Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteInternationalAsieThaïlande
Dernière mise à jour :
lundi 21 avril 2014
Statistiques éditoriales :
19870 Articles
127 Brèves
25 Sites Web
679 Auteurs

Statistiques des visites :
2761 aujourd'hui
4262 hier
5467131 depuis le début
   
Brèves
Palestine
jeudi 8 décembre
 
Le Pr. Oberlin est entré dans la bande de Gaza !
vendredi 10 juillet

Quand le Pr. Christophe Oberlin estime être dans son droit, difficile, même pour les Israéliens, de se mettre en travers de sa route. Après 4 jours de refus consécutifs de la part du gouvernement israélien, le chirurgien de renommée internationale est entré ce matin dans la bande de Gaza et s’est aussitôt mis au travail à l’hôpital Khan Younès avec 3 autres médecins de son équipe.

Il a fini par rentrer jeudi à 11 H 30 dans la Bande de gaza, après avoir squatté pendant 4 jours devant le poste frontière d’Erez et avoir appelé la terre entière pour réussir à tenir ses engagements.
Dès cet après-midi, il était au travail, aux côtés du Dr. Mohamed Rantissi, pour une longue série de consultations, qui ont pris du retard, et qui seront suivies d’interventions chirurgicales liées à des blessures infligées par l’armée israélienne à la population palestinienne pendant l’opération élégamment nommée "plomb durci".
Il dispensera ensuite aux médecins palestiniens un enseignement dans sa spécialité, comme il le fait à chacune de ses missions.

Il a fallu notamment l’intervention de Me Gilles Devers, qui a engagé des procédures, déposant plainte auprès du ministre français des affaires étrangères, pour que le gouvernement israélien soit obligé de céder. Tandis que le journal La Croix et la radio France Info faisaient état de la situation de cette équipe chirurgico-médicale bloquée par l’armée israélienne au poste frontière d’Erez, l’ambasseur d’Israël appelait Frédéric Barrère à France Inter, pour demander qu’il renonce à traiter cette information !

 
les vigiles veillent sur l’Amérique
jeudi 30 avril

D’après le Washington Post, le recours à des entreprises privées de gardiennage pour maintenir l’ordre est en pleine recrudescence aux États-Unis.

Les flics privés de la société Blackwater et consorts, dont la réputation n’est plus à faire, notamment en Irak, sont désormais deux fois plus nombreux que les policiers assermentés dans les villes américaines.

 
Le boycott d’israël adopté par le Congrès des Syndicats écossais !
jeudi 23 avril

Le Congrès des syndicats écossais, actuellement réunis à Perth, vient d’adopter la motion concernant le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions (BDS) à l’encontre d’Israël.

C’est à une écrasante majorité de votes à mains levées que le Congrès des Syndicats Ecossais (Scottish Trade Union Congress STUC), vient de voter ce mercredi cette motion BDS.
Elle a été proposée aux votes par une délégation du syndicat qui s’était rendue en Palestine récemment.

Une décision importante, qui suit celle du congrès des syndicats irlandais qui avaient adopté cette motion dès 2007, et qui devance, espère-t-on, celle du Congrès des Syndicats Britanniques (TUC) qui doit se réunir prochainement.
Une progression inexorable de la prise de conscience de la société civile sur la menace que fait peser Israël sur le peuple palestinien et sur le droit en général.

CAPJPO-EuroPalestine

 
Israël refoule un navire d’aide faisant route vers Gaza
jeudi 15 janvier
La marine israélienne a refoulé un navire battant pavillon grec et transportant de l’aide destinée aux Palestiniens de la bande de Gaza, rapportent des militants.
Le navire, à bord duquel se trouvaient 21 personnes, a été intercepté à une centaine de milles nautiques au nord-est de Gaza, a déclaré Houwaida Arraf, l’une des organisatrices de la mission du Mouvement Gaza libre, basé aux États-Unis.
"Ils (les navires israéliens) sont venus tout près et ont menacé d’ouvrir le feu sur nous si nous poursuivions notre route", a dit Arraf à Reuters à bord du bateau d’aide, qui retourne actuellement à Chypre.
"Ils nous ont cernés avec leurs quatre navires de guerre, et il était très difficile de naviguer. Ils ont dit qu’ils auraient recours à tous les moyens pour nous tenir à l’écart de Gaza", a dit la militante.
Mercredi, Israël avait déjà ordonné à un navire iranien transportant une aide humanitaire aux Palestiniens de faire demi-tour.
 
Articles publiés dans cette rubrique
lundi 15 décembre 2008
Thaïlande : Mettre en échec le coup d’État.
Le gouvernement thaïlandais, démocratique­ment élu, apparaît de plus en plus impuissant à résoudre la profonde crise politique ouverte par la mobilisation d’opposants soutenus par l’armée, le pouvoir judiciaire et la reine.
Par Danielle Sabai
La crise politique thaïlandaise connaît une accélération, avec le siège du Parlement puis l’occupation des deux aéroports de la capitale par des milliers de protestants de l’Alliance du peuple pour la démocratie (PAD). Le Premier ministre s’est réfugié à 750 kilomètres de la capitale. Le blocage des aéroports met en péril la situation économique du pays, à tel point (...)

lire la suite de l'article
jeudi 18 octobre 2007
Xénophobie d’Etat et politique de la peur
de Manon
par Olivier Le Cour Grandmaison
Peu après son entrée en fonction, en tant que ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du co-Développement, - une première dans l’histoire de ce pays, de même pour celle des Etats démocratiques puisqu’un tel ministère n’a, semble-t-il, pas de précédent connu : encore une remarquable mais sinistre exception française – Brice Hortefeux demandait à ceux qui condamnaient cette initiative et la politique dont elle était l’expression de le juger non sur des paroles, moins encore sur des intentions supposées, mais sur des actes. Soit.
L’énumération qui (...)

lire la suite de l'article
samedi 10 mars 2007
par Pascal
Les Thailandais et la physique quantique
Pascal / actuellement professeur de français en Chine, je m’apprête à partir en Thailande pour participer à un chantier d’auto-éco-construction
Quatre jours de traitement intensif, à coups de couleurs vives, de températures médicinales et d’herbes aux effluves de paradis, une pincée d’épice par ci et une bonne poignée de canfre par là. La recette n’est complète qu’en s’assurant une forte dominance de nos condiments favoris : le sucré de ces fruits que le soleil semble avoir épousé, et le salé de cette mer capricieuse qui ne se lasse d’avancer ni de reculer.
A marée basse, de ce côté de l’île que l’on apprécie pour sa tranquilité, il nous faut parcourir des kilomètres pour perdre pied et une bonne cinquantaine de mètres pour tremper ne serait-ce que les (...)

lire la suite de l'article