Plus de 6,5 millions de pauvres en Algérie

vendredi 5 septembre 2008
popularité : 2%

En dépit de l’amélioration des indices de la macroéconomie en Algérie et des revenus, qui devraient atteindre cette année plus de 80 milliards de dollars, on enregistre toutefois, un déséquilibre dans la répartition des richesses.

Selon les estimations des programmes des Nations Unies pour le développement et de la Banque Mondiale, le taux des personnes qui vivent sous le seuil de la pauvreté, qui gagnent moins de deux dollars par jour, est estimé à plus de 20% de l’ensemble des habitants, représentant plus de 6,5 millions d’Algériens.

Le niveau social d’une grande catégorie d’Algériens n’a pas vraiment changé, suite au partage inéquitable de la fortune et des revenus de Algérie. Les employés qui touchent des salaires variant entre 12 et 35 mille dinars constituent plus de 60% de la masse salariale, alors que employés dont les salaires sont estimés entre 60 et 300 mille dinars constituent moins de 10% de cette dernière.

Selon les institutions internationales, 2,8% des revenus de l’Algérie sont répartis sur 10% des classes les plus démunis de l’Algérie, alors que 20% des catégories les plus riches bénéficient de 42,6% de la fortune et des revenus. De ce fait, les classes sociales commencent à apparaître suite à l’ouverture et à la libération du marché. Une partie de la classe moyenne commence à disparaître graduellement et à rejoindre la classe pauvre.

Qu’est donc devenu le phare du socialisme au Maghreb ?

Plus de vingt milliards de dollars de devises excédentaires en raison du la rente pétrolière et de plus en plus d’analphabétisme et de moins en moins de compassion de l’élite au pouvoir envers les plus démunis, les plus isolés, les abandonnés ?

Tant de très pauvres pour sacrifier au libéralisme et pour le plus grand profit d’une infime minorité qui dirige le pays en reprenant à son compte toutes les machinations raffinées de la contre insurrection des anciens occupants français ?

Le monde actuel doit aux dirigeants algériens l’invention du terrorisme islamiste qui stabilise leur pouvoir et exporté dans les années 80 en France .
Le monde en particulier les centaines de millions de musulmans leur dit merci.

D’après Hafid S.

convergencedescauses


Commentaires

Plus de 6,5 millions de pauvres en Algérie
vendredi 5 septembre 2008 à 11h10

On ne reconstruit pas un pays en seulement 10 ans !!!! (depuis que Bouteflika est au pouvoir...) Un pays ne peut se reconstruire qu’avec une participation active de sa population, qui elle depuis l’occupation française a été habituée à vivre avec les rentes UNIQUEMENT ! Que demande la population algérienne Aujourd’hui ? "Le pays engrange des milliards grace au pétrole et les dirigeants détournent tout pour eux et leur famille et les richesses ne sont pas partagées avec la population. C’est la mafia..." Or NON, l’argent n’est pas détourné, mais où est il alors ?
L’argent a permis à l’algérie de rembourser quasiment toute sa dette publique trainée depuis l’indépendance qui lui tenait pieds et mains liés.
L’argent a permis la construction de toutes les infrastructures du pays qui étaient quasiment nulles jusqu’à présent (autoroutes, chemins de fer, batiment, logements aux normes...) avec des chantiers pharaoniques inévitables pour ratrapper le retard énorme d’un pays acquis en plus de 40 ans.
L’argent permet AUJOURD’HUI de financer et soutenir l’armée et les opérations militaires qui ont permi à l’ALGéRIE de retrouver son semblant de stabilité et sa place sur la scène internationnale avec le retour des étrangers, et de décimer les organisations terroristes retranchées qui se retrouvent ainsi obliger à recourir à des attentats suicides sporadiques ici et là. Je pense qu’il faut juger la situation sécuritaire de manière très prudente et éviter tout pessimisme (Rappeler vous les années 90...) L’armée algérienne fait tout son possible pour contrer les disciples de la haine comptant parmi eux beaucoup d’étrangers (libyens, iraquiens, saoudiens, tunisiens...) et protèger ainsi les enfants de l’Algérie. Certes, la situation n’est PAS parfaite, mais elle s’améliore et ne le pourra avec le soutien de TOUS ses enfants.
L’argent permet également à l’état de subventionner les produits alimentaires de 1ère nécessité (blé, farine...) et d’éviter ainsi leur envolée vertigineuse malgré un prix déjà trop élevé pour les ménages. C’est comme sa que l’Algérie a pu s’éviter certes difficilement, mais elle n’a pas connu les situations dramatiques de pénurie et d’envolées complement folles du prix du pain et de la farine qu’ont connu de nombreux pays comme l’Egypte par exemple.
Enfin, l’argent est également placé dans des banques américaines et génère des intérets considérables finançant ainsi les dépenses supplémentaires de l’état qui pourraient survenir.

L’argent ne peut pas être distribué comme un Cadeau de noel comme cela à chaque foyer algérien, d’abord car ça ferait qu’une somme négligeable par habitant et en plus AUCUN pays dans le monde n’a fait cela.

L’argent doit être uniquement utilisé dans une optique d’investissement et de production de richesses ; donc dans ce qui sert aux Algériens à mieux vivre :
- dans leur sécurité
- dans leur moyens de déplacement pour travailler ou autres (métro, routes...)
- dans les logements
- mais aussi et certainement le point à améliorer dans leur formation (améliorer formations scolaires et aussi processus de recrutement des entreprises) car aujourd’hui c’est là ou ça ne marche pas au vu du chômage important de la jeunesse Algériennne.

Il y a donc des progrès indéniables et considérables qui ont été fait en Algérie que nul, s’il est un minimum honnête dans son jugement, ne peut nier. Cependant, le défi majeur de l’algérie aujourd’hui, qui est à relever, comme l’était celui de la sécurité en 1999, est celui de l’emploi en Algérie, par et pour les algériens. L’enrayemment du chomage, surtout celui des jeunes, est la réponse qui résoudra également les importations de tout genre de produits très couteuses faites chaque jour par l’Algérie, alors que celles-ci pourraient être assurées par des algériens.

B. Mourad

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois