Surveillance des citoyens


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 2 octobre 2017

Les députés adoptent l’obligation de déclarer tous ses identifiants électroniques

Par PJL Terro
Les députés ont voté les mesures de contrôle et de surveillance individuelles. Dans le lot, a été adoptée l’obligation pour une personne au comportement suspect de fournir l’intégralité de ses identifiants aux autorités administratives.
Le projet de loi sur la sécurité intérieure et la (...)

jeudi 2 mars 2017

Vous aussi, découvrez si votre téléphone portable Androïd vous espionne…en permanence

J’ai eu du mal à croire à ce qui est expliqué dans la vidéo. Du coup, j’ai fait le test moi-même et effectivement, selon les options qui sont activées sur le téléphone, Google peut écouter et enregistrer sur ses serveurs vos conversations. Pour cela, il suffit d’activer la fonction de reconnaissance (...)

mercredi 13 janvier 2016

Quand les gouvernements piratent les ONG

Nous avons toujours su que les gouvernements et les forces militaires s’espionnaient mutuellement. Mais depuis cinq ans environ, nous les avons vus se mettre à espionner les ONG, les journalistes et les défenseurs des Droits Humains. Par Morgan Marquis-Boire, conseiller par intérim auprès du (...)

jeudi 31 décembre 2015

Big Brother, fils naturel de Daech

Par Antonio Fischetti
Nos comportements sont de plus en plus analysés par des caméras dites "intelligentes". Pour nous protéger, dit-on... Mais aussi pour nous faire consommer. De la lutte antiterroriste à la pub, les passerelles sont déjà prêtes.
Les djihadistes peuvent trembler. La SNCF a annoncé (...)

jeudi 10 décembre 2015

Wi-Fi interdit, Tor bloqué, backdoors… les nouvelles idées du gouvernement

Par Guillaume Champeau
Les services du ministère de l’Intérieur envisagent de nombreuses mesures pour renforcer une nouvelle fois la sécurité au détriment des libertés. Coupure obligatoire de tout réseau Wi-Fi ouvert, blocage des réseaux d’anonymisation et fourniture des clés de chiffrement des (...)

Agenda

<<

2016

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Nouvelle convocation José Bové au tribunal d’instance

samedi 8 décembre 2007

Reçu du "Collectif des faucheurs Volontaires Rhône-Loire"

José se retrouve à nouveau devant la JAP lundi 10 décembre au matin, il faut à nouveau tous être présents pour soutenir la fin de toutes les condamnations contre les militants anti-OGM.

RAPPEL :

Lundi 12 novembre, José Bové est ressorti libre du bureau de la juge d’application des peines du tribunal de Millau. La magistrate et le porte-parole des Faucheurs volontaires ont discuté de la façon dont celui-ci pourrait accomplir la peine que lui a infligée la cour d’appel de Toulouse le 15 novembre 2005 : quatre mois de prison ferme, en tant que récidiviste, pour avoir participé au fauchage d’un champ de maïs transgénique le 25 juillet 2004 à Menville (Haute-Garonne).

En droit, la juge pouvait placer M. Bové sous bracelet électronique, mesure que le leader paysan avait par avance rejetée. Ce refus aurait pu justifier sa mise en détention immédiate. Selon son avocat, Me François Roux, José Bové a indiqué qu’il acceptait un aménagement de sa peine, qui pourrait prendre la forme de "jours amendes". La juge l’a convoqué le 10 décembre, pour un débat contradictoire avec le procureur.

cactus pubis

samedi 24 novembre 2007

Au poil !

Un cactus sur lequel poussent des poils pubiens ?

Voilà qui ne manque pas de piquant. Cette œuvre conçue par Laura Cinti est l’une des pièces phares du Festival international des sciences d’Edimbourg, en Ecosse. Pour réaliser The Cactus Project, l’artiste “transgénique” dit avoir introduit du matériel génétique humain dans le génome d’une cactée.

En 2000, l’artiste brésilien Eduardo Kac avait déjà exposé un lapin transgénique vert fluorescent, doté d’un gène de méduse. Si le directeur du Scottish Arts Council – l’ancien évêque d’Edimbourg – a quelques réserves en ce qui concerne la manipulation d’animaux, l’œuvre de Laura Cinti ne lui pose pas de problème éthique. “Faire pousser des poils pubiens sur un cactus ne fait de mal à personne”, estime-t-il.

courrierinternational