Quand DSK hallucine, Royal trinque.

samedi 10 février 2007
par  Algarath
popularité : 2%

Ségolène Royal a confié à DSK la rédaction d’un rapport sur l’impôt. Autant on aurait pu croire qu’elle est légère, autant on s’attendait à quelque chose de solide de DSK qui a le mérite de connaître l’économie. Pas du tout ! Le rapport de DSK dénote d’un esprit socialo interventionniste à la soviétique, qui nous ramène des décennies en arrière et ne plaide sûrement pas en faveur du socialisme.

Par ALGARATH

DSK conseille d’établir un impôt citoyen, payable par tous les Français où qu’ils habitent, et pour quelque raison que ce soit. Ainsi moi, j’ai émigré au Québec il y a 12 ans à l’âge de 46 ans, et je devrais être aussi imposé en France ! Je n’y réside pas, je ne profite en rien de la France, ni de son système de santé ni d’allocations d’aucune sorte, et je passe 365 jours par an en Amérique du Nord. À ce train-là mon DSK, je t’envoie mon passeport et ma nationalité et tu peux te la carrer où tu veux mon joli.

C’est tout ce qu’un supposé brillant esprit peut accoucher ? Une ânerie pareille, qui va d’ailleurs priver Ségolène d’une partie des voix des 800000 expatriés. Il cherche quoi DSK ? À passer pour un abruti et à priver Ségolène de ses dernières chances de victoire ? Comme quoi le socialisme peut être une tare mentale. C’est avec des idées à la noix comme celles-là que le socialisme scie la branche sur laquelle il est assis, bien que l’équilibre soit déjà précaire. Je peux te dire mon DSK que des dizaines de milliers d’expatriés, même socialistes jusqu’à l’os, vont voter pour Bayrou suite à ta brillante prestation dans ce rapport. C’est peut-être ce que tu voulais, une revanche bien vacharde pour pénaliser ta rivale qui t’a planté lors du vote des militants, une façon de lui savonner la planche.

Autre idiotie « à la plan quinquennal » : Taxer les entreprises suivant un système de bonus/malus décidé au cas par cas par les priorités du Parlement. Non mais vous voyez le système DSK ? Ce mec veut réinventer l’État interventionniste, le plan quinquennal, et toutes les stratégies qui visent à réglementer la micro économie par le pouvoir politique. Entre Bruxelles, où des fonctionnaires non élus font la pluie et le beau temps, et DSK et son Parlement tout puissant sur les entreprises, on est revenu cent ans en arrière.

Quelle déception qu’un esprit, au demeurant brillant ou supposé tel, s’égare dans ce genre d’ânerie. DSK mon coco, tout compte fait, tu ne méritais pas d’être l’élu socialiste. Tu es un éléphant à mettre au rancart, et un économiste qui aurait eu sa place sous Staline ou Brejnev. Pauvre PS ! Bien mal barré avec des Royal, Aubry et Strauss-Kahn !

Algarath


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

Indignez-vous !

jeudi 16 juin 2011