Altermonde-sans-frontières
Accueil du sitePolitique en FranceEuropéennes mai 2014
Dernière mise à jour :
vendredi 25 avril 2014
Statistiques éditoriales :
19898 Articles
127 Brèves
25 Sites Web
672 Auteurs

Statistiques des visites :
783 aujourd'hui
4388 hier
5482614 depuis le début
   
Brèves
Article 35
samedi 14 avril
Déclaration des Droits de l’Homme
et du Citoyen du 24 juin 1793
 
Indignez-vous !
jeudi 16 juin
 
Annulation de la taxe carbone
mardi 29 décembre

PARIS — Le Conseil constitutionnel a annoncé ce mardi 29 décembre 2009 avoir annulé la taxe carbone qui devait entrer en vigueur le 1er janvier, estimant que la loi crée trop d’exemptions, ce qui est "contraire à l’objectif de lutte contre le réchauffement climatique" et crée une inégalité face à l’impôt.

(dépêche AFP)

 
Arithmétique de base
jeudi 29 octobre

Éric Woerth, le ministre du Budget, s’est vanté, le 23 octobre, dans l’hémicycle, d’avoir supprimé 100 000 postes de fonctionnaires en trois ans, faisant ainsi économiser 3 milliards au Budget.

"Vous les avez immédiatement redonnés en baisse de TVA aux restaurateurs, qui eux n’ont créé que 6 000 emplois" , lui a répondu le député socialiste Henri Emmanuelli. "En définitive, on n’a donc pas économisé un centime, mais on a perdu 94 000 emplois."

Un raisonnement simple mais efficace !

In Le Canard Enchaîné N° 4644 du 28 octobre 2009

 
Ingrid Betancourt aux Droits de l’Homme ?
vendredi 11 juillet

Ingrid Betancourt en marche vers un Secrétariat d’État aux Droits de l’Homme ?

La rumeur se répand de plus en plus. Et si Nicolas Sarkozy, en difficulté sur les Droits de l’Homme notamment avec le dossier de la Chine, prenait un acte fort avec la nomination d’Ingrid Betancourt à une fonction de Secrétaire d’Etat ...

En Colombie, son parti avait pour nom "Oxygène". C’est justement ce que recherche le Chef de l’Etat en position trop défensive.

Ingrid Betancourt a su trouver les mots pour parler au coeur des Français lors de son retour et leur donner une embellie.

Pour de multiples raisons, le retour en Colombie est délicat.

C’est dans ce contexte que se multiplient les rumeurs de "négociations ministérielles" pour celle qui incarne la lutte pour les libertés et le courage dans la défense d’opinions.

exprimeo.fr

 
Articles publiés dans cette rubrique
mercredi 23 avril 2014
Européennes : stupeur ou tremblement ?
Par Hubert Huertas
La campagne européenne s’engage dans une certaine indifférence et un certain effroi... L’hypothèse d’un Front National à un très haut niveau, voire carrément en tête, est possible, mais à relativiser. Depuis vingt ans, les européennes ont l’habitude de créer des stupeurs d’un soir, qui se réduisent à des tremblements, quelques semaines ou quelques mois plus tard. À une exception près : 1984...
À peine remis de leur cécité municipale, les instituts de sondage, toujours extralucides, nous proposent désormais leurs visions pour les européennes, avec l’annonce d’un duel entre l’UMP et le (...)

lire la suite de l'article
dimanche 20 avril 2014
« L’austérité en Europe est aussi votre erreur » : un ange passe au meeting PS
Par Rémi Noyon
Tout ronronnait tranquillement jeudi soir au Cirque d’hiver, à Paris. Le Parti Socialiste lançait sa campagne des européennes en présence de Martin Schulz, candidat Social-Démocrate à la présidence de la Commission européenne. À la tribune se succèdent des têtes de liste françaises, comme Pervenche Berès, fraîchement investie en Ile-de-France, et des responsables étrangers, comme l’Espagnole Elena Valenciano.
Tous ont grosso modo le même discours, résumé en fin de meeting par Jean-Christophe Cambadélis, le nouveau patron du Parti Socialiste : « Le problème, ce n’est pas l’Europe. Le problème, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 10 avril 2014
Le diable s’habille en TAFTA
Et si les multinationales pouvaient attaquer des États aux politiques trop sociales, trop environnementalistes parce qu’ils leur ferait perdre de l’argent ? TAFTA risque de graver dans le marbre les privilèges de ces multinationales. Et cela sans que les citoyens en soient informés puisque les négociations se déroulent dans l’obscurité la plus totale, sans aucun examen démocratique. Si le sujet vous intéresse, vous êtes cordialement invités à une rencontre festive avec nos candidats aux élections européennes jeudi 10 avril à La Rotonde (Métro Stalingrad), à 19h30. Amicalement, Nathalie Laville (...)

lire la suite de l'article
dimanche 6 avril 2014
Européennes : les électeurs de gauche resteront-ils orphelins ?
Par Le Yéti
À peine commencée cette campagne des européennes et déjà c’est l’ennui qui monte, morne plaine. Paraît que ça castagne sérieux entre le Parti de Gauche et un PCF revenu la queue entre les jambes de ses alliances municipales honteuses (et guère fructueuses) avec le PS. À vrai dire, en fait, on s’en fout. Car leur différend de basse-cuisine ne tient pas sur l’idée qu’ils se font de l’Union européenne, mais sur le nombre de postes éligibles auquel chacun d’eux prétend.
La problématique est pourtant des plus simples. Elle tient en trois pistes possibles :
• Rester dans l’Union (...)

lire la suite de l'article
samedi 5 avril 2014
Européennes : Une élection sans démocratie
Après la faible participation aux élections municipales, on peut sans peine deviner ce que le gouvernement va faire. Il va accentuer sa pression pour une bonne participation aux européennes qui vont suivre. On le sait, ceux qui se disent nos représentants n’ont, devant les taux d’abstention vertigineux et croissants qu’une réponse, toujours la même : « les électeurs sont irresponsables et doivent se mobiliser pour cet enjeu ».
Mais de quel enjeu s’agit-il ? Qu’est-ce que le « Parlement européen » ? On peut s’interroger lorsque même la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe a cru bon de noter, dans (...)

lire la suite de l'article
samedi 22 février 2014
Appel national pour le boycott de l’élection européenne
Les signataires de cet Appel créent le Comité national de résistance républicaine à l’Union européenne (CNR-RUE) et s’engagent, en France, dans une campagne de boycott militant de l’élection des représentants de la France au parlement européen, le 25 mai 2014. Ils invitent à la création de comités similaires dans les départements et localités.
L’Union européenne (U.E.) et sa monnaie unique martyrisent les peuples sous le talon de fer de l’austérité à perpétuité. Le 25 mai 2014, cette politique et ce système devront être sanctionnés. Le meilleur moyen sera de délégitimer l’U.E., l’euro, les traités, la Commission, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 7 novembre 2013
Ensemble, boycottons les élections européennes !
L’UE supranationale et néolibérale est illégitime
Antisociale, antidémocratique, belliqueuse et dictatoriale, l’Union européenne (U.E.) pilotée par l’axe Washington-Berlin s’acharne sur la souveraineté et sur les conquêtes sociales des peuples. Sous l’égide d’Angela Merkel, la « Troïka » (Commission de Bruxelles, FMI et BCE) martyrise les peuples sous le talon de fer de l’austérité à perpétuité.
À son tour, la France en récession s’enfonce dans la crise politique et morale. La pauvreté, la précarité, la désindustrialisation et le chômage de masse plongent notre peuple dans le désarroi. Les services publics, la protection sociale, l’Éducation nationale, les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 17 juin 2009
Après le 7 juin
Par Jean-Luc Mélenchon
Il y a un vertige de la page blanche un lendemain d’élection. En témoigne ce retour à mon clavier deux jours après un événement aussi considérable que cette élection européenne du 7 juin. S’ajoute à tout ce que l’on devine qui peut bloquer la plume, ce fait, dorénavant, que je ne peux substituer ma parole purement personnelle à celle nécessairement plus lente, parce qu’elle s’élabore collectivement, du Parti de Gauche dont je suis le porte parole. Ce qui suit n’est donc rien d’autre que quelques éclairages. L’analyse globale viendra, dès que nous aurons fini d’en convenir ensemble, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 juin 2009
par Jean Dornac
Retour sur les élections européennes
« On a beau dire, on a beau faire »… (Merci Jacques Brel), un politicien reste un politicien ! Ce qui est également vrai de nombreux journalistes de nos médias les plus en vue…
Cette fois, je parle surtout pour le cas de l’UMP. La plupart des intervenants, au soir de l’élection, sont restés étonnamment modestes. Il est vrai qu’il n’y avait pas de quoi pavoiser, hormis pour la formation toute fraîche menée par Daniel Cohen-Bendit, Eva Joly et José Bové.
Mais, les cris de victoire des représentants de l’UMP avaient quelque chose d’odieux à mes yeux. Du plus modeste militant jusqu’aux plus hauts gradés de ce (...)

lire la suite de l'article
vendredi 12 juin 2009
Rejet de l’UE et faillite du réformisme
L’élément le plus significatif du résultat des élections européennes est le niveau de l’abstention, qui a battu un nouveau record (59,5%). Pour l’expliquer, les journalistes et la plupart des politiciens ont une théorie assez simple : trop de gens, décidément, ne comprennent rien à l’Europe ou, au mieux, ne s’y intéressent pas. Ainsi, l’affaire se ramènerait aux tares intellectuelles des masses, qui seraient notamment frappées d’étroitesse nationaliste.
Mais comme le disait Bertold Brecht, dans des vers célèbres :
« Ne serait-il pas
Plus simple alors pour le gouvernement
De dissoudre le peuple
Et d’en (...)

lire la suite de l'article
jeudi 11 juin 2009
Européennes : les vrais chiffres
In Siné Hebdo N° 40 du 10 juin 2009

lire la suite de l'article
jeudi 11 juin 2009
Europeenes 2009
Déclaration du Nouveau Parti Anticapitaliste
Avec un taux d’abstention très élevé, le scrutin du 7 juin marque le rejet, ou pour le moins le désintérêt, qui frappe les institutions européennes. En restant chez eux, nombre d’électeurs, en particulier parmi les jeunes et les classes populaires, envoient un message clair : cette Europe n’est pas la nôtre !
Il faut dire que tout a été fait pour que grandissent cette colère et cet éloignement. Les partis institutionnels, dont le Parti Socialiste, se sont assis sur le non au référendum de 2005 en faisant passer par la voie parlementaire un traité jumeau. Quelle façon de dire clairement à la population, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 10 juin 2009
par Patrick Mignard
Ils ont voté... Et puis après ?...
Une fois encore, la farce électorale n’a pas déçu son public. Mis à part quelques bureaucrates et politiciens professionnels qui ont perdu sur les prévisions,… globalement rien n’a changé et rien ne changera.
Demain sera comme aujourd’hui. Les élections passent, les problèmes demeurent et même s’aggravent.
Les politiciens, obsédés par des statistiques manipulées, tirent des conclusions délirantes. Exemple : l’UMP qui se déclare vainqueur et affirme que la majorité du peuple lui fait confiance,… oublie de dire que son pourcentage rapporté au taux d’abstention fait que seulement 1 inscrit sur 10 a voté pour (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 juin 2009
Européennes : une abstention fonctionnelle
Par Guillaume Sacriste, maître de conférences à l’Université Paris I
La probable abstention record du 7 juin prochain doit nous interroger sur le sens à donner à une démocratie européenne en panne. Le rêve d’un État fédéral pourrait sortir le Parlement européen de l’ornière.
On semble parfois s’étonner ici ou là de l’atonie ambiante de la campagne pour les élections européennes. Bien qu’en France, la courbe de l’abstention s’élève mandature après mandature, certains commentateurs sont intrigués par le fait que l’Union européenne, dont l’emprise ne cesse de s’accroître sur les vies des citoyens, ne suscite pas (...)

lire la suite de l'article
mercredi 3 juin 2009
Europe : la révélation du 29 mai 2009
Alain BOCQUET, Député du Nord, déclare à la tribune de Lens (meeting du Front de Gauche le 29 mai 2OO9)
"S’abstenir c’est laisser sa voix et les mains libres à la droite et à tous ceux qui ont voté le traité de Lisbonne.Or ce qui se prépare est très grave pour les peuples européens et le peuple français.
On ne nous dit pas tout !
On vous cache, Sarkozy en tête, un document confidentiel du Conseil de l’Union Européenne datant du 28 avril 2009 (document 8250/09-ECOFIN257) qui intime à la France d’aller plus loin et plus vite dans "son programme national de réformes, de renforcer la concurrence dans (...)

lire la suite de l'article
dimanche 31 mai 2009
par Maxime Vivas
Pourquoi je voterai Front de Gauche
Régis Debray, Didier Daeninck, Patrick Chamoiseau, Ariane Ascaride, Robert Guédiguian, Bernard Cassen, Ignacio Ramonet, Charb, Edmonde Charles-Roux, Janette Habel, Jacques Nikonoff, Georges Séguy, Jean Ziegler, et des centaines d’autres (sans oublier Christian Piquet de la LCR/NPA) appellent à voter Front de Gauche. On trouvera dans le passé de ces citoyens, dans un de leurs articles, une de leurs déclarations, matière à heurter la pureté révolutionnaire et l’exigence d’infaillibilité dans la clairvoyance politique. L’intégriste religieux et politique n’épouse que des vierges. S’il en manque, il (...)

lire la suite de l'article
dimanche 31 mai 2009
Michel Barnier : en fat majeur
Par Patrice Lestrohan
Tête de liste UMP en Ile-de-France, le toujours ministre de l’Agriculture cultive de hautes ambitions européennes. Il faut croire que rien ne suffit à sa suffisance.
Un magnifique avenir attend sûrement le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, tête de liste UMP pour les européennes en Ile-de-France.
Le tout est de savoir quel avenir, ce qui alimente la rumeur : président du Parlement européen ?
Commissaire européen (il l’a déjà été de 1999 à 2004), si du moins Sarkozy ne lui préfère pas Lagarde ou Juppé, et de préférence à un portefeuille de choix ?
Ou bien encore (...)

lire la suite de l'article
samedi 30 mai 2009
Les enjeux politiques de l’élection européenne
Malgré un taux d’abstention record prévu pour les élections européennes à venir, et le désintérêt des principaux média pour le débat européen au profit des querelles politiciennes franco-françaises, cette élection du 7 juin prochain recèle une série d’enjeux politiques nationaux et européens de première importance.
Quelle Europe politique pour demain ?
Les rapports de forces au Parlement Européen
Les électeurs qui se déplaceront le 7 juin prochain voteront pour élire des députés européens. Les pouvoirs du Parlement Européen n’ont cessé de croître au fil de la construction de l’Union Européenne. Actuellement, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 mai 2009
Élections illégitimes
Par André Bellon
Ancien député, ancien Président de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale
À quelques semaines des élections européennes, il importe de s’interroger sur le sens de la question qui va nous être posée. Les organes de presse et les dirigeants des principaux partis nous expliquent à l’envi que le Parlement européen est le plus démocratique des organismes européens, et que renforcer son pouvoir est une garantie de développement de la démocratie.
Est ainsi distillée l’idée que cette institution est un véritable Parlement et qu’il représente un « peuple européen ». Rien (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 mai 2009
2004-2009
5 années Barroso, 5 années d’eurolibéralisme de trop
5 ans après le slogan « Et maintenant l’Europe sociale » du PS français pour les élections européennes, l’Union Européenne n’est pas plus rose, au contraire.
La Commission Barroso a en effet poussé la libéralisation toujours plus loin : postes, transports, énergie, PAC, services, santé, politique commerciale et règles de concurrence de plus en plus dures. Et ce avec la complicité du PSE qui a voté dans 70% des cas comme le PPE.
UNE POLITIQUE DE MARCHANDISATION ET DE LIBÉRALISATION SANS LIMITES
Libéralisation de la poste : Présentée en octobre 2006 par la Commission, la nouvelle proposition prévoit de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 29 mai 2009
Simulacre européen
Par Serge Halimi
Imaginez, écrit M. Vaclav Havel, une élection dont les résultats sont largement connus à l’avance et à laquelle se présentent toute une série de candidats à l’incompétence notoire. Tout scrutin prétendument démocratique organisé de la sorte ne manquerait pas d’être qualifié de farce . » L’ancien président tchèque ne pensait pas au Parlement européen, mais au Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Et pourtant...
Depuis la première élection des députés européens au suffrage universel, en 1979, le taux d’abstention a bondi de 37 % à 54 %. Les pouvoirs du Parlement se sont néanmoins (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 mai 2009
La bombe
Par Jean-Luc Mélenchon
Ça c’est la bombe de la semaine. Le vrai crève cœur du moment. Quand on me l’a appris, j’ai cru que ce n’était pas vrai. Et pourtant si, c’est vrai. Et c’est même confirmé par l’intéressé. Et moi je n’arrive toujours pas à y croire. Dans son dernier livre paru le 7 mai, « Un Paysan pour l’Europe », José Bové tient une conversation avec Claude-Marie Vadrot. Il est interrogé sur la contradiction entre son engagement pour le Non et sa candidature aux côtés de Cohn-Bendit.
Claude-Marie Vadrot : "Tu penses que, si vous êtes élus, même sur une base minoritaire, vous aurez un rôle vraiment (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 mai 2009
par union des gens
Appel de l’Union des Gens pour les Européennes de juin 2009
Nous avons choisi cette rubrique pour vous faire connaître notre action. Notre idée de base c’est de faire entrer en politique les gens pour faire un peu "contre-poid" des politiques professionels qui sont peut être parfois pour certain, au service d’interêts qui ne sont pas ceux des gens... Nous préparons la présidentielle et avons décidé de nous lancer dans l’aventure des Européennes avec un argument fort et nouveau... je vous laisse lire... VOICI L’APPEL :
"Artisans, ouvriers, retraités, chômeurs, RMIstes, RSAistes( ?), Bourgeois(lassés), alternatifs, altermondialistes, écologistes, objecteurs (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 mai 2009
Au secours, la directive Bolkestein revient ! Aux européennes !
Par Thierry Brun La directive de libéralisation des services dite « Bolkestein », du nom de son auteur ultralibéral Fritz Bolkestein, n’est pas morte. Elle doit même faire l’objet d’une procédure législative en France d’ici le 28 décembre 2009. Depuis quelques semaines, le ministère des Finances, chargé de la transposition de cette directive et d’évaluer les exigences existantes, travaille sur ce dossier lourd de conséquences pour un secteur des services qui pèse 66 % du PIB européen et 75 % des emplois.
Fritz Bolkestein, celui par qui est arrivée la libéralisation des services
Les États membres de (...)

lire la suite de l'article
mardi 26 mai 2009
Europe Écologie : un contrat et un plan d’urgence
Rassemblement de citoyennes et de citoyens, d’élu-e-s et de responsables associatifs est né de l’ambition de fédérer les écologistes pour proposer un nouveau contrat pour l’Europe, un New Deal écologique et social. Ce contrat est d’abord un plan d’urgence face à la crise. Mais c’est un programme de sortie de crise, pas de replâtrage. A raison de 100000 chômeurs de plus chaque mois en France, nous ne pouvons nous satisfaire de demi-mesures.
Certains proposent une relance par la consommation à coup de surendettement et sans tenir compte des bas revenus, d’autres une relance par l’investissement dans (...)

lire la suite de l'article
mardi 19 mai 2009
Le 7 juin, ne pas gaspiller son vote
À moins d’un mois des élections européennes du 7 juin, la campagne électorale n’a toujours pas vraiment démarré. Les grands médias, craignant le renouvellement du phénomène qu’ils n’avaient pas anticipé en 2005 autour de la dynamique du « non » au traité constitutionnel européen, étouffent tout véritable débat d’idées. Seuls les « quatre B » ont leurs faveurs : Barnier (coordonateur de la campagne de l’UMP), Bayrou (du MoDem), Besancenot (du NPA) et Bové/Cohn-Bendit (liste Europe Ecologie). Ces grands médias peuvent ainsi faire la promotion du traité de Lisbonne (les quatre « grands » partis y sont favorables : (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 mai 2009
Alimentons l’Europe
Lettre ouverte aux candidats aux élections européennes 7 juin 2009
L’agriculture : un projet européen pour sortir des crises
Objectif : 1 000 000 de paysans en plus et 2 000 000 d’emplois induits en Europe d’ici 5 ans
Le projet européen est né de la volonté d’assurer la paix et de lutter contre tous les totalitarismes. Ce fondement initial a rapidement laissé place à un modèle de construction basé sur l’intégration par l’économie. Le projet européen qui était d’abord politique est ainsi devenu essentiellement économique. Au moment où les Européens sont invités à renouveler le Parlement Européen le 7 juin (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 mai 2009
par Anny Paule
Grand marché transatlantique
L’Union Européenne se prépare à imposer, à l’insu des peuples européens, un « Grand marché transatlantique » pour 2015, avec une recommandation d’exécution anticipée à 2010 pour les services financiers et les marchés de capitaux.
En effet, le 26 mars 2009, le Parlement Européen a signé une résolution visant à « Faire en sorte que les générations présentes et futures continuent d’être engagées dans ce partenariat » avec les États-unis. (Partenariat qui n’est autre que le « Grand marché transatlantique »).
Ce partenariat doit toucher des domaines tels que : « les services financiers, les marchés des capitaux, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 mai 2009
Des élus NPA, pour quoi faire ?
Par Michel Soudais Le NPA lancait ce week-end sa campagne électorale. Auparavant, le parti d’Olivier Besancenot était surtout préoccupé d’être au cœur des luttes sociales. Il avait déjà présenté à la presse ses têtes de liste deux fois, mais ce n’était qu’un tour de chauffe.
Jeudi, en les rassemblant une nouvelle fois pour une conférence de presse au moment même où l’UMP dévoilait enfin la composition de ses listes, le bon facteur a donné le top départ, le vrai.
Sur leur objectif, les candidats toutefois restent vagues. À l’image d’Olivier Besancenot, qui plus que jamais donne le ton : « On mène une campagne (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 mai 2009
Pour une autre Europe !
Partout en Europe, les gouvernements s’attachent à nous faire payer leur crise. Une orientation de rupture avec les politiques libérales est plus que jamais nécessaire.
par NPA
La crise qui frappe aujourd’hui le cœur même de l’économie capitaliste n’a pas épargné l’Union européenne (UE). Du Traité de Rome de 1957 jusqu’au minitraité européen de 2007 en passant par le Traité de Maastricht, tous les choix politiques ont favorisé la libre circulation des marchandises, des biens, des services et des capitaux. Ils ont été imposés aux peuples par des institutions pour la plupart non élues, la seule soumise au (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 mai 2009
Abstention : piège à cons !
Les sondages sont convergents : si rien ne change dans les quelques semaines qui viennent, l’abstention battra un nouveau record lors des élections européennes du 7 juin. Depuis 1979, date de la première élection du Parlement européen au suffrage universel, l’abstention en France est allée de record en record : 39 % en 1979 et 57 % en 2004. On nous annonce pour 2009 une abstention supérieure à 60 %.
La situation est encore pire dans la plupart des autres pays de l’Union européenne.
Dans les pays qui faisaient partie des six membres du Marché commun du départ, les résultats sont particulièrement (...)

lire la suite de l'article
samedi 2 mai 2009
Élections, piège abscons !...
Mon vote du 7 juin
par Jacques Perreux
Lorsque j’ai été sollicité pour signer un appel à soutenir le Front de Gauche, j’ai répondu que je ne le pouvais pas. Tout simplement parce que si je suis effectivement partisan d’un Front de Gauche, je ne suis pas pour ce Front de Gauche-là, trop partiel et trop étroit. Ce serait quand même un drôle de paradoxe que je soutienne un Front qui n’a pas voulu de gens de gauche de mon acabit.
En effet je suis comme beaucoup d’autres, tout à la fois membre du PCF et partie prenante de ce processus unitaire qu’on nomme : la Fédération. Et comme chacun sait, le PCF a (...)

lire la suite de l'article
jeudi 30 avril 2009
Arguments contre la folie nucléaire
Le gouvernement a annoncé le lancement d’un deuxième réacteur nucléaire EPR (à eau pressurisée). Un investissement dans une technologie dangereuse, qui ne correspond pas aux besoins d’énergie du futur.
L’histoire du nucléaire, commencée par le largage de deux bombes sur la population japonaise, est jalonnée d’incidents, d’accidents et de catastrophes. La situation actuelle est celle d’une inflation de l’offre et de la demande mondiale pour le nucléaire civil, expression trompeuse car il a toujours été lié au nucléaire militaire.
La France, l’un des principaux promoteurs de cette production énergétique dans (...)

lire la suite de l'article
mardi 28 avril 2009
Europe Ecologie : le Manifeste
Changer d’ère
L’histoire est en suspens car la déraison s’est emparée du monde
Comme en témoignent brutalement les dérèglements des mécanismes financiers, la croissance de la famine, l’aggravation des inégalités ou l’emballement du bouleversement climatique, l’humanité s’est mise en situation de perdre la maîtrise de son destin. Nous sommes parvenus à ce moment-clé où tout peut basculer, jusqu’à l’irréversible, ou, au contraire, favoriser un sursaut pour construire une nouvelle donne dont l’Europe devienne le creuset.
Soit la trajectoire d’effondrement dans laquelle s’inscrit la mondialisation du tout marché et de la prédation aveugle se prolonge, et l’on verra la conjonction des (...)

lire la suite de l'article
lundi 27 avril 2009
Avoir soutenu la guerre en Irak, semble une voie d’avenir en Europe !
Tony Blair a de nouveau de bonnes chances de devenir le premier président du Conseil européen des chefs d’État et de gouvernement, une nouvelle fonction créée par le traité de Lisbonne. Le fait qu’il ait soutenu la guerre en Irak n’est, en effet, plus considéré, à Bruxelles, comme un empêchement. « Il bénéficie d’un grand soutien au sein du Conseil européen des chefs d’État et de gouvernement », souligne-t-on à la Commission. De fait, la nomination d’Anders Fogh Rasmussen au poste de secrétaire général de l’OTAN montre que la page est tournée. Rasmussen était l’un des plus fervents soutiens de George W. Bush (...)

lire la suite de l'article
vendredi 24 avril 2009
Raoul Jennar, un candidat qui n’a pas peur du mot boycott
Le candidat du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) pour la circonscription du Sud-Est a commencé sa campagne cette semaine, et nous avons le plaisir de constater qu’il ne craint pas d’exposer des positions claires concernant la Palestine, dans le manifeste de 4 pages qu’il diffuse, ainsi que dans ses meetings qui ont démarré lundi. Lire l’interview ci-dessous.
EuroPalestine : Pouvez-vous vous présenter et nous dire ce qui vous a amené à "faire de la politique" et à rejoindre le NPA ?
Raoul JENNAR : Pour les gens de ma génération et de mon milieu, baignés dans les récits de la Résistance au fascisme, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 19 avril 2009
Donner de l’élan au front de gauche
Créer l’union à la base pour construire des alternatives politiques
Par Michèle Dessenne et Jacques Nikonoff
Le Front populaire est né le 14 juillet 1935 lors d’un rassemblement antifasciste de communistes, socialistes, radicaux, socialistes indépendants, syndicalistes de la CGT et de la CGTU, membres d’une association d’anciens combattants, du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes, du Mouvement contre la guerre et le fascisme, de la Ligue des droits de l’Homme. Puis, un « comité national pour le rassemblement populaire » élabora un programme commun et des accords de désistement dans la perspective des élections du printemps 1936. Les législatives des 26 (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 avril 2009
Texte de soutien au Front de Gauche
Par Jean-Marie Robert
Cette "crise" est un cadeau du ciel pour tous ceux qui espèrent, et ils sont nombreux, à la convergence des problèmatiques sociales, démocratiques, économiques... et surtout écologiques, car ce temps est "incertain" du fait même de l’activité humaine et de sa déraison ; l’impasse civilisationnelle est là et nous ne pouvons plus retarder la prise de décision pour "changer de cap".
La question du productivisme, longtemps tabou à Gauche, est dorénavant au coeur des préoccupations des forces qui composent le Front de Gauche, même si la "culture classique" de ces formations et les (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 mars 2009
Position des Alternatifs pour les élections européennes
Communiqué national - 28/03/09
La coordination des Alternatifs réunie le 28 mars a enregistré le résultat du vote des adhérents pour les élections européennes du 7 juin :
La position C (en l’absence d’unité large pas de participation des alternatifs aux élections européennes) a obtenu 55% des suffrages
La position B (en l’absence d’unité large , alliance avec le NPA) a obtenu 41% des suffrages
et 4% des militants se sont abstenus.
Ce résultat traduit le profond attachement des militants alternatifs à une unité telle que celle qui a permis de rejeter le TC en 2005.
Pour renforcer cette perspective, les (...)

lire la suite de l'article