Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteCes produits qui nous veulent du malDentisterie et dangers divers...
Dernière mise à jour :
vendredi 18 avril 2014
Statistiques éditoriales :
19855 Articles
127 Brèves
25 Sites Web
676 Auteurs

Statistiques des visites :
3627 aujourd'hui
4455 hier
5454592 depuis le début
   
Brèves
OGM : Oh ! Gros Menteurs
vendredi 26 mars

L’État français, par le biais du FSI (Fonds Stratégique d’Investissement) va investir 150 millions d’euros dans la société Vilmorin, une filiale de Limagrain spécialisée dans les semences génétiquement modifiées.

Mais le FSI précise : "Il ne faudrait pas en conclure que l’État investit dans les OGM." Loinde nous cette idée !

In Siné Hebdo N° 81 du 24 mars 2010

 
Démarche douteuse
mardi 16 février

Malgré une publicité outrancière, le vaccin contre le papillomavirus (Gardasil ou Cervarix) n’est pas aussi populaire au Royaume-Uni que les laboratoires pouvaient l’espérer. Il est vrai que la publication de nombreux accidents advenus « par hasard » après l’injection mais dont aucun lien n’a pu « être trouvé » a inquiété, à bon escient, de nombreuses mères. Aussi, les marchands de vaccins ont-ils inventé un nouveau subterfuge qui ressemble davantage à des pratiques mafieuses qu’à la médecine.

En effet, le 16 février 2010, le Mail on line nous apprenait que les filles âgées de 16 à 18 ans empocheraient un bon de 45 livres si elles acceptaient de recevoir les trois injections du vaccin, le consentement des parents n’étant pas nécessaire. Non seulement le vaccin est remboursé, avec l’argent des contribuables, mais il génère des pots-de-vin !

Sylvie Simon

dailymail.co.uk

 
OGM : des faucheurs volontaires empêchent un cargo de soja de décharger à
samedi 21 novembre

LORIENT — Une centaine de faucheurs volontaires empêchent depuis ce samedi matin 21 novembre au port de Lorient le déchargement d’un cargo panaméen chargé de soja OGM pour dénoncer le manque de traçabilité et exiger l’étiquetage des animaux nourris aux OGM, selon l’un d’entre eux.

"Nous avons fait arrêter le déchargement d’un cargo et sommes montés à bord pour déverser un colorant alimentaire naturel, du brou de noix, sur le soja et assurer ainsi sa traçabilité", a dit à l’AFP Jérémy Renaud, faucheur volontaire, qui a précisé qu’il s’agissait d’une action nationale.

"Nous allons maintenir le blocage du port jusqu’à l’obtention d’un rendez-vous avec la direction générale de l’alimentation", a-t-il encore ajouté. La police de Lorient n’était pas immédiatement disponible pour donner des précisions. Selon les faucheurs volontaires, 4,5 millions de tonnes de soja OGM arrivent chaque année dans les ports français (Brest, Lorient, Saint-Nazaire, Sète).

 
Annulation essais OGM de 2006
dimanche 30 novembre

La Confédération paysanne vient enfin de se voir notifier à la suite des recours déposés par le syndicat et d¹autres intervenants l¹annulation par des arrêts successifs du Conseil d’État dans les dernières semaines de toutes les autorisations d’essais OGM accordées en 2006.

Ainsi, Biogemma, Monsanto, Pioneer et Syngenta ont semé en 2006, 2007 et pour certains en 2008 des essais aujourd’hui dépourvus de base légale.

Plus d’infos : confederationpaysanne.fr

Le Collectif des Faucheurs Volontaires Rhône-Loire

 
Articles publiés dans cette rubrique
vendredi 14 novembre 2008
par Estelle Vereeck
Amalgames dentaires : toxicité majorée par les téléphones portables
En pleine polémique sur la nocivité du téléphone portable, une étude établit un lien avec un autre problème de santé publique, l’amalgame dentaire, et montre qu’associés, portable et amalgame au mercure forment un cocktail à haut risque.
Téléphone portable et libération de mercure
L’utilisation d’un téléphone portable amplifie le phénomène de libération du mercure des amalgames dentaires, c’est ce que montre une étude iranienne menée à la Shiraz University of Medical Sciences . Menée sur 14 étudiantes, l’étude a mis en évidence une augmentation significative de la concentration de mercure dans les urines après (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 novembre 2008
par Estelle Vereeck
Implants dentaires en titane : l’allergie est une réalité
Avec l’essor de l’implantologie orale et la démocratisation des techniques employant des dispositifs en titane, il devient de plus en plus difficile de nier l’évidence : l’allergie au titane est une réalité. Présenté par un habile marketing comme un matériau doté d’une excellente biocomptatibilité en plus de sa capacité de s’intégrer à l’os (ostéo-intégration), le titane est en réalité un toxique cellulaire, comme expliqué dans titane, la fin du mythe de la tolérance parfaite.
Réalité de l’allergie au titane
Bien que nombre de professionnels affirment que c’est impossible, il existe bel et bien une allergie (...)

lire la suite de l'article
jeudi 23 octobre 2008
par Estelle Vereeck
Amalgames au mercure : danger pour la femme enceinte
Les contaminations par les polluants chimiques sont aujourd’hui de plus en plus précoces. Une étude publiée en 2007 dans la revue scientifique Science mentionne des cas de "transmission transgénérationnelle" de résidus chimiques entre la mère et son enfant. Parmi ces polluants (phtalates, nitrosamines, parabènes, etc.), figurent en bonne place le mercure et les métaux toxiques issus des amalgames dentaires de la mère. Ce risque de contamination est cependant aujourd’hui toujours nié par les autorités françaises en la personne de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé.
Point de vue de Madame la (...)

lire la suite de l'article
lundi 6 octobre 2008
par Estelle Vereeck
Amalgame dentaire : pression des dentistes français sur Bruxelles
Dans un article paru sur son site officiel (*) le 12 août 2008, le Conseil National de l’Ordre des Chirurgiens Dentistes de France (CNOCD) rapporte les conclusions des deux comités scientifiques européens chargés de statuer sur la toxicité potentielle de l’amalgame dentaire au mercure. Tandis que le SCENIHR (comité scientifique sur les risques sanitaires émergents et nouveaux), dans un pré-rapport publié début 2008, affirmait l’innocuité de l’amalgame dentaire, son pendant, le SCHER, (comité scientifique des risques sanitaires et environnementaux) concluait que les risques liés à l’emploi de ce (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 août 2008
par Estelle Vereeck
Amalgame au mercure : toxique pour le cerveau même à faibles doses
Il est aujourd’hui établi que les obturations métalliques, appelées amalgames dentaires ou plombages, ne sont pas étanches mais libèrent une partie du mercure qu’elles contiennent. Même les défenseurs de l’amalgame l’admettent. Des vapeurs sont libérées au moment de la pose et de la dépose, sous l’effet des pressions de mastication et de la chaleur de la bouche, ainsi que par électrogalvanisme au contact de la salive.
Néanmoins, pour les promoteurs de l’amalgame, les quantités libérées seraient trop faibles pour générer des troubles de santé. "Les doses de mercure libérées dans l’organisme par les (...)

lire la suite de l'article
jeudi 31 juillet 2008
Des téléphones portables recyclés en amalgames dentaires
par Estelle Vereeck
"Rien ne se perd, rien ne se crée", écrivait Lavoisier. Plus que jamais d’actualité, l’aphorisme trouve ici une éclatante illustration.
Grands pourvoyeurs en métaux lourds, les téléphones portables comptent parmi les déchets domestiques les plus polluants et posent un problème écologique. Les recycler est un impératif environnemental urgent.
Une enquête conduite par un groupe de téléphonie mobile bien connu, dans 13 pays du monde auprès de 6500 personnes, a révélé qu’une minorité seulement des utilisateurs (3%) recycle les appareils inutilisés. Beaucoup d’utilisateurs ignoreraient (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 avril 2008
par Estelle Vereeck
Intoxication au plombage au mercure : un dentiste témoigne
Exposés aux vapeurs de mercure libérées lors de la condensation et du fraisage de l’amalgame ou plombage), les dentistes sont eux aussi intoxiqués. Le problème est réel mais occulté par les autorités sanitaires françaises qui nient tout risque, tant pour le dentiste qui manipule l’amalgame que pour le patient qui le porte en bouche. Le docteur JM Bousquet, qui a aujourd’hui cessé de pratiquer en raison de problèmes de santé graves, témoigne de son parcours.
Les récents propos insultants tenus par M. Goldberg dans le CDF paru fin février 2008 m’obligent à réagir et à témoigner. Alors que des pays (...)

lire la suite de l'article
jeudi 24 avril 2008
par Estelle Vereeck
Un comité scientifique européen innocente l’amalgame dentaire
Un comité scientifique européen, baptisé SCENIHR (Scientific Committee on Emerging and Newly Identified Health Risks) vient de publier mi-janvier un rapport intitulé Sécurité des amalgames dentaires et des matériaux de restauration alternatifs pour patients et usagers. Missionné par la Commission européenne, le SCENIHR (ainsi qu’un autre comité, le SCHER) devait statuer sur l’avenir de l’amalgame (ou plombage au mercure) en dentisterie, en tenant compte des risques à la fois sanitaires et environnementaux. Ces deux comités devaient rendre leurs conclusions en fin d’année 2007. Dans le même temps, (...)

lire la suite de l'article
mardi 1er avril 2008
par Estelle Vereeck
Ils sont fous les intoxiqués du plombage ? Manquait plus que ça !!
Les malades intoxiqués par les plombages au mercure sont-ils des malades imaginaires ?
Un article paru le 28 février 2008 dans un journal connu du monde dentaire, intitulé : "Merci au ministre norvégien de l’Environnement" répond sans ambages à cette question.
Réaction tardive à la décision de la Norvège d’interdire le plombage au mercure à dater du premier janvier 2008, voilà de bien étranges remerciements en forme de compliments "totalement assassins" puisque l’auteur suggère d’élever une statue à l’effigie de madame Anne Beate Tangen (directrice du ministère norvégien de l’Environnement), ainsi qu’à (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 mars 2008
par Estelle Vereeck
Maladie d’Alzheimer, plombages et autres métaux dentaires
Avec 225000 personnes touchées dont 10000 nouveaux cas chaque année, la maladie d’Alzheimer progresse de manière inquiétante, une incidence qui justifie le plan Alzheimer mis en place par la France.
La maladie qui survient vers l’âge de 55 ans en moyenne, se traduit par une dégénerescence cérébrale qui évolue irréversiblement vers une altération des capacités cognitives et de la conscience conduisant à terme à une perte totale d’autonomie. La cause cette maladie, redoutable parce qu’incurable, reste inconnue à ce jour. Parmi les nombreux facteurs de risque suspectés (prédisposition génétique, dépression, (...)

lire la suite de l'article
lundi 18 février 2008
par Estelle Vereeck
Écologie ou plombage : il faut choisir !
La récente décision de la Norvège d’interdire le mercure, et par voie de conséquence le plombage ou amalgame dentaire, a relancé le débat sur la toxicité de l’amalgame, en le plaçant cette fois sur le terrain de l’écologie. On savait le mercure un redoutable toxique, pour la cellule nerveuse en particulier, la Norvège par sa décision nous rappelle que c’est aussi un redoutable polluant de l’environnement.
Or, la dentisterie, avec les fameux plombages, est la seconde source d’exposition au mercure au niveau mondial. Quinze tonnes de mercure sont posées chaque année dans la bouche des français, soit (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 janvier 2008
par Estelle Vereeck
Le titane est-il biocompatible ? La fin du mythe de la tolérance parfaite
Depuis les travaux de Bränemark dans les années soixante, les fabricants ont imposé le titane comme un matériau d’une biocompatibilité et d’une fiabilité absolue. La stratégie marketing a si bien porté ses fruits qu’aujourd’hui nombre de professionnels de santé nient de bonne foi toute possibilité d’allergie au titane. Si, de tous les alliages existants, le titane est le mieux toléré, ce matériau n’est pas inerte pour autant.
Titane, toxique cellulaire
De nombreuses études ont établi la limite du titane en orthopédie. Les particules de titane libérées par usure et corrosion de la prothèse articulaire sont (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 janvier 2008
par Estelle Vereeck
Depuis le premier janvier 2008, l’emploi du mercure est interdit en Norvège.
Source : communiqué de presse du 21 décembre 2007, traduit par Maryanne Rygg.
Une première mondiale
Le 21 décembre 2007, le ministre norvégien de l’Environnement annonçait le bannissement de l’utilisation du mercure, y compris dans les amalgames dentaires, faisant ainsi de la Norvège le premier pays au monde à prendre une telle décision. "Le mercure est parmi les polluants les plus dangereux. De bonnes alternatives au mercure existent déjà et il est donc approprié de mettre en place cette interdiction" déclarait le ministre de l’Environnement, Erik Solheim dans un communiqué.
Une mesure exemplaire
La (...)

lire la suite de l'article
samedi 8 décembre 2007
par Estelle Vereeck
Dents de sagesse : non aux extractions systématiques !
À l’instar de beaucoup d’espèces menacées, la dent de sagesse est en voie de disparition. Non pour des raisons d’une supposée adaptation génétique de l’espèce humaine à des efforts de mastication désormais insuffisants (argument scientifiquement infondé), mais parce que cette dent est aujourd’hui systématiquement extraite. Précisons tout de suite que les dents de sagesse ne bousculent pas les autres dents, qu’elles ne sont pour rien dans les récidives des traitements d’orthodontie et dans les phénomènes de chevauchement des dents qui surviennent avec le temps pour d’autres raisons (expliquées dans (...)

lire la suite de l'article
mardi 27 novembre 2007
par Estelle Vereeck
INTERDIRE le PLOMBAGE !
Alors qu’on parle de plus en plus d’écologie, l’association luxembourgeoise AKUT lance “L’appel du Luxembourg ?, un appel à signatures pour interdire l’emploi du plombage ou amalgame à l’échelle européenne. Tandis que l’AKUT se mobilise avec l’appui de l’IAOMT (International Academy of Oral Medicine and Toxicology), de spécialistes des dangers du mercure pour la santé et du Ministre luxembourgeois de la santé, la France continue de défendre l’emploi du mercure en dentisterie.
Position des autorités françaises
“Le mercure n’est-il pas une substance toxique ?” s’interroge l’ADF (Association Dentaire (...)

lire la suite de l'article
mercredi 21 novembre 2007
par Estelle Vereeck
Le nickel en dentisterie
aussi commun que le plombage et pas moins nocif...
Le nickel est omniprésent dans notre environnement : de la fumée de cigarette aux bijoux et accessoires (boucles, boutons, fermetures éclair, etc.), en passant par les couverts et les récipients en acier inoxydable (attaquées par l’acidité de certains aliments, les casseroles en acier libèrent du nickel dans la nourriture). À ces sources d’exposition déjà nombreuses s’ajoute la dentisterie qui fait largement appel au nickel.
Toxicité
Classé par le CIRC dans les substances possiblement cancérigènes pour l’homme, le nickel est le plus allergisant de tous les métaux. Plus de 12% de la population y est (...)

lire la suite de l'article
lundi 19 novembre 2007
par Estelle Vereeck
Dépose des plombages : l’art et la manière
Le retrait des plombages au mercure est à la mode. Alertés par la toxicité du mercure, de nombreux patients choisissent aujourd’hui de les faire ôter et remplacer par du composite. Pourtant cette procédure n’est pas sans danger ni sans conséquences sur la santé des dents. Dans les mois qui suivent la dépose, il est fréquent de constater des reprises de carie et même des nécroses (mortification spontanée du nerf) qui conduisent à dévitaliser et à couronner la dent. Quelques points à connaître avant de se lancer.
Libération de mercure
Le fraisage du plombage provoque une élévation de température qui libère (...)

lire la suite de l'article
samedi 17 novembre 2007
par Estelle Vereeck
PLOMBAGES au mercure et dépendance au tabac
Parmis toutes les études cliniques parues ces dernières années, qui toutes s’efforcent de montrer l’innocuité du mercure sur la santé humaine, quelques audacieux s’inscrivent à contre-courant.
Le mercure, facteur d’addiction au tabac
Une étude, passée complètement inaperçue, et parue en 1993 dans Toxicology Letter , proclame l’évidence que le mercure des plombages dentaires est une cause probable de la dépendance tabagique. D’après les auteurs, le mercure affecterait les neurotransmetteurs du cerveau, causant une chute de dopamine, sérotonine, norepinephrine, acetylcholine, tandis que la nicotine aurait (...)

lire la suite de l'article
jeudi 15 novembre 2007
par Estelle Vereeck
Formaldéhyde et dérivés formolés : poisons en dentisterie
Des polluants présents jusque dans nos dents
Outre le mercure et les plombages dentaires très médiatisés, il existe bien d’autres substances nocives employées en dentisterie. Parmi celles-ci, le formol et ses dérivés comptent sans doute parmi les plus nocifs. Le formaldéhyde, émis par les pots d’échappement, la fumée de cigarette, les meubles en aggloméré est en outre contenu dans de nombreux produits (peintures, colles, revêtements, emballages alimentaires, vêtements nettoyés à sec, shampoings). On ignore en revanche que les dérivés formolés sont employés en dentisterie où ces polluants majeurs (...)

lire la suite de l'article
mardi 13 novembre 2007
par Estelle Vereeck
Formaldéhyde et dérivés formolés : poisons en dentisterie
Le témoignage exemplaire d’Annie Gaspard
Témoignage extrait de la revue Plein soleil/ n° 696/ janvier 2006
Annie Gaspard a vécu un véritable enfer jusqu’à ce qu’un médecin mette le doigt sur l’intoxication causée par les métaux dentaires qu’elle avait en bouche. Comme toutes celles liées à l’environnement, ce type d’intoxication est d’autant plus négligée, voire complètement ignorée, qu’elle est causée par une exposition prolongée à de faibles doses et que les symptômes sont lents à apparaître. Dans le cas des dents, l’ignorance des professionnels de santé et des patients conduit à subir les effets toxiques (...)

lire la suite de l'article
dimanche 11 novembre 2007
par Estelle Vereeck
Pollution d’origine dentaire et ses ravages sur la santé
Ce n’est pas la moins nocive !
Le docteur Estelle Vereeck m’a autorisé à reprendre les articles de son site qui concernent les pollutions dentaires. Je la remercie en notre nom à tous. Je crois qu’il est essentiel d’en prendre connaissance. Il n’y a pas de choix possibles dans l’ignorance...
Jean Dornac
Un monde pollué
Nous vivons dans un monde de plus en plus pollué. Même si les autorités font tout pour en minimiser l’impact, il est évident que la pollution omniprésente de l’air, de l’eau, des aliments et même des habitations (amiante, bois traités aux pesticides, colles, revêtements plastiques, meubles en aggloméré libérant des (...)

lire la suite de l'article
mercredi 7 novembre 2007
par Estelle Vereeck
Bien des produits en dentisterie ne sont pas inoffensifs...
Estelle VEREECK, docteur en chirurgie-dentaire, m’a proposé de participer à la publication d’informations importantes et le plus souvent méconnues concernant les produits utilisés en dentisterie. J’ai accepté avec joie, non pour "démolir" la médecine de notre temps, mais pour que chacun soit informé et puisse faire ses choix librement. Il n’y a pas de liberté dans l’ignorance. Je remercie le docteur de sa proposition en notre nom à tous.
Je vous propose donc, aujourd’hui, de découvrir qui elle est et de découvrir également l’un de ses livres. Par la suite, je publierai plusieurs de ses articles qui (...)

lire la suite de l'article