Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteInternationalEuropeTraité simplifié
Dernière mise à jour :
jeudi 18 septembre 2014
Statistiques éditoriales :
20907 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
706 Auteurs

Statistiques des visites :
4709 aujourd'hui
5297 hier
6377984 depuis le début
   
Brèves
Palestine
jeudi 8 décembre
 
Le Pr. Oberlin est entré dans la bande de Gaza !
vendredi 10 juillet

Quand le Pr. Christophe Oberlin estime être dans son droit, difficile, même pour les Israéliens, de se mettre en travers de sa route. Après 4 jours de refus consécutifs de la part du gouvernement israélien, le chirurgien de renommée internationale est entré ce matin dans la bande de Gaza et s’est aussitôt mis au travail à l’hôpital Khan Younès avec 3 autres médecins de son équipe.

Il a fini par rentrer jeudi à 11 H 30 dans la Bande de gaza, après avoir squatté pendant 4 jours devant le poste frontière d’Erez et avoir appelé la terre entière pour réussir à tenir ses engagements.
Dès cet après-midi, il était au travail, aux côtés du Dr. Mohamed Rantissi, pour une longue série de consultations, qui ont pris du retard, et qui seront suivies d’interventions chirurgicales liées à des blessures infligées par l’armée israélienne à la population palestinienne pendant l’opération élégamment nommée "plomb durci".
Il dispensera ensuite aux médecins palestiniens un enseignement dans sa spécialité, comme il le fait à chacune de ses missions.

Il a fallu notamment l’intervention de Me Gilles Devers, qui a engagé des procédures, déposant plainte auprès du ministre français des affaires étrangères, pour que le gouvernement israélien soit obligé de céder. Tandis que le journal La Croix et la radio France Info faisaient état de la situation de cette équipe chirurgico-médicale bloquée par l’armée israélienne au poste frontière d’Erez, l’ambasseur d’Israël appelait Frédéric Barrère à France Inter, pour demander qu’il renonce à traiter cette information !

 
les vigiles veillent sur l’Amérique
jeudi 30 avril

D’après le Washington Post, le recours à des entreprises privées de gardiennage pour maintenir l’ordre est en pleine recrudescence aux États-Unis.

Les flics privés de la société Blackwater et consorts, dont la réputation n’est plus à faire, notamment en Irak, sont désormais deux fois plus nombreux que les policiers assermentés dans les villes américaines.

 
Le boycott d’israël adopté par le Congrès des Syndicats écossais !
jeudi 23 avril

Le Congrès des syndicats écossais, actuellement réunis à Perth, vient d’adopter la motion concernant le Boycott, le Désinvestissement et les Sanctions (BDS) à l’encontre d’Israël.

C’est à une écrasante majorité de votes à mains levées que le Congrès des Syndicats Ecossais (Scottish Trade Union Congress STUC), vient de voter ce mercredi cette motion BDS.
Elle a été proposée aux votes par une délégation du syndicat qui s’était rendue en Palestine récemment.

Une décision importante, qui suit celle du congrès des syndicats irlandais qui avaient adopté cette motion dès 2007, et qui devance, espère-t-on, celle du Congrès des Syndicats Britanniques (TUC) qui doit se réunir prochainement.
Une progression inexorable de la prise de conscience de la société civile sur la menace que fait peser Israël sur le peuple palestinien et sur le droit en général.

CAPJPO-EuroPalestine

 
Israël refoule un navire d’aide faisant route vers Gaza
jeudi 15 janvier
La marine israélienne a refoulé un navire battant pavillon grec et transportant de l’aide destinée aux Palestiniens de la bande de Gaza, rapportent des militants.
Le navire, à bord duquel se trouvaient 21 personnes, a été intercepté à une centaine de milles nautiques au nord-est de Gaza, a déclaré Houwaida Arraf, l’une des organisatrices de la mission du Mouvement Gaza libre, basé aux États-Unis.
"Ils (les navires israéliens) sont venus tout près et ont menacé d’ouvrir le feu sur nous si nous poursuivions notre route", a dit Arraf à Reuters à bord du bateau d’aide, qui retourne actuellement à Chypre.
"Ils nous ont cernés avec leurs quatre navires de guerre, et il était très difficile de naviguer. Ils ont dit qu’ils auraient recours à tous les moyens pour nous tenir à l’écart de Gaza", a dit la militante.
Mercredi, Israël avait déjà ordonné à un navire iranien transportant une aide humanitaire aux Palestiniens de faire demi-tour.
 
Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 22 novembre 2009
Les (premières) surprises (récentes) de la directive services-Bolkestein
Par Thierry Brun Deux notes, du ministère des Finances et de la Commission européenne, confirment ce que le rapport du sénateur Jean Bizet soulignait : la directive services-Bolkestein, actuellement en cours de transposition, n’exclut rien… pas même les services sociaux d’intérêt général (SSIG). Le débat autour de la transposition de la directive sur les services, clone de la directive Bolkestein, étant exclu par le Monarque, et le Traité de Lisbonne entrant en vigueur le 1er décembre 2009 avec cette promesse que celui-ci sauvera nos services publics (notamment avec le protocole sur les services (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 novembre 2009
Traité de Lisbonne : les Tchèques signent, la Grande Bretagne se renie...
Par Napakatbra
Le Traité de Lisbonne ratifié par la République tchèque et la Grande Bretagne revenant sur sa promesse de faire voter son peuple, la vie de l’Union Européenne peut maintenant reprendre son activité normale...
Hourra ! C’en est fait. Le Traité de Lisbonne va maintenant pouvoir entrer en application. Le dernier obstacle est levé, la Cour constitutionnelle tchèque a rendu ce matin son arrêt déclarant le traité de Lisbonne conforme à la Constitution et le président Vaclav Klaus n’a plus qu’à griffonner un semblant de signature en bas du document.
Entorse à la Charte des droits fondamentaux (...)

lire la suite de l'article
mardi 17 juin 2008
Le NON irlandais va-t-il passer à la trappe ?
par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP)
Le peuple d’Irlande a dit NON au traité de Lisbonne, pourtant l’UE et sa future présidence ont décidé de bafouer la souveraineté du peuple. C’est évidemment avec joie que nous avons accueilli le NON venu d’Irlande, seul pays où le référendum ne pouvait être interdit car il est inscrit dans sa constitution.
Les gouvernements de la France et des Pays-Bas, dont les peuples avaient dit NON au TCE en 2005, eux, se sont détournés de leurs peuples et ont décidé de déléguer l’adoption du Traité de Lisbonne à leurs parlements, comme toutes les autres (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 janvier 2008
par Raoul Marc Jennar
Je suis un traité modificatif qui ne simplifie rien et aggrave tout...
Le 04 février, la Constitution Française sera modifiée pour laisser passer le TCE sans référendum.
Voici en 16 petites séquences vidéo, un décryptage clair et concis de ce fameux "Traité Modificatif" .
Il nous résume point par point les enjeux de ce nouveau traité.
Ne manquez surtout pas la 01- "Je suis un traité modificatif qui ne simplifie rien et aggrave tout..."
la 15 eme "je modifie la Constitution Francaise" et
la 16 eme "j’ai un maillon faible..." Voici d’un clic, les liens qui vous permettent de les visionner directement ( 1 à 3 mn par sujet )
01- Je suis un traité modificatif (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 janvier 2008
L’enjeu du traité européen aurait dû être...
... un projet partagé par les citoyens
COMMUNIQUÉ LDH
Reçu de Cardabelle
Pour la LDH, l’enjeu essentiel du débat sur le nouveau traité de l’Union est son contenu et la façon dont il répond à la place centrale que doivent jouer les droits de l’Homme dans le fonctionnement civil, politique, environnemental, culturel, économique et social de nos sociétés. On ne peut qu’être critique du document en voie de ratification.
Le sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne de décembre 2007 a paraphé un nouveau traité européen qui est maintenant soumis à ratification dans les vingt-sept États membres. Son contenu est très proche du (...)

lire la suite de l'article
lundi 21 janvier 2008
Petite leçon de mathématiques...
... à l’usage des élu-e-s socialistes
A diffuser largement.
Vous pouvez également solliciter vos député-e-s et vos élu-e-s municipaux.
Non au déni de démocratie !
Traité Européen : La bal des faux culs
Pour réformer la Constitution française, il faut une majorité de 3/5 des membres du Congrès du Parlement. Seuls comptent les suffrages exprimés.
Le Congrès du Parlement est composé de 331 sénateurs et de 577 députés.
Le total des suffrages potentiels est donc de 908 voix. Dès lors, la majorité des 3/5 est égale à 545 voix. La minorité de blocage des 2/5 est de 364 voix.
L’UMP, à elle seule (318 députés et 158 sénateurs), ne dispose que de 476 voix. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 20 janvier 2008
Traité "simplifié" : un nécessaire référendum...
Avec Bernard Cassen, du Monde Diplomatique, Président d’Honneur du mouvement Attac
Une émission proposée et présentée par Pascale Fourier sur ALIGRE FM 93.1 en région parisienne
Pascale Fourier : Notre invité aujourd’hui Bernard Cassen, du Monde Diplomatique et Président d’honneur du mouvement ATTAC .
Il est étonnant de constater que ne sont taxés de militantisme que les journalistes qui défendent un certain nombre de positions contraires, en fait, à la doxa libérale ou européiste. Aussi sans doute dira-t-on que cette émission est partiale, militante, parce qu’elle laisse voix au chapitre à (...)

lire la suite de l'article
mercredi 16 janvier 2008
Tous à Versailles le 4 février 2008 !
Le 4 février 2008, les parlementaires français réunis en Congrès à Versailles, vont devoir voter pour ou contre la modification de la Constitution permettant, dans le même temps, la ratification définitive du Traité européen de Lisbonne ("mini traité") impulsé par N. Sarkozy et A. Merkel.
C’est le choix qui a été fait par le Gouvernement de N. Sarkozy et F. Fillon, appuyé par de nombreux parlementaires, pour revenir sur notre vote du 29 mai 2005, « sans risque » de se confronter à nouveau à la volonté populaire.
Car comme l’a dit lui-même N. Sarkozy, on sait bien qu’un nouveau référendum pourrait apporter (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 janvier 2008
par Raoul Marc Jennar
Les mensonges sur le Traité de Lisbonne
Libéraux de droite comme de gauche, UMP, Modem et direction du PS, relayés par la presse patronale (Le Monde, Libé, Le Figaro,...), diffusent, comme en 2005, une série de mensonges à propos du traité modificatif européen (Traité de Lisbonne) qu’ils veulent voir ratifié à tout prix. En voici 5, parmi d’autres :
A propos de la laïcité
Nouveauté par rapport au Traité établissant une Constitution pour l’Europe (TCE) : « l’héritage religieux » est mentionné comme « source de la démocratie, de l’Etat de droit et des libertés fondamentales » ; par contre, comme dans le TCE, l’Union Européenne (UE) reconnaît les (...)

lire la suite de l'article
mardi 15 janvier 2008
Merci Monsieur Emmanuelli
« Je ne serai pas le seul à me déplacer à Versailles » HENRI EMMANUELLI, député socialiste des Landes
Respecterez-vous la consigne de boycott du Congres ?
Henri Emmanuelli : Non. Nous nous sommes engagés à quatre reprises pour que l’adoption d’un traité impliquant des abandons de souveraineté se fasse exclusivement par référendum. Il n’y a qu’un seul moyen de forcer Nicolas Sarkozy à l’organiser, c’est d’aller au Congrès de Versailles et de voter contre la modification de la Constitution permettant la ratification par voie parlementaire. Toute autre solution est dilatoire. Dire : « le PS boycotte (...)

lire la suite de l'article