Altermonde-sans-frontières
Accueil du sitePolitique en FranceMunicipales 2014
Dernière mise à jour :
vendredi 24 octobre 2014
Statistiques éditoriales :
21135 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
666 Auteurs

Statistiques des visites :
4295 aujourd'hui
1949 hier
6589190 depuis le début
   
Brèves
Article 35
samedi 14 avril
Déclaration des Droits de l’Homme
et du Citoyen du 24 juin 1793
 
Indignez-vous !
jeudi 16 juin
 
Annulation de la taxe carbone
mardi 29 décembre

PARIS — Le Conseil constitutionnel a annoncé ce mardi 29 décembre 2009 avoir annulé la taxe carbone qui devait entrer en vigueur le 1er janvier, estimant que la loi crée trop d’exemptions, ce qui est "contraire à l’objectif de lutte contre le réchauffement climatique" et crée une inégalité face à l’impôt.

(dépêche AFP)

 
Arithmétique de base
jeudi 29 octobre

Éric Woerth, le ministre du Budget, s’est vanté, le 23 octobre, dans l’hémicycle, d’avoir supprimé 100 000 postes de fonctionnaires en trois ans, faisant ainsi économiser 3 milliards au Budget.

"Vous les avez immédiatement redonnés en baisse de TVA aux restaurateurs, qui eux n’ont créé que 6 000 emplois" , lui a répondu le député socialiste Henri Emmanuelli. "En définitive, on n’a donc pas économisé un centime, mais on a perdu 94 000 emplois."

Un raisonnement simple mais efficace !

In Le Canard Enchaîné N° 4644 du 28 octobre 2009

 
Ingrid Betancourt aux Droits de l’Homme ?
vendredi 11 juillet

Ingrid Betancourt en marche vers un Secrétariat d’État aux Droits de l’Homme ?

La rumeur se répand de plus en plus. Et si Nicolas Sarkozy, en difficulté sur les Droits de l’Homme notamment avec le dossier de la Chine, prenait un acte fort avec la nomination d’Ingrid Betancourt à une fonction de Secrétaire d’Etat ...

En Colombie, son parti avait pour nom "Oxygène". C’est justement ce que recherche le Chef de l’Etat en position trop défensive.

Ingrid Betancourt a su trouver les mots pour parler au coeur des Français lors de son retour et leur donner une embellie.

Pour de multiples raisons, le retour en Colombie est délicat.

C’est dans ce contexte que se multiplient les rumeurs de "négociations ministérielles" pour celle qui incarne la lutte pour les libertés et le courage dans la défense d’opinions.

exprimeo.fr

 
Articles publiés dans cette rubrique
mardi 1er avril 2014
L’éléphant au milieu de la cour
Par André Bellon
Le scénario est bien réglé depuis trente ans. Chaque élection intermédiaire entre deux présidentielles inflige un désaveu au parti du Président. Mais les institutions permettent de maintenir à flot le pouvoir d’un Président intouchable.
Les municipales ont amplifié le scénario habituel : par la montée de l’abstention, par le vote Front national. Pour le reste, c’est l’alternance habituelle entre PS et UMP. Mais la légitimité des institutions est atteinte. Comment ne pas voir l’éléphant au milieu de la cour ? Tous les commentaires politiques et médiatiques évitent la question fondamentale : (...)

lire la suite de l'article
dimanche 30 mars 2014
Un aveuglement scandaleux
Semaine noire pour la République. Le résultat des municipales et les chiffres du chômage confirment ce que nous disons depuis des mois : la politique du gouvernement conduit notre pays dans le mur. Hélas, le Président de la République et ses proches sont incapables de se remettre en cause. Jeudi matin, Michel Sapin reconnaissait que la courbe du chômage « va dans le mauvais sens » mais affirmait aussitôt que le gouvernement doit « maintenir le cap. »
Stupéfiant. Surtout ne jamais réfléchir ! Surtout ne jamais reconnaître ses erreurs. Ne jamais accepter le débat ! Tant pis pour les chômeurs. Tant pis (...)

lire la suite de l'article
samedi 29 mars 2014
(Mauvaise) humeur d’entre deux tours
Par SuperNo
La branlée des “socialistes” était attendue. Elle est arrivée, elle est méritée. Point barre. Point barre ? Pas tout à fait. Car même si on peut se laisser aller à une joie mauvaise et puérile, sur le mode “bien fait pour leur gueule à ces sales traîtres”, on déchante très vite. Car ceux qui en profitent de cette claque, ce ne sont pas d’hypothétiques partis ou listes aux vraies idées de Gauche, qui auraient identifié les erreurs majeures de l’Union Européenne Ratée ou de la soumission aux banksters, et intégré les enjeux de l’avenir, notamment en matière d’écologie et d’énergie. Non, la grande (...)

lire la suite de l'article
mardi 25 mars 2014
Printemps électoral pour les ripoux
Par Pauline Graulle
Racistes, homophobes, malhonnêtes… Quand ils n’ont pas été réélus haut la main, ils ont été plébiscités par les Français. À l’extrême droite, Jacques Bompard, toujours poursuivi pour « prise illégale d’intérêt », l’a emporté dès le premier tour à Orange, et Louis Aliot, auteur d’un texto traitant de « pute » une journaliste, a créé la surprise à Perpignan.
Non loin de là, à Aix-en-Provence, l’UMP Maryse Joissains est également bien partie pour se succéder à elle-même, nonobstant sa récente garde à vue dans une affaire d’emplois fictifs et de détournements de fonds. À Cholet, Gilles Bourdouleix, (...)

lire la suite de l'article
mardi 25 mars 2014
par Raoul Marc Jennar
Municipales 2014
Par Raoul Marc Jennar
Le peuple de gauche ne vote pas pour des gens qui font une politique de droite. Les appels pathétiques du PS à « se rassembler » pour continuer à faire la même politique de droite ne trompent que ceux qui veulent une fois de plus, après tant de précédents, être déçus. Le peuple de gauche a été trompé, comme jamais, par le PS qui fait exactement le contraire de ce qu’il avait laissé entendre en 2012. Le PS, comme expression de la gauche, a perdu toute crédibilité. Et toute raison d’être. Une autre gauche, écosocialiste, est à construire.
Raoul Marc (...)

lire la suite de l'article
dimanche 16 mars 2014
Aux municipales de Metz, c’est le moment de leur dire Basta !
Par SuperNo
Allez, cela n’arrive pas si souvent, je vais parler un peu de Metz, et des élections municipales qui se préparent. Car à dix jours de l’échéance, on rigole déjà beaucoup. À l’origine de cette hilarité, la liste de droite. Il faut dire qu’en matière de comiques, elle compte un nombre de spécimens assez ébouriffant. Pour la plupart récidivistes, de surcroît. Car souvenez-vous, en 2008, après 37 ans ( !) de règne de Jean-Marie Rausch, Metz, ville de droite s’il en est, est passée sous la coupe des “socialistes” de Dominique Gros. À “gauche” pour la première fois depuis 1848 !!! Comment ce miracle (...)

lire la suite de l'article
samedi 8 mars 2014
Un maire en eaux troubles
Par Frédéric Ploquin
À Bagnolet, 35 000 habitants et 1 200 agents municipaux, politique et faits divers surfent dans la même rubrique. Au point que les dirigeants du Parti Communiste, qui tient cette ville de Seine-Saint-Denis depuis 1928, ont préféré investir le premier adjoint, Laurent Jamet, plutôt que le maire sortant, Marc Everbecq, qui rêve d’un troisième mandat… et se présente aux municipales sans l’aval du PC.
Les adhérents locaux lui ont également tourné le dos, et pas seulement parce que la ville est la quatrième plus endettée de France, avec 3 300 euros par tête. Quelques chantiers faramineux, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 20 février 2014
Parlons des élections
par Anne-Cécile Robert
"Interview croisée entre Nathalie Koscuisko-Morizet (UMP) et Anne Hidalgo (PS), candidates favorites à la Mairie de Paris", propose Télérama le 15 février dans un numéro qui affiche les visages de deux femmes en une. Où sont passés les autres candidats ? Le Parisien organise lui aussi le second tour sans passer par le premier : « Municipales à Paris : les enseignements du débat NKM/Hidalgo », annonce le quotidien du 30 janvier 2014. Apparemment factuel, le titre révèle pourtant l’état d’esprit des journalistes : à Paris, il n’y a que deux candidates.
Le débat auquel il est fait (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 février 2014
Marseille, la sonde Diouf
Salarié des PTT, journaliste, agents de joueur puis dirigeant sportif, Pape Diouf l’ancien président de l’OM a déjà connu plusieurs vies. Un CV bien rempli auquel le franco-sénégalais hésite depuis son limogeage du club marseillais a rallonger d’une ligne : homme politique.
Fin novembre, sitôt achevée les primaires socialistes, la possibilité d’une candidature de Diouf lors des municipales de 2014, a été évoquée. Au sein du Sursaut, une association réunissant les déçus des partis politiques marseillais, du PS ou des Verts ? Maniant toujours aussi goûlument le verbe, le Pape a multiplié les déclarations (...)

lire la suite de l'article