Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteLes médias et nousAnalyses & Réflexions générales
Dernière mise à jour :
mardi 23 septembre 2014
Statistiques éditoriales :
20920 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
694 Auteurs

Statistiques des visites :
1316 aujourd'hui
5095 hier
6399316 depuis le début
   
Brèves
L’Europe renonce à réguler les blogs
vendredi 26 septembre

Rédaction en ligne
vendredi 26 septembre 2008

Le Parlement européen a rejeté l’idée de mettre de l’ordre dans le statut juridique des blogs, qui avait suscité un certain émoi chez les internautes.

 
Articles publiés dans cette rubrique
jeudi 19 juin 2014
Grève à la SNCF : les usagers des médias pris en otage par les éditocrates
par Frédéric Lemaire
Plus de 10 ans après sa première publication, notre « lexique pour temps de grèves et de manifestations » est plus que jamais d’actualité. « Prises d’otages », « galère des usagers », « grogne syndicale », etc. La grève des cheminots, entamée mardi soir, signe le grand retour de la langue automatique d’un journalisme officiel plus ou moins ouvertement hostile aux mouvements sociaux.
« L’opposition entre les lycéens qui vont passer le bac et les terribles grévistes qui les en empêcheraient, l’opposition entre les usagers et les grévistes, c’est une thématique idéologique de droite » note (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 mai 2014
Après la condamnation judiciaire, le tribunal médiatique pour Kerviel
par Jérémy de Rugy
L’ « affaire Kerviel » est tirée du nom de l’ex trader, inculpé pour avoir fait perdre près de cinq milliards d’euros à son ancien employeur, la Société Générale. Le 19 mars dernier, la justice a confirmé sa peine de prison (trois ans ferme) mais elle a, surtout, effacé les dommages et intérêts stratosphériques réclamés à Jérôme Kerviel par la banque. Évidemment, Acrimed n’entend pas se prononcer sur le fond judiciaire de cette affaire : la culpabilité, ou non, de Jérôme Kerviel ; la coresponsabilité, voire la complicité, ou non, de la haute hiérarchie de la Société Générale : une banque dont la (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 avril 2014
Chez “Libération“, la censure de Pierre Marcelle continue
Par Sébastien Fontenelle
La direction de Libération en crise a interdit hier la publication de la chronique hebdomadaire de Pierre Marcelle, « No Smoking ».
À la demande de la direction de la rédaction, Marcelle avait d’abord renoncé à évoquer, dans sa chronique du 4 avril dernier, les problèmes où Libération se débat depuis des mois. Puis, une semaine plus tard, sa chronique du 11 avril a été purement et simplement supprimée – après qu’il avait refusé de l’amputer d’un post-scriptum où il répondait à un mail envoyé à l’ensemble des salariés du quotidien par leur nouveau PDG. Et ce 25 avril, de nouveau : (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 avril 2014
Les médias sont unanimes : les otages journalistes ont été libérés !
par Mathias Reymond
Le samedi 19 avril 2014, quatre journalistes français ont été libérés par des insurgés syriens islamistes. Didier François, grand reporter à Europe 1, et le photographe Édouard Elias avaient été enlevés au nord d’Alep le 6 juin 2013. Nicolas Hénin, reporter au Point, et Pierre Torrès, photographe indépendant, avaient été enlevés deux semaines plus tard, le 22 juin à Raqqa. Réjouissons-nous de leur libération.
Mais cette liberté retrouvée mérite-t-elle le déluge confraternel et corporatiste qui s’est déversé durant 48 heures dans l’ensemble des médias (et en particulier les médias (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 février 2014
Contredire avec Taddéï ou interdire avec Caron ?
Par Philippe Bilger
C’est, en effet, la question. Sur un plan anecdotique, elle est d’actualité puisque Natacha Polony a décidé de quitter au mois de juin ONPC et qu’elle va donc laisser le champ libre à Aymeric Caron. À moins que Laurent Ruquier ne la remplace par une personnalité qui montrera encore davantage, par contraste, les faiblesses, les banalités ennuyeusement partiales et bêtement progressistes d’Aymeric Caron. Celui-ci n’en revient pas d’avoir ce rôle qui oblige à passer par lui si on est curieux d’écouter les propos du principal invité du samedi soir. Malgré les rires lassants de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 2 février 2014
Il n’est pire sourd…
Par Jean-Claude Guillebaud
Nous vérifions, ces temps-ci, la pertinence d’un très ancien proverbe : Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre (ou pire aveugle qui ne veut pas lire). Au cœur même du débat politico-médiatique gît en effet cette étrangeté : des faits sont parfois révélés, des chiffres vérifiés, des analyses produites qui demeurent comme suspendues dans le néant, et ne sont ni entendues ni prises en compte.
Dans les années 60-70, souvenons-nous, des intellectuels de chez nous faisaient encore l’éloge de la Révolution culturelle chinoise quand des gens comme Simon Leys savaient – (...)

lire la suite de l'article
samedi 25 janvier 2014
Pas touche à Taddéï !
Dans son émission du jeudi 17 janvier, Frédéric Taddeï a reçu Marc-Edouard Nabe, écrivain controversé et qualifié de "cerveau malade" par Patrick Cohen.
Par Philippe Bilger Décidément, ces deux-là ne se quittent plus ! Pour le pire et pour le meilleur. D’abord un échange passionnant sur les débats télévisés, le pluralisme imposé par une conception exigeante de la liberté ou un journalisme d’exclusion. Patrick Cohen refusait d’inviter la bande des sulfureux et des provocateurs dont Dieudonné traité de cerveau malade, Nabe, Soral et autres. Il est une sorte de justicier à France Inter, ce qui est une (...)

lire la suite de l'article
vendredi 17 janvier 2014
par Daniel Vanhove
Pour en finir avec les termes : holocauste & shoah !
Par Daniel Vanhove
Mise au point. Lundi soir s’est tenue l’émission Mots croisés animée par Y. Calvi sur France 2. Le sujet principal en était « l’affaire Dieudonné » avec pour objectif – du moins, j’imagine – de tenter de démêler le vrai du faux. Sérieux défi ! Surtout au vu des invités sur le plateau, en tête desquels, « l’agité de l’identité » (comme l’a très justement nommé un internaute), à savoir Alain Finkielkraut. Pour ce qui aurait pu être un débat de société, point de contradicteur digne de ce nom. Mauvais point pour le responsable de l’émission et son équipe.
Beaucoup de choses invraisemblables ont été (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 janvier 2014
Le petit monde du show-biz
Par Robert Gil
Une partie de ces gens est totalement déconnectée du monde des réalités. Ils ne peuvent même pas s’imaginer une seconde ce que vivent chaque jour des millions de personnes. Puis il y a l’autre partie, celle qui se pense, se croit, se veut de la race des seigneurs. Celle-ci n’a que mépris pour les autres et son seul but dans sa médiocre vie est l’accumulation incessante de pouvoir, notoriété et richesse. Voilà aujourd’hui des célébrités, dont le compte en banque explose et qui pour la plupart ne payent pas l’impôt en France, qui viennent dispenser leurs bons conseils dans les médias. Ces (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 décembre 2013
par Daniel Vanhove
Ces programmes télés et ces JT devenus de grandes poubelles…
Par Daniel Vanhove
Si le métier de journaliste comporte toujours pour certains d’entre eux, des risques à exercer leur profession – voir à ce sujet les statistiques disponibles sur le web pour l’année 2013 – l’on ne peut pas en dire autant de ceux qui nous présentent certaines émissions, et particulièrement les JT. De fait, quand on voit que certains journalistes paient de leur vie le sens aigu qu’ils ont de nous informer au plus près des sujets brûlants qui font et défont le monde, on peut se demander si ceux qui ont la charge de nous présenter les programmes et les infos en saisissent toute la portée, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 septembre 2013
Soudain, la presse écrite domine son envie de « réformes »
Par Sébastien Fontenelle
La Cour des comptes vient de publier un accablant document – sur lequel la presse dominante, curieusement, ne s’attarde guère. Cette retenue est inhabituelle : depuis quelques années, la règle, en de tels cas, est que les avis de cette vénérable institution font l’objet d’un battage médiatique de niveau 9, où les journalistes comme il faut manquent de mots assez dithyrambiques pour dire leur admiration. Le plus souvent, même : ces oracles font l’objet – consécration suprême - de gros titres à la une du Monde.
Mais il est vrai aussi qu’il s’agit généralement d’exhortations à (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 juillet 2013
par Sylvie Simon
La presse
Par Sylvie Simon
« L’opinion actuelle se maintient par la presse, la propagande et les moyens financiers mis à sa disposition. » Lors de cette déclaration du « bon docteur » Albert Schweitzer, il ne connaissait pas encore l’étendue du désastre et le total asservissement des grands médias au pouvoir de l’argent. En France, et souvent ailleurs, la presse indépendante n’existe pas, alors que l’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qui date de 1789, a pourtant établi les principes de la liberté de la presse car la libre communication des opinions est un des Droits essentiels de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 juin 2013
La jeune femme s’empare du micro, elle dit sa détresse, provoquant rires et mensonges
Un enfumage médiatique démontré en cinq étapes
Par Vladimir Marciac
Le jeudi 30 mai 2013, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de l’émission de divertissement "Touche pas à mon poste" animée par Cyril Hanouna sur D8. Sophie Tissier, 34 ans, opératrice prompteur, a surgi sur le plateau pour dénoncer les baisses de salaires (25 % en ce qui la concerne) que subissent les intermittents depuis le rachat de la chaîne par le groupe Canal Plus.
1 - Le Nouvel Observateur, Le Plus, le 31-05-2013 : « Une intermittente interrompt Hanouna sur D8 : pourquoi Mélenchon reste-t-il silencieux ? Par Bruno Roger-Petit, Chroniqueur politique ». L’article commence par : (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 avril 2013
Le journalisme n’est pas un délit
Par Fabrice Arfi
Une audience judiciaire importante s’est tenue, jeudi 25 avril, devant la Chambre de l’Instruction de la Cour d’Appel de Bordeaux, en marge de l’affaire Bettencourt. La presse avait rendez-vous avec le droit et l’enjeu des débats ne fut pas mince. Le dossier ne concerne pas seulement Mediapart. Il ne fut pas seulement question, à travers lui, d’arguties juridiques autour d’un organe de presse mais, en réalité, de la défense d’un grand principe : la liberté d’informer.
Mediapart, représenté par ses avocats Maîtres Jean-Pierre Mignard et Emmanuel Tordjman, a en effet décidé de contester (...)

lire la suite de l'article
dimanche 30 décembre 2012
Ce que L’Express pense de l’Inde
(une tragédie française)
Par Fabrice Nicolino
Pour Laurent Fournier L’Express est l’un des grands journaux d’un très grand pays, le nôtre. Né en 1953, cet hebdomadaire a abrité dans ses colonnes des hommes comme Camus ou Mauriac. Notons qu’il a été aussi la propriété d’un ultralibéral délirant, James Goldsmith, à partir de 1977. Je ne détaille pas davantage. En fait, L’Express a bien mérité, au long de son Histoire, de la France officielle. Souvent de droite, le plus souvent de droite. Reste qu’il se pense, et qu’il est d’ailleurs un fleuron. Sa diffusion doit tourner autour de 500 000 exemplaires, ce qui est beaucoup chez nous. (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 décembre 2012
El País et la victoire électorale de Hugo Chávez
Par Salim Lamrani
Depuis l’arrivée au pouvoir de Hugo Chávez en 1999, le quotidien espagnol El País, a adopté une ligne éditoriale très critique à l’égard du Venezuela. Le principal journal espagnol a délaissé l’impartialité journalistique au profit d’un militantisme anti-Chávez. Hugo Chávez est un président populaire et dispose d’une légitimité démocratique incontestable. En effet, depuis son arrivée au pouvoir en 1999, seize élections ont eu lieu au Venezuela. Il en a remporté quinze, dont la dernière en date, le 7 octobre 2012, qui lui a octroyé un quatrième mandat présidentiel consécutif pour une durée de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 18 novembre 2012
Nous accusons ! La sourde oreille des grands médias sur la situation et la gravité des atrocités commises par Israël à Gaza
Par H. Borer, A. Bustros, N. Chomsky, D. Heap, S. Kelly, M. Noonan, P. Prévost, V. Stresing, L. Tuller
Tandis que les nations d’Europe et d’Amérique du Nord commémoraient, le 11 novembre, les pertes militaires de guerres passées et présentes, Israël ciblait des civils. Le 12 novembre, à l’orée d’une nouvelle semaine, les lecteurs étaient inondés, pendant leur petit-déjeuner, de comptes rendus déchirants relatant les pertes humaines militaires passées et actuelles. Cependant, on semblait taire le fait essentiel selon lequel les pertes humaines les plus importantes lors des conflits armés contemporains (...)

lire la suite de l'article
dimanche 7 octobre 2012
Charlie Hebdo instrumentalise l’antifascisme
Par Jean-Pierre Dubois Charlie Hebdo a récemment publié un article intitulé : « Syrie : Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel le journaliste Eric Simon qualifie de « rouges bruns » les animateurs de deux sites internet : Le Grand Soir et Inverstig’Action. Cette imputation infamante, qui voudrait faire d’eux des sympathisants du nazisme et de l’antisémitisme, repose sur le seul fait que ces deux sites s’opposent vigoureusement à l’ingérence de l’OTAN et de ses vassaux régionaux dans les affaires de la Syrie. Comme il se trouve que, pour des raisons qui leur sont propres, certains (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 février 2012
Au Palmarès des détestations du Figaro : "Les Nouveaux chiens de garde"
Par Henri Maler
Nous devons l’avouer : nous n’avions pas, jusqu’alors, prêté attention à Sébastien Le Fol qui, pourtant, n’est rien moins que directeur–adjoint au Figaro. Jusqu’au moment où nous avons découvert l’articulet de son blog qui appelait au secours la BAC (Brigade Anti Culturelle), pour qu’elle le sauve du retour de l’œuvre de Pierre Bourdieu dans l’espace médiatique.
L’articulet du blog se concluait ainsi : « Quelle mouche a donc piqué la "gauche molle" de vouloir exhumer ces vieilles lunes ? (…) Ironie de l’actualité, un documentaire d’inspiration “bourdivine” en salle mercredi prochain, "Les (...)

lire la suite de l'article
dimanche 4 septembre 2011
Honte aux journalistes de France-Inter traitant de la Libye !
Nous publions ici copie d’un courrier qu’une auditrice avisée a adressé aux rédacteurs de France Inter. Ceci pour leur rappeler que la liberté de la presse n’est pas un droit pour les journalistes mais un droit des gens à être correctement informés ; que le devoir de chaque journaliste est d’informer le public dans le respect de la vie humaine, dans le respect que l’on doit aux victimes ; qu’il est d’autant plus impératif que les journalistes envoyés dans des pays en guerre s’attachent à éclairer des faits que les puissances belligérantes s’emploient à camoufler. (Silvia Cattori)
Par Michelle Verrier
Des (...)

lire la suite de l'article
mardi 21 juin 2011
par Sylvie Simon
La presse est-elle libre ?
Par Sylvie Simon
Lors d’un banquet donné en son honneur à l’occasion de son départ à la retraite le 25 septembre 1880, John Swinton, rédacteur au New York Times, déclarait : « Chacun, ici présent ce soir, sait que la presse indépendante n’existe pas. Vous le savez aussi bien que moi. Il n’y en a pas un parmi vous qui oserait publier ses vraies opinions, et s’il le faisait, vous savez d’avance qu’elles ne seraient jamais imprimées. [...] Nous sommes les outils et les vassaux d’hommes riches qui commandent derrière la scène. Nous sommes leurs pantins : ils tirent les ficelles et nous dansons. Notre temps, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 12 juin 2011
Élections au Pérou : les inquiétudes du Monde
Par Julien Salingue
Dimanche 5 juin : Ollanta Humala remporte l’élection présidentielle au Pérou, avec plus de 51,5 % des voix. Son adversaire, Keiko Fujimori, reconnaît sa défaite le 6 juin. La lointaine Amérique latine va de nouveau faire les frais de la malinformation, pour ne pas dire de la désinformation, de la part de certains médias français. Le Monde s’est une fois de plus illustré.
Le 6 juin au matin, un premier article est mis en ligne sur le site du quotidien du soir : « Humala se déclare vainqueur de la présidentielle au Pérou ». L’article, basé sur une dépêche AFP, est très factuel, et (...)

lire la suite de l'article
mercredi 29 décembre 2010
Le Parti communiste accuse Dailymotion de "censure"
Cette vidéo à laquelle vous avez failli échapper
Cela devait être une parodie de fin d’année. Le Parti communiste a monté une vidéo figurant les vrais-faux vœux de Nicolas Sarkozy. Réalisée à partir d’images d’archives des vœux 2009, elle montrait le chef de l’État s’excusant auprès des Roms et des chômeurs, promettant de rétablir le départ en retraite à 60 ans ou appelant à être battu par le Front de gauche en 2012.
"Je pense à vous, sans-papiers et Roms, obligés de vous cacher de la police, je pense à vous smicards précaires, chômeurs, je pense aussi à vous, journalistes, dont je connais bien le quotidien pour vous mettre sous écoute tout au long de (...)

lire la suite de l'article
lundi 13 décembre 2010
Médias et politiques, trêve de complaisance ?
Par Pierre Rimbert
Au soir de chaque manifestation contre la réforme des retraites, les éditorialistes annoncent l’« essoufflement » de la mobilisation. Comme lors des grèves de 1995 et de 2003. Mais, cette fois, la question de la dégradation de l’information s’invite sur le terrain politique.
Longtemps elle a croupi sous le tapis. Pour les personnalités politiques, c’était sa place naturelle. Celle où elle gênait le moins. Elle : la question du contrôle des médias d’information générale, de leur rôle dans la production de l’idéologie dominante, du statut de leurs mandarins. N’en rien dire pour ne pas (...)

lire la suite de l'article
mercredi 11 août 2010
Après Revel (de L’Express) : BHL (de partout) contre Taddeï
Par Yves Rebours
BHL, membre du conseil de surveillance d’Arte, actionnaire et membre du Conseil de surveillance de Libération, a déposé sa candidature au poste (à créer) d’Administrateur général de la bienséance médiatique. Sur son CV figure désormais le billet qu’il a pondu dans les colonnes du Point pour rappeler Frédéric Taddeï à la raison, comme s’était déjà employé à le faire Renaud Revel, quelques mois plus tôt. Deux solides références…
Si l’émission de Taddeï est discutable, c’est tout simplement parce qu’elle mérite d’être discutée. On peut lui reprocher un trop grand nombre d’invités à chaque émission, la (...)

lire la suite de l'article
lundi 9 août 2010
Mort d’un journaliste sans importance
Par Jacques-Marie Bourget
Tous les journalistes sont égaux… Mais certains moins que d’autres. La mort du reporter libanais Assaf Abou Rahal ne compte pas puisqu’il était « proche du Hezbollah ».
Assaf Abou Rahal, quel drôle de nom pour un journaliste. Ce type est sûrement un imposteur. Un journaliste, un vrai, son nom est un patronyme du genre Mougeotte, Pujadas, Ferrari, Drucker ou Duhamel. En aucun cas Assaf Abou Rahal. Ce plumitif libanais n’a donc eu que ce qu’il mérite : la mort. Il a été pulvérisé par un tir israélien lors d’un accrochage de frontière, à propos d’un arbre, hors de la ligne de (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 juillet 2010
Acheter le messager ?
Par Jean-Claude Guillebaud
Le pouvoir s’entête à contrôler les médias alors que tout indique que les Français, dans leur immense majorité, ne tiennent à peu près aucun compte de la doxa médiatique.
Mis bout à bout, cela fait beaucoup ! À l’approche de la présidentielle de 2012, la volonté obsessionnelle d’affermir un prétendu contrôle sur les médias invite à sourire. Il y avait déjà les accointances particulières du président avec Arnaud Lagardère, Martin Bouygues ou Serge Dassault et la bienveillance des médias que les susdits contrôlent (Le Figaro, TF1, Paris Match, Le JDD, etc.). Il y eut ensuite la décision – (...)

lire la suite de l'article
dimanche 9 mai 2010
Les exilés fiscaux ? "Des traîtres à la patrie"
Merci Méluche !
Par Olivier Bonnet
Lors de l’émission Complément d’enquête du 4 mai dernier sur France 2, face à son présentateur Benoît Duquesne lui servant les habituels arguments de la droite pour défendre ces pauvres riches que l’on spolie, Jean-Luc Mélenchon a tranché dans le vif. Le président du Parti de Gauche commentait un reportage sur les exilés fiscaux en Suisse.
Extraits : "Moi, je suis soulevé de dégoût en voyant le comportement de ces gens. Quoi, quand ils étaient en France, qu’ils dirigeaient des entreprises, les ouvriers n’étaient pas éduqués ? Eux-mêmes, leurs enfants, n’ont-ils pas été éduqués par (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 février 2010
Le Sarkoshow sur TF1 : la défaite du journalisme
Par Yves Rebours
Le Sarkoshow organisé par TF1 le 25 janvier 2010, peut-être déjà oublié par les téléspectateurs, marque une date dans l’histoire de la très politique dépolitisation des débats télévisés. Après un apéritif où, sous couvert d’interroger Nicolas Sarkozy sur l’actualité, Laurence Ferrari, bon gré, mal gré, dut se contenter de distribuer les amuse-gueules, TF1 conviait « ses » téléspectateurs à entendre des « Paroles de Français »…
De la proximité avant toute chose…
TF1, chaîne de la proximité, avait dépêché Jean-Pierre Pernaut, journaliste de proximité, pour faire la promotion de la chaîne et de la (...)

lire la suite de l'article
lundi 15 février 2010
L’injuste procès des prétendues théories du complot
Quand le mensonge est synonyme de bonne santé, la vérité et sa recherche deviennent la maladie.
Par Pascal Sacré
Sortie du « reportage » de Ted Anspach, Les Effroyables Imposteurs, diffusé sur Arte le 9 février 2010. Nouvelle tentative médiatique pour discréditer tout un mouvement global d’opposition aux propagandes gouvernementales, en l’amalgamant aux théories dites ‘conspirationnistes’, diabolisées.
La guerre contre la vérité continue
Introduction et contexte
Hadopi, Loppsi 2, ACTA (France), le Regulation of Investigatory Power Act (Angleterre), le Protect America Act de 2007 et le FISA Amendments Act (...)

lire la suite de l'article
mercredi 27 janvier 2010
Journalisme : Photo d’une profession malade
Une profession vieillissante, où les femmes ont du mal à se tailler une place… Un métier mal rémunéré où les salaires baissent… Les journalistes français paient cash la crise de la presse. Il n’est pas étonnant, dans ces conditions, que leur nombre stagne. Autant dire que la lecture de l’étude Photographie de la profession des journalistes, réalisée par l’Observatoire des métiers de la presse en coopération avec la Commission de la Carte d’Identité des Journalistes (CCIJP), est déprimante.
On trouvera tous les détails de cette étude sur le site de l’Observatoire des métiers de la presse (.pdf), sachant que la (...)

lire la suite de l'article
samedi 16 janvier 2010
Peillon contre Chabot : voyous, pièges et dispositifs
Par Daniel Schneidermann
"Méthodes de voyou !" aurait dit la rédactrice en chef de l’émission "À vous de juger", Nathalie Saint-Cricq, pour qualifier le "coup" du socialiste Vincent Peillon, qui a annoncé son désistement de l’émission d’Arlette Chabot, alors qu’elle était déjà commencée. Qui est le plus voyou, entre le tandem Chabot-Saint-Cricq, et le socialiste déserteur ? C’est parole contre parole.
Peillon affirme avoir appris par la bande, et non par les organisateurs du débat, qu’il serait relégué en deuxième partie d’émission. Saint-Cricq rétorque qu’il a lui-même demandé cette position, pour (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 janvier 2010
Quelque chose grimace…
Par Jean-Claude Guillebaud
Trop de commentateurs ne s’intéressent plus aux pauvres, fascinés qu’ils sont par les jeux de pouvoir, ou en quête de prébendes et de décorations. Oh, bien sûr, il ne s’agit pas de jouer les procureurs comme on dit. Ni les donneurs de leçon. On se réserve simplement la liberté de dire son embarras, son tourment, pour ne pas dire sa honte, quand le journalisme – le métier de Beuve-Méry, d’Alexis Danan ou d’Albert Londres ! – se trouve terni, pour ne pas dire profané, par telle ou telle pratique.
On songe à la flagornerie cocasse du directeur d’un journal du matin, aux liens (...)

lire la suite de l'article
mercredi 23 décembre 2009
Journalistes en semi-liberté
Par Napakatbra
Bonne nouvelle : Lundi soir, les députés ont voté le texte définitif qui régira désormais la protection des sources des journalistes. Mauvaise nouvelle : cette loi pourrait bien signer son arrêt de mort, selon l’interprétation qui en sera faite.
Alors que la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) de Strasbourg n’a de cesse de condamner les atteintes à la protection des sources dans les pays membres (France et Grande Bretagne récemment), alors que les perquisitions et gardes à vue de journalistes se multiplient à un rythme effréné, l’Assemblée Nationale vient de voter un texte à (...)

lire la suite de l'article
jeudi 8 octobre 2009
Le Monde Diplomatique : notre combat
Depuis vingt ans, Le Monde diplomatique annonce la formation du cyclone économique qui, aujourd’hui, dévaste les salles de rédaction et dépeuple les kiosques. L’analyse des causes ne prémunissant pas contre les effets, notre journal éprouve lui aussi les conséquences des intempéries. Moins que d’autre titres, et d’une manière différente : ni sa survie ni son indépendance ne sont en cause, mais les moyens manquent à son développement. Pour éclairer l’avenir, prendre toute sa part à la bataille d’idées, transmettre enfin à de nouveaux lecteurs notre manière de voir et de déchiffrer le monde, nous faisons appel (...)

lire la suite de l'article
mardi 22 septembre 2009
par Maxime Vivas
Les 114 000 liens entre la CIA et une ONG française
Par Maxime Vivas
Bonne nouvelle pour tous les allergiques aux manigances de la CIA, les contribuables français qui veulent savoir où passent leurs impôts, les journalistes, les reporters sur les champs de bataille, les amoureux de la-presse-libre-de-dire-la-vérité, les syndicats de journalistes, les consommateurs de médias et, globalement, tous les braves gens fatigués d’être enfumés par une fausse ONG qui lape dans les abreuvoirs de l’Oncle Sam.
Dans la première semaine de septembre 2009, RSF a (enfin !) publié ses comptes 2008. Et les indicateurs sont au rouge. En effet, malgré le renfort (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 septembre 2009
Réponse à l’Express et à Marianne sur Hugo Chavez et Oliver Stone...
Martine Gozlan et Axel Gylden bétonnent leur langue de bois
Par Thierry Deronne
L’article de Marianne s’appelle "Hugo Chavez vire – vraiment – autocrate". Avec "Hugo Chavez" écrit en rouge. Une photo le montre brandissant un livre rouge. La légende confirme : "le président vénézuélien s’applique a bétonner son pouvoir personnel". On nous parle de violence, de blessés, d’arrestations, de fermeture de médias, d’un chaos qui "sent la mise au pas", et de mystérieuses lois sur mesure pour baillonner l’opposition. C’est signé Martine Gozlan (19 aout-4 septembre 2009).
Dans l’Express du 8 septembre Axel Gyldèn confirme : "le Venezuela est devenu, sous Chavez, une (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 août 2009
Fort avec le faible, faible avec le fort : l’anticonformisme de la revue Médias
Par Ugo Palheta
Dans son dernier numéro (été 2009, n°21), la revue Médias propose – en collaboration avec HEC – un « manifeste pour la liberté de dire » sous la forme de débats entre des « personnalités de tous bords ». Un tel appel ne pouvait que retenir notre attention. Pourtant, à la lecture, cette liberté semble se réduire à celle du « renard libre dans le poulailler libre », c’est-à-dire à la liberté des journalistes dominants de s’exprimer, comme ils l’entendent, selon le principe simple : fort avec le faible, faible avec le fort. Rien à voir, en somme, avec une critique radicale des médias et une lutte (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 juillet 2009
Morandini et le bidonnage : Non je n’ai pas changé !
Michael Jackson est enterré à Puteaux
Pour qui se souvient de la fange dans laquelle se vautrait et se complaisait avec gourmandise Morandini de 1993 à 1997, au temps où il sévissait comme illusionniste et marchand de farces et attrapes dans la télé poubelle la plus trash du paysage audiovisuel franchouillard, avec son odieuse et abjecte émission "Tout est possible", force est de constater qu’effectivement il n’a pas changé d’un iota et que pour lui tout est encore et toujours possible, et de préférence le pire ! (M.B.)
Comme il doit faire lourd à Direct 8, la chaîne du capitaine d’industrie Vincent Bolloré, qui nous promettait de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 10 mai 2009
Décodage de 25 techniques de désinformation
Voici quelques techniques courantes utilisées par différents organes de pouvoir – publics ou privés – cherchant à occulter des vérités qui dérangent. Il est utile de garder ces concepts à l’esprit lors de la lecture d’informations relatives à des sujets controversés (ils sont nombreux) … pour autant, règle n°1, que vous sachiez même qu’ils le sont. Faites le test. Vous serez sans doute surpris de constater à quel point ces procédés percolent au travers nombre de propos tenus par des instances officielles, des « experts » et par extension de nombreux médias.
Technique n°1 : Évitement
Ne pas écouter la (...)

lire la suite de l'article
lundi 27 avril 2009
Polonium radioactif dans les cigarettes : les médias savaient
Par Charles-Eric Dubois
Le 27 août 2008, le Figaro « découvre » le « secret du polonium-210 », élément hautement radioactif contenu dans les cigarettes ; « les industriels savaient tout et n’ont rien dit »
Le Nouvel Observateur titre : « Du polonium 210 dans les cigarettes : les industriels savaient » en mettant l’information au conditionnel (le Nouvel Observateur ne vérifie donc pas ses informations avant de les rendre publiques).
L’Express, comme Europe 1 et la RTBF assurent, eux aussi, qu’il s’agit d’une « révélation ». Europe 1 déclare que « le secret a été si bien gardé ». 20 Minutes reprend : « Du (...)

lire la suite de l'article
mardi 3 mars 2009
Grève générale en Guadeloupe : France 2 comme TF1
« Grève générale en Guadeloupe : TF1 en panne d’essence, et privée de shopping », écrivions-nous ici même, en guise de titre d’un article consacré à la « couverture » du conflit. France 2 a-t-elle fait entendre une voix propre et permis de s’informer véritablement sur les causes de ce mouvement, massif et durable, de grève générale et les raisons d’agir des grévistes ? Force est de constater qu’il n’en est rien et que, s’il est abusif d’affirmer que rien ne distingue en général les programmes de France 2 de ceux de TF1 [1], les journaux télévisés des deux chaînes, particulièrement de 20 heures, présentent de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er mars 2009
Laurent Joffrin et l’objectivité...
Selon lui, sur Radio Suisse Romande : le doute jeté sur la version officielle du 11 septembre 2001 serait une sorte de négationnisme !
Par Paul Villach
On a été invité à réagir dans l’émission « Médialogues » d’Alain Maillard et de Martine Galland sur « Radio Suisse Romande », mercredi matin 25 février 2008, aux propos de M.Laurent Joffrin. Il était interviewé au sujet de son livre « La Média-paranoïa ». On reste médusé par les leurres un peu frustes qu’il affectionne pour défendre les médias officiels . Sans doute les croit-il encore efficaces. Injure, vaccine, caricature et illusion de l’apparence
1 - Dans un (...)

lire la suite de l'article
lundi 23 février 2009
13h15, le samedi, sur France 2
Un JT pas tout à fait comme les autres
Quand un bon journaliste fait bien son travail, ça donne une rubrique comme celle ci-dessous (Mon oeil de Michel Monpontet) diffusée tous les samedi à 13h15 sur France2. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Michel Monpontet, c’est l’occasion de le découvrir ici... Profitez-en pendant qu’il est temps... toutes les vérités n’étant pas forcément bonnes et libres à dire longtemps !... Pour notre part on lui souhaite longue vie et on vous le recommande.
Pour voir la chronique de Michel Monpontet cliquez sur l’image ci-dessous. ensuite lorsque le reportage démarre, double-cliquez sur la fenêtre pour (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 décembre 2008
Qu’attend de l’attendu celui qui attend ? (*)
Un évêque anglais, s’adressant à un vaste public au cours d’une messe, demanda « à ceux et celle qui croient à la vraie grandeur du Christ » de se lever. Tous se levèrent, sauf un homme, au bout du premier rang, qui resta assis. L’évêque lui demanda : « Avez-vous, mon fils, une raison de rester assis ? ». « Oui, Monseigneur, je suis journaliste. »
Par Khalid Al-Shami
C’est la problématique pour tout journaliste des relations entre ses devoirs professionnels et ses sentiments et opinions qui a été soulevée par le geste du journaliste irakien Mountadhar, jetant ses chaussures à la tête du président Bush. (...)

lire la suite de l'article
samedi 29 novembre 2008
Le jeu de une erreur
Blog sans bisounours !
Par Petaramesh
Gymnastique cérébrale !
Entre cette photo de Rachida Dati prise le 17 juin 2008 au sénat :
...et cette couverture du Figaro du 19 novembre 2008, les moines copistes du Figaro ont commis une légère erreur. Sauras-tu la retrouver, petit scarabée ?
Un indice, petit scarabée, parce que sinon c’est trop difficile : dans leur grande charité, les moines copistes du Figaro, quotidien de révérence, ont sans doute trouvé qu’une bagouze "Liens" Chaumet à 15.600 Euros, ça la jetait un peu bling-bling, même pour une ministre de droite décomplexée.
Ils se sont donc autorisé (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 novembre 2008
Congrès du Parti socialiste : Ce que les six motions disent sur les médias
Le 6 novembre 2008, en vue du Congrès de Reims, les adhérents du Parti socialiste étaient invités à choisir entre six motions. Dans chacune d’elles, on pouvait trouver trace de la question des médias. Le plus souvent, de manière vague et marginale.
La motion majoritaire
La motion E présentée par Ségolène Royal et Gérard Collomb est arrivée en tête avec près de 30 % des voix [1]. Sous le titre « Garantir la liberté de la presse », on peut lire cette déclaration de principe : « Les médias doivent pouvoir jouer leur rôle d’information en toute liberté. Leur financement doit être indépendant de toute autre (...)

lire la suite de l'article
samedi 8 novembre 2008
Denis Robert "gracié" ( !!!) par Clearstream ? Le condamné refuse
Nous avons déjà relaté, dans un précédent article, quelques épisodes de l’émouvante histoire d’amour qui unit Le Monde et Clearstream, et qui conduit ce journal à jouer les communicants pour le compte de la chambre de compensation luxembourgeoise. Un nouvel épisode vient de s’ajouter aux précédents, puisque le quotidien vespéral a complaisamment offert, dans son édition datée du 24 octobre dernier, une demi-page de publicité à Clearstream, la gentille firme qui propose au méchant Denis Robert de négocier sa reddition en dépit de toutes les horreurs que celui-ci a fait subir à l’immaculée banque d’affaires. (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 septembre 2008
Vassalisation journalistique
« Le Monde », autrefois fer de lance du journalisme français, s’incline désormais devant la vision anglo-saxonne du métier.
par Paul Litzer
C’est un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : à l’époque, le journal Le Monde était une référence dans toutes les chancelleries. Les décideurs politiques et diplomatiques de nombreux pays attendaient de savoir ce qu’écrivait le quotidien français. Il se passe quelque chose d’assez extraordinaire depuis quelques années : Le Monde ne tourne plus rond. On ne veut pas parler de ses problèmes financiers chroniques. Depuis 15 ans, le journal n’a jamais eu (...)

lire la suite de l'article
mardi 16 septembre 2008
11 septembre : réaction à chaud sur une curieuse émission télé
Ce 10 septembre, la télévision belge RTBF a diffusé une curieuse émission : « 11 septembre : nous a-t-on caché la vérité ? - Bloggeurs et journalistes : la guerre de l’info ? »
Par Michel Collon Nous encourageons chacun à la visionner (elle passera sans doute sur TV5 Monde ?). Car elle pose des questions fort actuelles, qui interpellent toute démarche d’info citoyenne. Malheureusement, pour des journalistes qui ont mis en avant le sérieux et la déontologie, on ne peut pas dire qu’ils les aient eux-mêmes respectés. L’émission s’appelant Questions à la Une (beaucoup mieux inspirée d’habitude et même (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 septembre 2008
Pourquoi les époux Kouchner veulent-ils la tête de Richard Labévière ?
La direction du pôle audiovisuel public extérieur de la France a signifié son licenciement à Richard Labévière, rédacteur-en-chef à Radio France Internationale (RFI). Cette décision soulève une tempête dans l’audiovisuel public, mais aussi aux Affaires étrangères et à la Défense, tant elle semble motivée par des considérations exclusivement politiques.
Selon la direction, le comportement de M. Labévière aurait soudain brusquement changé. Le rédacteur-en-chef aurait pris des initiatives incontrôlées plaçant sa radio dans l’embarras. Ainsi, il aurait interviewé à Damas le président syrien Bachar El-Assad et (...)

lire la suite de l'article
dimanche 24 août 2008
Le licenciement de Richard Labévière...
...une énormité, soulignent la CFDT et le principal intéressé
Nous revenons sur l’incroyable licenciement de Richard Labévière, rédacteur en chef de RFI, le 11 août dernier, en produisant le communiqué de la CFDT et plusieurs des remarques faites par Richard Labévière.
"Cette histoire estivale s’inscrit dans l’orwellisation en cours de la presse française, la remise en cause du pluralisme journalistique et de la liberté d’expression au pays des Lumières. Avec, pour horizon, la volonté d’imposer une lecture unique, néo-conservatrice, de la politique, des crises et des relations internationales", indique Richard Labévière.
"Défendre la liberté d’expression et les (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 août 2008
Sondomanie estivale
Le Parisien et l’institut CSA apprécient une année de sarkozysme.
55 mesures passées au crible. Sarkozy au banc d’essai Le 11 juillet 2008, sous ce titre menaçant, Le Parisien-Aujourd’hui en France publie les résultats d’un sondage de l’institut CSA (100 % Bolloré depuis le 10 juillet 2008) sur l’opinion des « Français » au sujet de la première année du quinquennat. La publication de cette enquête et la présentation de ses résultats par le quotidien du groupe Amaury mettent en évidence les distorsions introduites par les médias eux-mêmes, en plus des biais propres aux sondages . Les choix opérés dans les résultats de l’ensemble de l’enquête comme les commentaires qui les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 30 juillet 2008
Val, de grâce !...
erby kezako
Il était un petit canard qui avait bien bien rigolé au milieu d’une presse terne et frileuse. Inventif, irrévérencieux, iconoclaste, le journal bête et méchant regorgeait de talent. Fondé en 1960 par le professeur Choron et François Cavanna, on pouvait y croiser avec délectation de bien belles signatures tels que Topor, Reiser, Delfeil de Ton, Cabu, Gébé ou encore Wolinski. Des couvertures aussi impertinentes qu’hilarantes bravaient la censure avec brio. Sous de Gaulle, des interdictions de parution frappaient régulièrement le mensuel mais à chaque fois, le baveux bavard renaissait de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 10 juillet 2008
Sarkoz’y va fort sur la télé publique
En anéantissant le service public, Sarko aide ses amis les grands patrons des chaînes privées, lesquels en retour le remercient en lui donnant plein pouvoir sur leurs chaînes. Mais le zèbre ne s’arrête pas là et fait même du zèle, en annonçant la culture au programme de France Télévisions. Une performance de toute puissance à faire pâlir d’envie Berlusconi.
par Paul Litzer
La dernière sortie de Super Sarko, reprochant à un technicien de France 3 de n’avoir « pas d’éducation » au motif que ce malotru a refusé de le saluer, ne manque pas de sel. « C’est une question d’éducation. Enfin, quand on est invité, on (...)

lire la suite de l'article
mercredi 9 avril 2008
RSF, Guillebaud et l’omerta des médias.
RSF a été fondé en 1985 par Jean-Claude Guillebaud, journaliste au Nouvel-Observateur, Rony Brauman, alors président de Médecins sans frontières et Robert Ménard alors journaliste à Montpellier . Les deux premiers ont rapidement démissionné.
par Maxime Vivas
RSF a été fondé en 1985 par Jean-Claude Guillebaud, journaliste au Nouvel-Observateur, Rony Brauman, alors président de Médecins sans frontières et Robert Ménard alors journaliste à Montpellier . Les deux premiers ont rapidement démissionné.
Jean-Claude Guillebaud avait exprimé il y a plusieurs années des réserves analogues à celles qu’il a confiées (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 mars 2008
L’indépendance de la presse : Un enjeu démocratique
Rencontre
Jeudi 2O mars à 19H30
à la "Villa Gillet"
25, rue Chazière 69004 Lyon
Médiapart et la Villa Gillet présente
"L’indépendance de la presse : Un enjeu démocratique"
SYLVAIN BOURMEAU / EDWY PLENEL / BERNARD STIEGLER
La crise que traverse la presse aujourd’hui, la croissance du web doublée d’interrogations sur la qualité des contenus journalistiques et la viabilité des modèles, appellent à l’invention d’un nouveau type d’information. En proposant un journal en ligne d’information généraliste payant, Médiapart va à l’encontre de la gratuité sur le web, remet en cause le principe d’un (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er janvier 2008
Le “Libé des solutions ? (impossibles ?)
Dans « Libération » des samedi et dimanche 29 et 30 décembre 2007, voici un dossier sur « des centaines d’initiatives discrètes [qui] cherchent à faire bouger le monde par sa base. Développement local, microcrédit, associations de quartier… Un numéro spécial avec Reporters d’espoirs. »
Ce n’est pas faire injure à « Reporters d’espoirs » que de constater que la meilleure enquête ne peut donner que ce qu’elle a préalablement découvert. Que pour être repéré comme initiative intéressante, il faut d’abord avoir passé une série de filtrages préalables des médias, surtout lorsqu’on est provincial. Ces filtrages qui font (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 décembre 2007
par Silvia Cattori
Thierry Meyssan : Un journaliste scandaleusement ostracisé
Thierry Meyssan : un journaliste d’investigation compétent, intègre, et scandaleusement ostracisé.
C’est avec intérêt que j’ai écouté ces deux vidéos, trouvées sur l’excellent site d’Etienne Chouard
vidéo1
vidéo2
Quand on entend Thierry Meyssan, et quand on a la chance de le rencontrer, de converser avec lui, on est à chaque fois impressionné par ses capacités d’analyse, son sérieux et sa clarté d’esprit ; et charmé par sa gentillesse, sa modestie.
Et on ne comprend pas comment dans un grand pays comme la France, tous les médias, gauche et droite confondues, en sont arrivés à le diffamer, puis à le maintenir (...)

lire la suite de l'article
jeudi 15 novembre 2007
Vérité Vespérale
par Sébastien Fontenelle
Et voilà encore une info qui m’avait complètement échappé - mais dont fort heureusement "Le Monde" a fait lundi soir sa une : c’est dans ces moments-là qu’on mesure la vraie valeur de notre quotidien vespéral, en même temps que l’utilité qu’il y a, en démocratie, à (disposer) librement, pour la modique somme d’1,30 euro par jour, d’un journal de référence - un vrai.
Cette info, la voici, telle que "Le Monde" (nous) la délivre : "Les syndicats de la SNCF et de la RATP engagent l’épreuve de force sur les retraites".
Vous en aviez entendu parler, vous, sincèrement ?
Parce que moi : (...)

lire la suite de l'article
vendredi 2 novembre 2007
Quand le Canard Enchaîné fait l’éloge de BHL... Triste époque.
Mardi soir. Dernières heures de vente en kiosque pour l’édition de de mercredi dernier 24 octobre, n° 4539, quatre-vingt-onzième année de parution du « Canard Enchaîné », un numéro qu’on n’oubliera pas, et c’est un peu triste.
En effet, nous n’étions pas encore habitués à voir notre journal satirique du mercredi brandir soudainement, lui aussi, l’hypocrite encensoir de la presse peopolisée, cette brosse à reluire toujours douce pour les puissants, tandis que le mépris social se déverse en pluie drue pour le pauvre peuple. Nous étions encore moins préparés à repérer, navré, chez le « Canard » un de ces (...)

lire la suite de l'article
jeudi 1er novembre 2007
par matthieu
Debout pour le journalisme
Intersyndicale des journalistes
Le 5 novembre, journalistes et citoyens ensemble
« Debout pour le journalisme »
Après avoir présenté, le 4 octobre dernier, ses propositions pour renforcer l’indépendance de la presse française, l’intersyndicale des journalistes (SNJ, USJ-CFDT, SNJ-CGT, SJ-CFTC, SJ-FO) appelle la profession et les citoyens à se mobiliser pour la journée européenne de la liberté de la presse, « Debout pour le journalisme », le lundi 5 novembre. Organisée dans une trentaine de pays par la Fédération européenne des journalistes (FEJ), cette journée, en droite ligne avec le mouvement des (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 octobre 2007
Bernard Kouchner – un médecin comme va-t-en guerre
Qui est Bernard Kouchner, actuellement ministre français des Affaires étrangères, qui ne veut pas être un « va-t-en guerre », qui pardonne aux Etats-Unis la guerre en Irak, mais qui se montre de plus en plus comme le bras prolongé de l’administration américaine ? Bernard Kouchner est né en 1939 à ­Avignon d’un père juif et d’une mère protestante. Il a fait des études de médecine et a travaillé quelques années comme gastroentérologue. Kouchner commença sa carrière politique en adhérant au parti communiste dont il fut exclu en 1966. En 1968 il travailla comme médecin dans l’organisation Secours médical français (...)

lire la suite de l'article
lundi 22 octobre 2007
Pour ne pas devenir des salauds !
Nous regardons le monde avec nos yeux limités. Et dans ce monde, nous regardons notre pays, la France, avec nos yeux de témoins naïfs.
Et nous nous demandons si nous ne sommes pas en train de devenir des salauds.
Les signes ? Le dernier en date : le projet de transformation d’un acte administratif en acte génétique. Ce n’est que le dernier d’une longue liste.
Qu’est ce qu’un pays où, quand la police frappe à la porte à l’heure du laitier, femmes et enfants n’ont comme réflexe que de se jeter par la fenêtre ? Qu’est devenu un pays où l’on chasse un grand-père à la sortie de l’école ? Où l’administration (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 octobre 2007
par Patrick Mignard
Dialogue social et logique économique
Matière à réflexion
Les derniers évènements en France nous obligent à nous interroger sur le sens que peut prendre le terme de « dialogue social » dans la bouche des gestionnaires du système marchand.
Une volonté de dialogue n’est pas synonyme de volonté de compromis, encore moins d’acceptation de la volonté de l’autre. C’est tout cela qui se joue aujourd’hui dans une atmosphère délétère d’autoritarisme paternaliste et de démagogie.
LE SENS DU DIALOGUE
Le fondement de tout dialogue est, en principe, l’expression d’une bonne volonté en reconnaissant l’autre comme un interlocuteur valable.
Si dialoguer c’est simplement échanger (...)

lire la suite de l'article
lundi 19 février 2007
Mainmise sur la presse tricolore
LIAISON DANGEREUSE Depuis 2002, Nicolas Sarkozy a placé des hommes à lui dans presque toutes les rédactions parisiennes, dans la presse écrite comme dans la presse audiovisuelle
Par IAN HAMEL
Les Français ne connaissent pas la société audiovisuelle ETC (Etudes, techniques et communication). Pourtant, ils ne cessent de voir ses productions à la télévision. C’est cette entreprise, appartenant à l’UMP, le parti de Nicolas Sarkozy, qui filme le candidat Nicolas Sarkozy et qui ensuite vend (ou plus souvent donne) ses reportages aux chaînes de télévision françaises. « Le plus grave, ce n’est pas que Sarkozy (...)

lire la suite de l'article
mardi 16 janvier 2007
par Algarath
Lady Diana : La vérité.
Des théories de complot et d’assassinat sur la mort de Lady Di courent parfois l’Internet, et des livres qui prétendent faire des révélations sur cet événement sont régulièrement publiés. Qu’en est-il ?
Par ALGARATH
Eh bien, face à ces supputations dont aucune n’a été prouvée et qui sont tirées par les cheveux, usons tout simplement de notre bon sens et d’une solide logique et nous verrons que les théories d’assassinat ne tiennent pas.
Une Fiat Uno appartenant à un paparazzi, James Adanson, aurait servi à dévier la course de la Mercedes conduite par Henry Paul, dans laquelle se trouvait Lady Di, Dodi Al Fayed (...)

lire la suite de l'article
lundi 25 décembre 2006
Le phénomène « people ».
La curiosité malsaine pour les « people » envahit tout : Nos écrans de télévision, les colonnes des magazines et aussi les premières pages de journaux sérieux. Une majorité d’imbéciles passent une bonne partie de leur temps à assouvir leur curiosité et leur voyeurisme en observant la vie d’une minorité de « people », mis en scène par des medias qui y trouvent leur compte.
Par ALGARATH
La curiosité malsaine pour les « people » envahit tout : Nos écrans de télévision, les colonnes des magazines et aussi les premières pages de journaux sérieux. Une majorité d’imbéciles passent une bonne partie de leur temps à (...)

lire la suite de l'article