Altermonde-sans-frontières
Accueil du siteJournées spécialesChasse aux enfants et parents étrangers
Dernière mise à jour :
samedi 22 novembre 2014
Statistiques éditoriales :
21353 Articles
120 Brèves
24 Sites Web
677 Auteurs

Statistiques des visites :
597 aujourd'hui
4723 hier
6790371 depuis le début
   
Brèves
SAMEDI 8 MARS à 17H00 Librairie Résistances (Paris) à 17h 00
vendredi 29 février

Projection du film culte " La Révolution ne sera pas télévisée " de Kim Bartley & Donnacha O’Briain, Ireland, 2002

Brillant ’thriller’ journalistique qui a remporté de nombreux prix dont le Prix Global Television 20003 au Canada

Avec Maxime Vivas écrivain et journaliste (prix Roger Vailland 1997), qui présentera son dernier livre " La face cachée de Reporters Sans Frontières " de la CIA aux faucons du pentagone

Entrée libre

Club Bolivarien de Paris

 
Articles publiés dans cette rubrique
lundi 13 août 2007
L’expérience du Réseau Education Sans Frontières à Toulouse
par Jean-François Mignard
Issu de luttes de terrain, un réseau national, RESF...
Suite à une série de menaces partout en France de reconduites à la frontière et d’interpellations spectaculaires d’élèves à l’occasion desquelles les policiers n’avaient pas hésité à aller chercher des enfants et des jeunes jusque dans les établissements scolaires ou les centres de loisirs, de vigoureuses réactions des personnels, des parents, des citoyens et élus ont permis d’empêcher de telles infamies.
Dans sa volonté d’aggraver sa politique menée contre les sans papiers (durcissement des textes, circulaires visant à améliorer la chasse aux personnes, (...)

lire la suite de l'article
lundi 13 août 2007
Nous avons besoin des « sans papiers »
par Catherine Gégout
Premier article d’un élu. Je veux spécialement remercier Catherine car je sais qu’elle est très occupée et je sais aussi qu’elle est particulièrement active au sein et avec RESF. La solidarité est une chose merveilleuse !
Jean Dornac
Catherine Gégout, Conseillère de Paris (PCF)
RESF est né de l’indignation, du refus d’enseignants et de quelques autres devant la façon dont sont traités les jeunes étrangers. J’ai suivi et soutenu ses actions depuis le début, comme d’autres élus communistes. Et en septembre 2005, l’expérience concrète dans mon quartier, d’un père expulsé laissant sa famille dans le désespoir et (...)

lire la suite de l'article