Nucléaire


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 12 décembre 2014

Le nucléaire fait la manche

Par Fabrice Nicolino
Ce papier a été publié par Charlie Hebdo le 3 décembre 2014
Ils nous avaient promis la Lune et le cul de la crémière. Les voilà qui font faillite, et comme l’État est derrière, nous aussi. Pas d’argent pour les gosses, les malades ou l’air pur, mais Hollande cherche deux milliards (...)

mercredi 5 novembre 2014

Mickey, Pif le chien et les drones du nucléaire

Par Fabrice Nicolino
Franchement, les cons. Les tristes cons. Les sinistres scientistes. Les pauvres cloches, pourtant censées nous garantir une énergie bon marché, pour l’éternité ou presque. Comme vous savez probablement, des drones survolent sans cesse, depuis quelques semaines, nos centrales (...)

mardi 16 septembre 2014

En vadrouille sur les routes du nucléaire

Par Fabrice Nicolino
Cet article a été publié par Charlie Hebdo le 3 septembre 2014
Faut bien dégager les déchets nucléaires, pas vrai ? Un rapport officiel chiffre à 777 000 par an les transports de matières radioactives en France. À Drancy comme ailleurs, il vaut mieux croire les mensonges sur la (...)

samedi 9 août 2014
par  Gilles Lecoq

Transition Energétique ? (Suite)

Par Gilles Lecoq
Suite à la Transition Énergétique de Mme Royale, et son approbation voilée à la filière nucléaire, on démantèle pas, on replâtre, et d’ailleurs, on a perdu les plans, encore sur papier, depuis les années 60, tu penses, mais ça fait rien, ça a tenu, ça tiendra bien encore une dizaine (...)

vendredi 1er août 2014
par  Gilles Lecoq

Transition Énergétique ?

Par Gilles Lecoq
Ségolène Royale a donc présenté son projet de Transition Énergétique, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela change en restant immobile. Je veux dire par cela que l’Énergie Nucléaire y est toujours présente car non diffuseuse de gaz à effets de serre, ce qui est certes (...)

Agenda

<<

2015

 

<<

Mars

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2324252627281
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Nouvelle convocation José Bové au tribunal d’instance

samedi 8 décembre 2007

Reçu du "Collectif des faucheurs Volontaires Rhône-Loire"

José se retrouve à nouveau devant la JAP lundi 10 décembre au matin, il faut à nouveau tous être présents pour soutenir la fin de toutes les condamnations contre les militants anti-OGM.

RAPPEL :

Lundi 12 novembre, José Bové est ressorti libre du bureau de la juge d’application des peines du tribunal de Millau. La magistrate et le porte-parole des Faucheurs volontaires ont discuté de la façon dont celui-ci pourrait accomplir la peine que lui a infligée la cour d’appel de Toulouse le 15 novembre 2005 : quatre mois de prison ferme, en tant que récidiviste, pour avoir participé au fauchage d’un champ de maïs transgénique le 25 juillet 2004 à Menville (Haute-Garonne).

En droit, la juge pouvait placer M. Bové sous bracelet électronique, mesure que le leader paysan avait par avance rejetée. Ce refus aurait pu justifier sa mise en détention immédiate. Selon son avocat, Me François Roux, José Bové a indiqué qu’il acceptait un aménagement de sa peine, qui pourrait prendre la forme de "jours amendes". La juge l’a convoqué le 10 décembre, pour un débat contradictoire avec le procureur.

cactus pubis

samedi 24 novembre 2007

Au poil !

Un cactus sur lequel poussent des poils pubiens ?

Voilà qui ne manque pas de piquant. Cette œuvre conçue par Laura Cinti est l’une des pièces phares du Festival international des sciences d’Edimbourg, en Ecosse. Pour réaliser The Cactus Project, l’artiste “transgénique” dit avoir introduit du matériel génétique humain dans le génome d’une cactée.

En 2000, l’artiste brésilien Eduardo Kac avait déjà exposé un lapin transgénique vert fluorescent, doté d’un gène de méduse. Si le directeur du Scottish Arts Council – l’ancien évêque d’Edimbourg – a quelques réserves en ce qui concerne la manipulation d’animaux, l’œuvre de Laura Cinti ne lui pose pas de problème éthique. “Faire pousser des poils pubiens sur un cactus ne fait de mal à personne”, estime-t-il.

courrierinternational