Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteDélires scientifiques
Dernière mise à jour :
mercredi 3 septembre 2014
Statistiques éditoriales :
20786 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
983 Auteurs

Statistiques des visites :
2024 aujourd'hui
8537 hier
6300235 depuis le début
   
Brèves
Nouvelle convocation José Bové au tribunal d’instance
samedi 8 décembre

Reçu du "Collectif des faucheurs Volontaires Rhône-Loire"

José se retrouve à nouveau devant la JAP lundi 10 décembre au matin, il faut à nouveau tous être présents pour soutenir la fin de toutes les condamnations contre les militants anti-OGM.

RAPPEL :

Lundi 12 novembre, José Bové est ressorti libre du bureau de la juge d’application des peines du tribunal de Millau. La magistrate et le porte-parole des Faucheurs volontaires ont discuté de la façon dont celui-ci pourrait accomplir la peine que lui a infligée la cour d’appel de Toulouse le 15 novembre 2005 : quatre mois de prison ferme, en tant que récidiviste, pour avoir participé au fauchage d’un champ de maïs transgénique le 25 juillet 2004 à Menville (Haute-Garonne).

En droit, la juge pouvait placer M. Bové sous bracelet électronique, mesure que le leader paysan avait par avance rejetée. Ce refus aurait pu justifier sa mise en détention immédiate. Selon son avocat, Me François Roux, José Bové a indiqué qu’il acceptait un aménagement de sa peine, qui pourrait prendre la forme de "jours amendes". La juge l’a convoqué le 10 décembre, pour un débat contradictoire avec le procureur.

 
cactus pubis
samedi 24 novembre

Au poil !

Un cactus sur lequel poussent des poils pubiens ?

Voilà qui ne manque pas de piquant. Cette œuvre conçue par Laura Cinti est l’une des pièces phares du Festival international des sciences d’Edimbourg, en Ecosse. Pour réaliser The Cactus Project, l’artiste “transgénique” dit avoir introduit du matériel génétique humain dans le génome d’une cactée.

En 2000, l’artiste brésilien Eduardo Kac avait déjà exposé un lapin transgénique vert fluorescent, doté d’un gène de méduse. Si le directeur du Scottish Arts Council – l’ancien évêque d’Edimbourg – a quelques réserves en ce qui concerne la manipulation d’animaux, l’œuvre de Laura Cinti ne lui pose pas de problème éthique. “Faire pousser des poils pubiens sur un cactus ne fait de mal à personne”, estime-t-il.

courrierinternational

 
Articles publiés dans cette rubrique
jeudi 17 octobre 2013
Badinter, Chevènement, Juppé et Rocard au service du scientisme
Par Fabrice Nicolino
Le texte qui suit est tiré du quotidien Libération d’avant-hier, le 15 octobre 2013. C’est une perle, et c’est pourquoi je le publie ici. De quoi parle-t-il ? De la peur. De la peur et du désarroi que ressentent une poignée de vieux scientistes - Badinter, 85 ans ; Chevènement, 74 ans ; Juppé, 68 ans ; Rocard, 83 ans - face à une réalité fantasmatique. Ne nous attardons pas sur le grotesque, si évident. Parlant de science, ces gens n’expriment que des émotions et des impressions. La critique de la science serait inquiétante, et les scientifiques seraient attaqués de plus en plus (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er avril 2012
États-Unis : la légalité des brevets sur les gènes en suspens...
Par Napakatbra
États-Unis. Plus de 20 % des gènes humains sont brevetés. Légal, illégal ? La Cour suprême vient de casser la précédente décision judiciaire qui affirmait la légalité de la chose. La saga continue...
Saison 1, épisode 1. En mai 2009, l’American Civil Liberties Union (ACLU), la Fondation des Brevets Publics et des centaines d’associations américaines représentant plus de 150 000 professionnels, décident de porter l’affaire en Justice. Estimant que les brevets accordés sur un gène (BRCA) impliqué dans les cancers du sein et des ovaires sont illégaux, qu’ils entravent la recherche (...)

lire la suite de l'article
lundi 3 janvier 2011
La vie artificielle nous pend au nez
Par Jean-Luc Porquet
Pendant que les écologistes politiques d’Europe Écologie s’absorbent dans leurs petits jeux présidentiels (faut-il choisir comme candidat Eva Joly qui ne connait rien à l’écologie, ou Nicolas Hulot qui ne connait rien à la politique ?), les apprentis sorciers s’en donnent à cœur joie dans leurs labos. Et tout le monde s’en bat l’œil, ou presque.
Jeudi dernier, 58 groupes et associations écolos du monde entier (mais pas un seul Français) ont envoyé une lettre alarmante à la commission présidentielle américaine, qui vient de plancher sur la biologie synthétique. Ils critiquent ses (...)

lire la suite de l'article
lundi 26 juillet 2010
Plein les mirettes !
Colorer les carottes : c’est le programme de recherche de la plus haute importance sur lequel sont mobilisés depuis quatre ans douze chercheurs à temps plein. Ça se passe dans l’un des fameux « pôles de compétitivité » où l’on fait turbiner les chercheurs du public pour dynamiser la performance des entreprises.
Une idée de Chirac que Sarkozy s’est empressé de reconduire en mettant sur la table 1,5 milliard d’euros. Le pôle Végépolys d’Angers a donc eu l’idée, lui, de nous égayer l’assiette avec des carottes Technicolor. Nom du programme : « Pigments carotte ». La manip consiste à « bidouiller » les gènes qui (...)

lire la suite de l'article
vendredi 8 janvier 2010
Un tour de cochon
Dans « 2001 : l’odyssée de l’espace », Stanley Kubrick sert à ses astronautes du bœuf synthétiquement reconstitué. Eh bien, figurez-vous qu’une joyeuse bande de scientifiques s’est mis en tête, pour cette nouvelle décennie, de nous faire avaler la même tambouille.
Les chercheurs néerlandais de l’Université de technologie d’Heindoven viennent de réussir à faire pousser de la viande in vitro. En fait, des cellules de muscle porcin ont été mises en culture dans un sérum nutritif concocté à partir de sang de fœtus de cochon. Le plus appétissant, c’est qu’avant de réussir cet exploit culinaire l’équipe s’était fait (...)

lire la suite de l'article
samedi 4 juillet 2009
Expérimentation animale en Europe
Se battre pour les 12 millions d’animaux sacrifiés chaque année La directive européenne 86/609/EEC qui régit l’expérimentation animale est en cours de révision. _ Ce pourrait être l’occasion d’un vrai changement pour les 12 millions d’animaux utilisés en expérimentation chaque année dans l’Union européenne. One Voice, qui lutte pour que les expériences sur les animaux soient remplacées par des méthodes substitutives, vous propose de rejoindre la marche virtuelle « Faites de l’expérimentation animale de l’histoire ancienne » aux côtés de l’association britannique Dr Hadwen Trust. Vous pouvez manifester (...)

lire la suite de l'article
lundi 22 décembre 2008
Tags RFID : les abeilles et le fromage aussi !
En voici encore une extraordinaire ! Alors que des études très sérieuses donnent les Champs Electro magnétiques Artificiels comme l’une des deux causes les plus importantes de la disparition des abeilles (*) aux côtés de l’usage des pesticides, voilà que certains préparent le marquage des abeilles par un tag à Radio fréquece !
Microsensys - Allemagne
Le plus petit tag du Monde, tracking des abeilles
"Les études sur la mortalité des abeilles ont demandé la mise en œuvre d’un moyen d’identification des individus ; plus précis que les précédentes méthodes, comme une goute de peinture par exemple. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 septembre 2005
Des cellules pas si immortelles
Une étude à paraître au mois d’octobre dans la revue Nature Genetics suggère que les cellules souches embryonnaires humaines en culture (CSEh) accumuleraient avec le temps des modifications de leur génome
Une étude à paraître au mois d’octobre dans la revue Nature Genetics suggère que les cellules souches embryonnaires humaines en culture (CSEh) accumuleraient avec le temps des modifications de leur génome. Ces cellules non différenciées capables de donner n’importe quel type de tissu sont pourtant censées pouvoir se diviser à l’infini en laboratoire sans altération notable de leur matériel (...)

lire la suite de l'article