Surveillance des citoyens


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 29 juin 2013

À propos de la surveillance de tout et de tous

Par Fabrice Nicolino
Vous trouverez ci-dessous un texte et un lien. Le premier est de moi et il a été publié dans Charlie Hebdo le 19 juin passé. Il n’est pas sérieux, il se moque, il sera vite oublié. En outre, il est vulgaire. J’ai imaginé Big Brother, vieux, égrotant, qui donne son point de vue sur (...)

mardi 25 juin 2013

Bas les pattes devant Snowden, Manning, Assange et les résistants au techno-totalitarisme

Par Pièces et main d’œuvre
Nul ne peut plus nier ce que les opposants à la tyrannie technologique dénoncent depuis des années : les objets intelligents qui envahissent nos vies (ordinateurs, Internet, téléphones mobiles et smartphones, GPS) donnent au pouvoir les moyens de la surveillance généralisée. (...)

samedi 22 décembre 2012

Les drôles de fiches de la mairie de Nantes

Par Jean-Michel Décugis et Christophe Labbé
Olivier consomme de l’alcool, consomme des drogues (dures et douces). Il a effectué une cure de désintoxication. Il a eu plusieurs problèmes avec la justice. Il a été condamné à 6 mois de prison ferme le 9 novembre 2005 à la suite d’une agression sur un ancien (...)

mercredi 19 décembre 2012
par  jacquie9

Le messie Georges Fenech est attendu à Bugarach

Par jacquie9
Depuis deux ans nous l’attendions ! L’empêcheur de suicides collectifs, le sauveur de l’apocalypse a annoncé sa venue à Bugarach le 21 décembre !
Depuis 2 ans, l’ancien président de la Miviludes a fait des sectes apocalyptiques son fond de commerce. Il n’a pas ménagé sa peine : un (...)

samedi 28 janvier 2012

Quand les supermarchés mettent nos téléphones sous surveillance

Par Agnès Rousseaux
Des centres commerciaux qui traquent les clients via leurs téléphones portables ? C’est ce qu’ont expérimenté ces dernières semaines des supermarchés aux États-Unis et en Australie. La technologie, déjà existante en Grande-Bretagne, permet de suivre les trajets des consommateurs et (...)

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Nouvelle convocation José Bové au tribunal d’instance

samedi 8 décembre 2007

Reçu du "Collectif des faucheurs Volontaires Rhône-Loire"

José se retrouve à nouveau devant la JAP lundi 10 décembre au matin, il faut à nouveau tous être présents pour soutenir la fin de toutes les condamnations contre les militants anti-OGM.

RAPPEL :

Lundi 12 novembre, José Bové est ressorti libre du bureau de la juge d’application des peines du tribunal de Millau. La magistrate et le porte-parole des Faucheurs volontaires ont discuté de la façon dont celui-ci pourrait accomplir la peine que lui a infligée la cour d’appel de Toulouse le 15 novembre 2005 : quatre mois de prison ferme, en tant que récidiviste, pour avoir participé au fauchage d’un champ de maïs transgénique le 25 juillet 2004 à Menville (Haute-Garonne).

En droit, la juge pouvait placer M. Bové sous bracelet électronique, mesure que le leader paysan avait par avance rejetée. Ce refus aurait pu justifier sa mise en détention immédiate. Selon son avocat, Me François Roux, José Bové a indiqué qu’il acceptait un aménagement de sa peine, qui pourrait prendre la forme de "jours amendes". La juge l’a convoqué le 10 décembre, pour un débat contradictoire avec le procureur.

cactus pubis

samedi 24 novembre 2007

Au poil !

Un cactus sur lequel poussent des poils pubiens ?

Voilà qui ne manque pas de piquant. Cette œuvre conçue par Laura Cinti est l’une des pièces phares du Festival international des sciences d’Edimbourg, en Ecosse. Pour réaliser The Cactus Project, l’artiste “transgénique” dit avoir introduit du matériel génétique humain dans le génome d’une cactée.

En 2000, l’artiste brésilien Eduardo Kac avait déjà exposé un lapin transgénique vert fluorescent, doté d’un gène de méduse. Si le directeur du Scottish Arts Council – l’ancien évêque d’Edimbourg – a quelques réserves en ce qui concerne la manipulation d’animaux, l’œuvre de Laura Cinti ne lui pose pas de problème éthique. “Faire pousser des poils pubiens sur un cactus ne fait de mal à personne”, estime-t-il.

courrierinternational