Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteLa France de l’argentLa France de l’évasion fiscale
Dernière mise à jour :
jeudi 2 octobre 2014
Statistiques éditoriales :
20994 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
664 Auteurs

Statistiques des visites :
2276 aujourd'hui
6116 hier
6460683 depuis le début
   
Brèves
Quand Dati expulse Besson
vendredi 26 février

Rachida Dati ne doute de rien. Constatant les difficultés d’Éric Besson, elle a téléphoné à Nicolas Sarkozy voilà deux semaines pour lui dire que, s’il cherchait à remplacer son ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, elle pourrait faire l’affaire !

Le président qui a pris bonne note, s’est cependant empressé de raconter la chose à Besson...

In Nouvel Obs N° 2364 du 25 février 2010

 
Pâques en prison, Noël à Tarnac
lundi 28 décembre

Nouveau camouflet pour le Parquet dans le dossier des sabotages des lignes TGV : La Cour d’Appel de Paris vient d’alléger le contrôle judiciaire auquel les mis en examen étaient soumis depuis un an.

Julien Coupat et ses amis peuvent à nouveau aller où bon leur semble. D’après un de leurs avocats, le groupe aurait prévu de passer la fin de l’année à Tarnac. Braveront-ils la seule interdiction maintenue par la Cour d’Appel : celle de "se recevoir, se rencontrer ou d’entrer en relation" ? Et les gendarmes troubleront-ils la fête ?

In le Nouvel Observateur N° 2355 du 23 décembre 2009

 
La police veille sur le net
dimanche 29 novembre

Un nouveau système de veille sur internet sera bientôt mis en place par la cabinet de Brice Hortefeux.

Le ministère de l’intérieur s’apprête à lancer un système de veille sur internet. Élaboré sous l’égide de Michel Bart, directeur de cabinet de Brice Hortefeux, le projet vise à mobiliser des policiers sur les sites spécialisés, les blogs, susceptibles d’abriter des auteurs d’infractions. Il pourrait notamment renforcer les moyens de la police dans la lutte contre les auteurs de violences urbaines et les phénomènes de bandes. Il est déjà à l’oeuvre à la préfecture de police de Paris pour la capitale et les départements de la petite couronne.

news.yahoo.fr

 
Balkany soutient la junte guinéenne
dimanche 18 octobre

Onze jours avant le carnage de Conakry, une délégation de la junte au pouvoir en Guinée était reçue par Claude Guéant et Patrick Balkany.

Pour le maire de Levallois, le quai d’Orsay, qui s’oppose à la candidature à la présidentielle de Moussa Dadis Camara, est "à côté de la plaque", car "c’est un citoyen guinéen comme les autres".

Un citoyen comme les autres responsable de la mort de 157 opposants venus manifester contre sa candidature moins de deux semaines plus tard. Pour Balkany, "les problèmes de l’Afrique ne se posent pas en termes d’élection. Il y a des problèmes plus sérieux que ça".

C’est vrai ça, on ne se posait pas tant de questions au temps béni des colonies...

In Siné Hebdo N° 58

 
Crise : Sarkozy s’en prend aux fonctionnaires
lundi 27 octobre

Les fonctionnaires qui réclament des embauches ne comprennent pas « la gravité de la crise », selon Nicolas Sarkozy. Jeudi, une partie de la fonction publique était en grève pour les salaires et les emplois. Les propos du chef de l’Etat ont suscité la colère des syndicats.

"J’ai grand respect pour la démocratie, j’ai grand respect pour le droit de manifester mais quand j’entends des slogans des manifestations de ces derniers jours d’une petite partie de la fonction publique d’État, je me demande s’ils se rendent compte de la gravité de la crise", s’est interrogé Nicolas Sarkozy lors d’un discours sur l’économie en Haute-Savoie.

"Que des gens viennent de bonne foi nous demander en réponse à la crise d’embaucher davantage de fonctionnaires, je me demande s’ils ont bien compris dans quel monde nous vivons", a-t-il ajouté, sous les applaudissements.

La FSU, première organisation syndicale de la fonction publique, n’a pas tardé à réagir : "Plutôt que de jeter une nouvelle fois les fonctionnaires en pâture à l’opinion en les désignant comme d’insupportables budgétivores, le Président ferait mieux de voir que dans cette crise les valeurs de l’intérêt général et du service public". "C’est précisément parce que la crise est grave que ses revendications sont justifiées", ajoute la Fédération.

Nicolas Sarkozy "semble n’avoir rien compris à la détérioration dramatique des conditions de vie des Français eux-mêmes, qui plus que jamais nécessite un service public fort, protecteur et de qualité", estime de son côté Razzy Hammadi, secrétaire national du PS.

msn.com

 
Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 14 septembre 2014
Les Français détiendraient 17 milliards d’euros en Belgique
La Belgique accueille près de 20 des 100 plus grosses fortunes françaises, et les Français détiennent au moins 17 milliards d’euros dans ce pays, selon une enquête du quotidien économique L’Écho parue ce samedi écoulé
Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France, sans être installé en Belgique, y a domicilié plusieurs sociétés dès 1999. Mais il est loin d’être le seul, confirme le journal, qui cite de nombreux autres noms, dont celui du patron du groupe belge de distribution Delhaize, Jacques Bouriez, présenté comme le premier à avoir créé, dès 1983, une holding en Belgique. L’Écho cite des gens (...)

lire la suite de l'article
jeudi 5 juin 2014
Exclu BFM Business : Arthur s’exile en Belgique
Par Jamal Henni
Le célèbre animateur de TF1, jusqu’à présent résident fiscal en France, réside désormais officiellement en Belgique. Sa fortune est estimée à 200 millions d’euros.
Arthur s’en va. Le célèbre animateur de TF1 a décidé de quitter la France et de s’exiler. Il a choisi la Belgique, et réside désormais officiellement à Uccle, une banlieue chic au sud de Bruxelles, où se sont déjà installés de nombreux exilés fiscaux français : Paul Belmondo, Claude François Jr, des membres des familles Taittinger ou Mulliez... Cette nouvelle adresse officielle a été déclarée par Arthur lui-même il y a quelques (...)

lire la suite de l'article
lundi 14 mai 2012
Sarkozy-Badinguet
Par Jean-Pierre Dubois L’action de Nicolas Sarkozy durant ses cinq années de présidence de la République appelle de nombreux commentaires. Nombreux seront ceux qui retiendront sa proximité affichée avec les milieux argentés, ce qui fait dire que Sarkozy pouvait être comparé à Napoléon III - « Badinguet » pour ses contemporains ! Tout comme celui de Napoléon III, le règne de Sarkozy restera en effet marqué par la prospérité et l’enrichissement sans complexe d’une bourgeoisie financière particulièrement avide. Victor Hugo disait de l’homme du coup d’État du 2 décembre 1851 : « Il aime la gloriole, les (...)

lire la suite de l'article
mardi 31 janvier 2012
« Une hausse généralisée de la TVA, je ne l’accepterai pas »
Disait Nicolas Sarkozy Il y a seulement trois mois
Par Mathieu Magnaudeix
Dimanche, le président-candidat a donc annoncé une hausse de la TVA de 19,6 à 21,2%, le 1er octobre prochain. Face aux protestations des syndicats et de l’opposition, il s’est voulu rassurant : pas d’inquiétude, les prix n’augmenteront pas.
« Je ne crois en rien à une augmentation des prix parce que ces produits sont extrêmement concurrentiels. La concurrence maintiendra les prix. » Sauf que cette hausse importante du taux normal de la TVA, qui pèse sur une très grande partie des biens et services, le président de la République l’avait vigoureusement rejetée... il y a trois (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 janvier 2012
Stéphane Guillon « trop politique » est viré de la RATP
Par Rachida el Azzouzi
Elle devait durer quinze jours. Elle n’aura duré que quelques heures. La campagne de promotion du nouveau spectacle de Stéphane Guillon à l’Olympia du 1er au 6 mai, dans le métro parisien, réalisée par l’agence de communication Mermon, a été stoppée net, ce 25 janvier, en fin de matinée. À peine collées, les premières affiches sur les trois cents prévues ont été recouvertes ou arrachées. Sur un fond noir, on voyait l’humoriste tirer sa révérence et annoncer : « En mai 2012, Stéphane Guillon s’en va aussi », titre de son spectacle.
La décision ne relève pas directement de la RTP, (...)

lire la suite de l'article
mercredi 25 janvier 2012
Les "affaires" au secret !
Une loi adoptée pour empêcher les "sales affaires" de sortir a été voté la nuit en catimini !
Par Jean-Marc Manach
Dans la nuit de lundi à mardi, sur l’initiative d’un député réputé proche des services de sécurité, l’UMP a fait adopter une proposition de loi qui augmente considérablement les secrets touchant la sphère commerciale et industrielle. Une manière élégante de dissuader ONG, journalistes et lanceurs d’alerte de révéler aux citoyens les dessous des grands groupes.
Un hémicycle clairsemé a adopté, ce lundi 23 janvier à 23h, la proposition de loi de Bernard Carayon visant à sanctionner la violation du “secret des affaires“. Créée pour lutter contre l’espionnage économique, elle pourrait se (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 janvier 2012
Éric Woerth a bien bradé l’hippodrome de Compiègne
Par Michel Deléan
Les terrains forestiers et l’hippodrome de Compiègne cédés par Éric Woerth en mars 2010 ont bel et bien été bradés. Le collège de trois experts désigné début 2011 pour expertiser la valeur de ces biens a remis son rapport à la commission d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR) voici quelques jours. Or, selon des informations obtenues par Mediapart, la conclusion de ces experts est formelle : les 57 hectares de terrains, comprenant des forêts, un golf huppé et un hippodrome, le tout à proximité du château de Compiègne, valaient entre 8 millions et 10 millions d’euros, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 20 janvier 2012
Les révélations de « L’espion du président »...
...Mediapart espionné sur ordre de l’Élysée
Par Edwy Plenel
Mediapart savait avoir été victime d’un espionnage policier sur ordre de l’Élysée. Nous l’avions écrit le 3 novembre 2010, ce qui nous avait valu une plainte de Claude Guéant (notre article “Espionnage d’État des journalistes : Monsieur le Président, cela vous concerne”). Puis, le bras droit de Nicolas Sarkozy a brusquement renoncé, le 30 juin 2011, par crainte du procès à venir (nos articles ici et ici). Quelques jours plus tôt, la preuve – les fameuses « fadettes » – des surveillances visant les téléphones de journalistes du Monde enquêtant sur les mêmes dossiers que (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 décembre 2011
Justice
Le pouvoir nomme ses procureurs à quatre mois de l’élection
Par Michel Deléan
Visiblement, le gouvernement n’a pas entendu le cri des procureurs de la République, qui ont demandé plus d’indépendance le 8 décembre dans un appel inédit. Pas plus qu’il ne semble avoir compris les différents appels à un changement de statut du parquet après la condamnation de Jacques Chirac le 15 décembre. Tout au contraire, une vague de nominations sans précédent se mitonne discrètement dans la haute magistrature, qui est vivement dénoncée par le PS et par les syndicats de magistrats.
Ce 21 décembre, le conseil des ministres devrait ainsi entériner une promotion qui fait l’effet (...)

lire la suite de l'article
jeudi 15 décembre 2011
Les sites de streaming dans le collimateur
Par Christine Tréguier
C’est une évidence pour tout le monde, sauf pour la Commission des comptes de campagne, Nicolas Sarkozy est en campagne. Et il monte au créneau sur tous les sujets susceptibles de mettre François Hollande en mauvaise posture. Le nucléaire, l’embauche d’enseignants, mais aussi Hadopi, un thème sur lequel le candidat socialiste semble faire du rétropédalage.
Le 18 novembre, le président-candidat a donc pris le temps de se rendre en personne au Forum sur la culture numérique d’Avignon. Lors de son allocution, il s’est autofélicité du succès de la loi Hadopi : « Il y a 35 % de (...)

lire la suite de l'article
mardi 6 décembre 2011
Selon que vous serez milliardaire ou maçon...
Par Napakatbra
Quand un maçon planque 100 000 euros au Fisc, il est condamné à un an de prison ferme. Quand une milliardaire escamote 100 millions, elle est simplement invitée à rembourser... et pis c’est tout. La semaine dernière, une info n’a pas fait la une des journaux Jusqu’à l’année dernière, Liliane Bettencourt dissimulait plus de 100 millions d’euros en Suisse (ce paradis fiscal qui "n’existe plus" dixit Nicolas Sarkozy, notre Robin des Lois national). Mais "en France, la loi est ainsi faite que la justice ne peut sanctionner les auteurs de fraude fiscale que si elle est saisie par (...)

lire la suite de l'article
lundi 21 novembre 2011
Dans l’œil du Cyclone
Par Hélène Riffaudeau
La rubrique "13h15 le samedi" de France 2 irriterait l’Élysée
À la direction de France Télévisions, on assure "adorer" la chronique de Michel Mompontet qui, chaque samedi, ouvre la partie magazine du 13-heures de France 2. Et visiblement, cette séquence aussi subjective que frondeuse a trouvé son public.
Elle réalise 22 % de part de marché sur le petit écran, avant de connaître une seconde vie sur la Toile. La chronique consacrée aux Indignés aurait ainsi été visionnée plus de deux millions de fois sur YouTube et traduite en cinq langues. Du côté du gouvernement, on goûterait moins (...)

lire la suite de l'article
lundi 14 novembre 2011
par René Balme
Commémoration du 11 novembre
Monsieur Sarkozy voudrait écrire les discours des maires de France !
Par René Balme
Par courrier daté du 8 novembre, reçu par mail le mercredi 9, Monsieur le Préfet de la région Rhône-Alpes, Préfet du Rhône ordonne aux maires de lire le message du Président de la République intitulé "Hommage de la Nation aux soldats morts pour la France". Voila donc une grande première dans notre démocratie et qui consiste à faire en sorte que les Préfets ordonnent aux élus du peuple d’être les porte-voix de Monsieur Sarkozy, Président de la République et candidat UMP aux élections présidentielles ! Outre le fait que la démarche – choquante, s’il en est – est difficilement concevable dans un (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 octobre 2011
Remember
Donnons leur chance aux anciens convicts
Par Bernard Gensane
Le 9 février 1994, le juge Philippe Courroye (qui n’est pas gauchiste) ouvre une information contre X pour abus de biens sociaux et recel. Cette information concerne les journaux News et Dauphiné News de Grenoble, lancés quelques semaines avant les élections municipales de 1989 pour soutenir le conseil municipal de droite. En mars 1989, Alain Carignon est réélu maire de Grenoble et les journaux disparaissent laissant un passif de 10 millions de francs. La Lyonnaise des Eaux (future Vivendi), qui vient de remporter la gestion des eaux de Grenoble récemment privatisée, entre (...)

lire la suite de l'article
lundi 24 octobre 2011
Kadhafi mort, quel dictateur ami de la France va-t-on bien pouvoir bombarder, maintenant ?
Par Napakatbra
Kadhafi out. Le tortionnaire number one sur la liste des dictateurs amis de la France est tombé. Plus qu’une bonne vingtaine et le compte sera bon. Mouammar Kadhafi, dictateur sanguinaire sanguinolent, est mort et (presque) enterré (à moins qu’il ne soit jeté à la mer ?). Après l’avoir reçu en grande pompe, Sarkozy l’aura donc éjecté à coups de fusil à pompe. C’est le deuxième dictateur auquel notre Sauveur (inter)national avait fait moultes courbettes à clamser depuis mai 2007. Sauf que le premier, Omar Bongo, président de la République gabonaise de 1967 à 2009, est mort de façon (...)

lire la suite de l'article
lundi 24 octobre 2011
La députée-maire UMP possédait des millions dans des paradis fiscaux
Elle rachète tous les Canard Enchaîné de la ville !
Par Olivier Bonnet
Joëlle Ceccaldi-Raynaud, députée-maire UMP de Puteaux (Hauts-de-Seine) « aurait possédé jusqu’en avril 2009 des comptes au Luxembourg et dans des paradis fiscaux sur lesquels ont été déposés au moins 4 millions d’euros. En 2009, ces comptes ont été fermés. Et l’argent s’est envolé » , résume Ozap, reprenant les révélations du Canard Enchaîné.
Mais ça ne l’arrange pas du tout, la Ceccaldi-Raynaud, que le citoyen soit au courant. Alors elle envoie ses équipes pour aller acheter tous les exemplaires du Canard Enchaîné en vente dans sa ville. Grotesque et dérisoire réaction : pense-t-elle ainsi (...)

lire la suite de l'article
dimanche 16 octobre 2011
Procès BDS de Bobigny
Le « Défenseur des Droits » au secours du gouvernement israélien
Le président du tribunal de Bobigny vient de nous annoncer le report du procès BDS du 20 octobre, pour cause de maladie du juge. Juste avant cette annonce, l’avocat de l’une des parties civiles avait demandé le report pour motif religieux. De toute évidence, le lobby israélien et le gouvernement ne se sentent pas trop le vent en poupe, non seulement parce que l’image d’Israël n’est guère au "au top" en ce moment, mais également après une révélation, qui fait scandale.
En effet, la participation à la demande du gouvernement, du "Défenseur des droits", Dominique Baudis à l’accusation des quatre militants de (...)

lire la suite de l'article
jeudi 6 octobre 2011
Visite de Sarkozy à Alès : "On a été interpellés au petit matin", dit un militant
Par Alexandre Pouchard
Le déplacement de Nicolas Sarkozy, mardi 4 octobre, à Mialet et à Alès, dans le Gard, était attendu. Officiellement, l’objectif était de célébrer l’inscription des Causses et des Cévennes au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais sur place, des opposants politiques et des militants contre les gaz de schiste comptaient bien faire savoir leur opposition au chef de l’État.
Certains d’entre eux – une quinzaine, selon un militant – ont été interpellés par les forces de l’ordre, mardi matin, alors qu’ils occupaient le lieu d’atterrissage de l’hélicoptère présidentiel. Mardi midi, après (...)

lire la suite de l'article
mercredi 10 août 2011
Encore un sale coup porté par la droite aux libertés fondamentales
Les mauvais coups se font généralement le 14 juillet ou le 15 août. C’est encore plus tentant en période de crise majeure, comme actuellement. C’est sans doute pour cette raison que le Journal Officiel du 13 juillet publie un nouveau décret concernant les associations. Il s’agit d’empêcher certaines associations de participer à des instances consultatives. Bien entendu, on attendra vainement un décret interdisant l’accès des transnationales de la pharmacie, de l’agro-alimentaire et de la chimie aux centres de décision de la République. La lettre ci-dessous décrit cette atteinte à la liberté (...)

lire la suite de l'article
lundi 14 mars 2011
La Loppsi 2 allégée par le Conseil constitutionnel, une claque pour Sarkozy
Par Erwan Manac’h
Treize articles de la loi sécuritaire, qui en compte 142, ont été censurés par le Conseil constitutionnel jeudi 11 mars. Une belle victoire pour les opposants à un texte liberticide.
« Une censure inédite ». D’après le sénateur socialiste Alain Anziani, la décision du Conseil Constitutionnel d’invalider treize articles de la loi sur la sécurité intérieure (Loppsi 2), parmi les plus critiqués, est un coup sévère porté au tout-répressif de Nicolas Sarkozy. « Par son ampleur et son contenu, cette décision fera date dans l’histoire de la jurisprudence constitutionnelle » s’est réjoui Alain Anziani (...)

lire la suite de l'article
lundi 7 mars 2011
La France parmi les pires nations d’Europe en matière de libertés individuelles
Récemment à Bruxelles, trois organisations, dont Privacy International , ont publié les résultats de leur étude comparative sur l’état des libertés individuelles dans 32 pays d’Europe (les 27 pays de l’Union européenne plus la Croatie, la Macédoine, la Norvège, la Turquie et la Suisse), intitulé "European Privacy and Human Rights" (EPHR). L’Union européenne, en tant qu’organe politique influençant les politiques nationales, fait également partie de ce classement.
L’objectif de ce travail est d’établir un panorama européen en matière de respect de la vie privée et de protection des données personnelles, en (...)

lire la suite de l'article
dimanche 6 mars 2011
La France a tenté d’expulser un Sénégalais vers la Libye
Par Napakatbra
Mardi et mercredi, alors que la répression se faisait de plus en plus sanglante, la police aux frontières de Roissy a tenté de refouler un ressortissant sénégalais vers la Libye.
L’Anafé (Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers) l’affirme dans un communiqué : "Par deux fois, les 22 et 23 février, la police aux frontières (PAF) de l’aéroport de Roissy a tenté de renvoyer un ressortissant sénégalais vers Tripoli. Il aura fallu l’intervention de la Cour européenne des Droits de l’Homme [...] pour suspendre la procédure d’embarquement [...] Le (...)

lire la suite de l'article