Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteInternationalEuropeEspagne
Dernière mise à jour :
vendredi 24 octobre 2014
Statistiques éditoriales :
21135 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
666 Auteurs

Statistiques des visites :
2633 aujourd'hui
1949 hier
6587528 depuis le début
   
Brèves
Palestine
jeudi 8 décembre
 
Le Pr. Oberlin est entré dans la bande de Gaza !
vendredi 10 juillet

Quand le Pr. Christophe Oberlin estime être dans son droit, difficile, même pour les Israéliens, de se mettre en travers de sa route. Après 4 jours de refus consécutifs de la part du gouvernement israélien, le chirurgien de renommée internationale est entré ce matin dans la bande de Gaza et s’est aussitôt mis au travail à l’hôpital Khan Younès avec 3 autres médecins de son équipe.

Il a fini par rentrer jeudi à 11 H 30 dans la Bande de gaza, après avoir squatté pendant 4 jours devant le poste frontière d’Erez et avoir appelé la terre entière pour réussir à tenir ses engagements.
Dès cet après-midi, il était au travail, aux côtés du Dr. Mohamed Rantissi, pour une longue série de consultations, qui ont pris du retard, et qui seront suivies d’interventions chirurgicales liées à des blessures infligées par l’armée israélienne à la population palestinienne pendant l’opération élégamment nommée "plomb durci".
Il dispensera ensuite aux médecins palestiniens un enseignement dans sa spécialité, comme il le fait à chacune de ses missions.

Il a fallu notamment l’intervention de Me Gilles Devers, qui a engagé des procédures, déposant plainte auprès du ministre français des affaires étrangères, pour que le gouvernement israélien soit obligé de céder. Tandis que le journal La Croix et la radio France Info faisaient état de la situation de cette équipe chirurgico-médicale bloquée par l’armée israélienne au poste frontière d’Erez, l’ambasseur d’Israël appelait Frédéric Barrère à France Inter, pour demander qu’il renonce à traiter cette information !

 
les vigiles veillent sur l’Amérique
jeudi 30 avril

D’après le Washington Post, le recours à des entreprises privées de gardiennage pour maintenir l’ordre est en pleine recrudescence aux États-Unis.

Les flics privés de la société Blackwater et consorts, dont la réputation n’est plus à faire, notamment en Irak, sont désormais deux fois plus nombreux que les policiers assermentés dans les villes américaines.

 
Le boycott d’israël adopté par le Congrès des Syndicats écossais !
jeudi 23 avril

Le Congrès des syndicats écossais, actuellement réunis à Perth, vient d’adopter la motion concernant le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions (BDS) à l’encontre d’Israël.

C’est à une écrasante majorité de votes à mains levées que le Congrès des Syndicats Ecossais (Scottish Trade Union Congress STUC), vient de voter ce mercredi cette motion BDS.
Elle a été proposée aux votes par une délégation du syndicat qui s’était rendue en Palestine récemment.

Une décision importante, qui suit celle du congrès des syndicats irlandais qui avaient adopté cette motion dès 2007, et qui devance, espère-t-on, celle du Congrès des Syndicats Britanniques (TUC) qui doit se réunir prochainement.
Une progression inexorable de la prise de conscience de la société civile sur la menace que fait peser Israël sur le peuple palestinien et sur le droit en général.

CAPJPO-EuroPalestine

 
Israël refoule un navire d’aide faisant route vers Gaza
jeudi 15 janvier
La marine israélienne a refoulé un navire battant pavillon grec et transportant de l’aide destinée aux Palestiniens de la bande de Gaza, rapportent des militants.
Le navire, à bord duquel se trouvaient 21 personnes, a été intercepté à une centaine de milles nautiques au nord-est de Gaza, a déclaré Houwaida Arraf, l’une des organisatrices de la mission du Mouvement Gaza libre, basé aux États-Unis.
"Ils (les navires israéliens) sont venus tout près et ont menacé d’ouvrir le feu sur nous si nous poursuivions notre route", a dit Arraf à Reuters à bord du bateau d’aide, qui retourne actuellement à Chypre.
"Ils nous ont cernés avec leurs quatre navires de guerre, et il était très difficile de naviguer. Ils ont dit qu’ils auraient recours à tous les moyens pour nous tenir à l’écart de Gaza", a dit la militante.
Mercredi, Israël avait déjà ordonné à un navire iranien transportant une aide humanitaire aux Palestiniens de faire demi-tour.
 
Espagne
 
Articles publiés dans cette rubrique
jeudi 13 février 2014
Mon corps® est propriété privée
Par Nathalie Brochard
Des centaines de femmes espagnoles ont fait enregistrer leur corps comme propriété afin de le protéger contre la loi Gallardon qui va supprimer le Droit à l’avortement. À l’initiative d’une artiste activiste madrilène Yolanda Dominguez, ces femmes se sont présentées à l’administration pour faire reconnaître leur corps comme bien mobilier afin que l’État ne puisse pas avoir de Droits dessus. Si l’initiative semble symbolique, elle a également une portée juridique inédite.
L’étonnement des fonctionnaires du Registro Marcantil de Bienes Muebles (registre commercial des biens (...)

lire la suite de l'article
lundi 10 septembre 2012
Espagne : « Ils veulent revenir au temps de Franco »
Par Nathalie Pédestarres
Suppressions de droits syndicaux, quotas d’arrestations illégales à respecter, protocoles et uniformes inspirés de l’armée… Le premier syndicat de policiers espagnols – le Syndicat unifié de la police – dénonce une tentative de militarisation des missions des policiers et de leur corporation. Son secrétaire général exprime également son soutien au mouvement des Indignés.
« Ils veulent revenir au temps de Franco. Et ça, on ne va jamais l’accepter. (…) La réforme de la Loi du personnel de la police nous ôte maintenant des droits que nous avions jusque-là. » José Manuel Sánchez Fornet (...)

lire la suite de l'article
dimanche 22 juillet 2012
Les Espagnols, pris dans l’escalade de la rigueur
Par Erwan Manac’h
Hausse de la TVA, recul de l’âge légal de départ à la retraite, baisse des salaires... Le peuple espagnol manifeste contre un plan de rigueur sans précédent, imposé par Bruxelles.
Les Espagnols ont réinvesti massivement les rues. Jeudi 19 juillet, ils manifestaient dans une centaine de villes derrière les pompiers, policiers et fonctionnaires de toutes professions, à l’appel de deux syndicats. 6 personnes ont été blessées en fin de journée, dans des affrontements avec les forces de l’ordre qui tiraient sur la foule avec des balles en caoutchouc. Les Espagnols manifestent contre une (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 mai 2011
Los indignados
Le printemps social bouscule Madrid
Par Cécile Thibaud
« Yes we camp ! » La pancarte accrochée à un réverbère tangue comme un défi sur la Puerta del Sol. Oui, ils campent… Le printemps social espagnol résiste et monte en puissance. Installés depuis le début de la semaine en plein centre de Madrid, les manifestants ont bravé, hier, l’interdiction de manifester à moins de vingt-quatre heures des élections municipales qui se déroulent ce dimanche. Journée de réflexion, interdiction de faire campagne, dit la loi.
« Ça tombe bien, c’est ça que nous faisons depuis des jours ; réfléchir, débattre et appeler les gens à exercer leur droit de vote de la (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 mars 2009
La justice espagnole décide de poursuivre son enquête contre Israël
La justice espagnole a décidé de poursuivre son enquête contre un ex-ministre et des responsables militaires israéliens pour un bombardement meurtrier à Gaza en 2002, après avoir étudié de nouveaux documents, a-t-on appris vendredi 27 février 2009 de source judiciaire.
L’ex-ministre israélien de la Défense Benjamin Ben-Eliezer
Le juge Fernando Andreu de l’Audience nationale, la principale instance pénale espagnole, a décidé de poursuivre son enquête après avoir obtenu des documents traduits par l’ambassade d’Israël en Espagne. Ces documents ne font état de l’existence en Israël d’aucune procédure sur ce (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 novembre 2008
Troisième mort de milliers de Républicains espagnols...
...L’enquête mort-née du juge Baltasar Garzón est définitivement enterrée
Peut-on encore faire le procès du régime franquiste, 33 ans après les funérailles nationales de Francisco Franco ? La réponse est non. Peut-on faire, 69 ans après la fin de la guerre d’Espagne, le recensement officiel de dizaines de milliers de « disparus », Républicains fusillés et jetés dans des fosses communes ? Pas davantage, hormis peut-être quelques cas isolés un jour ou l’autre.
Par Michel Porcheron
Le juge Baltasar Garzón visait très haut quand il annonça le 16 octobre l’ouverture d’une instruction controversée, la première instruction jamais menée en Espagne, autorisant l’ouverture de fosses dans (...)

lire la suite de l'article
dimanche 26 octobre 2008
Franquisme, crime imprescriptible
Le juge Garzón ordonne l’ouverture de fosses communes...
...de la Guerre civile, dont celle où serait enterré le poète Federico García Lorca
L’ouverture de plusieurs fosses communes, dont celle où est enterré, près de Grenade, le poète Federico García Lorca a été ordonnée par le juge espagnol Baltasar Garzón, qui s’est déclaré compétent jeudi 16 octobre pour enquêter sur des dizaines de milliers de « disparus » de la Guerre civile (1936-1939) et de la dictature franquiste (1939-1975).
Par Michel Porcheron
Le nombre de personnes visées par son enquête, « disparues » dans des fosses communes (entre le 17 juillet 1936 et le mois de décembre 1951) est de 114.266.
Selon le texte de la décision obtenue par l’AFP, le juge Garzón a décidé d’autoriser (...)

lire la suite de l'article
jeudi 31 juillet 2008
Lettre ouverte pour une otage colombienne
À Messieurs
José Luis Rodríguez Zapatero, Président du gouvernement, Alfredo Pérez Rubalcaba, ministre de l’Intérieur, Francisco Javier Velázquez, directeur général de la Police et de la Garde civile, Madrid (Espagne)
par Ayman EL KAYMAN
Messieurs,
Vous venez d’exécuter des ordres venus de Bogotá en procédant à l’arrestation de Madame María Remedios García Albert, que vos services ont présentée comme une « terroriste », « représentante des FARC en Europe ».
Vous avez agi sur les ordres du Général Óscar Adolfo Naranjo Trujillo, alias Óscocar, chef de la narcopolice colombienne, et homme fort du (...)

lire la suite de l'article
vendredi 3 août 2007
Espagne : Les enfants migrants en danger ...
... dans les structures gouvernementales...
Le gouvernement devrait fermer les centres d’urgence des îles Canaries et offrir une prise en charge suffisante.
Des centaines d’enfants migrants non accompagnés originaires d’Afrique et hébergés dans des installations gouvernementales y subissent le risque de violences et de maltraitance, selon un nouveau rapport de Human Rights Watch publié aujourd’hui.
Au cours de l’année écoulée, plus de 900 enfants migrants non accompagnés sont arrivés dans les îles Canaries après des traversées dangereuses et souvent traumatisantes sur des bateaux de fortune. En réponse à ce nombre sans précédent d’enfants migrants (...)

lire la suite de l'article