Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteInternationalEuropeRussie
Dernière mise à jour :
samedi 25 octobre 2014
Statistiques éditoriales :
21143 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
666 Auteurs

Statistiques des visites :
1571 aujourd'hui
5137 hier
6591603 depuis le début
   
Brèves
Palestine
jeudi 8 décembre
 
Le Pr. Oberlin est entré dans la bande de Gaza !
vendredi 10 juillet

Quand le Pr. Christophe Oberlin estime être dans son droit, difficile, même pour les Israéliens, de se mettre en travers de sa route. Après 4 jours de refus consécutifs de la part du gouvernement israélien, le chirurgien de renommée internationale est entré ce matin dans la bande de Gaza et s’est aussitôt mis au travail à l’hôpital Khan Younès avec 3 autres médecins de son équipe.

Il a fini par rentrer jeudi à 11 H 30 dans la Bande de gaza, après avoir squatté pendant 4 jours devant le poste frontière d’Erez et avoir appelé la terre entière pour réussir à tenir ses engagements.
Dès cet après-midi, il était au travail, aux côtés du Dr. Mohamed Rantissi, pour une longue série de consultations, qui ont pris du retard, et qui seront suivies d’interventions chirurgicales liées à des blessures infligées par l’armée israélienne à la population palestinienne pendant l’opération élégamment nommée "plomb durci".
Il dispensera ensuite aux médecins palestiniens un enseignement dans sa spécialité, comme il le fait à chacune de ses missions.

Il a fallu notamment l’intervention de Me Gilles Devers, qui a engagé des procédures, déposant plainte auprès du ministre français des affaires étrangères, pour que le gouvernement israélien soit obligé de céder. Tandis que le journal La Croix et la radio France Info faisaient état de la situation de cette équipe chirurgico-médicale bloquée par l’armée israélienne au poste frontière d’Erez, l’ambasseur d’Israël appelait Frédéric Barrère à France Inter, pour demander qu’il renonce à traiter cette information !

 
les vigiles veillent sur l’Amérique
jeudi 30 avril

D’après le Washington Post, le recours à des entreprises privées de gardiennage pour maintenir l’ordre est en pleine recrudescence aux États-Unis.

Les flics privés de la société Blackwater et consorts, dont la réputation n’est plus à faire, notamment en Irak, sont désormais deux fois plus nombreux que les policiers assermentés dans les villes américaines.

 
Le boycott d’israël adopté par le Congrès des Syndicats écossais !
jeudi 23 avril

Le Congrès des syndicats écossais, actuellement réunis à Perth, vient d’adopter la motion concernant le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions (BDS) à l’encontre d’Israël.

C’est à une écrasante majorité de votes à mains levées que le Congrès des Syndicats Ecossais (Scottish Trade Union Congress STUC), vient de voter ce mercredi cette motion BDS.
Elle a été proposée aux votes par une délégation du syndicat qui s’était rendue en Palestine récemment.

Une décision importante, qui suit celle du congrès des syndicats irlandais qui avaient adopté cette motion dès 2007, et qui devance, espère-t-on, celle du Congrès des Syndicats Britanniques (TUC) qui doit se réunir prochainement.
Une progression inexorable de la prise de conscience de la société civile sur la menace que fait peser Israël sur le peuple palestinien et sur le droit en général.

CAPJPO-EuroPalestine

 
Israël refoule un navire d’aide faisant route vers Gaza
jeudi 15 janvier
La marine israélienne a refoulé un navire battant pavillon grec et transportant de l’aide destinée aux Palestiniens de la bande de Gaza, rapportent des militants.
Le navire, à bord duquel se trouvaient 21 personnes, a été intercepté à une centaine de milles nautiques au nord-est de Gaza, a déclaré Houwaida Arraf, l’une des organisatrices de la mission du Mouvement Gaza libre, basé aux États-Unis.
"Ils (les navires israéliens) sont venus tout près et ont menacé d’ouvrir le feu sur nous si nous poursuivions notre route", a dit Arraf à Reuters à bord du bateau d’aide, qui retourne actuellement à Chypre.
"Ils nous ont cernés avec leurs quatre navires de guerre, et il était très difficile de naviguer. Ils ont dit qu’ils auraient recours à tous les moyens pour nous tenir à l’écart de Gaza", a dit la militante.
Mercredi, Israël avait déjà ordonné à un navire iranien transportant une aide humanitaire aux Palestiniens de faire demi-tour.
 
Russie
 
Articles publiés dans cette rubrique
vendredi 30 janvier 2009
Russie/États-Unis : vers une détente ?
La grande Russie est de retour. Et compte bien le faire entendre au président américain fraîchement élu. Forte de sa puissance énergétique, elle veut peser sur la balance. Son intervention en Ossétie du sud ainsi que son conflit gazier avec l’Ukraine n’est pas sans susciter des inquiétudes. Ses ventes d’armes viennent renforcer ce sentiment. Jusqu’à aujourd’hui, les relations russo-américaines étaient froides : l’arrivée d’Obama va-t-elle créer un réchauffement ?
Par Bakhta Ouali
Sur l’échiquier international, tous les coups sont permis mais les coups bas se paient toujours. Réveillant les vieux antagonismes (...)

lire la suite de l'article
lundi 29 septembre 2008
Le retour de l’Atome rouge, amorce d’une guerre tiède ?
Le double choc géopolitique consécutif à la disparition de l’URSS et à la crise du 11 septembre a renforcé l’inflexion unilatéraliste de la gouvernance mondiale, sous l’impulsion des États-Unis. Devenus, par la force des choses -et des armes- une « nation indispensable » selon la Secrétaire d’État américaine, Madeleine Albright, les États-Unis se sont, en quelque sorte, substitués au leadership moral de l’Union soviétique. Ce faisant, ils ont contribué à anéantir le rêve post-guerre froide d’un monde multipolaire.
Par Jean GERONIMO (*)
Désormais, la surpuissante nation américaine, persuadée d’être le seul Etat (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 septembre 2008
L’OTAN, une alliance de papier
Alors que la poussière commence à se disperser après le conflit en Ossétie du Sud et qu’au fur et à mesure ce sujet disparaît des gros titres de la presse occidentale, il devient parfaitement évident que la Géorgie n’adhérera jamais à l’OTAN et que le rapport des forces dans le monde a radicalement changé à la suite de cette petite guerre de cinq jours.
Par John Laughland (*)
Au cours du conflit, de nombreux représentants des médias russes (comme, sur le plan général, la population du pays) n’ont cessé, semble-t-il, de penser aux conséquences de l’évaluation négative de la position de la Russie qui a (...)

lire la suite de l'article
mardi 19 août 2008
Russie-Géorgie : l’Allemagne, un médiateur intéressé
La Chancelière Angela Merkel a fait une courte escapade à Sochi, sur la Mer Noire, le vendredi 15 Août, pour y rencontrer le président russe Medvedev et le convaincre de la nécessité de maintenir l’intégrité territoriale de la Géorgie ; À l’issue des 90 minutes d’entretiens, elle a déclaré : "Il n’y a pas de solution, mais on progresse ". Medvedev, pour sa part, a déclaré : "Il y a des contradictions, qui peuvent cependant être résolues ". L’article ci-dessous examine le rôle de l’Allemagne dans le conflit du Caucase du Sud.
par german-foreign-policy
BERLIN /TBILISSI / MOSCOU (Rédaction) - Par d’importantes (...)

lire la suite de l'article
samedi 16 août 2008
Géopolitique du conflit caucasien
par Fedor Loukianov
« La proclamation unilatérale, en février dernier, de l’indépendance du Kosovo vis-à-vis de la Serbie a été le principal facteur qui a déterminé l’évolution des événements. » Fedor Loukianov, directeur de la revue La Russie dans la Politique Globale, livre son analyse du conflit.
L’Ossétie du Sud se trouve de nouveau au bord de la guerre, l’Abkhazie ne disparaît plus des bulletins d’informations depuis quelques mois déjà, et les rapports russo-géorgiens restent explosifs.
Pourquoi la situation autour de la Géorgie, plus précisément autour des deux conflits non réglés sur son territoire, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 août 2008
Danger en Europe ; l’Otan veille.
US/OTAN /Georgie/Russie – Une guerre en gestation dans un contexte de nouvelle guerre froide
Cet article, écrit en juillet, prend tout son relief lorsque l’on voit les évènements de ce jour et que l’on sait que Mme Rice était en Géorgie la semaine dernière ! Danger, pour le moins d’une vraie guerre froide Eurusa-Russie. Poker menteur pour Bush qui veut finir en force pour obliger Obama à durcir ses positions. DANGER !!!
par F. William Engdahl
"...Washington joue en fait potentiellement avec le feu nucléaire en escaladant la pression pour pousser la Georgie et l’Ukraine au sein de l’OTAN..."
Une Guerre en Gestation
La République du Caucase, la Georgie, n’est pas un acteur principal sur la (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 février 2008
La Russie va extrader l’ex-militaire israélien...
... qui entraîna les narco-paramilitaires colombiens
Colombie, 8 février 2008. Bien que la décision n’ait pas été notifiée, tout indique que le processus sera mené à bien dans les prochains jours, selon des sources du DAS (Département administratif de sécurité colombien).
par El Tiempo, Bogotá
Traduit par Gérard Jugant, révisé parFausto Giudice Seules les différences d’horaires n’ont pas permis une communication fluide d’Interpol Colombie avec Interpol Russie pour commencer la procédure de transfert.
Une condamnation à 10 ans et 8 mois de prison, confirmée en 2001 par le Tribunal Supérieur de Manizales, pour entraînement de groupes terroristes et (...)

lire la suite de l'article
lundi 7 janvier 2008
Russie - Entre répression étatique et capitalisme sauvage
Dans une Russie en proie, d’une part, à une répression étatique qui n’a rien à envier à celle de l’Union soviétique et, d’autre part, à un capitalisme déchainé qui plonge la majorité dans la misère, des groupes d’activistes et de libertaires luttent contre le racisme, le fascisme, la guerre en Tchétchénie, contre le sexisme.
Le 2 juin 1962, il y a tout juste 45 ans, 23 ouvriers d’une usine de Novotcherkassk payaient de leur vie leur contestation d’une décision du pouvoir central. Trois jours durant, ils et elles lui ont tenu tête, occupant leur usine pour signifier au pouvoir leur refus d’une série de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 3 janvier 2008
Interview de deux membres du Centre Sova...
... et du journal « Antifascistki Motiv »
A quelques semaines des élections en Russie, « No Pasaran » a rencontré deux militantes antifascistes russes : Maria Rozalskaya, de Moscou, participe au Centre Sova, qui recense quotidiennement dans la presse russe (y compris sur Internet) les indicateurs de l’activité d’extrême droite ; Mina Sodman, de Saint-Pétersbourg, participe au journal antifasciste « Antifascistji Motiv », successeur de « Tum Balalaïka », partie prenante depuis une dizaine d’années du Réseau antifasciste international Antifanet auquel participe également le réseau No Pasaran. Aujourd’hui nous connaissons le résultat des élections (...)

lire la suite de l'article
mercredi 19 décembre 2007
Russie - Medvedev, le futur masque de Poutine au Kremlin
Fin de suspens à Moscou : le candidat désigné de Russie unie à la présidentielle de mars prochain propose de prendre l’actuel président comme… premier ministre.
Le candidat à la présidentielle Dmitri Medvedev a demandé hier à Vladimir Poutine de rester au pouvoir comme premier ministre après l’élection, levant l’ultime suspense sur la vraie fausse succession gouvernementale de 2008. « Il est important de conserver l’efficacité de l’équipe. C’est pourquoi j’estime important pour notre pays de garder Vladimir Poutine au poste extrêmement important du pouvoir exécutif, celui de premier ministre », a argué l’actuel (...)

lire la suite de l'article
lundi 29 janvier 2007
Horizon noir en Russie
Reçu de Maritza
Par Robert Dalais
Depuis plus de deux ans, les crimes racistes se sont multipliées en Russie. La communauté africaine est une des cibles favorites des groupes nazis-skinheads. L’ONG Union Africaine de Saint-Pétersbourg tente d’apporter des solutions, à travers des institutions pas forcément bienveillantes.
En 2005 et 2006, 843 attaques xénophobes ont été enregistrées dans le pays dont 86 mortelles, selon le centre analytique indépendant SOVA… « Les Africains de Russie ont eu à déplorer 5 morts, et au moins 4 invalides », souligne Désiré Deffo, vice-président camerounais de l’Union Africaine. Lors des (...)

lire la suite de l'article