Un jeune Saoudien condamné à être décapité et crucifié

vendredi 25 septembre 2015
popularité : 2%

Par La dame du bois-joli

Il est chiite. Il est accusé d’avoir manifesté contre la monarchie saoudienne quand il avait 17 ans lors du printemps arabe. Grand crime. Immense crime. Il est donc condamné à être exécuté bientôt. Son nom : Ali Mohammed al-Nimr.

La majorité en Arabie Saoudite est sunnite. Elle bafoue les Droits internationaux car la peine capitale ne doit pas être prononcée pour des mineurs au moment des faits reprochés, selon les règles internationales. Faisel Trad, ambassadeur saoudien à Genève, a été choisi pour présider la commission des Droits de l’Homme à l’ONU. Vous avez bien lu : les Droits Humains, the human rights. Les bras m’en tombent, je reviens.

(Je peux continuer mon billet, j’ai pris un crayon que j’ai coincé dans ma bouche pour pouvoir appuyer sur les touches de mon clavier.) Qui peut croire que l’Arabie saoudite respecte les Droits de l’Homme ? Qui peut le dire sans rougir, sans baisser la tête, sans être mort de honte ? Qui ?

L’Arabie saoudite a armé et arme, a financé et finance les plus dangereux terroristes. Et personne ne s’en offense ? Que dit notre Fabius chéri ? Que dit Moi-Je président normal ? Que disons-nous ?

MAIS DE QUELS DROITS HUMAINS PARLE-T-ON ?

blogs.mediapart.fr


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Corrida pouah !

mercredi 14 janvier 2015