Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteEnvironnementL’eau
Dernière mise à jour :
vendredi 1er août 2014
Statistiques éditoriales :
20551 Articles
120 Brèves
25 Sites Web
1166 Auteurs

Statistiques des visites :
3653 aujourd'hui
9598 hier
6119532 depuis le début
   
Brèves
LPO
lundi 23 juin
 
Ecologie-radicale
mardi 12 février
 
Notre Dame des Landes
vendredi 26 octobre
 
L’eau
 
Articles publiés dans cette rubrique
dimanche 23 mars 2014
L’initiative citoyenne pour le Droit à l’eau acceptée par la Commission européenne
Par Pierre Emmanuel Bouchez
La Commission européenne a accepté, le 19 mars 2013, la première initiative citoyenne (ICE) ayant réussi à réunir plus d’un million de signatures. Cette initiative "Right2Water" visait à ce que le droit à l’eau et à l’assainissement soit reconnu comme Droit de l’Homme, et appelait la Commission à proposer une législation qui garantisse ce Droit. La mise en place d’un service public et l’exclusion du marché de l’eau de la libéralisation faisaient également partie des revendications de l’ICE.
"Les citoyens européens se sont exprimés et aujourd’hui, la Commission a donné une (...)

lire la suite de l'article
lundi 22 avril 2013
Olivier Giscard d’Estaing part en guerre contre le « Droit à l’eau »
Par Marc Laimé
Le frère de l’ancien président de la République morigène ses collègues de l’Académie de l’Eau, propagandistes intéressés du « Droit à l’eau », nouvel étendard des multinationales, au motif que ces billevesées pourraient inciter les manants à ne plus payer leurs factures. On n’est jamais si bien trahi que par les siens.
L’Académie de l’Eau, cénacle autoproclamé de l’aristocratie française des barons de l’eau, est une association loi 1901 dont les animateurs réussissent le prodige de faire financer travaux, agapes, et lobbying – le plus important -, par la facture d’eau de l’usager domestique, par le (...)

lire la suite de l'article
jeudi 14 juin 2012
Minérale toujours
Derrière les italiens, les Français sont les plus gros buveurs d’Europe. Les plus gros buveurs d’eau. Cent quarante litres d’eau minérale en bouteille par an et par tête de pipe. C’est deux fois plus qu’il y a dix ans. Les marchands d’eau, Danone et Nestlé en tête, nous le serinent assez, l’eau minérale aide à mincir, renforcer les os, préserver son "capital santé".
Et voilà que l’association UFC-Que Choisir a la bonne idée d’analyser 35 marques d’eaux minérales, gazeuses et plates. Résultat : 16 d’entre elles, près de la moitié, sont "non conformes". Pourquoi ? Parce qu’elles "ne répondent pas aux (...)

lire la suite de l'article
lundi 5 mars 2012
Cinq fois plus de pesticides autorisés dans l’eau du robinet depuis février 2011 !
En toute discrétion...
Par Napakatbra
Ne le lisez pas trop fort, ça risquerait de s’ébruiter : En catimini, en février 2011, le ministère de la Santé a décidé de multiplier par 5 la concentration maximale autorisée pour les pesticides dans l’eau du robinet. Désormais à consommer avec modération... C’est l’association Générations Futures, ONG spécialisée dans la question des pesticides, qui a levé le lièvre le 7 février 2012, dans une indifférence médiatique totale. Depuis 1998, un avis du Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF) tenait lieu de réglementation. Dans une transposition quelque peu olé-olé de la (...)

lire la suite de l'article
dimanche 4 mars 2012
Des pesticides potables
Avez-vous lu l’instruction ministérielle du 9 décembre 2010 édictée par le ministère de la Santé ? Dommage, car s’y cache une entourloupe connue des seuls préfets, et qui leur a permis, depuis une bonne année, de rendre potables certaines eaux jusqu’ici impropres à la consommation à cause d’une teneur trop élevée en pesticides. Comment ? En changeant les seuils à partir desquels les autorités publiques sont obligées de restreindre, voire d’interdire, la consommation d’eau.
Une aubaine, donc, dans un dossier qui pollue depuis des années les relations entre la Commission Européenne et la France. Résultat, des (...)

lire la suite de l'article
lundi 9 janvier 2012
Les rivières débordent de pesticides interdits
Par Nolwenn Weiler
On trouve de tout dans les rivières de France, même des molécules issues de produits agricoles interdits à la vente depuis plusieurs années, comme la simazine, l’atrazine ou encore la terbuthylazine. C’est ce que révèle le dernier rapport de l’agence de l’eau du bassin Rhône-Méditerranée et Corse.
Réalisée à partir de 3 millions d’analyses accomplies en un an, cette étude a été publiée au début du mois de décembre. Elle s’alarme de la présence dans 60 % des rivières et 45 % des nappes phréatiques de six pesticides interdits d’usage depuis huit ans. Il semblerait donc que certains agriculteurs (...)

lire la suite de l'article
mardi 5 avril 2011
Un historiette à propos des compteurs
(à eau, à gaz)
Par Fabrice Nicolino
Comment marche le système industriel. J’ai une petite maison quelque part. Avec de l’eau au robinet qui provient du vallon au-dessous. Une simple pompe la fait remonter au-dessus du hameau et remplit un réservoir enterré qui, par gravitation, abreuve les habitants du lieu, dont moi. C’est parfait, sauf que non. Nous pourrions, nous devrions nous passer de tout intermédiaire, et boire l’eau que la vie nous apporte gratuitement sans nous demander notre identité (et notre numéro de compte bancaire). Mais une compagnie privée est passée par là. A bâti un minuscule bâtiment. (...)

lire la suite de l'article
dimanche 3 octobre 2010
Mais que sont nos rivières devenues ?
Par Fabrice Nicolino
Je lis un article sur le site américain de la revue National Geographic (ici), qui décrit calmement l’état réel des fleuves et rivières du monde. Il me demeure étrange que de telles informations ne fracassent pas le poste, les micros, toutes les connexions de ce monde soi-disant informé en temps réel. Désolé d’avoir, une fois encore, à hurler dans le vide sidéral sans aucune chance de changer quoi que ce soit. Cette fois, il s’agit d’une étude parue dans la revue scientifique Nature, dont le titre est : Global threats to human water security and river biodiversity. Soit : Menaces (...)

lire la suite de l'article
dimanche 8 août 2010
Danielle Mitterrand. « Ce n’est pas aux entreprises de définir la politique de l’eau ».
Propos recueillis par guillaume launay et laure noualhat
Mercredi 28 juillet, après quinze ans de débats, 122 États de l’ONU ont voté en faveur d’une résolution de la Bolivie qui reconnaît l’accès à l’eau potable comme un droit humain. Une étape importante, pour Danielle Mitterrand, 85 ans, présidente de la fondation France Libertés, qui a fait de l’eau un axe majeur de son action.
Que représente cette résolution de l’ONU ?
Danielle Mitterrand : C’est un premier pas politique important. Cela devrait permettre de faire avancer l’application de ce droit. Cette victoire est à mettre au crédit de la Bolivie (...)

lire la suite de l'article
samedi 29 mai 2010
Une marche pour l’eau
(mais si !)
Par Fabrice Nicolino
Je rebondis sur un commentaire qui évoque l’une des plus belles pages de l’histoire de l’homme. Je veux parler de la marche du sel lancé par Mohandas Karamchand Gandhi, en 1930. Je ne peux décrire ici cette épopée. Sachez que les Britanniques qui tenaient l’Inde imposaient aux peuples de ce pays un impôt sur le sel. Les pauvres, les plus pauvres payaient les plus riches, ce qui rappelle bien d’autres souvenirs.
Le 15 février 1930, Gandhi annonce une campagne de désobéissance civile sans précédent. Il entend soulever pacifiquement le peuple des profondeurs, pour refuser (...)

lire la suite de l'article
vendredi 28 mai 2010
Un rajout nécessaire sur la flotte en bouteille
Par Fabrice Nicolino
Ne finassons pas, je savais ce que je faisais. Je savais que l’aveu de ma consommation d’une eau embouteillée ne passerait pas ici. En tout cas, pas auprès de tous. Et je le comprends, c’est bien la moindre des choses. Je le comprends, mais ne l’accepte réellement. Levons d’abord une minuscule ambiguïté : je ne bois pas de l’eau sous plastique pour le bien de ma petite personne. En ce qui me concerne, les jeux sont faits depuis longtemps, et j’ai ingurgité tant de tonnes de produits frelatés dans ma vie, sans compter ceux qui étaient interdits, que je porte en moi mon sort à venir. (...)

lire la suite de l'article
jeudi 27 mai 2010
Pourquoi je bois de l’eau en bouteille
(no logo)
Par Fabrice Nicolino
Il aura donc suffi d’un documentaire - Du poison dans l’eau du robinet ? - pour que tout soudain, la galaxie écologiste, et au-delà, s’émeuve. Quoi, l’eau légale distribuée à domicile dissimulerait donc des saletés ? Je ne peux tout à fait m’empêcher de ricaner. Car enfin, car voyons, tout cela n’est-il pas évident pour quiconque essaie de voir la même chose d’une autre façon, qui n’est pas loin d’être le sous-titre de Planète sans visa ? C’est-à-dire : Une autre façon de voir la même chose
Je bois de l’eau en bouteille plastique depuis je ne sais plus combien d’années. En tout cas, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 21 mai 2010
Un autre trou de mémoire
(sur l’eau et l’aluminium)
Par Fabrice Nicolino
Il est temps que je vous prévienne, vous les bouffeurs de curés. Je suis chroniqueur au quotidien La Croix depuis 2003, et j’en suis très heureux. J’y écris dans le supplément du mardi, Science et éthique, au rythme d’une fois toutes les six semaines, ce qui n’est pas harassant. Un grand nombre d’entre vous semble avoir regardé le documentaire Du poison dans l’eau du robinet ?, qui vient de passer sur France 3. Cela m’a rappelé quelques souvenirs. Dont la chronique qui suit, et que j’avais écrite dans La Croix du mardi 28 septembre 2004. La voici, cash.
On arrive un peu tard, après (...)

lire la suite de l'article
lundi 1er février 2010
La politique de l’eau française « fuit » de toute part
Par Marc Laimé
À quelques heures d’intervalle, le quotidien Le Monde commente un rapport « non publié » de la Cour des comptes, qui dresserait un bilan catastrophique de la politique de l’eau, et commente tant qu’à faire une réponse, tout aussi "non publiée", de Mr Jean-Louis « Houdini » Borloo à une version intermédiaire dudit rapport… Le correspondant rennais du quotidien Libération relate, lui, que les syndicats agricoles ont pu prendre connaissance, à Paris, de la teneur du rapport de la mission interministérielle sur les algues vertes, dont les associations de défense de l’environnement ignorent (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 septembre 2009
Scandale aux États-Unis
Les autorités ferment les yeux sur la pollution des eaux potables
Par Napakatbra
Sur les cinq dernières années, le New-York Times a découvert que la législation américaine sur la qualité de l’eau a été violée plus de 500 000 fois. Un américain sur dix consomme aujourd’hui une eau dangereuse. Les autorités sanitaires sont au courant, mais ne bougent pas...
Jennifer Hall-Massey ne boit plus l’eau du robinet. En fait, toute sa famille tente d’éviter le contact avec cette eau, gorgée de plomb, de nickel, d’arsenic, de baryum, de manganèse et de nombreux autres métaux lourds et produits chimiques à des concentrations bien supérieures aux seuils autorisés. À la sortie du (...)

lire la suite de l'article
jeudi 13 août 2009
À ne lire à aucun prix sur la plage (sérieux)
Par Fabrice Nicolino
Moi qui ne lis pratiquement plus Le Monde, que j’ai découvert par miracle l’année de mes quatorze ans, voilà que j’en ai acheté un exemplaire. Et qu’il contenait un article bien intéressant de Lucie Lecoq. Comme je ne connais pas ce nom, j’imagine, un peu vite, que cette personne est une stagiaire, venue là pendant l’été.
Et si je me trompe, pardon. Mais aussi, un(e) journaliste chevronné(e) aurait-il - elle - osé parler de la sorte d’une étude d’ONG écologiste ? N’importe. Un article intéressant, donc (ici), qui cite l’association Surfrider Foundation Europe (ici). Laquelle, rassemblant (...)

lire la suite de l'article
samedi 1er août 2009
Un lanceur d’alerte met à jour plus d’un siècle de pollution de l’eau impunie à Villefranche-sur-Saône
Par Marc Laimé
Eaux glacées a déjà évoqué à plusieurs reprises l’action obstinée que conduit depuis plusieurs années un riverain de Villefranche-sur-Saône, qui a petit à petit mis à jour un gigantesque scandale environnemental, en matière de pollution de l’eau. Le scandale se poursuit depuis des décennies, en dépit des preuves accablantes patiemment réunies par notre lanceur d’alerte, qui vient d’obtenir en justice l’annulation de l’arrêté d’autorisation de fonctionnement d’une station d’épuration construite par Veolia, dont l’ancêtre, la Générale des eaux, gère les champs de captage et l’usine de production (...)

lire la suite de l'article
jeudi 25 juin 2009
Cette eau qui n’est plus de l’eau
Par Fabrice Nicolino
Vous êtes peut-être au courant ? David Servan-Schreiber frappe une nouvelle fois, en compagnie du WWF et d’un comité scientifique sérieux, qui compte en son sein des gens comme Lucien Israël, Jean-Claude Lefeuvre, Gilles-Éric Séralini, Jean-Marie Pelt, Philippe Desbrosses. Je constate que j’en connais personnellement plusieurs, que j’estime au plus haut point.
Que dit cette fois Servan-Schreiber (ici) ? Le mieux est de citer le texte qu’il a cosigné : « En France, la qualité de l’eau varie selon les régions et selon les périodes de l’année, en raison de l’activité agricole. De fait, (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 mars 2009
22 mars : Journée mondiale de l’eau...
...mais Israël a transformé la Palestine en « Pays de la soif »
« Sans eau
Je suis moins qu’une mouche
Un amas de pierres »
chantait l’immense poète Louis Aragon
Par Larbi Mohamed Bouguerra
Aujourd’hui, Gaza est hélas ! littéralement réduite à l’état de pierres par la barbare et criminelle agression sioniste La journée mondiale de l’eau du 22 mars [a permis] de mettre opportunément le doigt sur une autre des indicibles souffrances qu’Israël s’ingénie à faire subir à tous les Palestiniens : le manque d’eau…en toute illégalité car l’occupant est tenu d’assurer la desserte en eau de la population occupée ; de plus, les accords d’Oslo de septembre 1995 ont reconnu le droit (...)

lire la suite de l'article
dimanche 28 décembre 2008
Gestion de l’eau : Le bluff de Delanoë
Lundi 24 novembre, le Conseil de Paris a voté le retour en régie municipale de la gestion de l’eau, à com­pter du 1er janvier 2010.Loin d’être une « remunicipalisation », l’opération ne crée pas de véritable service public de l’eau, et elle laisse la part belle aux entreprises privées.
Du début du xxe siècle à 1984, la production, la distribution et le contrôle de l’eau, ainsi que la collecte des eaux usées, étaient assurés, à Paris, par une régie municipale directe, employant des fonctionnaires municipaux. Le mètre cube d’eau était bon marché, mais la vente d’eau potable représentait une véritable manne (...)

lire la suite de l'article
samedi 20 décembre 2008
En toute conscience
Par Danielle Mitterrand
Déçue par le vote des communautés rassemblées au SEDIF qui en « petite majorité » ont préféré la gestion par les grandes entreprises commerciales à la gestion publique, ma réaction au texte de Jacques Lamy se fait plus virulente parce que ce genre de propos volontairement ou pas, égare l’entendement des usagers de l’eau.
« Ce débat est avant tout idéologique » Bien sûr. C’est un choix politique qui privilégie le vivant, la vie de l’humanité sur les profits financiers inhérents au système marchand tout puissant.
Lorsque des élus qui se disent de gauche, sous une étiquette communiste ou (...)

lire la suite de l'article
mardi 18 novembre 2008
Pour l’amour de l’eau
Mardi 18 Novembre - ARTE - 21 h 00
Documentaire d’Irena Salina
Pour montrer la nécessité d’un tel documentaire, il suffirait - presque - de lister quelques uns des faits qu’il nous assène.
Plus de deux millions de personne, par exemple meurent chaque année de maladies liées à l’eau. Au fil des contributions de scientifiques et de membres d’organisations environnementales, ce film nous éclaire aussi bien sur le cycle hydrologique que sur les scandales de la distribution de l’eau dans le monde, trustée par les multinationales Suez, Vivendi, et Thames Water.
De l’inde à l’Amérique latine, en passant par les townships d’Afrique du (...)

lire la suite de l'article
lundi 8 septembre 2008
La gestion de l’eau, un défi pour demain à traiter aujourd’hui
Par Gaëlle Dupont Les sociétés humaines doivent réformer rapidement leur gestion des ressources en eau douce, sur lesquelles pèsent des pressions de plus en plus importantes. Sans changements, la sécurité hydrique, alimentaire et énergétique de certaines régions du monde serait compromise. Tel est, en substance, le message des organisateurs du 13e congrès mondial de l’eau, qui a lieu à Montpellier du lundi 1er au jeudi 4 septembre. "Pendant longtemps, la ressource en eau a été disponible, en grande quantité, et de bonne qualité. Elle était considérée comme inépuisable, résume Cecilia Tortajada, (...)

lire la suite de l'article
jeudi 3 juillet 2008
Consultation du public sur l’eau : FNE mobilise les médias !
Reçu de Daniel Deriot
Dans le cadre de la consultation du public sur l’eau organisée par le MEEDDAT et les Agences de l’eau, France Nature Environnement s’implique avec ses associations affiliées pour relayer cet événement auprès des citoyens… et des médias. Sur le bassin Loire-Bretagne, et dans le cadre d’un partenariat avec l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, FNE souhaite mobiliser les médias pour relayer efficacement cet exercice de consultation directe… C’est pourquoi FNE propose un dossier thématique mensuel pendant les 6 mois de la consultation. Ainsi une thématique majeure pour la ressource en eau est traitée, (...)

lire la suite de l'article
vendredi 30 novembre 2007
par Luc Douillard
Pollution des eaux par les mécicaments...
Fonds d’estuaires et autosatisfaction des analyses officielles de l’eau potable.
Un article intéressant dans "Libération" du mardi 27 novembre Cela fait des années qu’on essaye de briser le mur de silence. En vain. (On avait déjà constaté qu’il est possible d’étudier précisément la consommation de cocaïne ou d’héroïne d’une ville en étudiant ses rejets. Mais ces études n’intéressent pas les Français, parait-il). Lorsque vous lisez une analyse autosatisfaite de la qualité de l’eau potable diffusée par votre élu local (ou par sa régie municipale, privatisée ou pas), vous constaterez invariablement que les analyses des eaux qu’on rend publiques pour rassurer l’usager ne concernent que (...)

lire la suite de l'article
mardi 14 août 2007
Les pyralènes (PCB) sont présents jusqu’à la mer !
Reçu de Daniel Deriot
Le dernier arrêté préfectoral, daté du 13 juin 2007, interdisait la consommation ainsi que la commercialisation de poissons pêchés dans le Rhône du barrage de Sault Brénaz dans l’Ain jusqu’aux limites administratives de la Drôme et du Vaucluse d’une part, et les limites administratives de l’Ardèche et du Gard, d’autre part.
Malheureusement aujourd’hui cette mesure doit être étendue jusqu’à la mer : les préfets du Vaucluse, du Gard et des Bouches-du-Rhône ont signé hier un arrêté dans ce sens. Cette problématique concerne maintenant plus de 300 km de tronçon du Rhône !
La FRAPNA (Fédération Rhône Alpes de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 1er juillet 2007
Agriculture industrielle et élevage intensif ...
... les conséquences du refus de la contrainte !
Reçu de Daniel Deriot
Dans le contentieux qui l’oppose à la France, la Commission européenne confirme sa décision de mars 2007 de saisir une seconde fois la Cour européenne de justice pour non respect de la directive de 1975 « concernant la qualité requise des eaux superficielles destinées à la production d’eau alimentaire dans les états membres ».
Est particulièrement visée la pollution des eaux de surface par les nitrates de l’élevage intensif en Bretagne, pour laquelle les mesures agro-environnementales souscrites par les exploitants n’ont pas été considérées comme pouvant permettre la mise en place (...)

lire la suite de l'article
lundi 26 mars 2007
par flavien bernard
Sur les traces d’une zone libre
Vichy II le retour
Notre futur ex ministre de l’intérieur, Nicolas Sarkozy, qui devrait être remplacé lundi par François Baroin (ministre de l’Outre-mer), s’est rendu jeudi 22 et vendredi 23 mars aux Antilles pour prêcher la bonne parole.
Le travail : Point fort de sa campagne, "Mon projet tout entier est axé sur le travail" La patrie : Puisqu’il déclare s’il est élu "il y aurait un ministère de l’immigration et de l’identité nationale". Il ne manque plus que la famille et on repart pour un Vichy !
Oui mais où serait la Zone libre ?
Flavien bernard (...)

lire la suite de l'article
samedi 24 mars 2007
La gestion de l’eau à la française ? Un modèle déséquilibré et non durable !
reçu de Daniel Deriot
Communiqué de Presse de la FNE
mercredi 21 mars 2007
Le 22 mars est traditionnellement, avec l’arrivée du printemps, la journée mondiale de l’eau. L’occasion de regarder attentivement l’état de nos ressources aquatiques, miroir de nos actes… et de constater que malgré les beaux discours, la fuite irresponsable devant les pollutions constitue la seule référence du modèle français.
Quand les pollutions diffuses stagnent… Même si elle bénéficie d’un ultime sursis, la France est sur le point d’être attaquée en justice par la Commission européenne, pour la pollution endémique des rivières bretonnes en nitrates. (...)

lire la suite de l'article
vendredi 23 mars 2007
par Patrick Mignard
La conscience en miettes.
Matière à réflexion
Les élections ne changeront rien, c’est une évidence, mais elles sont tout de même le révélateur de ce qui se passe dans notre société.
S’il n’y a aucun intérêt à essayer de comprendre celles et ceux qui sont directement intéressées par la pérennité du système en place, il est par contre intéressant d’examiner le comportement de celles et ceux qui veulent le renverser.
Ce qui s’est passé à la « gauche de la gauche » c’est un peu comme si on avait voulu mélanger dans un récipient différents produits et, qu’à la suite de ce brassage laborieux, on retrouve les mêmes produits chacun de leur côté ( ?). Si cela se (...)

lire la suite de l'article