rémunérations dans les banques : le vrai trader est à l’Elysée
Par Étienne Fillol Il y a quelques jours, je soulignais, l’air faussement surpris, à quel point, en cette période de crise aiguë, les laboratoires pharmaceutiques se portaient fort bien, Tamiflu® et ses amis vous remercient. Aujourd’hui, ce sont les banques qui affichent fièrement leurs bénéfices retrouvés. Société Générale, BNP Paribas, Barclays ou CIC arborent un petit sourire aux coin des lèvres (qu’elles ont aussi charnues que leurs coffres sont ventrus) qui ne nous dit rien qui vaille.
À peine sortis d’une crise provoquée par les délires financiers de ces mêmes banquiers, nous voilà contraints de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 31 juillet 2009
Politique fiction
Par Jean-Michel Arberet
Le chômage a enregistré un léger recul en juin, la nouvelle est répétée en boucle par les médias.
Cette information pose une vraie question. Le discours officiel annonce en effet un recul, même léger, du chômage, mais la sensation est plutôt inverse. Les journaux annoncent tous les jours de nouvelles suppressions d’emplois et nous sommes quasiment tous aujourd’hui confrontés au chômage soit à titre individuel soit avec un proche en recherche d’emploi.
Certes si l’on regarde plus près les chiffres officiels, l’on peut constater que cette baisse du chômage ne concerne que les (...)

lire la suite de l'article
dimanche 19 juillet 2009
Quand l’Elysée paie les sondages Opinionway publiés dans le Figaro...
Par Napakatbra
La Cour des Comptes a rendu son premier rapport sur le budget de l’Elysée. Au menu : 14 000 euros de dépenses privées réglées par la présidence, des déplacements privés trop coûteux, des appels d’offre pour amuser la galerie, des personnels fantômes et... 1,5 million d’euros d’obscurs études d’opinion qui se retrouvent régulièrement publiées dans Le Figaro. Vite, un sondage !
Sarkozy l’a voulu, Sarkozy l’a eu. "Je demanderai au président de la Cour des Comptes de contrôler le budget de la Présidence de la République, ce qui n’a jamais été fait jusqu’à présent", avait-il déclaré peu après (...)

lire la suite de l'article
samedi 18 juillet 2009
Entartons ! Entartons ! La poupée cornichon !
Par Jacques Bon
Nous avons passé le week-end chez ma vieille maman.
Un des trucs que je fais généralement, quand on va la voir, c’est de jeter un œil à son programme télé, le supplément télé gratuit du quotidien Ouest-France. TV Magazine ça s’appelle. La plupart du temps, elle-même ne le lit pas, sauf les mots-croisés, vu qu’il n’y a quasiment rien à lire dedans, et qu’à la télé elle ne regarde que le journal de 20h et Derrick.
Mais attention : quand je lis TV Magazine, moi, c’est au second degré. Parce que comme on dit au Groland, « le second degré, c’est la solution pour continuer à être con sans le montrer (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 juillet 2009
Sarkozy, mécène de ses amis
Johnny Hallyday pour 2 millions d’euros...
...sur nos impôts (qu’il ne veut pas payer)
Par Olivier Bonnet
Sa Majesté Sarkozy est trop bonne avec ses sujets : peu après son sacre, elle a décidé que se tiendrait un grand concert sous la tour Eiffel à l’occasion de la fête nationale. Gratuit pour la plèbe, donc payé sur nos impôts. Il y a deux ans, le chef de l’État l’avait vainement proposé à Yannick Noah - tentative avortée de ce qu’il appelle "ouverture" mais n’est que débauchage -, avant de se rabattre sur Michel Polnareff. L’an dernier, les têtes d’affiche étaient Laurent Voulzy et James Blunt. Cette année, ce sera Johnny Hallyday, photographié ci-contre par Bruno Souillard pour La Provence au (...)

lire la suite de l'article
lundi 29 juin 2009
Crise dans la magistrature : vers une plainte au pénal ?
Les deux principaux syndicats de magistrats contestent la légalité de la mutation, contre son gré, du procureur général Marc Robert. "Cette affaire constitue une atteinte extrêmement grave à l’institution judiciaire, désormais soumise à l’arbitraire du pouvoir exécutif", estiment-ils. "Pour nous, les procédures ont été respectées", répond la Chancellerie.
Marc Robert (Sipa)
Les deux principaux syndicats de magistrats ont exprimé leur colère, vendredi 26 juin, après la mutation de Marc Robert, procureur général de la cour d’appel de Riom (Puy-de-Dôme). Ils estiment que les conditions de cette mutation (...)

lire la suite de l'article
samedi 6 juin 2009
Convoquée au poste pour un commentaire sur Internet
Une habitante de Saint-Paul-lès-Dax (Landes) de 49 ans, est convoquée jeudi 11 juin au commissariat de Dax pour "injures publiques envers un membre du ministère".
Il est reproché à cette mère de trois enfants d’avoir écrit sur le site Dailymotion un commentaire concernant la secrétaire d’État Nadine Morano. En l’occurrence, les trois mots suivants : "Hou la menteuse". Ce commentaire venant agrémenter une vidéo de l’élue sur le plateau d’I télé où elle s’expliquait, entre autres, sur son apparition en "catimini" à un meeting de Ségolène Royal.
Cette convocation fait suite à une plainte (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 mai 2009
L’affaire qui embarrasse Albanel
TF1 aurait licencié un cadre pour son hostilité à Hadopi, Albanel interpellée
Un cadre de TF1 a été licencié "suite à une dénonciation du ministère de la Culture" pour avoir critiqué le projet de loi sur la protection des droits sur Internet, selon Libération, des accusations aussitôt qualifiées "d’absurdes" par Christine Albanel.
Jérôme Bourreau, 31 ans, était responsable du pôle innovation web de TF1 et a été licencié pour "divergence forte avec la stratégie" de TF1, écrit jeudi le journal qui a recueilli le témoignage de ce jeune cadre.
Selon Libération, Mr. Bourreau qui habite le XVIIème arrondissement parisien a écrit, en février, à sa députée Françoise de Panafieu (UMP) depuis (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 mai 2009
Le MEDEF prépare un coup d’état en Guadeloupe (UGTG)
À la demande de l’état
Dans une note confidentielle adressée aux administrateurs du MEDEF Guadeloupe, le Président du MEDEF, toujours au service des pwofitan et autres békés détaille la stratégie de déstabilisation et de prise du pouvoir par la frange la plus réactionnaire du patronat.
Cette même frange des patrons de la Guadeloupe qui en plein conflit s’était regroupée au WTC dans ce qui se voulait être une démonstration de force ; et donc volontairement médiatisée...
UN MOFWAZÉ DU LKP EST NÉ ! IL S’APPELLE ANTILLES ALLIANCE 2030
Il a pour père, l’État français, en la personne du Préfet de Guadeloupe ; et pour mère, le MEDEF, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 avril 2009
Le délit d’être ensemble...
Combien de philosophes et autres penseurs ont prétendu regretter le soi-disant « individualisme » de l’homme moderne ? La vie sociale pourrait cependant être encore amputée dans sa récréation. Car maintenant surgit un délit tout neuf, le délit d’être ensemble...
Par Thierry Lodé
Voilà qu’une récente annonce du Président Sarkozy propose la création d’un nouveau délit : le délit d’appartenance à un groupe, une « bande ». On croit renouer avec le délit d’association et ces lois scélérates du XIXème qui interdisaient les rassemblements de chômeurs et d’ouvriers. Car il existe déjà un délit « d’association de (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 avril 2009
Qui laisse agir les milices sionistes à Paris ?
Par Zulficar du MIR
Ce soir-là mercredi 22/04 se tient au CICP, 21 ter rue Voltaire, à Paris une petite réunion de solidarité pour Gaza, à l’initiative de Génération Palestine. Tout à coup, effervescence en contrebas sur le boulevard Voltaire. Quatre personnes sont en train de rouer de coups un participant au meeting qui remontait paisiblement la rue en direction du centre associatif situé à 200 m environ. S’ensuivent des affrontements très violents lorsque le petit service de sécurité du meeting, venu à la rescousse, se trouve débordé car confronté à une bande organisée d’une quarantaine de nervis (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 avril 2009
L’effet Welcome
Par Guy Bedos
Comme Michel Onfray, j’ai vu le film "Welcome" et j’en suis sorti bouleversé. Gorge tordue d’émotion, de honte et de colère. "Transfiguré", comme il dit. Il y a bien longtemps qu’avec diverses associations, de "Droits devant" à la "Ligue des Droits de l’Homme" en passant par "Réseau Éducation sans Frontières", je ferraille avec d’autres, dans les limites militantes qui nous sont fixées, contre l’inqualifiable comportement de ceux qui prétendent nous représenter, qu’ils soient de droite ou de gauche – n’est-ce pas Jospin ? N’est-ce pas Chevènement ? – vis-à-vis de ces accidentés de (...)

lire la suite de l'article
lundi 20 avril 2009
Vous filmez des violences, vous risquez la prison
Le simple fait de sortir votre téléphone portable pour filmer des violences vous rend complice de ces violences.
Par Georges Moréas
C’est une loi de mars 2007 reprise dans le Code pénal (art. 222-33-3), qui dit : « est constitutif d’un acte de complicité des atteintes volontaires à l’intégrité de la personne (…) le fait d’enregistrer sciemment, par quelque moyen que ce soit, sur tout support que ce soit, des images relatives à la commission de ces infractions ».
Ainsi, il suffit de filmer ou de prendre en photo des violences pour être « légalement » complice de ces violences. Et si ces actes entraînent (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 avril 2009
Sécurité : Sarkozy a la mémoire qui flanche
Le disque est-il rayé ? Une seule des mesures annoncées le 18 mars par Nicolas Sarkozy pour combattre les bandes, est nouvelle. Sarkozy aurait-il la mémoire qui flanche ?
Par Marion Mourgue
Le 18 mars, présent au lycée de Jean-Baptiste Clément de Gagny (Seine-Saint-Denis), quelques jours après l’intrusion d’une bande et l’agression de quatre personnes, le chef de l’État dévoile un arsenal pour combattre « les bandes ». Du réchauffé, à l’exception d’une seule des mesures.
Le neuf
Une réforme du commandement de la fonction de sécurité : Sarkozy poursuit : « Je demande donc à Madame le Ministre de l’intérieur (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 mars 2009
Pénélope Fillon, une femme qui en jet
Par Brigitte Rossigneux
Branle-bas de combat, samedi 7 mars, sur le petit aérodrome de Morlaix-Ploujean. À 11 heures, toute la zone est décrétée "Notam". Traduction de ce jargon aéronautique : interdiction à tout avion de décoller ou d’atterrir. Un fourgon de police stationne sur le tarmac. Quelle éminente personnalité est donc attendue en Bretagne ?
Un Falcon 50 blanc, appartenant à l’Etec, l’escadrille gouvernementale, se pose. En descend une femme en tailleur-pantalon gris. Surprise des rares témoins : ce n’est que Pénélope Fillon, épouse du Premier ministre. La dame doit se rendre à Roscoff pour le (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 mars 2009
Charité bien ordonnée...
Lorsque l’on sait que P’tit Louis (le dernier rejeton Sarkozy) est scolarisé depuis septembre à Dubaï... l’article qui suit nous éclaire d’un jour nouveau !
Pendant que le gouvernement ratiboise les effectifs des profs, Sarkozy veut imposer une réforme géniale. Il a décidé d’offrir aux expatriés la gratuité des écoles et lycées français de l’étranger. Un cadeau sympa, non ? Sauf qu’il va surtout profiter aux plus aisés, et que l’addition, pour l’État, s’annonce carabinée. Ces écoles, très cotées étaient jusqu’à présent payantes. Certains lycées sont des établissements publics, d’autres, privés sous contrat. En (...)

lire la suite de l'article
mercredi 18 mars 2009
La drôle de crise
Par Marie-Pierre Subtil, envoyée spéciale
Le Puy-en-Velay (Haute-Loire)
Ne le dites à personne, mais il y était, et derrière une banderole de la CGT. A 39 ans, il n’était jamais descendu dans la rue. Ses collègues, ouvriers sur une chaîne de montage, ont été surpris de le voir là. Ce 29 janvier, date de grève et de manifestation générale en France, entre sa sympathie pour l’UMP et l’angoisse de perdre son emploi, il avait choisi. La direction venait d’imposer l’anticipation des congés, à prendre avant le mois d’avril. "On a l’impression, dit-il, que tout s’effondre comme un château de cartes." Les (...)

lire la suite de l'article
dimanche 15 mars 2009
Déplacement de Sarkozy 1er à Valence (Drôme)
Ce mardi 03 mars à 11h00, l’empereur Sarkozy était chez nous, dans la Drôme. A l’heure des économies, à l’heure où il faut se serrer la ceinture, il aura encore "claqué" des millions d’euros pour sa propagande !!!
1 265 gendarmes déployés !!! Oui, vous avez bien lu 1 265 !
Nous montons la garde 24h/24 à l’aérodrome de Chabeuil et à la gare TGV. Son altesse ne voulant pas venir en Falcon république, il vient en Airbus (plus spacieux et nettement plus "digne" de son rang, du moins le pense-t-il).
Seulement, il n’y a pas de rampe pour le faire descendre de l’avion ; ce n’est pas grave, on en fait venir (...)

lire la suite de l'article
vendredi 13 mars 2009
Loi « Création et internet »
Les réactionnaires veulent arrêter le temps
L’ouverture du débat sur la loi « Création et Internet » nous ramène trois ans en arrière, au temps des débats sur la loi DADVSI , ancêtre du projet « Création et internet » : le même dialogue de sourds a lieu entre les internautes, souvent des jeunes, qui refusent à juste titre une criminalisation injuste et infâmante, et des artistes qui, légitimement, craignent pour l’avenir de leurs revenus.
Par Nicolas Dupont-Aignan
Malheureusement plutôt que de tirer les enseignements du précédent débat et du caractère inapplicable de la loi votée il y a trois ans, le gouvernement, pressé par les majors du disque, se (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 mars 2009
Retour dans l’OTAN : "une décision idéologique atlantiste"
Hubert Védrine en est un adversaire résolu
L’ancien ministre des Affaires étrangères du gouvernement Jospin, Hubert Védrine, a publié hier dans Le Monde un texte au titre éloquent, Pourquoi il faut s’opposer à une France atlantiste, qu’il reprend sur son blog. Extraits.
Par Olivier Bonnet
"Le président Sarkozy veut que la France réintègre le commandement intégré de l’OTAN, trente-trois ans après que le général de Gaulle s’est résolu à en sortir. (...) On nous donne comme explication : en 1966, c’était la guerre froide, tout a changé. Mais cela n’a pas de rapport. Ou alors c’est l’existence même de l’OTAN qui devrait être remise en cause. De Gaulle (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 mars 2009
Coup de gueule
Les salariés seniors se sentent trahis
Altermonde avait, en son temps, évoqué l’annonce, dans la loi de finances du Budget 2009, de la suppression de l’AER. Bien sûr, cela n’avait pas alerté ni passionné grand monde à ce moment-là !... Voici ci-dessous un exemple de sa douloureuse réalité et de ses cruels effets. (Michel Berthelot)
Par Françoise Jeanparis
En acceptant un licenciement économique, les salariés de plus de 50 ans avaient eu l’assurance de percevoir l’AER (allocation équivalent retraite) en attendant leurs 60 ans. L’AER a été supprimée le 1er janvier. Riposte des seniors dans le pays de Montbéliard.
Hélène a 55 ans. Elle a (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er mars 2009
Sarkozy, Pérol : "Attrape-moi si tu peux"
Sarkozy nomme Perol : prise illégale d’intérêt ?
Par Napakatbra
Terrorisés à l’idée de devoir annoncer les pertes historiques des Caisses d’Epargne et des Banques Populaires, les cadres de l’Elysée se démènent depuis plusieurs semaines pour limiter la casse... dans l’opinion. Quitte à prendre quelques libertés avec la vérité, la déontologie et la loi. Mais est-ce vraiment l’important ?
Banque Populaire vient d’annoncer une perte nette de 468 millions d’euros sur l’année 2008, loin de l’ardoise affichée de la Caisse d’Epargne : 2 milliards d’euros. Principale cause, les très mauvais résultats de leur filiale commune, Natixis, qui enregistre une (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 février 2009
par Luc Douillard
La France devient-elle l’Union soviétique ?
« Et si la France était en train de devenir un pays soviétique ? Sans les soviets, bien sûr. Mais avec tout le reste… », c’est la question que se pose Jean-Luc Porquet dans « Le Canard enchainé » (n° 4608, 18 février 2009).
Ceci à partir d’un constat : la similitude du système international de comptabilité hospitalière (T2A, « tarification par activité »), destiné en France à transformer les hôpitaux en « entreprises » (« rentables » selon la novlangue sarkozienne, mais en fait condamnées à de graves difficultés financières face à la concurrence déloyale des cliniques privées.) En Russie poutinienne, le même (...)

lire la suite de l'article
lundi 16 février 2009
Sarko veut réduire la durée du congé parental !
Nicolas Sarkozy a souhaité vendredi la mise en place d’un "congé parental plus court" lors d’un discours annonçant une évolution de la politique familiale.
"Les congés parentaux sont parfois à l’origine d’un immense gâchis", a déploré le chef de l’État devant les associations familiales réunies à l’Élysée.
Pour les femmes concernées, "un congé parental de longue durée c’est une rupture dans un parcours professionnel, qui peut se traduire par une diminution des chances de progresser dans la carrière". Pour les familles, "c’est un salaire en moins, du pouvoir d’achat qui diminue".
Pour la société, "ces dispositifs (...)

lire la suite de l'article
lundi 9 février 2009
Les talonnettes subventionnent les mises à pied
Par Gérard Filoche
Sarkozy devait "aller chercher la croissance avec les dents". Il a préféré aider les patrons et leur livrer le chômage partiel clés en main.
Le roi du "travailler plus pour gagner plus" s’est transformé en roi du "travailler moins pour gagner moins". Remarquez, ce n’est pas contradictoire, car les uns happy few à Neuilly, travaillent plus et gagnent plus, tandis que les autres, en masse à Clichy, travaillent moins et gagnent moins.
Le chômage partiel, c’est le rêve du patron en temps de crise : il épuise ses stocks sans être obligé de dépenser pour en produire d’autres. Il n’a même (...)

lire la suite de l'article
samedi 31 janvier 2009
Ça se passe en France
Nîmes : Incroyable démesure pour une visite présidentielle
Comment une République peut-elle accepter une telle démesure digne des Républiques bananières ?
Mardi, le chef de l’État a passé 1h05 dans la ville de Nîmes (après avoir atterri à l’aéroport avec les deux avions de la République) pour présenter ses voeux au monde de la culture.
Conséquences...
Plus de 1 000 CRS et gardes mobiles (sans compter l’importante garde rapprochée du président de la République) ont bouclé l’ensemble du centre-ville (interdiction aux voitures, vélos, etc. et même de marcher àpied) de 6h à 14h15 (pour à peine plus d’une heure de venue de Nicolas Sarkozy dans un secteur très restreint (...)

lire la suite de l'article
mercredi 28 janvier 2009
La justice contraint 15 villes au service minimum
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a "enjoint" quinze villes de gauche de Seine-Saint-Denis de mettre en place le service minimum d’accueil (SMA) dans les écoles primaires lors de la grève prévue jeudi, a annoncé mardi le rectorat.
Débouté de ses précédents recours, en octobre et novembre 2008, en raison du "caractère tardif" des saisines, le préfet a cette fois saisi dès lundi le juge administratif contre 15 villes, précise la préfecture.
Les villes concernées sont Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Bondy, Villepinte, Aubervilliers, l’Ile-Saint-Denis, La Courneuve, le Blanc-Mesnil, Livry-Gargan, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 28 janvier 2009
Le nouveau visage des associations anti-avortement
Ils existent encore ! Des militants anti-avortement (organisent), ont organisé dimanche 25 janvier et comme chaque année, une « marche pour la vie ». Enquête sur un mouvement en mutation.
Par Antonin Chilot
Leurs premiers coups d’éclat ont fait la une des médias à partir du milieu des années 80 : des militants anti-avortement enchaînés aux tables d’opérations, scandant des slogans radicaux devant des jeunes femmes enceintes en état de choc… Mais aujourd’hui, la plupart des associations anti-avortement ont délaissé ces méthodes extrêmes. S’agit-il d’un profond changement idéologique ou d’une simple (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 janvier 2009
Hôpital Saint-Vincent-de-Paul
les infirmières traitées comme des criminelles
Par Michel Strausseisen
Les infirmières du service impliqué dans la mort accidentelle du petit Ilyes sont actuellement soumises à l’enquête en cours.
Les méthodes adoptées à leur encontre paraissent toutefois pour le moins "exagérées". A tel point que les infirmières ont décidé de faire appel à un avocat extérieur à l’AP-HP pour les conseiller lors de leurs auditions.
En effet, elles seraient questionnées, photographiées, et on prendrait leurs empreintes.
Les questions qui leur sont posées viseraient en fait à dédouaner la direction.
Celles qui refusent de se soumettre à ces auditions, qui durent parfois 3 (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 janvier 2009
L’"antiterrorisme" sévit de nouveau
Du simple délit au terrorisme
Par Vivien Vergnaud
Deux personnes, dont une avocate parisienne, ont été placées mercredi en garde à vue sous le régime de la justice antiterroriste et pourrait donc y rester 96 heures. La police les soupçonne d’être proches du mouvement "anarcho-autonome".
Pourtant, au départ, les deux jeunes gens, alors en état d’ébriété, ont été arrêtés pour un simple délit : ils tentaient de mettre le feu à deux voitures.
La brigade anti criminalité de Paris est très vite passée dans ses conclusions de simple incendie de voitures à terrorisme.
Depuis l’arrestation d’un groupe de personnes soupçonnées de "terrorisme" (...)

lire la suite de l'article
mercredi 31 décembre 2008
Qui sont les terroristes ?
Qui terrorise qui ?
Par Alain Badiou, Eric Hazan L’ex-Préfet pasquaïen Jean-Charles Marchiani, reconnu coupable de recel d’abus de biens sociaux – pour avoir touché illégalement des commissions à hauteur de 10 millions de francs – et mis en examen pour avoir pris part à un trafic d’armes avec l’Angola, vient d’être gracié par le président Sarkozy après seulement six mois d’emprisonnement, à l’heure où Julien Coupat croupit encore en prison sans jugement, sous prétexte qu’il est simplement soupçonné d’avoir saboté des caténaires SNCF . Seulement voilà, ce sabotage présumé est élevé par l’État sarkozyste au rang d’acte (...)

lire la suite de l'article
mardi 30 décembre 2008
Papa Noël des riches de plus en plus généreux !
NDLR : Au moment ou la FCPE lance - sans aucun argument à la clé - une Pétition mondiale en faveur de la gratuité de l’enseignement français à l’étranger, il nous semble particulièrement intéressant de publier le commentaire de COMAGUER à ce propos.
Pendant que le gouvernement ratiboise les effectifs des profs, Sarkozy veut imposer une réforme géniale. Il a décidé d’offrir aux expatriés la gratuité des écoles et lycées français de l’étranger. Un cadeau sympa, non ? Sauf qu’il va surtout profiter aux plus aisés, et que l’addition, pour l’Etat, s’annonce carabinée.
Ces écoles, très cotées étaient jusqu’à présent (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 décembre 2008
Les philosophes, les sans-papiers et l’aéronef
Par Sophie Foch-Rémusat, Yves Cusset, Pierre Lauret, philosophes
mardi 16 décembre, nous sommes quatre philosophes français à prendre l’avion à Roissy pour Kinshasa [République démocratique du Congo, ndlr] afin d’y participer à un colloque avec des philosophes africains, intitulé « Culture du dialogue et passage des frontières ». Avant que nous embarquions, un policier distribue une « notice d’information » de la Police aux frontières (PAF) mettant en garde contre les conséquences judiciaires de l’opposition à l’embarquement d’une personne expulsée de France : tous délits cumulés, huit ans d’emprisonnement (...)

lire la suite de l'article
lundi 22 décembre 2008
Sarkozy juge "respectueux" de réinterroger les Irlandais...
...mais pas les Français !
Accusé par des députés eurocritiques de vouloir faire passer en force un texte rejeté par trois peuples, dont le peuple français en 2005, Nicolas Sarkozy ne s’est évidemment pas démonté.
S’exprimant mardi devant le Parlement européen, il a estimé que l’organisation d’un nouveau référendum en Irlande sur le traité de Lisbonne était parfaitement justifiée : « Comme s’il n’était pas respectueux d’un peuple de lui demander de se prononcer à nouveau ! » , s’est exclamé le président français, qui avait néanmoins pris soin, dans son propre pays, de ne pas organiser un référendum...
C’est le traité d’adhésion de la (...)

lire la suite de l'article
dimanche 21 décembre 2008
Avec le nouveau krach Bernard Madoff...
...le système tant aimé par Sarkzoy s’effondre encore davantage
Par Gérard Filoche Est-ce que les 50 milliards de dollars d’escroquerie de Madoff ex patron du Nasdaq sont à la marge du système ? Non, c’est tout le système Sarkozy qui est en cause !
C’est le cœur du système capitaliste qui est en jeu. Le système tant aimé par Nicolas Sarkozy qui a tant prôné la déréglementation boursière, les prêts hypothécaires, les subprimes, la main invisible du marché, les cadeaux-aux-riches-qui-font-avancer-l’économie, les fonds de pension dans lesquels il veut faire disparaître nos retraites…etc.
Avec le nouveau krach Bernard Madoff, BNP Paribas y perd 350 millions d’euros, (...)

lire la suite de l'article
mardi 9 décembre 2008
Les pertes en Bourse déductibles...
...des revenus imposables 2009
Confirmant une information publiée samedi dans La Tribune, un amendement au projet du budget 2009 permettant aux particuliers de déduire les pertes enregistrées en Bourse en 2008 de leurs revenus imposables de 2009 a été déposé et doit être voté ce lundi.
Les particuliers ayant subi des pertes boursières en 2008, en raison du repli marqué de l’ensemble des places boursières mondiales, pourront les déduire de leurs revenus imposables 2009, dans la limite de 10.700 euros. Sont concernées les opérations de cession de moins de 25.000 euros au total, intervenues entre le 1er janvier et le 1er décembre 2008. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 décembre 2008
Alliot-Marie veut filtrer le net
mais ne sait pas comment
par Astrid Girardeau
Début juin 10 juin, la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie présentait un plan de filtrage d’Internet « pour protéger les enfants et leurs familles contre les pédophiles ». Mené parallèlement à la Charte dite de confiance en ligne et au projet de Nadine Morano, secrétaire d’État à la Famille, « d’une police internationale de la Toile », le plan a finalement abouti à un projet d’article qui a été présenté hier lundi 1er décembre, lors d’une consultation du ministère de l’Intérieur avec les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) et d’autres acteurs du web. C’est ce (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 novembre 2008
Descente de gendarmes à l’école
Nous avons reçu d’un plumonaute le témoignage suivant, que nous vous livrons in extenso.
"Lundi 17 novembre 2008,
10h 30, Ecole des Métiers du Gers.
Descente musclée de la gendarmerie dans les classes
Par Olivier Bonnet
Je fais cours quand, tout à coup, sans prévenir, font irruption dans le lieu clos de mon travail quatre gendarmes décidés, accompagnés d’un maître-chien affublé de son animal. Personne ne dit bonjour, personne ne se présente. Sans préambule, le chien est lancé à travers la classe. Les élèves sont extrêmement surpris. Je pose des questions aux intrus, demande comment une telle démarche en (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 novembre 2008
Menaces de Sarkozy sur la liberté d’utilisation d’Internet
Les enjeux politiques du projet de loi « Création et Internet »
Le gouvernement vient de déclarer l’ « urgence » pour le projet de loi concernant la « riposte graduée » sur Internet.
Rappelons que selon l’article 45 de la Constitution, le Gouvernement peut déclarer l’urgence. Cette déclaration signifie que : « Lorsque, par suite d’un désaccord entre les deux assemblées, un projet ou une proposition de loi n’a pu être adopté après deux lectures par chaque assemblée ou, si le Gouvernement a déclaré l’urgence, après une seule lecture par chacune d’entre elles, le Premier ministre a la faculté de provoquer la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 26 novembre 2008
La Fabrique nous appelle...
Une opération récente, largement médiatisée, a permis d’arrêter et d’inculper neuf personnes, en mettant en œuvre la législation antiterroriste. Cette opération a déjà changé de nature : une fois établie l’inconsistance de l’accusation de sabotage des caténaires, l’affaire a pris un tour clairement politique.
Pour le procureur de la République, « le but de leur entreprise est bien d’atteindre les institutions de l’État, et de parvenir par la violence – je dis bien par la violence et non pas par la contestation qui est permise – à troubler l’ordre politique, économique et social ». La cible de cette opération (...)

lire la suite de l'article
mercredi 26 novembre 2008
Laboratoires d’analyse médicale : la santé mise aux enchères
La biologie médicale dans le viseur de la Commission Européenne
A la demande de Bruxelles, le gouvernement s’apprête à imposer de la manière forte la dérégulation de l’activité des laboratoires d’analyse médicale en autorisant les groupes financiers à en devenir les actionnaires majoritaires. Le Conseil de l’Ordre des Pharmaciens, qui représente ce secteur, s’est vu infliger récemment une perquisition musclée menée par les services de la Commission. Les biologistes s’alarment de ces nouvelles règles qui vont autoriser la mainmise des investisseurs sur les laboratoires au mépris de l’indépendance et de la déontologie médicale. « Le domaine de la santé n’est pas un (...)

lire la suite de l'article
lundi 24 novembre 2008
Payez braves gens ! (suite)...
L’Élysée se sert (en plus) dans les ministères
Nicolas Sarkozy récupère le pilotage de fonds dépendant de Bercy et de l’Intérieur.
Par Nathalie Raulin
L’hyperprésidence n’a pas de limite budgétaire. Le chef de l’État qui cantonne peu à peu les membres de son gouvernement à un rôle de VIP de luxe, vient d’infliger un nouveau camouflet à deux d’entre eux en faisant main basse sur la très discrète cagnotte dont ils disposaient traditionnellement pour arrondir les angles avec les parlementaires et les élus locaux. Concernés : la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, et le ministre du Budget Eric Woerth.
Fin octobre, ces deux-là ont eu la désagréable (...)

lire la suite de l'article
lundi 24 novembre 2008
Nous sommes tous des « anarchos-autonomes »
Par Paco
Coincé entre la crise et la montée des mécontentements, le pouvoir a peur du noir. La parano s’installe. La chasse à « l’anarcho-autonome », espèce en voie d’apparition, est ouverte. Qu’on se le dise.
Avec un déploiement policier hors du commun, avec la complicité de journalistes embarqués, une incroyable intox a pris corps depuis le 11 novembre. Malgré les gros moyens politico-médiatiques mis en œuvre, le novlangue alliomariste ne pourra pas abuser longtemps les braves citoyens qui en ont marre qu’on les prenne pour des niais.
Piétinant allègrement la présomption d’innocence, cultivant tous (...)

lire la suite de l'article
vendredi 21 novembre 2008
"Est-ce que Salah Hamouri est un compatriote, oui ou non ?"
Lettre à Mr. Sarkozy
"Si vous n’étiez pas dans une logique d’acceptation de l’occupation, et de tout ce qu’elle génère comme arbitraire absolument terrible, vous ne demanderiez naturellement pas la « clémence » pour [notre] compatriote [Salah Hamouri] mais sa libération."
Par Jean Claude Lefort
Monsieur le Président de la République,
« Ne comprendra rien à notre 21ème siècle, celui qui ne saisit qu’aujourd’hui vivent côte à côte, dans le genre humain, deux espèces dont l’une ne voit pas l’autre : les humiliants et les humiliés », ainsi Régis Debray pouvait-il écrire, dans ses « Aveuglantes Lumières », ce monde particulièrement dur (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 novembre 2008
L’ultra gauche bientôt accusée d’avoir fomentée la crise financière
Il fallait un ennemi qui fasse l’unanimité. Les États-Unis ont Al Qaida, la France aura dorénavant l’Ultra-gauche. Des terroristes indicibles, indétectables, surentrainés, des experts... des anarchistes !
27 500 actes de malveillances en 2007 contre les biens et les installations de la SNCF. Mais ceux-là sont très particuliers, ils ont été réalisés par des experts. Des gens qui possédaient des manuels pour résister aux interrogatoires de la police, des gens qui se réunissaient en secret pour refaire le monde, qui lisaient des livres sur l’anarchisme et, comble de l’extrémisme... ils possédaient des (...)

lire la suite de l'article
lundi 17 novembre 2008
À Rouen et à Tarnac en Corrèze : Brazil dans la vraie vie !
C’est bien connu ainsi que moult fois vérifié et en maintes contrées : sous la férule de la droite autoritaire, l’Ordre règne, les lois d’exception surgissent, prospèrent et le pays concerné devient petit à petit un redoutable état policier aux méthodes musclées et féroces.
Seuls les citoyens peuvent y mettre un terme. Mais ils ont tellement peur de l’autre et de la différence, y compris dans les idées, qu’ils en appellent implicitement, quand ce n’est pas explicitement, à toujours davantage de sécurité et de répression... Une sécurité quasiment aveugle, sans états d’âme, oubliant toute retenue, (...)

lire la suite de l'article
mardi 11 novembre 2008
Ce que coûte vraiment l’Élysée
Payez braves gens !
La Présidence de la République a dévoilé son budget de 112,3 M€ par an.
Nicolas Sarkozy lors d’une réception à l’occasion de la journée de la femme à l’Elysée. Photo AFP
Le « Château » veut jouer la transparence. Las des critiques incessantes sur le budget présidentiel, Nicolas Sarkozy a donné son feu vert à son directeur de cabinet pour dévoiler le vrai budget de fonction de l’élysée. Pour 2009, il s’élève à 112,3 M€ (+ 11,4 %). Avec cette opération vérité, on apprend que l’élysée emploie 1 031 salariés dont 98 recrutements directs par la Présidence de la République. Ces fonctionnaires proviennent de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 19 octobre 2008
Les collaborateurs de l’Élysée augmentés de 50 % en deux ans
"Je serai le Président du pouvoir d’achat" avait déclaré Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle, sans toutefois préciser pour qui ! On commence petit-à-petit à s’en faire une vague idée ! (M.B.)
Par Julien Martin
Ce n’est pas cette fois le salaire de Nicolas Sarkozy qui fait polémique - il reste stable -, mais celui des 98 contractuels de l’Élysée, dont les deux tiers travaillent au cabinet du président de la République. Après une augmentation de 26,8% en 2008, une annexe au projet de loi de finances pour 2009 prévoit une hausse de 20% pour 2009.
C’est ce qu’a révélé le député apparenté (...)

lire la suite de l'article
mardi 7 octobre 2008
41 300 chômeurs de plus : merci qui ?
La nouvelle avait fuité auparavant. Laurent Wauquiez puis Christine Lagarde avaient tenté de préparer les esprits : "entre 30 et 40 000 chômeurs de plus", puis "autour de 40 000 chômeurs de plus" avaient-ils annoncé les derniers jours. Le chiffre est tombé : + 41 300 demandeurs d’emploi inscrits à l’ANPE en août, dans la catégorie 1 ("personnes cherchant un emploi à temps plein en CDI et n’ayant pas travaillé plus de 78 heures dans le mois écoulé" - on n’ose imaginer le chiffre réel).
Cette dégradation n’est pas dûe à la crise boursière et bancaire américaine de ces dernières semaines. L’impact de cette (...)

lire la suite de l'article
samedi 13 septembre 2008
Edvige fait tourner la tête au gouvernement
Après la polémique lancée par le ministre de la Défense, Hervé Morin, sur le fichier de renseignements « Edvige », le président de la République a dû intervenir. Histoire de calmer le jeu… et de faire taire les tensions nées au sein du gouvernement.
par Marion Mourgue
Grosse bazar au sein de l’exécutif : Edvige a semé le trouble et fait tourner la tête de plus d’un ministre… Jusqu’à se transformer en une bombe politique à retardement pour le gouvernement. Sarkozy, lui, l’a bien compris. En fin « stratège » qu’il est - pour reprendre l’expression de Carla Bruni sur le plateau de Michel Drucker - speedy Sarko (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 septembre 2008
Hôpital public : Les conducteurs de Porsche en grève
par Patrick Pelloux
Quelque 600 professeurs universitaires praticiens hospitaliers (PUPH) de chirurgie et de médecine, souvent brillants et parmi les mieux payés, réclament encore plus d’argent.
20 % des professeurs universitaires ont une activité privée dans les hôpitaux publics. Souvent chirurgiens, ils reversaient à l’hôpital une sorte de taxe - par exemple, 5,50 euros pour une consultation à 200 euros. Jugeant que c’était encore trop, leur syndicat, dont la principale activité consiste à défendre leur activité libérale dans le public, a saisi le Conseil d’État pour obtenir une réduction. Mais les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 août 2008
par Jean Dornac
Que d’hypocrisie de la part de ce pouvoir !
Je n’ai pas fait très attention, ces derniers temps, au travail des députés, sachant que, de toute façon, quoi que le pouvoir décide, ils en feraient des lois, ne cherchant pas à discuter, ni même à réfléchir… Pourtant, diable, il y a de quoi faire réfléchir tant sur le contenu que sur le nom donné à certaines lois… Ainsi pour la dernière…
Ils l’appellent : « La loi sur la démocratie sociale et le temps de travail ». Franchement, il faut le faire, il faut oser appeler une loi destinée à faire travailler obligatoirement plus les Français « loi de démocratie sociale »… Plus hypocrite que ça, ce sera dur de (...)

lire la suite de l'article
lundi 4 août 2008
par Jean Dornac
Luc Chatel : Illusions et méthode Coué…
Lorsqu’on cherche à comprendre la nature profonde d’un pouvoir, il faut analyser, notamment, quelle est sa violence et quelles formes elle prend. Nous avons vu la violence du discours, tant de Nicolas Sarkozy que de son conseiller Henri Guaino contre les Africains (voir Sarkozy et Guaino n’aiment pas les Africains...) ; nous avons vu la violence sous forme d’humour sinistre du ministre Bachelot contre les plus fragiles de notre peuple (Voir : La cruauté et l’humour sinistre du ministre Bachelot).
Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une autre forme de violence, celle qu’exerce Luc Chatel. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 1er août 2008
par Jean Dornac
La cruauté et l’humour sinistre du ministre Bachelot
Lorsque je parle de la violence des pouvoirs, il va de soi que cette violence prend diverses formes. Brutales par sa police, gardiens, paraît-il, de l’ordre, mais surtout garant de la sécurité des commanditaires et des amis du pouvoir, garants aussi des intérêts des bailleurs de fonds. On a vu, l’autre jour que cette violence pouvait se faire dans les mots employés, en discours ou par interviews (Voir : Sarkozy et Guaino n’aiment pas les Africains).
Le ministre Roselyne Bachelot, avec la complicité d’Eric Woerth, ministre du budget, vient d’instaurer une taxation des complémentaires santés. Il (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 juillet 2008
par Jean Dornac
Sarkozy et Guaino n’aiment pas les Africains…
Oh combien faut-il être oublieux de l’histoire, combien faut-il être négationniste, combien faut-il être méprisant, insultant, prétentieux, stupide même, pour affirmer ce que Henri Guaino s’est permis de lancer le 27 juillet dans le Monde, à propos de l’Afrique :
« L’homme africain est entré dans l’histoire et dans le monde, mais pas assez. Pourquoi le nier ? »
C’est le genre d’affirmation venant d’un homme du pouvoir qui a le don de m’indigner profondément et même de me mettre en colère. C’est la preuve que ces gens qui s’estiment « civilisés » ne le sont qu’en apparence, mais que sous la carapace se trouve (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 juillet 2008
Traîtres ! Une Constitution sur-mesure pour le petit César
Après le vote, le Premier ministre François Fillon a assuré que "l’élan réformateur" allait être "encore renforcé", lisons-nous dans la dépêche AFP titrée : Institutions : le Parlement approuve de justesse la réforme de la Constitution. Elle est passée à une deux voix près, après une campagne de menaces et de pressions indigne de la part de la majorité.
par Olivier Bonnet
Merci à ceux qui se prétendent de gauche et sont complices de cette nouvelle imposture, qui livre la République plus que jamais aux mains de la majorité de droite : Assemblée, Sénat, Conseil supérieur de l’audiovisuel, Conseil (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 juillet 2008
Ingrid, Marina, Salah et les autres...
Que nos médias unanimes fassent encore une fois preuve de ’non-discernement’ n’étonnera hélas personne, pas plus que l’aveuglement de la ’gôche’ et de la cohorte des bien pensants humanitaires et droit-de-l’hommistes prêts à réintégrer un salaud intégral dans le club honteux des dictateurs fréquentables...
par Jacques RICHAUD
Peu importe au fond la modalité réelle de cette libération d’une quinzaine d’hommes et de femmes qui ont payé très cher, chacun, d’avoir été au mauvais moment au mauvais endroit, chacun ne peut que se réjouir de la fin de leur cauchemar... Mais que cette compassion facile coexiste avec (...)

lire la suite de l'article
dimanche 13 juillet 2008
par Pascale Fourier
Le sarkozysme ou la restauration néo-conservatrice
Une émission proposée et présentée par Pascale Fourier sur ALIGRE FM 93.1 en région parisienne
EMISSION DU 1er JUILLET 2008
Avec Liêm Hoang Ngoc, maître de conférences à l’université Paris I, délégué national à l’économie au Parti Socialiste
Pascale Fourier : Notre invité aujourd’hui sera Liêm Hoang Ngoc, économiste, maître de conférences à l’université Paris I, et invité préféré de Des Sous... Il est venu de nombreuses fois depuis 2002 - puisqu’il m’avait fait déjà l’honneur de venir dans la première année de Des Sous - et il vient ici pour la dernière émission définitive de Des Sous, et la 200e émission originale.
Liêm Hoang Ngoc : A cette occasion, je voudrais rendre hommage à cette émission, et à Pascale (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 juillet 2008
France, nous nous rendons à l’Élysée
Chers amis,
Ce vendredi, nous allons remettre en mains propres à Nicolas Sarkozy la pétition appelant la France à tenir ses promesses en matière de lutte contre la pauvreté : faites passer le message !
Agissez maintenant !
La tension monte. Nicolas Sarkozy tiendra-t-il la promesse de la France pour lutter contre la pauvreté mondiale ? Les arbitrages pour le budget de l’aide française ont déjà été reportés à plusieurs reprises. Nous savons de nos différents échanges que les discussions sur ce sujet sont vives à l’Elysée et que notre mobilisation a du poids.
Desmond Tutu, Youssou N’Dour et d’autres (...)

lire la suite de l'article
samedi 21 juin 2008
Xavier Bertrand solidaire avec lui-même
Ministre des Relations Sociales ?... Une blague !
par Michel Abescat
On est tombé là-dessus par hasard, en classant des papiers. Une vieille dépêche, oubliée dans une pile, annonçant la composition du gouvernement. Et vous savez ce qu’on a découvert ? Xavier Bertrand est ministre des Relations Sociales !
Oui, vous avez bien lu. Ministre du Travail, de la Famille, tout ça on le savait. Mais "des Relations Sociales", Xavier Bertrand, on n’en revient pas ! Le type qui vient de s’employer, avec la brutalité que l’on sait, à casser le dialogue et la négociation qui commençaient à s’installer entre le Medef et les syndicats de salariés est Ministre des (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 juin 2008
Sarkozy : Encore une augmentation
Par Hervé Nathan
Nicolas Sarkozy aime les montres et l’argent de poche… En 2007, le président de la République qui piaffait de voir son salaire augmenter de 172 %, comme relaté dans la presse, s’était trouvé une petite poire pour la soif, en attendant le 1er janvier 2008, date à laquelle son traitement a été porté à 20 693 € par mois.
La "dotation présidentielle" est passée en 2007 de 101 125 € à 130 638 €. Pour le député socialiste de l’Aisne René Dosière, observateur patenté du budget de l’Élysée, qui a levé le lièvre, il s’agit bien là de "l’argent de poche" du président. Une allocation d’attente de 30 000 (...)

lire la suite de l'article
vendredi 6 juin 2008
Russo/Alcatel-lucent : épilogue ?
Parachutes dorés : les grands patrons agacent l’Europe
Alors qu’on la donnait déjà partante, Patricia Russo, directrice générale pour le moins controversée d’Alcatel-Lucent, a sauvé sa place vendredi face à ses actionnaires. Elle s’est même vue accorder par ces derniers un parachute doré de 6 millions d’euros ainsi que 800 000 stock-options à un prix d’exercice de 3,8 euros. Les pertes du groupe en 2007 s’élèvent pourtant à 3,5 milliards d’euros et le titre a perdu 50% de sa valeur depuis la fusion.
Une nouvelle polémique qui vient s’ajouter à celles, déjà nombreuses, liées aux indemnités de départ astronomiques versées à certains grands patrons ou aux (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 juin 2008
Alcatel-Lucent (suite...) : Pat Russo sur le départ ?
par Marie Desnos Patricia Russo poussée vers la sortie ? Cette rumeur enfle de jour en jour. Vendredi, les actionnaires ont voté une résolution permettant la révocation de la directrice générale - et du président du groupe, Serge Tchuruk - à la majorité simple, et non plus à la majorité des deux tiers. Une autre résolution encadre l’octroi du "parachute doré" qu’elle recevrait en cas de départ.
Serge Tchuruk et Patricia Russo étaient songeurs lors de l’assemblée générale de vendredi. (Reuters)
Les rumeurs concernant un éventuel départ de Patricia Russo, la directrice générale d’Alcatel-Lucent, semblent (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er juin 2008
Le Grenelle de l’insertion : derrière les symboles, le flou artistique
Ce qu’on peut en bouffer du Grenelle ! Il y a le grand Grenelle, la référence ultime : 68 ! Et puis l’Environnement, et maintenant celui de l’insertion dont les conclusions sont rendues ce jeudi. Et point commun à tous ces grands rendez-vous : les belles paroles, un beau bordel et un résultat tout relatif… joyeux anniversaire !
par Rouja Lazarova
Du point de vue de la communication, le timing aura été parfait : Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarité actives, remettra le rapport final du Grenelle de l’insertion ce jeudi 27 mai, dans la salle des accords du Grenelle au ministère du travail. (...)

lire la suite de l'article
lundi 26 mai 2008
L’esprit de sacrifice de Patricia Russo
par Jack Dion
On ne cesse d’expliquer aux français que l’heure est aux économies, qu’il leur faut consentir des efforts, qu’ils doivent travailler plus pour ne pas forcément gagner davantage, que la retraite à 60 ans est un privilège d’une autre époque…
Au même moment, on apprend que Patricia Russo, directrice générale du groupe Alcatel-Lucent (fort mal en point), fait le forcing pour que soit validée une indemnité de départ de 6 millions d’euros. Chez nos amis les grands patrons, où l’on n’aime pas se lancer dans le vide de l’aventure sans filet de protection, on appelle ça un "parachute doré". Le (...)

lire la suite de l'article
lundi 26 mai 2008
Questions sur la démocratie
Suite à la visite de M. Nicolas Sarkozy à Vienne, ce mardi 13 mai. En bref, une série d’interpellations policières et de mises à l’écart brutales (fouilles, insultes, menaces, et même garde à vue) d’un public politiquement incorrect et malvenu : militants LCR, syndicalistes CGT, élus PCF... dont le seul tort était d’appartenir à ces mouvements de gauche.
Nous vous joignons ici un lien vers un court article paru dans Libé Lyon : libelyon
Nous nous interrogeons sur deux points :
Le premier s’adresse plus particulièrement à ceux qui connaissent le milieu judiciaire :
Peut-on arrêter des personnes (...)

lire la suite de l'article
vendredi 16 mai 2008
Sarkozy légalise un système d’écoles religieuses......
.....financées par l’état mais qui n’ont plus de compte à lui rendre sur leurs activités éducatives.
En signant le Décret n°2008-263 du 14 mars 2008 - art. 15 (V) abrogeant l’article 5 des lois et décrets légiférant sur l’enseignement privé sous contrat avec l’état, Sarkozy impose sa « laïcité positive ». Il contourne, et porte un sale coup à la loi de 1905.
Alors que Sarkozy et ses sbires annoncent des mesures de rigueur budgétaire, qui vont bien sûr toucher de plein fouet l’Education Nationale, avec notamment la suppression de milliers de postes d’enseignants, il vient, en catimini, de passer à l’acte en matière de « laïcité positive », autrement dit favoriser le développement, aux frais des (...)

lire la suite de l'article
dimanche 11 mai 2008
Téléphones portables sur écoute : tous fichés ?
On apprend avec stupéfaction les pratiques en cours dévoilées par le Canard enchaîné dans un article du 5 décembre 2007 curieusement passé sous silence en matière d’écoutes sur les téléphones portables...
Un article signé de Jérôme Canard dévoile que l’ouverture d’une commission rogatoire accordé par un juge adressé à un opérateur de téléphonie portable suffit pour être placé sur écoute par la police.
Une fois l’accord donné, ne reste plus qu’à débourser la modique somme de 700 euros à l’opérateur !
Tous les services de police judiciaire seraient équipés d’un matériel permettant d’écouter en direct les conversations (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 mai 2008
La retraite aux enchères des années de cotisations
« Le gouvernement, inflexible sur l’augmentation de la durée de cotisation à 41 ans d’ici 2012, a annoncé des incitations futures à l’emploi des seniors et une hausse des pensions au 1er septembre, dans ses orientations sur les retraites transmises dimanche aux partenaires sociaux », nous dit ce matin une dépêche de l’AFP.
L’ÂGE DE LA RETRAITE AUX ENCHÈRES
Tout est résumé dans cette déclaration des intentions de ce gouvernement thatchérien.
Quand je dis « âge de la retraite aux enchères » ; c’est le « qui dit plus » qui est en train de s’exercer car demain on dira 42 puis 43 etc.….
La droite, depuis les (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 mai 2008
Un Code du travail détricoté avant le 1er mai
« Je suis le ministre le plus à Gauche du gouvernement ! », s’est insurgé Xavier Bertrand, la main droite sur le cœur, l’autre plongée dans une grappe de raisin. La saillie du ministre du Travail a eu lieu devant un parterre de syndicalistes qui s’inquiétaient de l’impact de l’introduction du nouveau Code du Travail, le 1er mai. Celle-ci « a été faite à droit constant », a plaidé le ministre.
par Olivier Vilain
Risque d’interprétation défavorable
La réorganisation du Code du travail a suscité de nombreuses critiques des organisations syndicales et des partis d’opposition, aiguillés par l’inspecteur du (...)

lire la suite de l'article
lundi 28 avril 2008
La fièvre monte dans les hôpitaux
Le plan hôpital public annoncé par Nicolas Sarkozy jeudi 17 ne va pas calmer la colère grandissante des professionnels de la santé. Au contraire. Des restrictions en série, des lits à fermer, du personnel à éjecter. Un nouveau front social se prépare, après les lycéens.
par Olivier Vilain
Le discours de Sarkozy sur la réforme des hôpitaux publics, jeudi 17 avril, annonçant des regroupements et des économies n’a pas diminué la fièvre. Au contraire. Il l’a peut-être envenimée. Le ras-le-bol monte depuis plusieurs semaines dans le secteur de la santé. Les professionnels, en colère, pourraient ouvrir un nouveau (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 avril 2008
Comment Sarko (ré)écrit l’histoire de France (2)
L’Afrique, la repentance, Mai 68… Suite de l’histoire, version Sarkozy, critiquée par des historiens dans un livre à paraître le 18 avril. Non content de s’attaquer à des figures de l’histoire de France pour construire son roman national et offrir à tous un Panthéon remodelé par ses soins, la président français a aussi, bien souvent, appelé à lui des thèmes et des événements fondateurs de l’histoire de France.
par Simon Piel
A la lumière de l’analyse des historiens, auteurs du livre « Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France » publié ce vendredi aux Editions Agone, Bakchich vous propose de revenir (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 avril 2008
Comment Sarko (ré)écrit l’histoire de France (1)
Un collectif d’historiens s’est penché sur le rapport qu’entretient notre président avec l’histoire, et l’utilisation politique qu’il en a fait ces dernières années. La conclusion fait mal. Nicolas Sarkozy a séché beaucoup trop de cours d’histoire durant sa scolarité ! Grâce aux bonnes feuilles du livre : « Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France » à paraître vendredi 18 avril aux éditions Agone, nous lui proposons une petite remise à niveau.
par Simon Piel
« Je veux dire à tous les Français que nous sommes les héritiers d’une seule et même histoire dont nous avons toutes les raisons d’être fiers. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 avril 2008
Yves Jégo, pas vraiment l’apparatchik type
par Sébastien Fontenelle
Avec son langage fleuri et prompt à dénoncer le « stalinisme » rampant de la société française, le nouveau secrétaire d’État poursuit en diffamation un blogueur.
Constat déprimant : les gouvernants intolérants qui veulent bâillonner l’internaute sont plus nombreux encore qu’on ne le suppose généralement.
Ainsi, à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne, 17.615 habitants), comme en Chine populaire, quoique par des moyens moins brutaux, on souhaite aujourd’hui faire taire les voix dissidentes qui s’expriment sur le Net. Le député-maire UMP de cette charmante cité balnéaire, Yves Jego, (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 avril 2008
Lettre du Pr. Christophe Oberlin à la ministre de l’Intérieur.
Ci-dessous la lettre de Christophe Oberlin, professeur de chirurgie, spécialisé dans les lésions balistiques, à Michèle Alliot Marie, ministre de l’Intérieur, à propos de la sanction contre le sous-préfet Bruno Guigue. Sanction, ne nous y trompons pas, qui se veut un avertissement à tous ceux qui osent critiquer Israël.
Madame la ministre,
J’ai appris que le sous préfet Bruno Guigue était menacé d’exclusion de la fonction publique à la suite de propos qu’il aurait tenus dans un article. Il aurait déclaré que des soldats israéliens assassinent des enfants sur le chemin de l’école, et que la torture est (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 avril 2008
"Beethoven" ne doit pas devenir une barbarie technique
« Mosquito », est un petit boîtier électronique qui émet des ultrasons audibles pour chasser les jeunes perturbateurs dans les quartiers. 40 ans après Mai-68, une innovation formidable !
Par Sabiha AHMINE
Au printemps de quoi rêves – tu ? nous chuchote le poète à l’oreille, en cette date anniversaire. C’est vrai, la jeunesse de Mai 68, a rêvé de plusieurs merveilles de ce monde actuel, beau avec ses 35 heures, avec ses plages et ses vacances... Mais hélas, dans le monde d’aujourd’hui, il y aussi le cruel, le chacalisme et la barbarie endormie qui menacent à chaque instant, dans l’indifférence, notre bien (...)

lire la suite de l'article
mercredi 2 avril 2008
Bruno Guigue : Une mobilisation s’impose
L’affaire Bruno Guigue est loin d’être terminée. La sanction gouvernementale totalement arbitraire, était destinée à "marquer le coup" et à intimider l’ensemble de la fonction publique, pour le cas où d’autres fonctionnaires s’aviseraient d’exprimer un point de vue salutaire sur la politique israéliennee et la manière dont elle menace la paix dans le monde. Mais l’indignation est forte, et largement partagée en France, dans toutes les couches de la société. C’est pourquoi nous souhaitons que l’ensemble des personnalités et organisations qui sont conscientes de la portée du "cas Bruno Guigue" se retrouvent (...)

lire la suite de l'article
lundi 17 mars 2008
par Michel Collon
Pourquoi Sarkozy devait attendre que Lazare Ponticelli soit mort
Lundi, Nicolas Sarkozy rendra officiellement hommage à Lazare Ponticelli, dernier soldat survivant de la guerre 14 - 18. Pourquoi fallait-il attendre qu’il soit mort et ne puisse plus répondre ?
Parce que s’il arrivait aujourd’hui en France, immigré pauvre et sans papiers, il serait reconduit à la frontière entre deux gendarmes.
Parce que Lazare Ponticelli dénonçait l’absurdité de cette guerre que lui avaient imposée les Sarkozy de l’époque. « Tous ces jeunes tués, je ne peux pas les oublier. Quel gâchis ! » Et son camarade Louis de Cazenave, mort quelques semaines plus tôt à 110 ans, dénonçait la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 14 mars 2008
Lettre à Rama Yade
"Je vous demande instamment d’agir dans les meilleurs délais pour obtenir, en l’exigeant auprès des autorités israéliennes, qui foulent aux pieds avec arrogance et en toute impunité les droit de l’Homme, la libération de Salah Hamouri".
par Jean-Claude Lefort
Député honoraire
Ivry, le 6 mars 2008
Madame Rama Yade
Secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères
et des droits de l’Homme
37, Quai d’Orsay - 75007 - Paris
Madame la Ministre,
Je m’adresse à vous au sujet du jeune franco-palestinien emprisonné sans raison depuis trois ans par Israël, le jeune Salah Hamouri que j’ai tenu à rencontrer en sa (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 mars 2008
Le Salon du Livre en état de siège : c’est beau la culture !
Des mesures policières sans précédent ont été prises, transformant le prochain Salon du Livre de Paris, dont Israël est l’invité d’honneur, en véritable camp retranché, a-t-on appris lundi.
Le magazine professionnel Livres-Hebdo informe également que Sarkozy, qui n’avait pu contrôler sa vulgarité (« casse-toi, pauvre con ») lors du Salon de l’agriculture, va finalement sécher la manifestation. Il délègue sa ministre de la Culture Christine Albanel pour tenir la main du Président israélien Shimon Peres, à l’inauguration officielle jeudi.
« Pour cette 28e édition, les organisateurs du salon ont considérablement (...)

lire la suite de l'article
dimanche 9 mars 2008
Pourquoi Denis Gautier-Sauvagnac et Laurence Parisot ne sont-ils pas en prison ?
C’est une bande organisée au plus haut niveau.
par Gérard Filoche
Ils trafiquent de l’argent sale, selon leurs propres termes.
Ils corrompent.
Ils paient des salaires en liquide sans cotisation sociale.
Ils se font des prêts à taux zéro, entre eux, illicites.
Ils collectent des fonds secrets d’une double comptabilité des entreprises.
Ils ont une caisse noire de 600 millions d’euros - certains anciens dirigeants de l’UIMM ont dit qu’elle avait atteint un milliard, qu’ils avaient fait “pareil” que DGS depuis des décennies. Ils sortent des valises de 26 à 32 kg d’argent liquide dont au moins 19 (...)

lire la suite de l'article
dimanche 2 mars 2008
Rétention de sécurité : Quand la France revient au Moyen-Âge
Rien, du plus sacré au plus sage, n’est plus à l’abri de l’amateurisme et du délire de Sarkozy, pas même les institutions et les lois ou la justice des hommes. Sarkozy ne gouverne pas en respectant les lois, il réagit impulsivement sous le coup des émotions et instaure l’arbitraire et le fait du prince systématique. La rétention de sécurité est une abominable infraction aux lois et à la justice.
par Ashoka
En instaurant le principe de la rétention de sûreté, le Conseil Instutitionnel a décidé qu’à l’avenir les criminels ayant commis viols, meurtres de mineurs ou actes pédophiles pourront, une fois leur (...)

lire la suite de l'article
jeudi 28 février 2008
Sarkozy et le théorème d’Ellul
Jacques Ellul, le philosophe et penseur de la société technicienne, estimait que : "Dans une société, quand on parle surabondamment d’une certaine donnée humaine, c’est que celle-ci n’existe pas. [Par exemple] si on parle surabondamment de liberté, c’est que la liberté a été supprimée". Par conséquent, si l’on suit la logique d’Ellul, plus on parle de cette "donnée" pour la célébrer par des mots, plus en fait, dans la réalité, on cherche à la dénaturer, voire à l’annihiler.
par Hassinamechai
Ce "théorème" politique ne peut que revenir à l’esprit en écoutant notre "cher" (pécuniairement s’entend, bien sûr) (...)

lire la suite de l'article
lundi 25 février 2008
par Jean Dornac
La France de Sarkozy : Une gourgandine vieillissante
J’ai envie, comment faire autrement, d’écrire que nous assistons à un drôle de spectacle, quelque chose qui tient du naufrage du Titanic, mais qui tient aussi d’un numéro de clowns, du côté de ce pouvoir décidément déroutant tant il met d’ardeur à s’auto-détruire… A commencer par l’hôte de l’Elysée envoyé imprudemment par une petite majorité de Français à ce poste il y a moins d’un an… Mais dans ce fatras d’affirmations, de décisions, d’annonces souvent franchement comiques, tant elles sont le plus souvent démenties l’heure ou les jours qui suivent, reste le fait que ces gens au pouvoir font de notre pays une chose (...)

lire la suite de l'article
dimanche 24 février 2008
Shoah : pour la police aussi, il faut un devoir de mémoire
L’écrivain Maurice Rajsfus a été arrêté par des policiers français le 16 juillet 1942, durant la rafle du Vel d’Hiv’. Il nous envoie cette tribune en réaction à l’idée de Nicolas Sarkozy de faire porter par chaque élève de CM2 la mémoire d’un enfant de la Shoah
Par Maurice Rajsfus (Écrivain)
Entre le 16 juillet 1942 et le 31 juillet 1944, 11 000 enfants dont les parents étaient désignés comme juifs devaient être raflés, puis déportés vers les camps de la mort. Pour Nicolas Sarkozy, il faudrait que chaque élève de CM2 prenne en charge la mémoire de l’une de ces victimes de la haine raciale.
Une autre (...)

lire la suite de l'article
vendredi 22 février 2008
Cyrano à l’Élysée
par Michel Sparagano, professeur de philosophie.
Après Guy Môquet, voici que les enfants d’Izieu sont, à leur tour, enrôlés dans la spectaculaire stratégie présidentielle. On peut même imaginer qu’après le dîner du CRIJF, il y aura, peut-être, le déjeuner du CRAN (Comité regroupant les associations noires) où le président Sarkozy, la main sur le coeur, ordonnera que chaque enfant de CM1 (les CM2 seront déjà bien occupés) parraine un enfant mort sur ces grands bateaux qui se livraient à la traite négrière et faisaient une fortune sur le calvaire de ces pauvres enfants qui n’avaient que le tort d’être noirs ! (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 février 2008
Réplique au discours de Latran 2/2
Non au retour du religieux dans le politique
Nous publions la seconde partie de l’intervention prononcée par le sénateur Jean-Luc Mélenchon, le 22 janvier, devant le Grand Orient de France. Il y montre la cohérence des prises de positions de Nicolas Sarkozy, depuis son action en tant que ministre de l’Intérieur et des Cultes, jusqu’à ses discours de Saint-Jean-de-Latran et de Ryad : rompre avec le principe républicain de laïcité, réintroduire le religieux dans le politique, et préparer le choc des civilisations.
par Jean-Luc Mélenchon (*)
Pour lire la première partie de cet exposé, cliquez ICI
Lever le verrou de la laïcité républicaine
Un (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 février 2008
L’uniforme de la conformité
La France s’enfonce dans le fascisme. Un dirigeant concentre tous les pouvoirs. Des ministres inexistants, un premier ministre effacé. Criminalisation des mouvements sociaux. Contrôle de la presse, opposition risible de la part des bureaucrates, implantation des entreprises dans les écoles pour assoir leur domination et former un vivier de travailleurs dociles, mensonges, pouvoir d’achat en baisse (propagande qui nous fait croire que notre capacité de consommer est un pouvoir), destruction de notre planète, centres de concentrations, racisme d’état, rafles de sans-papiers, pour qui il est (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 février 2008
Roissy : des Palestiniens menacés d’expulsion
Cinq Palestiniens, fuyant l’oppression infligée par l’armée d’occupation israélienne, devaient passer ce mercredi devant le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris auprès d’un de leurs proches.
Ces femmes et ces hommes, âgés de 20 à 40 ans et tous originaires de Qalquiya (Cisjordanie occupée) sont arrivés il y a une semaine à l’aéroport de Roissy-Charles De Gaulle, où ils ont immédiatement exprimé une demande d’asile politique. Ils sont dans la même situation de désespoir que des milliers de leurs concitoyens cherchant par tous les moyens –y compris, comme la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 1er février 2008
Le délit de vagabondage va-t-il être rétabli ?
Reçu de Cardabelle
par Chloé Leprince
Selon un projet du ministère de l’Intérieur, dormir dans la rue redeviendrait passible de prison.
Et si la mission Pinte sur les sans-abris n’était que de la poudre aux yeux ? Alors que les associations avaient accueilli avec bienveillance la mission express confiée par François Fillon au député-maire (UMP) de Versailles, un extrait d’un projet de loi du ministère de l’Intérieur fait désordre : il s’agirait de rien moins que de rétablir le délit de vagabondage, pourtant définitivement supprimé du Code pénal en France en 1994.
Ce mardi, en début de matinée, Etienne Pinte doit rendre (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 janvier 2008
Super Sarko, champion de la presse libre
Reçu de Cardabelle
Notre grand président nous éclaire : les journalistes ne comprennent décidément rien à la liberté de la presse.
par Paul Litzer
Ceux qui plaident pour l’indépendance de la presse au motif que cette liberté là est essentielle au bon fonctionnement de la démocratie ne comprennent rien à rien. On peut même dire que ce sont de dangereux criminels. Telle est en substance l’opinion de Super Sarko. Lors de sa grande conférence de presse de rentrée, l’ami des grands patrons de médias (Martin Bouygues, Bernard Arnault, Vincent Bolloré, Arnaud Lagardère, Serge Dassault, etc. liste non exhaustive) s’est moqué des « (...)

lire la suite de l'article
lundi 14 janvier 2008
L’inquiétant pacte de Sarkozy au Vatican
reçu de Martine
Dans une analyse du discours et de « l’adoubement » du président français au Vatican, Christian Terras, directeur de la revue Golias, estime que « Sarkozy réimplante quelque chose qu’on croyait d’un autre âge ». « Même s’il affirme ne pas vouloir remettre en cause 1905, le projet de Sarkozy violera 1905 », explique-t-il. Décryptant les emprunts idéologiques à Le Pen et à Maurras, il estime que Sarkozy est porteur d’une « vision fondamentaliste et intransigeante du catholicisme dans son rapport au monde ».
Christian Terras est l’auteur de Benoit XVI ; le pape intransigeant (2005), L’opus Dei, une église dans (...)

lire la suite de l'article
dimanche 13 janvier 2008
Chouette, Sarkozy va faire revivre l’ORTF !
Patrick de Carolis, président de France Télévisions, était au courant de la proposition de Sarkozy de supprimer la pub sur les télés publiques. Mieux : celui que l’on disait menacé applaudit et va la mettre en œuvre, en fusionnant les chaînes. Une "rénovation" qui sent le retour au bon vieux temps de l’ORTF. Explications.
par Serge Faubert
On ne célèbrera jamais assez la réactivité de la télévision. Il n’aura fallu qu’une heure à Patrick de Carolis, le président de France Télévisions, pour applaudir des deux mains – via un communiqué saluant une « orientation claire » - à la proposition du Président de la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 décembre 2007
Education à la défense : une culture de guerre pour l’école
Reçu de Cardabelle
Encore une information extrêmement grave pour qui sait lire.
Cette information est forcément à rapprocher avec la volonté sarkozienne de faire de la France l’un, voire "le" pays allié privilégié de la politique américaine d’agressions, de pillages des ressources naturelles et de meurtres par guerres interposées.
Espérons que les jeunes générations de notre pays seront moins naïves que celles qui se sont jetées, "fleurs au fusil", dans la première guerre mondiale...
Jean Dornac
Le protocole sur l’éducation à la défense signé le 31 janvier 2007 entre les ministres de la Défense, de l’Education nationale, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 30 novembre 2007
Mais que foutent les chômeurs ? ! !
Dénoncés, traqués, sanctionnés, avilis, humiliés, traînés dans la boue, considérés comme des moins que rien... des "au crochet" de la société...
de Pierrette ET, nous précaires... chômeurs on va continuer à la fermer ! ! !
Ça se mobilise dans tout le pays, et nous et nous ? ! ! ! Les étudiants, les lycéens, les cheminots, les fonctionnaires, les retraités, les avocats, les magistrats, les infirmières, les hôtesses et stewarts et nous et nous ? ! ! ! Même les Sans-Papiers sont mieux organisés que nous ! ! ! !
ÇA SUFFIT !
Nous devons agir et faire entendre nos revendications et sans complexes - l’autre il (...)

lire la suite de l'article
jeudi 22 novembre 2007
L’Etat, servant de sa Sainteté le CAC 40
Alors que le nombre de travailleurs pauvres s’est enrichi de deux cent mille nouvelles recrues ces six derniers mois, portant le nombre des Français gagnant par leur travail moins de 722 euros par mois à bien plus de 7 millions, l’actuelle ministre de l’Économie vient de déclarer son gouvernement favorable à la suppression de l’impôt de Bourse (*).
Reçu de Manon Par ces temps de récession, de grèves, d’inflation et de grands déficits budgétaires, c’est une nouvelle amputation qui sera faite aux recettes de l’État. Ces cadeaux fiscaux sont toujours offerts sur le compte des moins démunis des (...)

lire la suite de l'article
samedi 3 novembre 2007
Sarkozy, ou la folie des grandeurs européennes
de Manon
par Vincent Nouzille Le bon président Nicolas veut montrer à tous qu’il aime l’Europe : il veut faire exploser le budget de la présidence française de l’Union Européenne.
Il y aura des repas somptueux et des feux d’artifice, des réceptions et des photos souvenirs inoubliables. La France, qui va assumer la présidence tournante de l’Union européenne au deuxième semestre 2008, a décidé de mettre les petits plats dans les grands. Nicolas Sarkozy veut, semble-t-il, marquer les esprits européens, et rayonner au milieu des 26 autres chefs d’État et de gouvernement. Alors que Bruxelles fronce les sourcils sur (...)

lire la suite de l'article
mercredi 31 octobre 2007
par Jean Dornac
Les abus de l’élu… qui ose, de plus, donner des leçons…
Je ne m’étendrai pas longuement sur cette nouvelle très symptomatique de la mentalité en totale dérive de celui que je me refuse catégoriquement de nommer par sa fonction. A mesure que le temps passe, que les abus en tous genres s’additionnent, tout confirme à mes yeux que cette fonction est trop noble pour l’associer à ce nom.
Ce monsieur se permet de donner des leçons aux cheminots grévistes, les traitants de « privilégiés » en raison de leur régime de retraite spécial. Alors, « pour faire juste », il impose aux « privilégiés » d’être alignés sur le régime de retraites des autres Français.
Tout le monde (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 octobre 2007
Laporte des casinos, bandit manchot ?
de Manon
par Pascal Bovo La France du rugby n’avait jamais connu ça, trois défaites en une Coupe du Monde ! Un tour de force dont le sélectionneur du XV bleu, Bernard Laporte va être récompensé comme il se doit. Dès lundi, il deviendra secrétaire d’Etat aux Sports. La promotion au mérite chère à Sarko Ier. Qui ne peut voir d’un mauvais oeil un gars si actif… Pour l’occasion et pour fêter l’enquête fiscale dont Laporte est l’objet, Bakchich est heureux de republier son portrait, déjà paru à l’occasion de la formation du gouvernement Fillon II.
Il y a deux ans, la patronne du casino de Gujan-Mestras (Gironde) défraye (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 octobre 2007
Régime spécial et paquet fiscal ajouté...
Pour le citoyen lambda on supprime tous ces excès qui plombent l’économie mais pour les copains et les coquins on réhabilite vite fait les privilèges !... (M.B.)

lire la suite de l'article
mardi 25 septembre 2007
par Yann Fiévet
Les fruits sont mûrs
Aux vergers ensoleillés de M. Sarkozy les fruits arrivent à maturité. La généreuse cueillette tant attendue va pouvoir enfin débuter. La manne éminemment fructueuse que représente la cession aux marchands de sources potentielles de profit, protégées jusqu’ici de leur vorace appétit, va irrésistiblement tomber des cieux providentiels. La vente à l’encan du « bien commun » historiquement construit et profondément ancrée dans le couple services publics/protection sociale est programmée pour des temps prochains. La complicité des médias dominants, l’atonie du mouvement social, la trahison de barons ou roitelets (...)

lire la suite de l'article
lundi 10 septembre 2007
par Patrick Mignard
On vit une époque formidable !
La confusion et le double langage ne sont pas une dérive de la vie publique des politiciens ils en sont l’essence et ils n’épargnent ni la Droite, ni la Gauche. L’épisode ubuesque et presque comique, s’il ne s’agissait pas de la vie de malheureux exclus, qui s’est déroulé a Aubervilliers en est une démonstration flagrante.
Les faits : la mairie d’Aubervilliers (communiste) a demandé et obtenu en justice que la centaine de personnes campant depuis le 11 juillet dans le quartier de la Maladrerie, devant un groupe scolaire de la commune soit évacuée jeudi matin. A l’heure du laitier du jour dit, la (...)

lire la suite de l'article
mardi 12 juin 2007
par Jean Dornac
Nausée…
Assister sans rien pouvoir faire au suicide politique de tout un peuple… Il sait qu’il vient de sceller son sort, et il en rit ! Comme une âme ensorcelée, ayant tout oublié du passé, il se réjouit de sa mort prochaine, celle qu’il vient de se programmer…
C’est mon sentiment au lendemain du premier tour des législatives et ça me donne la nausée.
Ce peuple, cette partie non négligeable des électeurs, ce peuple ramolli par trop de consommation, par trop de propagande télévisuelle, par trop de peurs tous azimuts, ce peuple endormi par un langage trompeur et hypocrite, ce peuple est bon pour l’esclavage que (...)

lire la suite de l'article
jeudi 31 mai 2007
par Jean Dornac
Le culte « du chiffre » ou, la France idéale selon Sarkozy
A propos du ministère au parfum trouble et douteux de « Vichy », le double langage, pour ne pas dire le triple langage du ministre Hortefeux, doit être montré et démonté pour qu’il ne soit avalé comme ça, sans commentaire, et surtout pas comme du « vu à la télé » !
Ce personnage a osé dire :
« …qu’il traiterait la question de l’immigration avec fermeté et humanisme ».
Il saute aux yeux de n’importe quel observateur un peu sérieux que la fermeté et l’humanisme ne sont pas deux notions pouvant être mariées. Oh, bien sûr, il est des individus qui marient allègrement l’eau et le feu. Ce ne sont que des charlatans (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 mai 2007
par Jean Dornac
Le joueur de pipeau et ses électeurs
Adapté très, très librement de la légende allemande : « Le joueur de flûte de Hamelin ».
Contrairement à ce que le lecteur pourrait penser en lisant ce texte, il ne s’agit pas pour moi d’être cruel envers le nouvel élu. Si j’ai adapté ce très vieux conte, c’est parce que, d’une certaine manière, j’ai compris qu’à bien des égards, on croirait qu’il a été écrit pour nous et à notre époque, comme une ultime forme d’avertissement.
Cela veut peut-être dire qu’au fond, les humains n’ont guère évolué en un peu moins de mille ans ou, bien plus vraisemblablement, les « bêtes » de pouvoir, elles, refusent définitivement de (...)

lire la suite de l'article
lundi 21 mai 2007
par Jean Dornac
Un gouvernement… neuf ? Non, juste le vide…
Après l’élection de Sarkozy, le 6 mai, je me disais que j’affûterai ma plume lorsque le gouvernement serait connu… On pouvait déjà se douter d’un certain nombre de choses qui ne pourraient que nous révulser, nous, tous les méprisés…
Mais, depuis que je connais la composition de ce gouvernement, je ne sais plus quoi dire. Je n’y vois que vide… Commente-t-on le vide ? Le vide a-t-il, sous une forme ou une autre, un quelconque intérêt ? A-t-il quelque chose de neuf ?…
Petite revue d’effectifs…
François Fillon
Premier ministre - En quoi le premier ministre a-t-il un quelconque intérêt ? On sait, depuis (...)

lire la suite de l'article