Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteCulture tous azimutsHADOPI
Dernière mise à jour :
jeudi 17 avril 2014
Statistiques éditoriales :
19847 Articles
127 Brèves
25 Sites Web
676 Auteurs

Statistiques des visites :
1407 aujourd'hui
4347 hier
5447917 depuis le début
   
HADOPI
 
Articles publiés dans cette rubrique
lundi 13 mai 2013
Hadopi… c’est fini !
Par Cécile Amar et Camille Neveux
Le dispositif contre le piratage, mis en place par Nicolas Sarkozy, verra ses attributions gérées par le CSA. C’est ce que préconise le rapport Lescure remis lundi à l’Élysée. Le travail aura duré neuf mois. Au terme d’une centaine d’auditions, il aura permis d’accoucher d’un pavé de "2,3 kg" sans passer par la case "couveuse", s’amuse Pierre Lescure sur son compte Twitter.
Le directeur du Théâtre Marigny, ancien patron de Canal+, remet lundi matin son rapport sur "l’acte deux de l’exception culturelle" à François Hollande, en présence de la ministre de la Culture, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 12 janvier 2012
Des téléchargements gênants
Par Stéphane Viossat
Des centaines de téléchargements pirates effectués depuis le ministère de la Culture ont été repérés par un blogueur.
Décidément, la lutte contre le piratage est une affaire compliquée. Alors que l’Hadopi assure qu’elle est prête à lancer la « troisième phase » de son action, au printemps prochain, un blogueur vient de faire des constatations confondantes. Nicolas Perrier (Nikopic.com) s’est amusé à utiliser le site YouHaveDownloaded.com en y passant au crible les 65 025 adresses IP du ministère de la Culture.
Simplissime à utiliser, le site a observé tous les échanges ayant lieu sur les (...)

lire la suite de l'article
lundi 21 novembre 2011
Patrick Bloche tacle Nicolas Sarkozy sur Hadopi 3
Par Julien L.
La volonté de Nicolas Sarkozy d’aller plus en avant avec l’Hadopi a fait réagir l’opposition. Le député socialiste Patrick Bloche, très impliqué lors des débats parlementaires sur la riposte graduée, a déploré le manque de vision du président de la République sur la rémunération de la création à l’ère numérique.
Vendredi, Nicolas Sarkozy s’est rendu au Forum d’Avignon où se sont tenues les rencontres internationales de la culture, de l’économie et des médias. À cette occasion, il s’est félicité de l’action de la majorité présidentielle face au piratage, affirmant que la loi Hadopi avait permis (...)

lire la suite de l'article
mardi 4 janvier 2011
Hadopi est efficace : les Français se ruent sur MegaUpload
De la peur du gendarme
Par Marc Rees
« MegaUpload en plein boom en France depuis Hadopi 2... c’est pas faute de l’avoir expliqué ! » a réagi sur Twitter le député Tardy, qui se souvient évidemment des débats parlementaires.
Selon les chiffres d’une étude comScore, en effet, le site MegaUpload connaît une hausse phénoménale. Pour le mois de novembre, Megaupload a enregistré +35% de fréquentation par rapport à l’an passé. Concrètement, 7,4 millions de français se sont rendus sur MU en novembre contre 350 000 visiteurs par mois en 2008, rapporte le blog Technotes, du Figaro Ce mois de novembre n’est pas neutre. Hadopi avait envoyé (...)

lire la suite de l'article
lundi 27 septembre 2010
Faux départ pour Hadopi.fr
Des menaces de hacking pèsent sur le site de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi), qui devait être lancé ce vendredi.
Pas encore né, déjà attaqué ? Hadopi.fr, le portail web de la "Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet", devait voir le jour ce vendredi. Sa mission : expliquer la très polémique loi du même nom sur le téléchargement illégal et informer les internautes censés commencer à recevoir des mails d’avertissement sur les sanctions encourues (voir encadré en fin d’article).
Or, vendredi, pas de (...)

lire la suite de l'article
vendredi 25 juin 2010
Libertés Numériques
Cnil : “Le volet pénal d’Hadopi ne peut pas être mis en oeuvre ?
Par Astrid Girardeau
Dans un chat sur 20minutes, Yann Padova, le secrétaire général de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (Cnil), a rappelé les différentes avis déjà donnés par la Commission sur la loi Création et Internet. Tout en précisant que certains textes devaient encore être examinés, notamment le décret “de mise en application du pouvoir de sanction”. Nous avons contacté la Cnil pour faire un point.
“Le principe de l’Hadopi se divise en deux étapes : l’envoi des messages à vocation pédagogique et les sanctions, dont la coupure de l’accès Internet qui a beaucoup fait parlé lors (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 juin 2010
Pirater de la musique c’est tuer un artiste...
Une nouvelle campagne contre le téléchargement illégal met en scène un faux site web dédié au piratage. Dans celui-ci, chaque tentative pour télécharger un album équivaut à un coup de feu tiré en direction de l’artiste. L’initiative montre à nouveau l’escalade que prend la lutte contre le téléchargement illégal, à travers de bien mauvais parallèles.
Depuis quelques années, la lutte contre le téléchargement illicite s’est principalement manifestée par des actions en justice de la part des ayants droit. Ces procès, plus ou moins médiatisés, ont évidemment su profiter d’une activité législative très favorable, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 7 mai 2010
Hadopi : Sarkozy n’a pas encore nommé un de ses proches, si ? Si !
Par Olivier Bonnet
Une autorité "indépendante" et des "nominations irréprochables"...
Question pour un champion : Je suis l’ancien conseiller des technologies de l’information et de la communication du ministère de l’Intérieur jusqu’en 2007, puis j’ai dirigé le service Internet de l’UMP pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy. Je suis un proche du chef de l’Etat. Je suis... Je suis... Le nouveau secrétaire général du collège chargé d’appliquer la loi contre le piratage, Éric Walter.
L’homme devra notamment organiser la concertation de toutes les parties prenantes (industrie culturelle, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 15 janvier 2010
Hadopi :
L’adresse IP est une preuve non probante, selon le ministère de la Culture
Par Napakatbra
En réponse à une question écrite, le ministère de l’aculture a reconnu mardi que l’adresse IP, falsifiable, ne constituait pas une preuve formelle de culpabilité. Une condamnation devrait donc s’appuyer sur des investigations plus poussées. Conclusion : Hadopi ne sert à rien...
Le 18 aout 2009, Michel Liebgott a posé une question écrite au ministre de la Culture. Dans sa missive, le député socialiste souligne que l’adresse IP utilisée comme preuve par l’HADOPI est aisément falsifiable par un "utilisateur moyennement confirmé", ce qui pourrait conduire des innocents à se voir (...)

lire la suite de l'article
samedi 19 septembre 2009
Hadopi 2 : les députés pour, contre, abstenus et absents
Et 3 qui sont passés de Pour à Contre (et vice-versa)
La loi Hadopi 2, après avoir été votée par les sénateurs en juillet dernier, vient donc d’être votée de justesse par les députés. Les votes ont cependant été relativement serrés, avec 285 voix pour, et 225 contre, pour une majorité absolue demandée de 256 voix. Analyse rapide des différents votes.
Voici, à titre de comparaison, les votes en mai dernier : Pour, 296, Contre, 233. Il y a donc eu aujourd’hui un peu moins de votes qu’il y a quatre mois. Voyons où se situent ces différences.
Analyse des votes UMP
Le groupe UMP, qui compte 314 députés, a voté pour en grande majorité, avec 270 voix (contre 284 en (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 septembre 2009
Refais le monde avant qu’il ne te refasse !
Pour le meilleur et le Peer-to-peer
Par Philippe Sage
Or donc, pour Mr. Christophe Lameignère (PDG de Sony Music France et Président du SNEP – comme quoi, il n’y a pas que dans la politique qu’on trouve des “cumulards”) les opposants à la loi Hadopi seraient des donneurs de leçons “n’ayant jamais rien fait pour la création”, mais ils seraient aussi, et “contrairement à l’image qu’on a du pirate romantique” des “voleurs à la petite semaine qui n’ont aucun courage” … (Voir la Vidéo)
.. Ça c’est intéressant, dis-donc ! Car cela signifie que, dans l’esprit de Mr. Lameignère, un opposant à la loi Hadopi est forcément un internaute qui (...)

lire la suite de l'article
vendredi 11 septembre 2009
HADOPI et les labels indépendants
Par Fabrice Allard
L’univers de la musique (et du cinéma) a été particulièrement animé au printemps dernier, secoué par les péripéties d’une loi dites "Création et Internet" visant à mettre en place une autorité publique, la Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet (HADOPI). Les débats ont été nourris à l’Assemblée nationale, tous les partis politiques y ont pris part, et les médias s’en sont naturellement fait écho. On a eu des pour et des contre, que ce soit à droite ou à gauche, mais à l’écoute des médias, on avait l’impression que tous les artistes étaient pour, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 22 juillet 2009
Le vote d’Hadopi 2 est repoussé à septembre
Par Marc Rees Torture parlementaire ! La conférence des présidents de l’Assemblée nationale a décidé de reporter le vote du texte à septembre. L’incident de mardi matin où la majorité UMP était absente en commission des affaires culturelles - exception faite de Lionel Tardy - n’a pas arrangé les choses.
Selon les derniers bruits parlementaires qui nous ont été rapportés, il devrait y avoir un vote solennel à l’Assemblée nationale. Cette mesure peut être demandée par n’importe quel président de groupe et elle est alors de droit. L’opposition compte bien jouer sur celle-ci qui va avoir un effet (...)

lire la suite de l'article
jeudi 16 juillet 2009
Cet été, dis au revoir à tes emails avec Hadopi 2
Ou comment Hadopi 2 pourrait permettre à l’administration d’espionner toute nos communications électroniques.
Nouvelle hallucinante rapportée par Le Monde : la loi Hadopi 2 cherche à contrôler les communications électroniques.
Toutes ? Potentiellement
Email, Chat, Facebook, la liste semble sans limite. Et tant pis pour le secret des communications privées, et pour celui des communications professionelles tant qu’à faire.
Il n’y a qu’à lire la proposition de loi du sénat qui inclut entre autres cette phrase pour l’Article 3 (Article L. 335-7 du code de la propriété intellectuelle) : "Le premier alinéa du (...)

lire la suite de l'article
mercredi 15 juillet 2009
Hadopi 2 : Hadopitoyable, Hadopire, Hadopyrrhus !
Par Jack Ralite
Sous ce titre de notre choix nous publions sous forme de « tribune », l’intervention générale de Jack Ralite, Sénateur CRC-SPG, au Sénat lors du débat de 8 et 9 juillet 2009 (Acrimed)
« Jamais il ne faut se raidir. Jamais il ne faut se bunkériser. Jamais il ne faut détester », « L’un des plus grands problèmes de la France c’est le sectarisme » a déclaré le président de la République dans une interview au Nouvel Observateur. Il y demande aussi « pardon » à quelques personnes qu’il avait maltraitées. Il s’engage à avoir de la « retenue », à organiser la « transparence », à refuser « l’hypocrisie (...)

lire la suite de l'article
mercredi 24 juin 2009
L’Université d’Harvard démontre que le P2P serait bénéfique à la création artistique
L’Harvard Business School a publié un essai qui démontrerait que le P2P est largement bénéfique à la création artistique dans le monde et que le piratage a globalement un impact positif sur la variété et le nombre d’albums vendus. Cette étude produite par une des plus prestigieuses universités au monde vient largement écorner le mythe du P2P qui porte préjudice. Notons que les maisons de disque n’ont, elles, réussies à produire aucune étude démontrant le lien de causalité entre téléchargements et pertes supposées de revenus. Au contraire l’Université de Rennes en France avait sorti une étude cette année (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 juin 2009
Jean-François Copé : l’Hadopi "n’est que le point de départ"
Le Président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale, Jean-François Copé, a reconnu dimanche sur RTL que la loi Hadopi, fraîchement promulguée, n’était qu’une première étape vers un projet plus vaste de régulation de l’Internet en France.
C’est une confirmation. Avant la censure de la riposte graduée par le Conseil constitutionnel, Numerama avait publié un long article pour expliquer que la loi Hadopi n’était que la première pierre d’une oeuvre beaucoup plus globale de contrôle du net, orchestrée par Nicolas Sarkozy et interprétée par le gouvernement et sa majorité parlementaire. Jean-François Copé, le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 4 juin 2009
Claude Allègre s’en prend au gratuit et à la jungle d’Internet
Mammouth décrasse les prix !
Par Marc Rees
Dans une tribune du Point intitulée « Non à la commercialisation du gratuit », le très médiatique Claude Allègre a jeté l’anathème sur Internet où règne ce culte du gratuit, véritable tumeur de l’économie. A croire que s’en prendre au gratuit, ce peut être payant en ces temps de remaniement. Une tribune à lire ici, gratuitement.
Au fil de ses pérégrinations, l’éminent intellectuel zappe les fondements d’Internet, l’univers du logiciel libre, la diffusion massive de l’Information et de la Culture, les Wikipedia, Jiwa ou autre Deezer, la contribution créative, etc. Pour Allègre, une chose est sûre (...)

lire la suite de l'article
jeudi 28 mai 2009
Pirate
Par Karim Bey Smail
Savent-t-ils seulement ce qu’est un pirate ? Confondre à ce point tout les genres en diabolisant le téléchargement et en faisant un parallèle malhonnête avec le terrorisme islamiste montre que nous n’avons pas beaucoup évolué en terme de gestion politique des actualités.
Un pompeur de film ou de musique ne faisant aucune tractation monétaire, il est indécent de laisser supposer qu’il participe à l’essor économique d’Al-Qaïda. La contrefaçon qui est une action dans le monde réel n’a rien à voir avec le téléchargement de données virtuelles qui devrait être régi par une licence globale, (...)

lire la suite de l'article
lundi 25 mai 2009
La gratuité, c’est le vol
Par Frédéric Bonnaud
Tournée du Chef. Avant Carla, le Chef se satisfaisait des blaireaux qui constituaient son entourage "artistique". Mais tout a changé. La délicieuse enfant aurait du mal à supporter Barbelivien... Le chef en a profité pour mettre au point un de ces plans machiavéliques dont il a le secret.
Il a fait préparer à Denis Olivennes (ex-marchand de disques, d’ordinateurs et de kits d’accès Internet, aujourd’hui patron du Nouvel Obs) une loi répressive mais inapplicable. Trop fort. Il a ainsi démontré que lui comprenait les problèmes des artistes français. Dont la chouette création est (...)

lire la suite de l'article
mercredi 20 mai 2009
Le piratage tuait l’industrie du disque et du cinéma... dans les années 80
Par Laurent Macabies
"Le piratage est en train de ruiner l’économie du cinéma", "Avec la lutte contre les copies illégales, c’est la survie de l’industrie du disque qui est en jeu". La culture en danger, les artistes menacés, Jack Lang inquiet... Ces commentaires, qui auraient pu être tenus par les partisans de la loi Hadopi (qui vient d’être adoptée par les députés), datent de trente ans. Au début des années 1980, beaucoup de fins analystes prédisaient la mort de la culture à cause des mises en vente de magnétophones et magnétoscopes à prix abordables et l’apparition du CD. L’histoire est un éternel (...)

lire la suite de l'article
samedi 16 mai 2009
Dégâts collatéraux
Quand la culture dérape
Par Claude Soula
À force de travailler ensemble, les cadres de TF1 et du ministère ont oublié qu’ils n’avaient pas les mêmes employeurs...
La loi Création et Internet, dite Hadopi, a fait ses premières victimes, avant même son vote par le Parlement. TF1 a renvoyé un des responsables de son web, Jérôme Bourreau.
Son crime ? Être opposé à cette loi alors que l’entreprise la défend bec et ongles. Le problème, c’est que Jérôme Bourreau n’a jamais pris une position publique explicite : il avait simplement écrit à sa députée, Françoise de Panafieu, en tant que citoyen, afin de l’inciter à ne pas voter les (...)

lire la suite de l'article
mercredi 13 mai 2009
Assemblée Nationale
Adoption de la loi HADOPI
Intéressez-vous au vote de votre député
Analyse du scrutin n° 386 - Séance du : 12/05/2009
Scrutin public sur l’ensemble du projet de loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet (nouvelle lecture)
Nombre de votants : 557
Nombre de suffrages exprimés : 529
Majorité absolue : 265
Pour l’adoption : 296
Contre : 233
L’Assemblée nationale a adopté
Groupe de l’Union pour un mouvement populaire (317) :
Pour : 284
MM. Élie Aboud, Manuel Aeschlimann, Yves Albarello, Alfred Almont, Mme Nicole Ameline, MM. Benoist Apparu, Jean Auclair, Mme Martine Aurillac, MM. Pierre-Christophe Baguet, Patrick Balkany, Jean Bardet, (...)

lire la suite de l'article
lundi 11 mai 2009
HADOPI : une loi du XXème siècle !
Communiqué associant le SMA (Syndicat national des petites et moyennes structures de musiques actuelles réunissant plus de 100 structures), la Fédurok (Fédération nationale regroupant 75 lieux de musiques amplifiées / actuelles), la FSJ (Fédération des Scènes de Jazz et de musiques improvisées regroupant 28 scènes), et la Fneijma (Fédération Nationale des Écoles d’Influences Jazz & Musiques Actuelles, regroupant 37 écoles).
HADOPI est une loi du XXème siècle !
Après l’avoir rejetée en avril, l’Assemblée nationale examine de nouveau la loi HADOPI dite « Création et Internet » censée lutter contre le partage (...)

lire la suite de l'article
lundi 11 mai 2009
PS : la claque des artistes
Par Matthieu Croissandeau
« Stupeur et déception ! » La lettre de « rupture » adressée à Martine Aubry par Juliette Gréco, Maxime Le Forestier, Michel Piccoli et Pierre Arditi à la veille du vote sur le très controversé projet de loi Hadopi a fait l’effet d’une gifle au Parti socialiste.
Ces quatre mousquetaires, réunis pour l’occasion par le metteur en scène Bernard Murat, ex-trotskiste et proche de Lionel Jospin, ont été de tous les combats socialistes, de tous les comités de soutien ! L’Elysée, qui répète depuis des semaines que cette loi aura au moins permis de couper la gauche des milieux artistiques, (...)

lire la suite de l'article
dimanche 10 mai 2009
La pétition des 10 000 artistes était bien une fumisterie
La Quadrature du Net fait la chasse aux nombreux fântômes de la liste des 10 000 artistes soutenant l’HADOPI. Combien de fois Christine Albanel nous a-t-elle sorti son “gogogadgeto 10 000 artistes de la SACEM” pendant les débats du Parlement ? Assurément de bien trop nombreuses fois pour ce que la Quadrature du Net a relevé comme anomalies dans cette liste, présentée comme une liste de 10 000 artistes soutenant l’HADOPI.
Effectivement, en épluchant méthodiquement cette liste, la Quadrature du Net a eu la (non) surprise de trouver en vrac :
Des artistes inconnus,
Des artistes qui n’existent même pas, (...)

lire la suite de l'article