Concrétisation de l’espace Schengen

mercredi 26 décembre 2007
par  Luc Douillard
popularité : 2%

Depuis ce vendredi 21 décembre 2007 au matin, l’Allemagne n’a plus de frontière avec la Pologne.

L’Europe centrale rejoint donc enfin l’Europe occidentale, effaçant une ligne de fracture dessinée aux siècles précédents par le sang des victimes des tyrannies nationalistes et des totalitarismes.

Monument à Schengen célébrant la signature de l’accord

S’il y avait une quelconque sincérité fédéraliste au sein des actuels dirigeants européens, cet événement formidable aurait dû être célébré bien autrement, en prenant à témoin toutes les nations de cette planète tentée encore par les divers replis ethnicistes, militaristes et fondamentalistes, ce qui est la preuve que ces dirigeants européens se moquent des leçons de l’Histoire.

S’il y avait une quelconque connaissance de l’Histoire parmi les actuels dirigeants européens, la frontière annulée aujourd’hui ne serait pas reportée un peu plus loin aux confins de l’espace Schengen, afin de toujours repousser plus cruellement les réfugiés et apatrides, ce qui est la preuve qu’ils ignorent 1/ toute rationalité économique, et pire 2/ toute sincérité humaniste.

S’il y avait une quelconque rationalité économique, ou sincérité humaniste, dans les bureaux de Bruxelles et de Francfort, l’architecture européenne ne serait pas aujourd’hui :

- dessinée contre ses peuples concrets, en mépris flagrant de ses citoyens réels, en violation méthodique des héritages démocratiques et des conquêtes sociales de la Résistance européenne au nazisme ;

- façonnée seulement pour le soin de la dictature (d’ailleurs antieuropéenne) des biens financiers immatériels.

lucky.blog


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois